fbpx

Ah ces gestionnaires stressés par leur budget personnel, ces cordonniers mal chaussés de la finance…

Ils…  Je veux dire; nous sommes bien plus nombreux qu’on pense!

Depuis que je m’expose et que je parle de mon ancienne réalité à des confrères, j’en découvre de plus en plus! Ces gens sont des personnes que vous n’auriez pas soupçonnées…

Des gens comme ce conseiller en placements qui gère un portefeuille de plus de 20 millions de dollars dans une des plus grandes firmes de placements au canada, une gestionnaire d’entreprise qui dirige une société de plus de 10 millions de dollars d’actif, un président d’une société cotée en bourse qui développe sa société avec brio…

 

Des exemples de cordonniers mal chaussés!

Je ne manque pas d’exemples incongrus!

On voit bien des médecins qui ne se préoccupent pas suffisamment (ou pas du tout!) de leur santé et qui font pourtant de l’excellent travail. Alors pourquoi des gestionnaires chevronnés ne pourraient pas mal gérer leur budget personnel!

Comment expliquer qu’autant d’experts en gestion, de consultants, de conseillers financiers, de managers, de dirigeants et de hauts dirigeants de sociétés importantes ;

  • N’arrivent pas à payer leur carte de crédit à temps !
  • Dépensent tous les mois beaucoup plus que ce qu’ils ne gagnent !
  • Préparent un beau budget en début d’année, mais cessent de le contrôler dès le premier mois de l’année !
  • Perdent le contrôle de leur budget un jour et ne reprennent que rarement le contrôle de leur vie financière. Et ce, malgré l’augmentation constante de leurs revenus au fil des années !

Ces managers qui ne se préoccupent pas suffisamment de leur argent sont pourtant reconnus et bien rémunérés pour leur expertise financière et de gestion !

Ils représentent tout de même les cordonniers mal chaussés de la finance!

C’est tout de même un peu honteux pour un gestionnaire reconnu dans son domaine de devoir s’avouer ses difficultés à gérer ses propres finances…

Aussi, ça mérite bien de creuser un peu et de trouver une solution!

 

Les gestionnaires, les entrepreneurs et leur budget personnel !

Comment expliquer ce phénomène de cordonniers mal chaussés en finances personnelles où des experts agissent souvent pire que certains qui n’ont jamais eu accès à l’éducation financière?

C’est la question à Barbara Demers de l’Académie des finances personnelles.

« Il y a souvent une surestimation des revenus réellement gagnés. Est-ce que c’est en réaction avec le « standing »?

Par exemple, j’ai tel poste ou je suis entrepreneur, je peux me permettre de…

En tant que gestionnaire ou entrepreneur, on veut avoir l’air de réussir. À quel prix?

Quand ces gestionnaires ou entrepreneurs regardent leur réalité budgétaire en face, ils tombent souvent de haut et ça fait mal. Ils doivent faire des choix déchirants. »

Dans un autre ordre d’idée, me dit Barbara;

« Les personnes vivant de l’aide de dernier recours ont souvent une meilleure capacité de mieux gérer leur budget même si ce n’est pas facile. Ça n’empêche aucunement l’inquiétude d’être capable de tout payer mais elles n’ont pas de marge de manœuvre et c’est en ce sens qu’elles réussissent mieux. »

 

Il est où est le problème de ces cordonniers mal chaussés?

Je me suis posé cette question il y a une trentaine d’années quand ils venaient me consulter dans mon cabinet.

La réponse se situe dans cette question : quel est votre niveau d’intérêt pour votre vie financière, comme outil de réussite de votre vie ?

En d’autres mots (ou en quelques chiffres !), de 0 @ 10, quel est votre intérêt pour votre situation financière en général?

Votre réponse? ________

 

Peut-on changer notre intérêt pour nos finances personnelles ?

J’ai posé cette question à Geneviève Desautels, MBA. Geneviève est coach certifiée, formatrice et conférencière.

Elle est aussi fondatrice d’Univers Un monde en soi et auteure de Oser le monde en soi, un merveilleux livre que j’ai lu avec plaisir!

Geneviève propose que l’on se pose sérieusement les deux questions qui suivent :

  • Qu’est-ce qui fait qu’à cette étape-ci de votre vie, vous devez prendre en charge vos finances personnelles ?
  • Quels seront les impacts à court, moyen et long terme si vous ne passez pas à l’action maintenant en regard de vos finances personnelles ?

Hum…

Je vous laisse un instant pour y penser…

 

Aimez-vous l’argent ?

Quelle question difficile !

Personne n’osera répondre oui à cette question. De peur d’être jugé!

D’un côté, si vous aimez trop l’argent, vous en serez l’esclave et votre bonheur passera après !

En revanche, si vous sous-estimez l’argent, vous aurez des ennuis! Car c’est seulement une question de temps et vous constaterez que vous en avez vraiment besoin…

 

L’argent ce miroir de ma vie…

Quels que soient nos problèmes avec l’argent, j’ai remarqué que nos difficultés nous retournent souvent en image, en douleur et quelques fois même en tristesse; notre vérité, notre réalité.

Mon explication, c’est que toutes les facettes de notre vie se copient comme un “copier/coller” dans les 7 sphères de notre vie.

 

Si vous êtes un gestionnaire d’expérience, vous savez bien que vous avez en vous plus que toutes les compétences nécessaires pour réussir à utiliser votre argent pour votre succès et pour vous réaliser.

Le manque d’éducation financière n’est pas l’explication recherchée dans votre cas!

Aussi, un travail sur soi est souvent nécessaire pour parvenir à un meilleur équilibre de vie.

 

L’éducation financière ne suffit pas!

En écrivant Reprenez le contrôle de votre vie financière, j’ai constaté qu’il existe de nombreux blocages personnels et que ces blocages dirigent nos pensées et nos actions et nous empêchent de diriger notre vie comme on l’aimerait!

Quelques fois la motivation sera suffisante pour s’en sortir, mais ce ne sera pas toujours possible.

Le monde de la finance n’est pas conscient de ce problème que vivent intensément plusieurs bons gestionnaires dans l’anonymat et la détresse.

Plus d’éducation financière ne suffirait clairement pas à amener les gens à mieux gérer leurs finances.

Ce qu’il faut, c’est corriger le problème à sa source.

Il faut changer la perception de l’argent grâce à des techniques efficaces et rapides tout en évitant de longues thérapies coûteuses et douloureuses.

Par exemple, je n’avais pas pensé que l’EFT (Emotional freedom Technique) pouvait être utile dans ce cas. Mais en participant à une seule séance, j’ai réussi à faire des liens que je ne soupçonnais pas entre mon argent et mes émotions.

 

Travailler sur soi

Pour Zarah, souvent, on n’est même pas conscient de ce qui fait que nos finances ne vont pas bien!

Encore une fois, travailler sa relation à l’argent est crucial. J’ajouterais même que travailler sa relation à l’argent avant de mettre les efforts pour se sortir d’une mauvaise situation financière est nécessaire. Sinon, vous allez vous boycotter !

Parmi les possibilités de croyances limitantes, il y a :

  • L’argent ça ne pousse pas dans les arbres,
  • Il faut travailler fort pour y arriver
  • Les riches sont des voleurs.
  • Et ma préférée, l’argent ne fait pas le bonheur…oui mais il y contribue !

Avec des croyances comme celles-là comment voulez-vous que l’argent vienne à vous ?

Alors, il ne reste qu’à changer nos croyances limitantes sur l’argent!

Pour Zarah Issany, coach et formatrice, la vie professionnelle est une photocopie de la vie scolaire. Si vous avez travaillé dur pour avoir des notes, vous travaillerez certainement fort pour avoir de la reconnaissance et de l’argent.

Qu’en pensez-vous ?

Marc Blais