Catégories
Être soi dans la vie

Comment développer l’Amour de Soi malgré la peur!

Comment nos peurs peuvent-elles nous empêcher de développer l’amour de soi?

Et par ricochet, comment développer l’amour de soi peut-il ouvrir ce chemin vers la découverte de soi?

Puis, en discutant avec Marlène Leblanc, conseillère en relation d’aide, je me suis demandé comment les peurs peuvent-elles autant interagir sur le dénouement de nos vies.

Au point de nuire à notre bonheur.

Et même, de nous punir d’exister!

 

Qu’est-ce que la peur?

La peur est un état de mal-être, de douleur, de souffrance intense, de panique, d’angoisse, d’anxiété profonde, de désir de fuite, de courir, de se cacher, de parcourir le monde, de se justifier, de se faire mal, de se donner la mort…

Il faut juste penser que la peur est le contraire de l’Amour.

 

Comment la peur peut-elle nuire à la découverte de soi?

Se faire des peurs dit bien ce que c’est : se créer une peur, des peurs pour ne pas aller de l’avant dans certaines circonstances, de ne pas aller de l’avant pour concrétiser un projet, un plan ou autre.

Être convaincu à l’avance que le projet ne marchera pas, sans l’avoir d’abord essayé.

Saboter un projet en appréhendant l’échec.

Donner un sens négatif à une approche pour ensuite laisser tomber par peur que ça ne marche pas.

Et se laisser envahir par les propos négatifs de personnes autour de nous jusqu’à abandonner en ayant foi dans le négativisme des autres.

 

Comment agit la peur pour bloquer la découverte de soi?

La peur est sournoise!

La peur nous pousse à rester bien sagement dans un milieu où l’on ne se sent pas bien.

À demeurer dans une relation avec des personnes qui ne nous apportent rien, qui ne nourrissent pas notre intériorité.

À rester en contact avec des personnes qui ne reconnaissent pas notre individualité et notre différence; qui ne respectent pas qui on est vraiment. Et qui se font un plaisir de rabaisser et d’intimider, qui font mal à l’Âme.

Avoir peur signifie aussi ne pas s’aimer vraiment. Et accepter l’inacceptable parce que l’on veut être aimé à tout prix, alors que c’est l’inverse qui se produit.

Car plus on est à la merci de quelqu’un, plus on lui donne du pouvoir sur Soi. Et moins l’autre va aimer qui l’on est.

Finalement, plus on est manipulable, plus on est manipulé!

 

Quelle est la solution face à nos peurs?

Il faut prendre conscience que seul l’Amour véritable chasse complètement la peur.

Quand l’Amour de soi est enraciné, la peur n’a plus de place. Donc elle disparaît.

Mais pour atteindre cet Amour de soi véritable, un travail sur soi, un travail intérieur est nécessaire et essentiel.

Et il faut trouver en soi la Source, celle qui définit Qui Je Suis profondément.

Cette Source est là, tout au fond de nous en attente d’être trouvée.

Aussi, c’est là que l’être humain doit aller puiser afin de se connaître, se Re-connaître.

Reconnaître en lui-même le Maître, le Je Suis, l’Âme qui est sans faille, qui est Amour pur, tendresse, réconfort, compréhension, sagesse, etc.

 

Développer l’Amour de Soi

La vie humaine, la personne humaine possède tout au fond de lui une lumière intense qui a été obscurcie jusqu’à devenir invisible par toutes les expériences, les souffrances, les difficultés, la fragilité, les incertitudes, le manque de Foi, le manque d’Amour.

Et toutes les fois où l’on a donné foi à des paroles blessantes, des gestes déplacés, des affronts, des manipulations, des blessures infligées au cœur, à l’estime de Soi, à la Confiance en Soi.

C’est que les mots ont un grand pouvoir sur l’être humain…

Et c’est pourquoi il faut changer, transformer et intégrer des mots nouveaux.

Des mots qui font du bien, des mots qui réconfortent, qui donnent un sens à ce que l’on vit. Des mots qui allument, qui nourrissent, qui donnent confiance, espoir et Amour de Soi.

 

Pourquoi faut-il développer l’amour de soi?

La personne la plus importante pour Soi est Soi-même.

Il faut faire en sorte d’être bienveillant avec Soi afin de trouver le bonheur d’être en vie et profiter au maximum de cette belle vie qui peut offrir tant de plaisirs et de beaux moments.

Bref, commencer par développer l’Amour de Soi, voilà la clé!

 

Le bonheur est possible…

Le bonheur est possible pour celui qui sait se re-trouver par l’amour de soi!

Il faut re-connaître que sur le parcours d’une vie, il n’y a que des expériences, qui sont ni bonnes ni mauvaises. Car ce ne sont que des expériences!

Celles-ci nous permettent d’aller de l’avant quand la leçon est comprise. Et de changer de direction quand une expérience ne nous apporte que souffrance.

Aussi, il est bon de se rappeler que même dans les moments les plus sombres, il y a une lumière, juste une petite étincelle parfois, au fond de soi.

Des personnes, des situations, des évènements sont placés sur notre route; il faut alors les saisir et s’en faire des alliés afin de comprendre que tout est possible.

Le BONHEUR est POSSIBLE!

 

Marlène Leblanc

Je suis, maintenant et depuis de nombreuses années une femme très heureuse dans mon être et dans ma vie. J’ai appris à apprécier la vie et tout ce qu’elle peut m’apporter de beau et de bon.

Marlène Leblanc, conseillère en relation d’aide

Catégories
Médias

Entrevue audio avec Stéphan Garneau de la Bibliothèque du Cégep de Thetford: Comment faire un budget sans faire de budget!

Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement Votre relation à l'argent

Vivre en paix avec ses finances personnelles, 4 cas vécus !

Vivre en paix avec ses finances personnelles est tout un défi!

Pour t’aider à réussir financièrement, voici 4 histoires vécues par une amie ex-conseillère en placement, avec ses clients.

Tu te reconnaitras sans doute à travers ces 4 cas relatés par une femme de beaucoup d’expérience dans le domaine des finances personnelles. Je l’ai invitée à partager son expérience et sa passion du budget!

Car j’aime échanger avec des gens qui ont une opinion différente de la mienne.

Et tu verras que Barbara – contrairement à moi! – est une vraie fan du budget!

Là où on se rejoint, c’est que l’objectif poursuivi est de vivre une vie qui nous ressemble!

Alors, voici la question que je lui ai posée:

Est-ce vraiment possible d’avoir la paix de l’esprit avec ses finances personnelles ?

Les finances personnelles préoccupent bien plus qu’on ne le pense. Elles nous font vivre toute sorte d’émotions comme la gêne, l’incertitude, la peur et le stress.

Faites-vous partie de ceux-là? Vous n’êtes pas seul!

Laissez-moi vous raconter quatre histoires que j’ai réellement vécues!

1 J’ai pilé sur mon orgueil!

Laissez-moi vous raconter l’histoire de Mélanie.

Elle m’appelle un jour et me dit : « Ça a pris tout mon p’tit change pour t’appeler, j’ai pilé sur mon orgueil mais j’ai besoin d’aide avec mon budget ». Nous prenons rendez-vous.

Elle est endettée et aimerait s’en sortir une fois pour toutes. Un an auparavant, elle avait glissé un mot de son endettement à son conjoint et celui-ci, pour l’aider, a payé ses dettes. Ensuite, elle s’est réendettée…

Mais son conjoint ne le sait pas. Et elle ne veut pas lui dire pour ne pas créer de malaise dans son couple.

Et maintenant, elle est dévorée par sa situation et son but ultime : avoir la tête haute. Ce qu’elle a réussi!

Comment?

Nous avons bâti ensemble son budget. Nous avons établi ses revenus et ses dépenses.

Et aussi, nous avons regardé comment répartir ses dépenses par rapport à ses revenus.

Mais le plus important a été une astuce que je lui ai donnée et qu’elle a appliquée.

Quel truc as-tu donné à Mélanie pour reprendre le contrôle de ses finances personnelles?

Je lui ai proposé de ramasser ses factures durant une période de 3 mois, ce qu’elle a fait. C’est ainsi qu’elle a pu réaliser où était son problème.

Elle a vu qu’elle surconsommait pour des choses inutiles. Et que c’est ce qui l’a poussée à s’endetter.

En observant son comportement, ç’a été facile pour elle d’arrêter d’acheter ce dont elle n’avait pas besoin.

 

2 Je veux me rassurer!

Et Vicky, malgré les bons revenus de chacun des deux conjoints, connaissait des incertitudes financières. Elle ne savait pas où allait l’argent. Pourtant, elle en parlait à son conjoint. Mais sans réponse satisfaisante.

Car pour lui, c’était moins important…

Aussi, elle a décidé de faire ma formation. Et ce malgré la réticence de son conjoint.

Qu’est-ce qui a convaincu Vicky de se préoccuper de ses finances personnelles?

Peut-être que c’était son petit côté perfectionniste? En tout cas, je sentais qu’elle avait besoin de savoir.

Nous avons commencé à compléter son budget ensemble. Et je lui ai donné mon astuce infaillible; celle de ramasser ses factures durant 3 mois. Ce qu’elle a fait religieusement!

Elle était à la maison à cette époque, en congé de maternité. Elle se disait : « Avec le bébé, je sors beaucoup moins, donc je ne dépense pas ». Quelle surprise pour elle de constater qu’elle sortait plus qu’elle pensait! En effet, elle faisait des dépenses qui n’étaient pas inutiles… Puisque c’était pour les besoins du bébé!

Elle a ajusté son budget en fonction de ses vraies dépenses. Elle était un peu déçue parce que ça lui coûtait plus cher qu’elle aurait aimé. Mais ensuite, elle se posait beaucoup moins de questions.

Et aussi, je lui ai fait voir… son potentiel. Qu’elle pourrait réussir ses finances personnelles!

Faire un budget a été une bénédiction pour elle!

Maintenant, elle sait exactement où son argent va. Et encore mieux, elle a vu qu’il était possible d’épargner en prévision de l’achat d’une voiture, dans 3 ans!

Elle a finalement pu parler avec son conjoint de ce qui la tracassait. Et le plus beau, c’est que lui a pu voir qu’elle ne demandait rien d’autre que d’être rassurée financièrement.

 

3 J’ai peur!

Et que dire d’Annie!

Elle savait depuis longtemps qu’elle devait mettre de l’ordre dans ses finances personnelles…

Mais elle avait peur de les affronter.

Aussi, quand tout fut mis noir sur blanc, le choc n’était pas aussi pire qu’elle l’avait imaginé.

Ça arrive souvent…

Car quand on fait l’autruche, on empire la réalité. Et souvent, on n’en dort plus…

C’est pourquoi nous avons travaillé ensemble sur ses finances personnelles.

Et en particulier, sur la répartition de ses dépenses… comme je l’enseigne au module 1 de ma formation en ligne.

Comment est-ce que ce changement dans ses finances personnelles s’est-il reflété dans sa vie?

À la fin, la réalité avait remplacé la peur. Ainsi, elle a vu le potentiel qu’elle avait, financièrement.

Si vous saviez toutes les idées qui en sont découlées!

Elle aime encore beaucoup magasiner les vêtements et elle en achète en grand nombre. Mais maintenant, parce qu’elle est fière d’avoir fait un vrai budget, elle s’est soudainement surprise à vérifier les prix, les spéciaux, les endroits où elle peut acheter la même qualité, mais à moindre coût.

Elle s’est rendu compte, en faisant un budget, qu’elle pouvait avoir le plein contrôle de son argent.

 

4 Je veux retrouver le contrôle de mes finances personnelles!

Sylvain et Caroline avaient commencé à s’endetter, sans vraiment s’en rendre compte.

Comment ont-ils fait ça?

En utilisant les cartes de crédit!

Ils utilisaient les cartes de crédit pour accumuler des points, tout en étant convaincus qu’ils paieraient le solde de leurs cartes à la fin de mois. Ce qui n’arrivait pas malheureusement.

En somme, ils ne se sentaient plus maître de leur situation financière.

Que leur as-tu dit pour modifier leur façon de penser?

Nous avons monté leur budget ensemble. Et ils ont pu constater qu’ils avaient assez d’argent pour payer toutes leurs dépenses.

C’était simplement leur façon de faire qui n’était pas adéquate.

Aussi, je leur ai suggéré de mettre de l’argent de côté à toutes les paies pour payer leurs dépenses occasionnelles. Et d’arrêter de payer avec la carte de crédit.

Ils avaient des doutes quant à la possibilité de le faire…  En fait, ils ne croyaient pas que ça pouvait améliorer leur situation!  Mais ont décidé de suivre mes conseils quand même.

Et oh surprise! Ils ont découvert que ça fonctionne.

Ce fut pour eux un soulagement d’arrêter de s’endetter avec la carte de crédit et de toujours avoir assez d’argent pour leurs dépenses occasionnelles. À la dernière rencontre que j’ai eue avec eux, je pouvais voir que le poids de l’inquiétude avait disparu!

Ils avaient maintenant les épaules relevées et ils affichaient tous les deux un grand sourire!

Ces 4 femmes et cet homme avaient un point en commun

Toutes ces personnes avaient un point en commun: elles voulaient avoir la paix de l’esprit. Et ne plus se faire de soucis avec ses finances personnelles. Et elles ont réussi!

Elles ont toutes compris que la situation financière parfaite est dans notre imaginaire.

Aussi, elles ont décidé de planifier leur budget au lieu de vivre avec les émotions du moment.

Le budget a été pour elles, comme une lampe de poche qui éclaire dans le noir…

 

Oui mais…

Je vous entends déjà : « Faire un budget, non merci, pas pour moi ». Je vous comprends.

Entre faire une recette de gâteau et un budget, moi-même, je choisirais la recette de gâteau!

Mais le gâteau ne me nourrira pas longtemps, mon budget, oui!

Est-ce que je regarde mon budget toutes les semaines? Non !

Mais quand les lignes directrices sont établies, on n’a qu’à suivre…

C’est aussi simple que ça!

 

Comment être sûr de réussir financièrement?

Vous devez vous fixer un but, un but clair, comme économiser 50$, 200$ ou 1,000$ d’ici trois mois.

Votre but doit être atteignable.

Ne vous fixez pas un but pour épater les autres. C’est pour vous!

Vous savez, votre argent, c’est le vôtre, prenez-en soin.

N’attendez pas que quelqu’un d’autre le fasse à votre place.

Certains veulent que ça arrive, d’autres aimeraient que ça arrive, et d’autres font que ça arrive.

Michael Jordan

Barbara Demers

Réussir avec ses finances personnelles est à la portée de tous.

Barbara a acquis une solide expérience en tant que conseillère en placement durant 23 ans. Aujourd’hui, elle existe pour aider des gens comme vous qui veulent en comprendre davantage sur leurs finances personnelles, leurs placements et leurs investissements.

Catégories
Avoir plus d'argent Devenir minimaliste Devenir un leader inspirant Être soi dans la vie Mission de son entreprise Trouve ton pourquoi et deviens un entrepreneur à succès! Votre relation à l'argent

Lorsque l’entrepreneur minimaliste trouve sa mission…

Qu’est-ce qu’un entrepreneur minimaliste ?

On entend de plus en plus parler d’entrepreneuriat humaniste. Et aussi, de cette philosophie de vie qui implique une façon plus sobre de gérer son argent, le minimalisme. La fusion des deux représente un idéal de vie, celui de l’entrepreneur minimaliste !

Mais comment ces valeurs peuvent-elles vraiment s’intégrer autour d’une cause qui motive l’entrepreneur minimaliste à réussir sur tous les plans de sa vie?

 

L’entrepreneur minimaliste

C’est quoi un entrepreneur minimaliste?

Nous retrouvons principalement ces missionnaires chez les générations X et Y mais aussi chez de plus vieux entrepreneurs, comme moi !

Pour réaliser cet article, j’ai discuté avec deux jeunes femmes entrepreneures dynamiques : Kim Auclair de Québec et Roxane de Bruxelles. Je souhaite donc vous faire réfléchir sur la vision de ces entrepreneurs nouveau genre qui remplaceront les dinosaures qui nous entourent. Car eux, ils sont motivés par des valeurs, par une cause!

 

Kim Auclair et ses finances personnelles

Vu le type d’entreprise que j’exploite, je vis de l’insécurité comme tous les entrepreneurs. Les valeurs familiales en ce qui concerne l’argent personnel sont basées sur les besoins fondamentaux. En fait, mon père, surtout, m’a enseigné très tôt qu’une vie sans dette est une belle vie financière ! Kim Auclair

La mission que Kim Auclair s’est donnée est de vous aider à développer vos compétences entrepreneuriales sur le Web. Elle est très visible au Québec et elle a une excellente réputation auprès des entrepreneurs. Je parle d’ailleurs de son livre Dans la tête d’une entrepreneure.

Je structure beaucoup plus mon entreprise que mes finances personnelles.

Comme plusieurs entrepreneurs, je donne plus d’importance à mon entreprise qu’à moi ! Kim Auclair

Kim est consciente que son entreprise est très importante dans sa vie. Aussi, elle tient de plus en plus compte de ses besoins personnels:  mes souhaits personnels prennent de plus en plus d’importance dans ma vie.

***

 – Faire tes comptes, ça te motive Kim?

– Pas vraiment ! Ce qui me sauve, c’est que je ne suis pas dépensière… dans le sens que je n’abuse pas…

– Vraiment ?

– La vérité est que j’ai placé en priorité le voyage… Mes folies ces temps-ci, ce sont donc mes voyages… Dès que je le peux et que je m’organise bien avec mon travail… je pars !

 

L’entrepreneur minimaliste fait souvent passer son entreprise avant soi!

C’est comme si notre raison d’être, c’est à dire la mission de notre entreprise avait plus d’importance que nous, que notre petit bonheur personnel.

Mais si on réussissait à se considérer UN, notre entreprise et nous, le problème serait réglé!

Comment se fusionner pour faire seulement UNE cause qui réussit, qui réussit à gagner de l’argent, beaucoup PLUS d’argent ?

Au fait, pourquoi ne pas devenir riche ?

Cela aiderait notre cause (la cause de notre entreprise) et financerait l’importante mission que l’on s’est donnée!

C’est là qu’il y a un frein.

Car généralement, l’entrepreneur minimaliste ne cherche pas la richesse pour lui-même. Il chercher à combler ses besoins comme un minimaliste. Il vit avec moins...

 

Le défi d’être un entrepreneur minimaliste

Le défi de l’entrepreneur minimaliste aujourd’hui, c’est de se défaire d’une limite qu’il s’est créée.

En devenant entrepreneure, Kim se disait que gagner suffisamment pour vivre serait un succès.

Maintenant qu’elle a réussi, elle aimerait bien passer à un autre niveau, développer de nouveaux marchés, de nouvelles idées…

Mais comme on a besoin de peu pour être heureux…

C’est là le piège du minimalisme : se suffire de peu !

***

Le minimalisme serait-il un blocage pour gagner plus d’argent ?

Et voir plus grand, faire exploser sa mission sur toute l’étendue de la planète ne serait-elle pas une approche à développer pour l’entrepreneur minimaliste ?

Il y a tellement à faire sur cette planète… Pour changer le monde!

Je vous pose la question ; gagner TROP d’argent, ça veut dire quoi ?

 

 

Le succès est-il en contradiction avec le fait d’être minimaliste ?

J’ai posé la question à Roxane qui est connue pour son blogue rafraichissant Les conseils money de Tati. Aussi, il ne faut pas rater ses vidéos sur l’argent, le minimalisme et… l’entrepreneuriat!

Se suffire de peu…

Comme tu dis à un moment, Marc, l’entrepreneur minimaliste qui est en moi m’a empêché de (vouloir) gagner de l’argent.
En tant que minimaliste, je me suffis de peu : je me suffis d’une vieille voiture, de vêtements que je reçois car je n’aime pas perdre mon temps en faisant du shopping, j’aime être chez moi car je suis casanière et tournée essentiellement sur mes projets.
Du coup, ayant peu de besoins, j’ai besoin de peu de rentrées financières.
Et se suffire de peu ça ne motive donc pas à vouloir plus, à gagner plus d’argent… puisque… » à quoi ça servirait, j’ai déjà tout ce qu’il me faut » ?
Si on a pas de gros besoins, de grandes envies, qu’on se contente de ce qu’on a parce que ça nous rend heureux on n’a pas le même esprit de gains, de bataille pour gagner plus comme certains chefs d’entreprises qui ne rêvent que de s’agrandir encore et toujours plus pour gagner plus, plus plus !
Personnellement, j’ai toujours fait les choses sans penser à l’argent (ce qui n’est pas terrible pour un entrepreneur!), juste parce que j’avais envie d’aider les autres et qu’une bonne idée me passait par la tête.
Après, il faut savoir que j’ai une situation particulière où mon mari gagne assez bien sa vie que pour me permettre de ne pas ramener d’argent dans le ménage si jamais cela devait arriver. Ce qui enlève du stress et qui m’a toujours donné l’impression de vivre dans l’abondance et d’avoir tout ce qu’il me faut.

S’accorder le droit de gagner plus!

Récemment pourtant, quelqu’un m’a fait une réflexion qui m’a vraiment fait réfléchir… Et je me suis rendue compte qu’en ayant plus d’argent on pouvait impacter encore plus le monde et vivre mieux : payer un avion direct plutôt que de devoir faire deux escales, voyager en première classe, louer une chambre dans un hôtel haut de game avec un lit confortable plutôt qu’une guest-house avec un matelas qui nous donne des courbattures le matin…
Et j’ai eu une soudaine envie de moi aussi gagner plus d’argent pour m’offrir tout cela…
Même si consciemment, je sais que je préférais dépenser mon argent pour construire mon avenir financier (immobilier, investissements divers) plutôt que de le dépenser dans des plaisirs immédiats…
Mais ça fait du bien de rêver, parfois !
Je pense que mon côté minimaliste m’a empêché de réaliser que je pouvais m’accorder de gagner tout simplement plus.
Aujourd’hui, j’ai changé mon mindset, on verra ce que fin 2018 – 2019 nous réserve !
Selon Jenny d’Happylogie, on se sent comme un imposteur quand on veut à la fois aider les gens et gagner de l’argent. Il faut, selon cet entrepreneur minimaliste, équilibrer le donner et le recevoir. Car si on ne reçoit pas assez, éventuellement on ne pourra plus donner…

 

Mais à quoi ça sert d’être riche si on est minimaliste ?

D’un point de vue philosophique, on peut se demander: mais à quoi ça sert d’être riche si on ne dépense pas cet argent?

Pourquoi gagner plein d’argent si je ne le dépense pas ?

Est-ce une bonne idée d’accumuler de l’argent… jusqu’au cimetière ?

Ce qui m’intéresse, ce ne sont pas les objets, ce sont les expériences ! claironnent les riches et encore trop peu nombreux entrepreneurs minimalistes.

Pourtant, en creusant, on se rend bien compte que, comme tout le monde, ils aiment bien se faire plaisir…

Est-ce qu’eux aussi, comme tout le monde, succomberaient au plaisir de l’argent?

Car l’entrepreneur minimaliste sait se remettre en question. Et il se demande, lui aussi, à quoi ça sert de travailler autant.

En fait, tous les entrepreneurs prospères que je connais travaillent plus de 60 heures/semaine, tout en postant sur Instagram des photos d’eux joggant avec leurs chiens ou travaillant tout sourire avec leur iPad sur la plage !

Mais dans la réalité, ils travaillent comme tous les autres PDG et les professionnels à succès de l’ancienne génération: trop !

Alors, à quoi ça sert de travailler autant surtout quand on sait très bien qu’il y a une limite au revenu annuel qui peut nous rendre plus heureux ?

Pour Olivier Roland, un entrepreneur minimaliste qui a réussi, il n’y a pas que le bonheur dans la vie, il y a la liberté…

Aussi, l’argent est un levier pour nous aider à nous épanouir, dit-il.

Il dit qu’il a plus de temps libre qu’un homme d’affaires classique. Ce qui lui donne la possibilité de voyager six mois par an, d’épouser une cause et de faire une différence dans le monde.

Un riche peut aider le monde à aller mieux, ajoute-t-il. Comme l’a fait Elon Musk avec Tesla et beaucoup d’autres entrepreneurs à succès.

Donc?

 

Trouver sa cause

La question qui pose souvent un problème à l’entrepreneur minimaliste (pour toute entreprise en fait!), c’est de connaître sa cause. De savoir pourquoi il se lève le matin!

Et que vous soyez un entrepreneur minimaliste ou non, vous saurez quoi faire de cet argent que vous aurez en trop.

Dès que vous aurez trouvé votre pourquoi, vous aurez votre cause à défendre, à faire prospérer, à diffuser. À l’infini.

Si vous vous demandez: qu’est-ce que je ferais de plus d’argent alors que j’en ai assez pour combler tous mes besoins?

La seule réponse qui tienne est… de le donner !

Car donner est ce qui apporte le plus de satisfaction. Encore plus que de dépenser, en fait!

Il n’y a pas de fin à votre mission. Et ce sera encore plus vrai le jour où vous en aurez les moyens !

Marc Blais CPA, CGA

Si tu crois que je peux t’aider à trouver ta raison d’être, écris-moi en privé.

Catégories
Avoir plus d'argent Votre relation à l'argent

8 trucs pour mieux gérer tes dépenses fixes et être libre

Les avantages d’un second compte bancaire pour les dépenses fixes sont connus depuis longtemps.

Mais ce concept est encore trop peu connu!

Je peux dire que tous ceux qui l’utilisent vivent beaucoup mieux, ont beaucoup moins de soucis financiers et surtout, ils n’ont pratiquement jamais de mauvaises surprises!

Ça t’intéresse?

Suite à de nombreux commentaires sur mon article Être soi vivre avec moins de soucis financiers, dans lequel je te suggère fortement d’adopter la technique du second compte bancaire pour mieux gérer tes dépenses fixes, je te partage maintenant 8 trucs additionnels pour y arriver!

Je te disais dans mon dernier article que plutôt que de tout payer des dépenses fixes à partir d’un seul compte bancaire, il valait mieux isoler tes dépenses fixes dans un compte bancaire séparé.

Mais je sais aussi que tu auras à ajuster certaines de tes habitudes.

Voici donc comment faire!

 

8 trucs pour mieux gérer tes dépenses fixes

Voici quelques trucs pratiques additionnels afin de t’aider à planifier ta transition vers un second compte bancaire pour mieux gérer tes frais fixes:

 

1 Arrondis

Lorsque tu calculeras le montant à transférer à ton compte « frais fixes », arrondis-le à la hausse de 3 à 5%. Les couts ne cessent d’augmenter…

Et tu admettras qu’il vaut mieux un surplus à la fin de l’année que de manquer d’argent!

 

2 Quel compte?

Si c’est plus simple pour toi, tu peux conserver ton compte bancaire actuel pour tes frais fixes. Et tu utiliseras ton nouveau compte pour tes autres dépenses, c’est-à-dire, pour tes dépenses variables. Cela sera plus simple si tu as  déjà plusieurs paiements préautorisés déjà prévus à ce compte.

 

3 Un compte inactif?

Avant de procéder à l’ouverture d’un compte bancaire additionnel, assure-toi que tu n’as pas déjà un compte inactif.

Si oui, utilise-le!

 

4 Compare

Pense à comparer les frais d’un compte bancaire additionnel.

Ou négocies les frais avec ton institution financière actuelle.

Il existe une multitude de plans et ceux-ci varient dans le temps et selon l’institution financière.  

 

5 Les frais

Ne te laisse pas arrêter par les frais d’un second compte bancaire. Car ces frais bancaires te feront économiser en frais d’intérêt et en stress.

Mais payer moins cher dans tout, c’est mieux!

 

6 Et tes frais variables?

L’autre partie de l’équation lorsqu’il est question de mieux se gérer, c’est de comprendre où va ton argent.

Et en général, il s’agit de mieux gérer tes dépenses variables.

C’est là où mon argent allait le plus sans que je le sache… 

 

7 Si tu es serré…

Et si toutefois tes finances étaient très serrées (pour l’instant!), ce serait peut-être une bonne idée d’utiliser ta marge de crédit durant tes premières semaines d’ajustement afin de bâtir le solde de ton compte bancaire additionnel (pour tes frais fixes).

 

8 Si tu n’as pas d’argent (pour l’instant!)

Et si tu n’as pas accès à une marge de crédit temporaire ou à un découvert bancaire autorisé?

Continue à mieux contrôler ta vie financière en lisant mes articles.

Et tu y apprendras d’autres trucs qui te permettront rapidement de réduire tes dépenses pour bâtir ton futur compte bancaire pour tes frais fixes.

 

Bon succès dans tes finances… et dans ta vie!

Marc Blais

Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement Votre relation à l'argent

Pour être soi et avoir moins de soucis financiers!

Aimerais-tu avoir moins de soucis financiers, toi aussi?

Combien de fois ai-je entendu « Oh non! J’ai un paiement qui passe demain! »?

Nous avons tous des obligations financières: le loyer, le paiement de l’auto, les taxes, les frais de condo, les assurances, les plaques de la voiture et aussi l’alimentation!

On sait que l’on a ces paiements, ces engagements à payer. Mais on ne s’y habitue pas!

Et chaque fois, c’est comme une surprise, un coup dur à surmonter…

Le temps de les oublier jusqu’à ce qu’ils reviennent nous hanter de nouveau!

 

Vivre avec moins de soucis financiers, c’est possible!

Crois-tu être seul à être dépassé par tes engagements financiers?

D’abord, je vais te déculpabiliser en te disant que des recherches en comportement du consommateur ont démontré que l’humain réagit de façon illogique aux paiements futurs. En effet, ces études ont démontré que lorsque l’on s’engage avec des paiements futurs, le cerveau ne peut figurer le coût total de l’engagement que l’on signe!

Les pros du marketing ont vite compris cette faiblesse!  Et ils font tout pour nous engager sur le long terme en nous présentant plein d’incitatifs pour tromper notre cerveau.

C’est ainsi que tu verras des promotions telles que le premier paiement est gratuit ou les six premiers moins à prix réduit.

Comme tu sais, une fois que tu as signé, tu es pris. Tu es engagé!

Et pendant plusieurs mois, tu devras honorer ta signature. Et espérer la fin de ton contrat.

Tu devras donc vivre ton stress financier jusqu’à la prochaine opportunité de t’en débarrasser.  Ou tu devras envisager d’autres solutions plus drastiques si tes dépenses fixes sont trop importantes pour toi.

Mais ici, je prends pour acquis que tu peux et que tu veux t’en sortir…

Je vais donc t’aider à te préparer intelligemment à vivre ta vie avec moins de soucis financiers.

Par expérience, ce type de mauvaises surprises est ce qui cause la majorité du stress dans nos vies. Et cela cause évidemment bien des dégâts dans nos finances personnelles.

Je vais donc te montrer comment éviter ce problème à répétition la majorité des gens qui t’entourent afin que tu puisses éventuellement vivre moins de soucis financiers.

 

Le but de la vie est d’être heureux!

Nous devons apprendre gérer notre argent d’une façon qui nous ressemble et avec le moins de soucis financiers possible.

Tu verras, ce truc est formidable. Et surtout, il est ultra simple.

Toutefois, je te préviens qu’il te faudra fournir un certain effort. Car moi, je fais ma part en écrivant cet article. Mais toi, si ce truc te plait vraiment, il te restera à le mettre en pratique!

 

Le truc pour avoir moins de soucis financiers!

Pour éviter le stress financier engendré par tes mensualités, tes paiements annuels et tous ces imprévus, il existe un truc!

D’abord, il faut comprendre que le problème vient du fait que tes obligations sont prévues, mais non suffisamment planifiées.

Donc, la solution est de les planifier!

Mais tu me connais, je suis un anti budget!

C’est pourquoi je vais te dire comment faire pour oublier tes engagements. C’est ce que tu cherches, non?

Avec ce truc, tu oublieras tes paiements, tout en les respectant!

Le truc dont je vais te parler, c’est celui d’avoir un second compte bancaire exclusivement pour tes frais fixes.

 

Le truc merveilleux pour moins de soucis financiers

Ce truc merveilleux existe depuis longtemps. Mais il est de moins en moins connu et utilisé.

Pourtant, il est plus facile de l’utiliser aujourd’hui qu’auparavant…

Selon moi, il n’y a que 50 % des gens qui utilisent un compte bancaire séparé pour ses frais fixes.

Pourtant, ce serait très peu couteux. Surtout si tu considères le stress financier et les frais financiers qu’il peut t’épargner!

En fait, tout le monde pourrait et devrait s’en servir pour une vie avec moins de soucis financiers!

Bref, pour tout mettre ça en pratique, je t’ai simplifié la vie en te proposant deux étapes simples pour intégrer un « compte bancaire frais fixes » dans ta vie.

 

1re étape : Fais une liste de tous tes frais fixes

Je vais donc te faire voir une autre façon de gérer tes frais fixes.

Certains les appellent aussi dépenses fixesdépenses nécessaires ou dépenses obligatoires.

En fait, ce sont les dépenses que l’on a peu ou pas le choix de payer toutes les semaines, tous les mois, aux trois mois ou annuellement.

 

Tes frais fixes

Ce qui est ennuyeux avec les frais fixes, c’est que ce sont généralement des engagements financiers à long terme que tu as pris dans le passé.

Et le pire, c’est que tu ne peux généralement pas les annuler ou en changer les termes, avant l’échéance.

Prenons l’exemple classique d’un emprunt hypothécaire. Pour changer les engagements de ton emprunt, tu dois soit vendre ta maison (et possiblement payer une pénalité) ou attendre l’échéance pour enfin pouvoir renégocier les conditions de remboursement (versement, taux d’intérêt, durée).

Il en sera de même si tu signes un bail pour ton logement, pour ton contrat de location auto, ou pour un emprunt personnel.

Les taxes foncières et scolaires, l’électricité, le chauffage, les assurances sont aussi des dépenses obligatoires fixes importantes à considérer et à planifier dans tes finances personnelles. Et dans ta vie!

J’en connais qui incluent même l’épicerie et l’essence dans l’estimation de leurs frais fixes annuels afin d’éviter les mauvaises surprises.

Mieux tu planifieras tes dépenses fixes, mieux tu te sentiras à l’avenir!

 

Pour tout connaitre de tes dépenses fixes

Maintenant que tu comprends vous mieux le principe des frais fixes, tu devras faire en sorte de ne rien oublier.

Voici comment faire.

Regardes tes transactions bancaires des douze derniers mois en portant une attention particulière aux dépenses annuelles, comme ta prime d’assurance et note tout ce qui est récurrent.

Tu constateras que ton cerveau est super efficace pour oublier certaines charges financières!

Le marketing est très puissant pour te faire oublier tes paiements récurrents.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la publicité des entreprises te pousse tant à t’engager dans des paiements répétitifs. Puisque l’humain déteste tant les tracasseries administratives, il est assumé que nous ferons peu d’efforts pour nous en sortir…

Sauf toi!

Et moi!

 

2e étape : Ouvrir un compte bancaire pour gérer tes frais fixes

Je te suggère donc très fortement d’ouvrir un compte bancaire additionnel et de l’utiliser exclusivement pour payer tes frais fixes.

Ce compte ne doit pas servir à autre chose que tes frais fixes.

Cet argent est réservé pour tes engagements financiers.

En conséquence, ce compte ne doit servir ni pour les urgences ni pour tes gâteries!

 

Calcule tes obligations actuelles

Lorsque tu auras complété tes calculs selon la méthode dont je parle ci-haut, tu connaitras le montant annuel de tes frais fixes.

Ensuite, il te suffira de prévoir assez d’argent à l’avance pour tous tes paiements.

Comment faire?

Dès que tu auras ouvert ton compte bancaire additionnel, tu vas y déposer (ou y transférer électroniquement) un montant à chaque période de paie (ou mensuellement si tu es un travailleur autonome).

Ce montant correspond au total de tes frais fixes annuels divisé par le nombre de paies que tu reçois sur un an.

Par exemple, si le total de tes frais fixes est de 12,000$ par an et que tu es payé mensuellement, tu n’auras qu’à virer 1,000$ par mois à ton compte bancaire « frais fixes ».

Si tu reçois un salaire sur une base hebdomadaire, tu n’auras à transférer (12,000$/52 semaines = 231$) à ton compte bancaire « frais fixes ».

Si tu veux en savoir plus, je te suggère les 8 trucs que je te donne ici.

 

Être soi…

Faire la liste de tes frais fixes est donc une occasion de te questionner sur ton mode de vie actuel et de débuter ta réflexion sur tes objectifs à long terme.

Tu as certainement déjà une idée de ce que tu aimerais être, faire et avoir dans ta vie. Aussi, si tu te donnes les moyens de l’accomplir en gérant mieux cet outil qu’est l’argent, tu seras plus heureux!

Si cela te parle profitez-en pour voir comment tu peux arriver à être toi avec ton argent en téléchargeant l’extrait de mon livre où je te parle de tes objectifs.

Je te souhaite donc la meilleure des chances dans ta transition vers une vie avec moins de soucis financiers et plus de liberté!

Être soi, c’est la vie!

À bientôt,

Marc

Catégories
Médias

Entrevue avec Stéphanie Milot

Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement Votre relation à l'argent

3 étapes pour réduire vos dettes dans la zénitude!

Que vous soyez seul ou en couple, si vous avez pris la décision de réduire vos dettes, vous aurez besoin de voir des résultats rapidement pour garder la motivation.

Dans la vie, on peut douter de soi, douter de son avenir… Mais s’il y a une chose sure, c’est que réduire ses dettes est une décision que vous ne regretterez jamais!

Bravo de poser ce geste et je souhaite que cet article soit la 1ère étape de votre défi!

 

L’émotion avant les chiffres!

J’ai toujours vu les chiffres comme un outil et non comme une fin en soi.

C’est-à-dire que le but de réduire vos dettes devrait être d’atteindre une sensation de bienêtre, plutôt que de viser un chiffre dans votre compte de banque!

Ainsi, les calculs que vous ferez dans les prochaines minutes auront un sens pour vous. Et à chaque fois que vous sentirez, le stress ou la panique vous envahir, vous saurez qu’il y a un but qui en vaut la peine à la fin.

Car quand on a plusieurs emprunts différents et des cartes de crédit, l’émotion première qui règne en nous, c’est la confusion la plus profonde…

Aussi, vous vous demandez sans doute aujourd’hui : mais par où commencer?!

Ce que je m’apprête à vous partager, est le fruit de mes expériences personnelles et professionnelles des 30 dernières années.

Des millions de gens vivent – comme vous – avec trop de dettes en Amérique et en Europe. Et il est temps de changer cela!

C’est pourquoi je souhaite que vous mettiez rapidement en pratique ma méthode pour réduire vos dettes. Car cela changera votre vie (pas uniquement votre vie financière) pour toujours!

Vous verrez que le processus est simple.

Voici donc comment faire et par où commencer pour réduire vos dettes.

 

1re étape: Cessez de faire l’autruche et attaquez vous à réduire vos dettes!

Faire face à la réalité et réduire vos dettes nécessite du courage sur le moment.

Mais vous ne le regretterez pas dans (aussi peu que) quelques semaines. Je vous l’assure!

D’abord, je vous propose ces deux actions:

  1. Sortez tous vos documents relatifs à vos dettes tels que vos contrats, factures et états de compte.
  2. Faites une liste de toutes vos dettes, soit tout simplement à la main, soit sur Excel si vous êtes habile avec ce logiciel. Ou sinon, téléchargez tout simplement une application Apple ou Android telle que :

Debt Down pour iPhone  ou Money Wise pour Android

 

Dans laquelle de ces 3 situations êtes-vous?

Quand vous aurez terminé la liste de vos dettes, vous constaterez que vous faites partie d’une des trois situations financières suivantes:

Si vous aimiez qu’on regarde votre situation ensemble, je vous offre 15 minutes gratuitement sur Skype. Écrivez-moi pour que l’on prenne rendez-vous.

 

Situation financière #1: C’est pas si mal!

Il est possible que votre situation soit beaucoup moins désespérée que vous ne le pensiez!

Vous aviez peur d’affronter la réalité et c’est normal car quand on n’a pas le contrôle de sa vie financière, on doute vraiment de tout.

Y compris de sa capacité à comprendre où on en est financièrement…

C’est comme ça, on est humain et nos émotions nous coupent quelques fois de notre réalité.

Mais maintenant que vous savez où vous en êtes, vous constatez que le montant de vos dettes est très gérable.

Bien que peu de changements soient nécessaires dans votre cas, vous devez améliorer la compréhension de votre situation financière afin de ne pas retomber dans le doute, le stress et la méfiance.

Ici encore, il est question d’une émotion que vous voulez quitter!

Aussi, vous avez intérêt à agir dès maintenant pour vous sentir mieux à l’avenir.

(Je vous suggère de passer directement à la 2e étape, quelques paragraphes plus bas, pour sauver du temps.)

 

Situation financière #2: J’ai beaucoup de dettes, mais je peux y arriver!

Vous constatez que le montant de vos dettes est considérable…

Mais vous pouvez encore y faire face!

Bien que vous constatez maintenant que votre situation ne soit pas désespérée, vous avez grandement intérêt à faire un virage important. Et immédiatement.

(Pour sauver du temps, vous pouvez passer directement à la 2e étape.)

 

Situation financière #3: Ma situation est critique!

Votre situation est sérieuse!

Mais au moins, vous savez maintenant quelle est votre réalité.

Et quand on sait, on sait aussi sur quoi agir!

Aussi, la bonne nouvelle dans tout cela, c’est qu’on est plus en l’an 1900 et que les gens qui ne peuvent pas payer leurs dettes ne vont plus en prison!

Au contraire, il existe aujourd’hui des solutions efficaces et rapides pour vous!

Il vous faut savoir qu’attendre quelques semaines de plus avant de faire face à vos problèmes financiers ne vous apporterait rien. Le mal est fait. Et il ne vous reste qu’à apprendre de cette situation.

Ce qui vous a conduit là où vous êtes aujourd’hui est peut-être une malchance comme une perte d’emploi. Ou cela peut être en raison de votre comportement d’acheteur un peu trop compulsif…

Dans les deux cas, vous avez intérêt à réfléchir en lisant des articles de mon blogue afin de relancer votre vie. Et de changer ce qui doit être changé dans vos habitudes financières.

Mon but en vous disant cela est de vous éviter de revivre le même traumatisme une autre fois!

En somme, vous êtes dans une situation critique.

Mais il existe heureusement des solutions à l’insolvabilité.

L’idéal pour vous serait de consulter un conseiller en insolvabilité (ou son équivalent dans votre pays) dans les plus brefs délais.

 

2e étape : Réfléchissez et passez à l’action!

Vous avez bien préparé la liste détaillée de vos dettes lors de la 1re étape?

Alors, vous êtes prêt pour la suite!

D’abord, je vous suggère de comparer le montant total de vos dettes avec votre capacité à les rembourser (plus rapidement).

Voici comment faire:

Si vous êtes dans la situation financière #1 ou #2, je vous conseille de vite prendre conscience de vos dépenses fixes et variables mensuelles.

Pour cela, vous devez savoir où va votre argent!

Votre but sera de décider de la meilleure façon d’ajuster vos dépenses à la baisse, sans trop en souffrir (vous verrez, j’ai des trucs!).

Puisque c’est le montant que vous économiserez qui vous permettra de réduire vos dettes avec le temps (semaines ou mois).

Et éventuellement, de les éliminer complètement.

Je sais très bien que c’est tout un défi que je vous présente là!

Mais pensez un instant à comment vous vous sentirez lorsque vous vivrez avec moins de moins en moins de dettes… jusqu’à ne plus avoir de dette du tout !

Si vous le voulez, inscrivez-vous à la promotion de mon défi de 21 jours pour reprendre le contrôle de votre vie financière. Je serai là pour vous soutenir et vous aider à atteindre votre but!

(Si vous êtes dans la situation #3, je vous suggère de consulter et de quand même réfléchir à cette pénible question : est-ce que la faillite ou un accord avec vos créanciers serait une solution?)

 

3e étape : Analysez et réduisez vos dépenses

Il existe plusieurs méthodes pour analyser, comprendre et réduire vos dépenses actuelles.

Toutefois, celle que je préfère est l’utilisation d’une application (iPhone ou Android) qui me permet d’avoir toujours à la portée de la main mon outil et ma calculatrice pour lister mes dépenses courantes.

Aussi, je vous conseille les applications suivantes (que vous soyez sur iPhone ou Android) :

Pour votre iPhone au Canada:

Budget pour iPhone (Canada seulement)

Pour votre iPhone en Europe:

Budget pour iPhone

Pour votre Android au Canada et en Europe:

Money Wise pour Android

Personnellement je note tous mes achats presque immédiatement (ou au plus tard le jour même) après avoir payé quoi que ce soit.

J’aime beaucoup utiliser cette application.

C’est mon outil de contrôle budgétaire et ça remplace les fichiers complexes!

Je veux et je peux savoir en tout temps combien d’argent j’ai dépensé depuis le début du mois et combien il me reste de disponible.

Finies les mauvaises surprises!

Si par exemple, je me fixe un budget de 2000 $ pour le mois et que le 15 de ce mois, j’ai déjà dépensé 1500 $, je sais que je dois immédiatement m’ajuster! Je vais donc réduire rapidement mes prochaines dépenses afin d’atteindre mon objectif de dépenses de 2000 $ pour le mois.

(Notez que dans mon exemple de budget, 2000$ représente uniquement mes dépenses variables mensuelles.)

Quant à mes dépenses fixes (paiement hypothécaire, loyer, location ou paiement auto, taxes, assurances, électricité), je n’ai pas de contrôle immédiat sur celles-ci. Mais ce n’est pas une raison pour les ignorer complètement. Aussi, je vous suggère de lire mon article pour vous libérer de vos frais fixes

Car les frais fixes peuvent aussi être compressés, mais que cela demande une plus grande réflexion et un peu plus de temps!).

Comme l’impact de vos actions se fera sentir plus rapidement, je suggère de vous focaliser d’abord sur la réduction de vos frais variables.

 

Relevez le défi de réduire vos dettes !

Je vous encourage à réfléchir à ce que vous voulez vraiment dans votre vie.

Et à faire l’effort de vous réaliser peu à peu en mettant de l’ordre dans votre vie financière.

La 1re étape ci-haut est certainement la plus difficile, émotivement. Mais vous la surmonterez rapidement en passant à l’action!

livre-de-marc-blais-reprenez-le-controle-de-votre-vie-financiereEt en poursuivant les autres étapes, vous vivrez des changements importants dès les premières semaines, ça c’est garanti!

Il était vraiment temps de prendre une décision importante dans votre vie.

Réduire vos dettes, et en particulier, éliminer les mauvaises dettes sera peut-être un des tournants importants de votre vie.

Vous verrez que vous serez de plus en plus fiers de vous!

Car vous vous sentirez, de plus en plus vous-même et… en contrôle de votre vie!

Merci de prendre soin de devenir la personne unique que vous êtes!

Marc Blais

Catégories
Des livres pour être soi Devenir un leader inspirant Être soi dans la vie Le défi d'être soi Mission de son entreprise Trouve ton pourquoi et deviens un entrepreneur à succès! Trouver sa mission de vie

Trouve ton POURQUOI et deviens un leader inspirant!

Le secret du succès personnel et professionnel se trouve en toi: trouve ton pourquoi!

En fait, c’est comme chercher le bonheur…

De même, on se demande souvent comment une personne ou une organisation arrive à performer au-delà de la normalité.

Aussi, on se demande comment une idée, un slogan ou une croyance se propage tant dans un cas et très peu (ou trop peu) pour d’autres personnes ou entreprises.

Pourtant, lorsque l’on constate un grand succès, ce succès était souvent imperceptible au tout début. Tellement le départ a été humble et avec peu de moyens. Je pense aux débuts de Apple et à toutes les startups qui démarrent avec peu, en apparence.

Car une entreprise qui démarre, c’est le rêve d’une personne, au départ. D’une personne qui a la conviction d’un monde meilleur. Une cause.

Quelle est la tienne?

Une personne doit changer quelque chose pour que le monde change!

 

Trouve ton pourquoi et deviens invincible!

En effet, tous les grands de ce monde ont su rallier des millions de personnes à leur pourquoi. Leur force a été de partager sans cesse leur vision et … d’attirer des adeptes.

En fait, on a tous des valeurs fortes.

Et un match se produit quand une ou plusieurs de nos valeurs importantes recoupent celles de Martin Luther King, Apple, Oxfam ou de notre employeur!

Alors, on embarque! Et on restera embarqué tant que ceux en qui on croit resteront de bons défendeurs de notre croyance. S’il arrivait qu’ils nous déçoivent, alors on quitterait le bateau à la recherche de quelqu’un d’autre ou d’une organisation plus pure.

Imagine si tu pouvais te lever le matin en sachant pourquoi tu existes!

Ceux qui connaissent leur pourquoi, le savent! Les gens (clients, employeurs, membres) vont à eux pour cela; ils partagent le même pourquoi!

C’est en lisant le livre de Simon Sinek, Commencer par pourquoi, que m’est venue cette certitude: mon pourquoi.

Je crois que la personne ou l’organisation qui connait sa raison d’être est invincible!

Je m’étais dit: si je trouve mon pourquoi, j’aurai réussi ma vie!

Vivre sans savoir pourquoi est difficile et démotivant.

Le trouver te fera rayonner, de l’intérieur vers l’extérieur.

 

Commencer par pourquoi avec Simon Sinek

Il y a des dirigeants et il y a des leaders.

Les dirigeants occupent une position de pouvoir ou d’influence. Les leaders nous inspirent. Qu’il s’agisse d’individus ou de sociétés, nous suivons les leaders non parce que nous y sommes obligés, nous les suivons pour nous-mêmes.

Simon Sinek

Dis-toi que si tu es ici, c’est qu’il y a une place pour toi!

Car dans la nature, tout a sa raison d’être. Même toi…

Tu te trouves différent des autres? C’est normal. Car TU ES différent!

Puisque même une fleur n’est pas pareille à une autre fleur. Chez la même espèce, dans la même famille, il y a des différences… C’est ton cas aussi?

En somme, c’est ton unicité qui fait ta richesse.

Laquelle, justement?

Celle qui te fait vibrer.

C’est pourquoi je présente différentes méthodes dans mes articles et je peux aussi t’aider en personne ou en atelier, si tu as besoin.

Ton besoin de changement vient du fait que tout change dans la vie. Ça change en toi et autour de toi!

Aussi, le travail que tu avais choisi et qui te nourrissait (dans tous les sens du mot) il y a quelques années ou quelques mois à peine, ne (te) convient plus!

Tu dois, de nouveau, te questionner. Et c’est pas facile car se questionner coute cher en questionnement, en crainte, en peur de l’avenir. C’est que là où tu es, ou n’es plus, tu as (avais) une certitude en tes moyens. Tu étais reconnu. Et tu te reconnais dans ce rôle…

Trouve ton pourquoi même si tu entrevois la peur et le doute.

En fait, la vie te dit de chercher un bonheur à ta hauteur!

 

Le pourquoi, le comment et le quoi

Dans son livre, Simon Sinek insiste fortement sur le fait que les gens n’achètent pas ce que tu fais, mais la raison pour laquelle tu le fais.

Donc, il doit exister une concordance entre toutes tes actions et ta conviction, ta cause, ton pourquoi.

Car c’est bien beau d’avoir un pourquoi sous la forme d’un slogan. Mais si l’entreprise qui t’emploie ne le reflète pas dans toutes ses actions, ce sera foutu!

En fait, c’est une question de temps avant qu’elle perde la confiance de ses clients et de ses employés (tu connais?). Et cette entreprise devra compenser son manque de crédibilité par une tonne de publicité très couteuse, plutôt que de solliciter ses adeptes, elle cherchera constamment des clients…

 

Le comment

Le comment, ce sont les actions en lien avec les valeurs et les principes qui te guident pour FAIRE les choses.

Bref, c’est un peu comme le principe de l’ÊTRE-FAIRE-AVOIR. En somme, tu commences par trouver qui ÊTRE. Ensuite, quoi FAIRE devient plus facile et surtout, plus intuitif!

Donc, les façons de FAIRE et les systèmes (d’une personne ou d’une entreprise) devraient toujours découler de ses valeurs.

Vous devez être discipliné au point de ne jamais perdre de vue votre cause et agir de manière responsable; c’est le plus difficile. S. Sinek

Et Sinek conseille d’utiliser des verbes plutôt des mots pour définir nos valeurs.

Car les verbes nous mettent dans l’action, nous forcent à agir. Parler d’innovation n’est pas la même chose que d’examiner le problème sous un angle différent.

 

Le quoi

Le quoi, ce sont tes résultats; tes produits, tes services, ton marketing, tes relations publiques, ta culture d’entreprise et tes employés.

Toutes vos paroles et vos actions doivent refléter ce en quoi vous croyez.

S. Sinek

 

Le leader authentique

Le leader d’équipe authentique est d’abord un leader de sa propre vie.

Geneviève Desautels

Être vrai au travail, représenter à la fois les valeurs de l’entreprise auxquelles on adhère, tout en respectant les siennes, est un défi.

En revanche, lorsque ce défi devient trop grand, cela nous amène à nous questionner sur notre avenir!

T’es-tu récemment demandé: mais qu’est-ce que je fais ici?!

À l’inverse, quand tes paroles et tes actions coïncident avec ta mission de vie, la roue tourne. Et elle attire plein de gens avec toi (clients, fournisseurs, collaborateurs).

Tu connais certainement des gens et des entreprises qui sont en rupture avec ce qui précède.

Les bottines doivent toujours suivre les babines…

 

Trouve ton pourquoi si tu veux t’inspirer… et inspirer les autres!

Dès que tu auras trouvé ta cause, tu auras l’énergie qu’il te faut pour passer à l’action; changer de travail, demander une promotion, mieux te former.  Et te transformer pour … inspirer les autres autour de toi!

Les recruteurs le disent souvent: on embauche sur la compétence et on congédie sur l’attitude.

Le jour où tu te réveilleras tous les matins avec une vision claire de la raison pour laquelle tu vas travailler, tu ne travailleras plus! Tu seras en mission!

Les gens et les entreprises t’approcheront pour que tu t’associes à eux.

En terminant, je veux te proposer d’adhérer à mon groupe Facebook pour inspirer le leader en toi… Joins-toi ici, je l’ai appelé; Le défi d’être soi!

Pour avancer, découvre qui tu es. Et surtout, trouve ton pourquoi !

Marc Blais

Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement

Le truc pour bien vivre sans faire un budget personnel

Faire un budget personnel est un défi de taille pour la majorité des gens!

C’est ce que j’ai découvert au fil des ans…

La vérité, c’est que la majorité de mes clients, amis et relations, éduqués ou non financièrement, ceux qui ont la compétence de le faire, tout comme ceux qui savent qu’ils doivent faire un budget personnel n’ont ne le font pas!

Je n’ai pas le goût!

J’ai pas le temps!

Ce n’est pas une priorité!

80% des gens, selon moi, n’appliquent pas les règles de base en planification financière, ne font pas ce qu’ils devraient faire, pour bien gérer leur argent et ne pas manquer d’argent pour s’épanouir dans leur vie.

Même pas moi!

Peut-on vivre sans faire un budget personnel?

Plusieurs statistiques démontrent que 50% des gens préparent un budget. Mais ces mêmes statistiques ne disent pas combien s’en servent réellement pour gérer leurs finances…!

C’est-à-dire?

La vérité, c’est que faire un budget personnel est tout de même une tâche pas si agréable, même pour un comptable! Une tâche qui demande du travail, de l’analyse et un quand même un peu de recherche.

Car faire un budget personnel, c’est un peu comme se donner de nouvelles résolutions de début d’année… Vous connaissez?

Aussi, le vrai problème, ce n’est pas de le préparer ce budget, mais de le suivre!

C’est pourquoi je crois que pas plus de 20% des gens suivent vraiment un budget!  Et qu’ils s’en servent comme un outil de contrôle budgétaire, de la même façon que nous le faisons dans les entreprises.

Car ce sont les mêmes règles , en fait!

Faire un budget personnel… Beurk!

Personnellement, je n’aime pas faire un budget personnel.

Et j’aime encore moins avoir à faire le suivi de mon budget!

Alors, si vous êtes comme moi, réjouissez vous…

Car j’ai trouvé d’autres solutions!

Savoir combien je dépense

Comment donc savoir combien et comment je dépense sans faire un budget personnel et sans avoir à le suivre?

Car la base pour savoir si on est sur la bonne route, c’est-à-dire, si on réalise son plan de vie, c’est de mesurer ses progrès vers son objectif. Est-ce que je m’approche du but que je me suis fixé ou est-ce que je m’en éloigne?

L’argent est un des outils pour vous réaliser. Il faut l’utiliser au maximum!

En faisant un suivi de vos dépenses variables (les dépenses sur lesquelles vous avez un certain contrôle), vous découvrirez très rapidement combien vous dépensez et comment vous dépensez votre argent.

Je me fais souvent dire que le fait de savoir combien je dépense ne me donnera pas plus d’argent…

C’est vrai mathématiquement. Mais totalement faux, en pratique…

Car c’est justement le fait de savoir combien et surtout comment tu dépenses actuellement ton argent qui t’aidera à comprendre quoi changer de ton comportement pour réduire cette dépense.

Certaines personnes aiment trop l’argent. Tandis que d’autres le détestent.

Je pense qu’il faut juste considérer l’argent pour ce qu’il est. L’argent n’est pas une fin. Il est un moyen. Un des moyens pour atteindre ses buts…

Le budget par enveloppes

Une des stratégies les plus simples est la méthode de l’enveloppe.

Cette méthode toute simple consiste à identifier un montant hebdomadaire par type de dépense – par exemple l’épicerie. Et je déposerai donc 200$ dans l’enveloppe « Épicerie ». Je prends délibérément le poste de l’alimentation car je crois que 9 personnes sur 10 ne connaissent pas le coût de leur alimentation. 

Je vous offre avec plaisir un extrait du chapitre 3 de mon livre LE bonheur financier en 7 minutes par jour.

Pour ceux qui n’ont vraiment pas le goût de lister chacune des dépenses qu’ils font, il y a une alternative que j’appelle le budget par enveloppes.

Certains utilisent aussi les pots « Mason ». Personnellement, je trouve le format enveloppe plus pratique pour le sac à main!

Mais les deux fonctionnent très bien. Et c’est à vous de choisir.

N’en déplaise aux puristes, le budget par enveloppes est un truc tout simplement génial :

  • Il est facile
  • Rapide
  • Gratuit
  • Efficace
  • Et il est précis!

Son seul défaut, mais c’est aussi sa qualité première, c’est que cela vous oblige à manipuler de l’argent comptant.

Qu’est-ce que c’est que le budget par enveloppes?

C’est tellement simple… que je n’ose le décrire.

Vous inscrivez sur les différentes enveloppes les types de dépenses prévues durant le mois; café, resto, épicerie, vêtements, essence ou transport collectifs, etc.

Et vous déposez à chaque période paie et dans chaque enveloppe, le budget que vous avez décidé d’y allouer.

Voilà.

Quand il n’y a plus d’argent dans l’enveloppe, vous arrêtez de dépenser.

C’est tout!

Comment je gère mes comptes

Je gère mes comptes sans faire un budget depuis quelques années.

C’est lorsque je jette un coup d’œil rapide sur mes dépenses – une à deux fois par mois – que je constate clairement mes excès et mes bons coups.

Je peux alors réagir immédiatement en modifiant mon comportement pour ce qui reste du mois. Ainsi, je me rajuste, je diminue mes dépenses afin de retrouver le droit chemin. Et réaliser mon plan financier.

Ça m’évite de me retrouver déçu soit en constatant mon solde bancaire ou lors de la révision l’accomplissement de mes objectifs de fin d’année. Heureusement, je n’ai plus de carte de crédit!

Car aujourd’hui, je sais que je suis le seul responsable de mes finances.

Je vis maintenant pratiquement sans stress financier. Et j’utilise de plus en plus l’argent pour mon bonheur, à ma façon.

C’est cela pour moi, le bonheur financier!

Marc Blais