Catégories
Investir en temps de crise Investir intelligemment, penser autrement ! Top 10

Pourquoi investir dans les trois grandes catégories d’actif ?

Le principe d’investir dans les trois grandes catégories d’actif

Dans le domaine de l’investissement, il est convenu qu’il existe trois grandes catégories de placement: les liquidités, les actions et les obligations.

Peu importe la taille de votre investissement total, vous devriez en répartir le montant dans les trois catégories d’actif. Par exemple :

[table id=3 /]

Les liquidités

Les liquidités se composent de placements bancaires (ou d’autres titres liquides tels que les fonds monétaires) qui vous font gagner de l’intérêt et qui ont une durée de moins d’un an.

Bien que les liquidités rapportent généralement un faible taux d’intérêt, elles vous sont nécessaire lorsqu’il sera le temps de :

  • Retirer des fonds pour combler le besoin pour lequel vous avez épargné (études, voyage, retraite, etc.)
  • Profiter d’occasions. Par exemple, le marché boursier a récemment baissé de 20 % et vous voulez y investir une partie de vos liquidités. Lisez Les corrections boursières : pourquoi elles sont les amies de Warren Buffet? 
  • Trouver une solution à un problème urgent tel qu’un problème de santé ou la perte d’un emploi.

Les actions (le marché boursier)

La catégorie des actions se compose généralement des titres de compagnies listées en bourse.

On y retrouve différents types d’actions. Et on peut donc choisir de se diversifier dans les :

  • Actions de différents secteurs d’activité
  • Actions de petite et moyenne capitalisation
  • Fonds d’actions spécialisés

La catégorie des actions est la plus volatile. Mais elle peut aussi être la plus rentable des trois catégories d’actif si vous savez y investir.

Note: On croit faussement que le rendement à très long terme des actions est plus élevé que celui des obligations. Mais en réalité, investir dans le marché boursier n’a pas été vraiment aussi rentable qu’on le dit. Et qui peut vraiment prédire l’avenir des marchés boursiers?

Pour choisir dans quelle société cotée en bourse investir, il vous faut analyser plusieurs aspects:

  • Sélectionner les bons secteurs d’activité,
  • Étudier la situation financière de la société
  • Et aussi, connaître l’équipe de direction de plusieurs compagnies en bourse.

Donc, à moins que vous ayez déjà beaucoup d’affinité avec le secteur dans lequel vous voulez investir, il vaut mieux laisser ce travail aux meilleurs gestionnaires de portefeuille sur le long terme.

J’en cite quelques uns dans mon livre: Investir intelligemment Penser autrement.

C’est que quelques excellents gestionnaires de fonds seulement, obtiennent des rendements qui surpassent les indices de référence sur le long terme.

Les obligations (ou titres à revenu fixe)

On distingue trois types d’obligations : les obligations gouvernementales, municipales et corporatives.

Le détenteur d’obligations reçoit des intérêts sur une base mensuelle, trimestrielle, bisannuelle ou annuelle.

Et le capital est garanti par l’émetteur.

En revanche, le risque d’investir dans certaines obligations peut-être plus ou moins élevé si l’émetteur de l’obligation est plus ou moins solvable. En effet, le risque de détenir des obligations peut quelques fois être plus grand que de détenir des actions. C’est le cas de certaines obligations corporatives et gouvernementales insolvables…

La crise de 2008 a laissé des séquelles qui n’ont pas été entièrement réparées… Et cette crise financière perdure depuis!

Ce n’est donc pas si simple de bien investir dans les trois grandes catégories d’actif car on ne peut plus bêtement se fier sur le passé. Tout change très rapidement; l’économie, la politique, la démographie…

C’est pourquoi il vaudrait mieux que votre capital soit géré par les meilleurs!

Pourquoi investir dans les trois grandes catégories d’actif

Le grand avantage de la répartition d’actifs est de pouvoir stabiliser votre rendement annuel au cas lorsqu’une des trois catégories d’actif (le marché boursier par exemple) ne fluctue de façon imprévue.

Vous n’aimeriez certainement pas vivre une baisse boursière importante juste avant d’avoir besoin de votre argent!

Et si au cours de l’année en cours, la bourse baissait de 25 %, vous seriez certainement heureux de n’y avoir investi que 40 % de vos investissements plutôt que 100 %!

Plutôt que d’avoir un rendement annuel de -25 %, vous auriez obtenu -3 % :

[table id=2 /]

Votre rendement annuel de -3 % serait calculé comme suit : (10%X1%)+(40%X-25%) +50 % X6%).

Qu’allez vous faire maintenant?

Ne vaut-il pas la peine de réévaluer votre approche, dès maintenant?

Marc Blais

Catégories
Investir dans l'or et l'argent

La bourse est plus rentable que l’or?

La bourse est plus rentable que l’or!

Je suis impliqué dans le marché de l’or et des minières depuis 25 ans. Et j’ai constaté que les arguments pour ou contre l’or étaient souvent beaucoup plus de l’ordre des préjugés que des faits.

D’où certains perceptions erronées concernant la rentabilité de l’or en comparaison avec le marché boursier. Dans cet article, je tente de rétablir les faits.

 

Dénigrer l’or et investir à la bourse

Ceux qui dénigrent l’or comme investissement mentionnent souvent ces trois raisons pour ne pas investir dans l’or:

  • L’or ne rapporte ni dividende ni intérêts
  • L’or comporte des couts pour le sécuriser
  • L’or physique que l’on conserve est totalement inutile

Ces personnes terminent souvent leur monologue en lançant: l’or n’est qu’un vieille relique barbare!

Ce qui laisse entendre que l’or a déjà été, mais n’est plus!  L’or aurait donc été utile à quelque part dans l’histoire mais plus maintenant. Qu’est-ce qui a changé?

Avant, il n’y avait pas de monnaie papier, pas de transactions électroniques, pas de cartes de crédit. Mais aujourd’hui, nous avons beaucoup mieux… Et nous vivons dans une telle modernité que les fondements mêmes de la monnaie ne s’appliqueraient plus de nos jours!

Toujours selon ceux qui considèrent que l’or est une relique, nous aurions dépassé ce temps où il fallait sécuriser une monnaie pour permettre la confiance, ce sentiment si nécessaire à un climat de sécurité des citoyens.

Souvent, ceux qui n’aiment pas vraiment l’or sont aussi ceux qui vénèrent la bourse. Ils croient dur comme fer que le marché boursier est la catégorie d’actif la plus rentable de tous à long terme. Ce n’est pourtant pas le cas!

Ces détracteurs de l’or considèrent que les titres boursiers rapporteront des dividendes et s’apprécieront grâce à l’inflation et à la croissance interne des sociétés. Ils n’ont aucune conviction à l’effet que l’or puisse être utile pour protéger et équilibrer un patrimoine.

Votre défi comme investisseur

La bourse est plus rentable que l'or - , marché boursier, cours de l’or, investir dans l’or, bourse, aurifère, acheter de l’or, défi de l'investisseurUne des difficultés d’un investisseur, c’est l’incapacité de l’humain à regarder clairement le point de vue de l’autre sans chercher à avoir raison.

On est fait ainsi; on achète une version des faits et ensuite on continue de collecter des arguments en sa faveur pour se conforter encore plus dans notre position.

Je lis une foule d’articles économiques et financiers toutes les semaines et je rate rarement un article qui me contrarie dans ma vision de l’économie et du prix des métaux. Lire ces articles me permet de rester humble (on verra!) et de comprendre les risques associés à ma vision de l’avenir. En plus, lire des articles qui me contrarient me confortent car j’aime investir à contre-courant!

La bourse est plus rentable que l’or?

J’ai cherché à comparer les rendements en $US avec le marché boursier américain, question d’utiliser la même devise et aussi afin de comparer la croissance du prix de l’or avec le marché boursier le plus profitable au monde.

Depuis 2000, l’or a clairement supplanté le S&P500 avec 340% de rendement contre 43%!

Le TLT en rouge représente le rendement des bonds du trésor américains d’un durée de 20ans+.

Bourse est plus rentable que l'or -rendement de Or et les bourses 2000-2016

Alors, merci de partager cet article avec ceux qui doutent encore de l’importance et de la rentabilité de l’or dans un portefeuille équilibré!

Marc

Crédit photo: 123RF

Catégories
Investir intelligemment, penser autrement !

Investir à la bourse, c’est pas pour tout le monde!

Investir à la bourse n’est pas une recette gagnante pour tous!

Dire des choses comme « Il a été prouvé qu’investir à la bourse est le meilleur moyen de devenir riche et de booster son patrimoine » est dangereux. Il n’y a pas de recettes toutes faites et générales de la réussite en investissement.

Prétendre que pour réussir en investissement il faut investir à la bourse, c’est comme dire que conduire une Ferrari est plus rapide que votre voiture!

Oui mais c’est plus risqué et hasardeux aussi!

Investir à la bourse ou non ?

On présente souvent celui qui décide de ne pas investir à la bourse comme quelqu’un:

  • Qui ne sait pas investir.
  • Qui manque de très belles occasions de s’enrichir.

Et si c’était tout le contraire!

Et si tous ces gens qui décident de ne pas investir à la bourse étaient tout simplement de meilleurs investisseurs?

Vous commencez peut-être à trouver mon point de vue contradictoire ou pour le moins surprenant?

J’ai observé que ceux qui décident de ne pas investir à la bourse deux des grandes qualités de l’investisseur intelligent:

  1. Ils savent reconnaître leurs limites. C’est-à-dire qu’ils ne comprennent pas bien la bourse (ou ils ont choisi de ne pas l’apprendre). Bref, ils appliquent le principe  suivant de Peter Lynch: ne pas investir quand vous ne comprenez pas!
  2. Ils savent reconnaître que leur tolérance au risque/volatilité est trop faible pour cette catégorie d’actifs.

 

Les marchés boursiers depuis 2008

Je suis surpris de constater que malgré la grande volatilité des marchés depuis 2008, les journaux et les réseaux sociaux sont remplis de commentaires qui décrivent ceux qui n’investissent pas la bourse comme étant:

  • Des peureux
  • Des gens qui ne sont pas suffisamment informés
  • Ou tout simplement des gens qui ne savent pas saisir une occasion lorsqu’elle se présente

Alors que la base de toute réussite de vie – quelle soit financière ou non – c’est de bien se connaître et de savoir respecter qui on est vraiment comme individu.

En matière d’investissement, respecter qui on est se traduit par l’expression bien connaître sa tolérance à la volatilité.

Cette tolérance peut légèrement évoluer avec les années (augmenter ou diminuer) selon la taille de [ithoughts_tooltip_glossary-tooltip tooltip-content= »<p>La valeur de tous vos biens moins le montant total de vos dettes.</p> »]votre patrimoine[/ithoughts_tooltip_glossary-tooltip] , selon l’ampleur de vos responsabilités financières, selon votre âge, etc. mais je ne crois pas qu’un individu puisse changer du tout au tout au cours d’une vie.

 

Quand l’occasion était si belle d’investir à la bourse…

Je n’ai jamais vu une personne passer rapidement de spéculateur agressif à peureux financièrement.

Par contre, j’ai beaucoup plus souvent constaté l’inverse, c’est-à-dire quelqu’un qui soudainement décidait de prendre plus de risques.

En réalité, sa tolérance à la volatilité n’avait pas changé mais il croyait que oui!

Devant une si belle occasion, j’y vais!

Et aussi pour faire comme le beau-frère qui lui, a l’air si sûr de lui, pensera-t’il.

Je dis « il » et non elle parce que le comportement de la femme face à ses investissements est généralement beaucoup plus réfléchi et honnête face à elle-même et à sa tolérance au risque et à la volatilité.

C’est que la femme n’a (généralement) pas peur d’affirmer sa peur devant une occasion d’investissement trop risquée ou trop volatile pour elle.

Alors que l’homme fait quelques fois l’erreur d’être trop hormonal. Il aura plus tendance à faire comme celui qu’il considère le leader …

Les taux zéro: une motivation à prendre plus de risque !

Depuis quelques années, les taux de rendement des titres à revenu fixe se rapprochent de 0%. Certains pays ont même émis des titres obligataires à des taux négatifs. Dans ces conditions, vous ne recevez pas d’intérêts, vous en payez!

Certains se disent alors qu’il est de temps de changer de stratégie et d’investir à la bourse. Du coup, ils croient que ça vaut la peine de peut-être risquer de mal dormir la nuit car la bourse au moins ça rapporte! Et que de toute façon, investir à la bourse, c’est vraiment le plus rentable à long terme. Vraiment?

C’est lorsque la bourse oscillera un peu trop pour vos capacités que plusieurs se rendront compte – de nouveau! -, soit qu’ils ont trop investi en bourse en proportion de leur patrimoine ou tout simplement qu’investir en bourse, ce n’est pas pour eux!

Investissez intelligemment!

Marc