fbpx

Qu’est-ce qu’un entrepreneur minimaliste ?

On entend de plus en plus parler d’entrepreneuriat humaniste. Et aussi, de cette philosophie de vie qui implique une façon plus sobre de gérer son argent, le minimalisme. La fusion des deux représente un idéal de vie, celui de l’entrepreneur minimaliste !

Mais comment ces valeurs peuvent-elles vraiment s’intégrer autour d’une cause qui motive l’entrepreneur minimaliste à réussir sur tous les plans de sa vie?

 

L’entrepreneur minimaliste

C’est quoi un entrepreneur minimaliste?

Nous retrouvons principalement ces missionnaires chez les générations X et Y mais aussi chez de plus vieux entrepreneurs, comme moi !

Pour réaliser cet article, j’ai discuté avec deux jeunes femmes entrepreneures dynamiques : Kim Auclair de Québec et Roxane de Bruxelles. Je souhaite donc vous faire réfléchir sur la vision de ces entrepreneurs nouveau genre qui remplaceront les dinosaures qui nous entourent. Car eux, ils sont motivés par des valeurs, par une cause!

 

Kim Auclair et ses finances personnelles

Vu le type d’entreprise que j’exploite, je vis de l’insécurité comme tous les entrepreneurs. Les valeurs familiales en ce qui concerne l’argent personnel sont basées sur les besoins fondamentaux. En fait, mon père, surtout, m’a enseigné très tôt qu’une vie sans dette est une belle vie financière ! Kim Auclair

La mission que Kim Auclair s’est donnée est de vous aider à développer vos compétences entrepreneuriales sur le Web. Elle est très visible au Québec et elle a une excellente réputation auprès des entrepreneurs. Je parle d’ailleurs de son livre Dans la tête d’une entrepreneure.

Je structure beaucoup plus mon entreprise que mes finances personnelles.

Comme plusieurs entrepreneurs, je donne plus d’importance à mon entreprise qu’à moi ! Kim Auclair

Kim est consciente que son entreprise est très importante dans sa vie. Aussi, elle tient de plus en plus compte de ses besoins personnels:  mes souhaits personnels prennent de plus en plus d’importance dans ma vie.

***

 – Faire tes comptes, ça te motive Kim?

– Pas vraiment ! Ce qui me sauve, c’est que je ne suis pas dépensière… dans le sens que je n’abuse pas…

– Vraiment ?

– La vérité est que j’ai placé en priorité le voyage… Mes folies ces temps-ci, ce sont donc mes voyages… Dès que je le peux et que je m’organise bien avec mon travail… je pars !

 

L’entrepreneur minimaliste fait souvent passer son entreprise avant soi!

C’est comme si notre raison d’être, c’est à dire la mission de notre entreprise avait plus d’importance que nous, que notre petit bonheur personnel.

Mais si on réussissait à se considérer UN, notre entreprise et nous, le problème serait réglé!

Comment se fusionner pour faire seulement UNE cause qui réussit, qui réussit à gagner de l’argent, beaucoup PLUS d’argent ?

Au fait, pourquoi ne pas devenir riche ?

Cela aiderait notre cause (la cause de notre entreprise) et financerait l’importante mission que l’on s’est donnée!

C’est là qu’il y a un frein.

Car généralement, l’entrepreneur minimaliste ne cherche pas la richesse pour lui-même. Il chercher à combler ses besoins comme un minimaliste. Il vit avec moins...

 

Le défi d’être un entrepreneur minimaliste

Le défi de l’entrepreneur minimaliste aujourd’hui, c’est de se défaire d’une limite qu’il s’est créée.

En devenant entrepreneure, Kim se disait que gagner suffisamment pour vivre serait un succès.

Maintenant qu’elle a réussi, elle aimerait bien passer à un autre niveau, développer de nouveaux marchés, de nouvelles idées…

Mais comme on a besoin de peu pour être heureux…

C’est là le piège du minimalisme : se suffire de peu !

***

Le minimalisme serait-il un blocage pour gagner plus d’argent ?

Et voir plus grand, faire exploser sa mission sur toute l’étendue de la planète ne serait-elle pas une approche à développer pour l’entrepreneur minimaliste ?

Il y a tellement à faire sur cette planète… Pour changer le monde!

Je vous pose la question ; gagner TROP d’argent, ça veut dire quoi ?

 

 

Le succès est-il en contradiction avec le fait d’être minimaliste ?

J’ai posé la question à Roxane qui est connue pour son blogue rafraichissant Les conseils money de Tati. Aussi, il ne faut pas rater ses vidéos sur l’argent, le minimalisme et… l’entrepreneuriat!

Se suffire de peu…

Comme tu dis à un moment, Marc, l’entrepreneur minimaliste qui est en moi m’a empêché de (vouloir) gagner de l’argent.
En tant que minimaliste, je me suffis de peu : je me suffis d’une vieille voiture, de vêtements que je reçois car je n’aime pas perdre mon temps en faisant du shopping, j’aime être chez moi car je suis casanière et tournée essentiellement sur mes projets.
Du coup, ayant peu de besoins, j’ai besoin de peu de rentrées financières.
Et se suffire de peu ça ne motive donc pas à vouloir plus, à gagner plus d’argent… puisque…  » à quoi ça servirait, j’ai déjà tout ce qu’il me faut  » ?
Si on a pas de gros besoins, de grandes envies, qu’on se contente de ce qu’on a parce que ça nous rend heureux on n’a pas le même esprit de gains, de bataille pour gagner plus comme certains chefs d’entreprises qui ne rêvent que de s’agrandir encore et toujours plus pour gagner plus, plus plus !
Personnellement, j’ai toujours fait les choses sans penser à l’argent (ce qui n’est pas terrible pour un entrepreneur!), juste parce que j’avais envie d’aider les autres et qu’une bonne idée me passait par la tête.
Après, il faut savoir que j’ai une situation particulière où mon mari gagne assez bien sa vie que pour me permettre de ne pas ramener d’argent dans le ménage si jamais cela devait arriver. Ce qui enlève du stress et qui m’a toujours donné l’impression de vivre dans l’abondance et d’avoir tout ce qu’il me faut.

S’accorder le droit de gagner plus!

Récemment pourtant, quelqu’un m’a fait une réflexion qui m’a vraiment fait réfléchir… Et je me suis rendue compte qu’en ayant plus d’argent on pouvait impacter encore plus le monde et vivre mieux : payer un avion direct plutôt que de devoir faire deux escales, voyager en première classe, louer une chambre dans un hôtel haut de game avec un lit confortable plutôt qu’une guest-house avec un matelas qui nous donne des courbattures le matin…
Et j’ai eu une soudaine envie de moi aussi gagner plus d’argent pour m’offrir tout cela…
Même si consciemment, je sais que je préférais dépenser mon argent pour construire mon avenir financier (immobilier, investissements divers) plutôt que de le dépenser dans des plaisirs immédiats…
Mais ça fait du bien de rêver, parfois !
Je pense que mon côté minimaliste m’a empêché de réaliser que je pouvais m’accorder de gagner tout simplement plus.
Aujourd’hui, j’ai changé mon mindset, on verra ce que fin 2018 – 2019 nous réserve !
Selon Jenny d’Happylogie, on se sent comme un imposteur quand on veut à la fois aider les gens et gagner de l’argent. Il faut, selon cet entrepreneur minimaliste, équilibrer le donner et le recevoir. Car si on ne reçoit pas assez, éventuellement on ne pourra plus donner…

 

Mais à quoi ça sert d’être riche si on est minimaliste ?

D’un point de vue philosophique, on peut se demander: mais à quoi ça sert d’être riche si on ne dépense pas cet argent?

Pourquoi gagner plein d’argent si je ne le dépense pas ?

Est-ce une bonne idée d’accumuler de l’argent… jusqu’au cimetière ?

Ce qui m’intéresse, ce ne sont pas les objets, ce sont les expériences ! claironnent les riches et encore trop peu nombreux entrepreneurs minimalistes.

Pourtant, en creusant, on se rend bien compte que, comme tout le monde, ils aiment bien se faire plaisir…

Est-ce qu’eux aussi, comme tout le monde, succomberaient au plaisir de l’argent?

Car l’entrepreneur minimaliste sait se remettre en question. Et il se demande, lui aussi, à quoi ça sert de travailler autant.

En fait, tous les entrepreneurs prospères que je connais travaillent plus de 60 heures/semaine, tout en postant sur Instagram des photos d’eux joggant avec leurs chiens ou travaillant tout sourire avec leur iPad sur la plage !

Mais dans la réalité, ils travaillent comme tous les autres PDG et les professionnels à succès de l’ancienne génération: trop !

Alors, à quoi ça sert de travailler autant surtout quand on sait très bien qu’il y a une limite au revenu annuel qui peut nous rendre plus heureux ?

Pour Olivier Roland, un entrepreneur minimaliste qui a réussi, il n’y a pas que le bonheur dans la vie, il y a la liberté…

Aussi, l’argent est un levier pour nous aider à nous épanouir, dit-il.

Il dit qu’il a plus de temps libre qu’un homme d’affaires classique. Ce qui lui donne la possibilité de voyager six mois par an, d’épouser une cause et de faire une différence dans le monde.

Un riche peut aider le monde à aller mieux, ajoute-t-il. Comme l’a fait Elon Musk avec Tesla et beaucoup d’autres entrepreneurs à succès.

Donc?

 

Trouver sa cause

La question qui pose souvent un problème à l’entrepreneur minimaliste (pour toute entreprise en fait!), c’est de connaître sa cause. De savoir pourquoi il se lève le matin!

Et que vous soyez un entrepreneur minimaliste ou non, vous saurez quoi faire de cet argent que vous aurez en trop.

Dès que vous aurez trouvé votre pourquoi, vous aurez votre cause à défendre, à faire prospérer, à diffuser. À l’infini.

Si vous vous demandez: qu’est-ce que je ferais de plus d’argent alors que j’en ai assez pour combler tous mes besoins?

La seule réponse qui tienne est… de le donner !

Car donner est ce qui apporte le plus de satisfaction. Encore plus que de dépenser, en fait!

Il n’y a pas de fin à votre mission. Et ce sera encore plus vrai le jour où vous en aurez les moyens !

Marc Blais CPA, CGA

Si tu crois que je peux t’aider à trouver ta raison d’être, écris-moi en privé.