Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement

Le truc pour bien vivre sans faire un budget personnel

Faire un budget personnel est un défi de taille pour la majorité des gens!

C’est ce que j’ai découvert au fil des ans…

La vérité, c’est que la majorité de mes clients, amis et relations, éduqués ou non financièrement, ceux qui ont la compétence de le faire, tout comme ceux qui savent qu’ils doivent faire un budget personnel n’ont ne le font pas!

Je n’ai pas le goût!

J’ai pas le temps!

Ce n’est pas une priorité!

80% des gens, selon moi, n’appliquent pas les règles de base en planification financière, ne font pas ce qu’ils devraient faire, pour bien gérer leur argent et ne pas manquer d’argent pour s’épanouir dans leur vie.

Même pas moi!

Peut-on vivre sans faire un budget personnel?

Plusieurs statistiques démontrent que 50% des gens préparent un budget. Mais ces mêmes statistiques ne disent pas combien s’en servent réellement pour gérer leurs finances…!

C’est-à-dire?

La vérité, c’est que faire un budget personnel est tout de même une tâche pas si agréable, même pour un comptable! Une tâche qui demande du travail, de l’analyse et un quand même un peu de recherche.

Car faire un budget personnel, c’est un peu comme se donner de nouvelles résolutions de début d’année… Vous connaissez?

Aussi, le vrai problème, ce n’est pas de le préparer ce budget, mais de le suivre!

C’est pourquoi je crois que pas plus de 20% des gens suivent vraiment un budget!  Et qu’ils s’en servent comme un outil de contrôle budgétaire, de la même façon que nous le faisons dans les entreprises.

Car ce sont les mêmes règles , en fait!

Faire un budget personnel… Beurk!

Personnellement, je n’aime pas faire un budget personnel.

Et j’aime encore moins avoir à faire le suivi de mon budget!

Alors, si vous êtes comme moi, réjouissez vous…

Car j’ai trouvé d’autres solutions!

Savoir combien je dépense

Comment donc savoir combien et comment je dépense sans faire un budget personnel et sans avoir à le suivre?

Car la base pour savoir si on est sur la bonne route, c’est-à-dire, si on réalise son plan de vie, c’est de mesurer ses progrès vers son objectif. Est-ce que je m’approche du but que je me suis fixé ou est-ce que je m’en éloigne?

L’argent est un des outils pour vous réaliser. Il faut l’utiliser au maximum!

En faisant un suivi de vos dépenses variables (les dépenses sur lesquelles vous avez un certain contrôle), vous découvrirez très rapidement combien vous dépensez et comment vous dépensez votre argent.

Je me fais souvent dire que le fait de savoir combien je dépense ne me donnera pas plus d’argent…

C’est vrai mathématiquement. Mais totalement faux, en pratique…

Car c’est justement le fait de savoir combien et surtout comment tu dépenses actuellement ton argent qui t’aidera à comprendre quoi changer de ton comportement pour réduire cette dépense.

Certaines personnes aiment trop l’argent. Tandis que d’autres le détestent.

Je pense qu’il faut juste considérer l’argent pour ce qu’il est. L’argent n’est pas une fin. Il est un moyen. Un des moyens pour atteindre ses buts…

Le budget par enveloppes

Une des stratégies les plus simples est la méthode de l’enveloppe.

Cette méthode toute simple consiste à identifier un montant hebdomadaire par type de dépense – par exemple l’épicerie. Et je déposerai donc 200$ dans l’enveloppe « Épicerie ». Je prends délibérément le poste de l’alimentation car je crois que 9 personnes sur 10 ne connaissent pas le coût de leur alimentation. 

Je vous offre avec plaisir un extrait du chapitre 3 de mon livre LE bonheur financier en 7 minutes par jour.

Pour ceux qui n’ont vraiment pas le goût de lister chacune des dépenses qu’ils font, il y a une alternative que j’appelle le budget par enveloppes.

Certains utilisent aussi les pots « Mason ». Personnellement, je trouve le format enveloppe plus pratique pour le sac à main!

Mais les deux fonctionnent très bien. Et c’est à vous de choisir.

N’en déplaise aux puristes, le budget par enveloppes est un truc tout simplement génial :

  • Il est facile
  • Rapide
  • Gratuit
  • Efficace
  • Et il est précis!

Son seul défaut, mais c’est aussi sa qualité première, c’est que cela vous oblige à manipuler de l’argent comptant.

Qu’est-ce que c’est que le budget par enveloppes?

C’est tellement simple… que je n’ose le décrire.

Vous inscrivez sur les différentes enveloppes les types de dépenses prévues durant le mois; café, resto, épicerie, vêtements, essence ou transport collectifs, etc.

Et vous déposez à chaque période paie et dans chaque enveloppe, le budget que vous avez décidé d’y allouer.

Voilà.

Quand il n’y a plus d’argent dans l’enveloppe, vous arrêtez de dépenser.

C’est tout!

Comment je gère mes comptes

Je gère mes comptes sans faire un budget depuis quelques années.

C’est lorsque je jette un coup d’œil rapide sur mes dépenses – une à deux fois par mois – que je constate clairement mes excès et mes bons coups.

Je peux alors réagir immédiatement en modifiant mon comportement pour ce qui reste du mois. Ainsi, je me rajuste, je diminue mes dépenses afin de retrouver le droit chemin. Et réaliser mon plan financier.

Ça m’évite de me retrouver déçu soit en constatant mon solde bancaire ou lors de la révision l’accomplissement de mes objectifs de fin d’année. Heureusement, je n’ai plus de carte de crédit!

Car aujourd’hui, je sais que je suis le seul responsable de mes finances.

Je vis maintenant pratiquement sans stress financier. Et j’utilise de plus en plus l’argent pour mon bonheur, à ma façon.

C’est cela pour moi, le bonheur financier!

Marc Blais

Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement

Comment réduire mes dépenses d’alimentation?

Non seulement nos dépenses d’alimentation représentent un fort pourcentage de nos dépenses, mais elles représentent une partie importante du gaspillage de notre argent. Autant d’argent que l’on aimerait dépenser autrement et se faire plaisir!

Une partie de la recette pour arriver à réduire nos dépenses d’alimentation consiste à connaitre le coût de notre alimentation (ce qui inclue les restos!).

Je vais donc vous proposer une façon simple (et rapide!) de connaitre le coût réel de votre alimentation pour ensuite vous faire voir quelques moyens simples pour réduire rapidement vos dépenses d’alimentation et par ricochet vos autres dépenses variables.

Quel est le coût de votre alimentation?

Dans le tourbillon de la vie, il est difficile de suivre nos dépenses variables.

Et une de vos dépenses variables les plus importantes est bien sûr tout ce qui touche à l’alimentation.

Avez-vous récemment fait le calcul du coût de votre alimentation? Je vous mets au défi de me dire maintenant le chiffre approximatif de vos dépenses d’alimentation hebdomadaires, mensuelles et annuelles.

Pour arriver à ce chiffre, disons à 10% près, vous devrez considérer, vos dépenses d’épicerie, vos restos, l’alcool consommé chez vous et au bar…

Selon moi, 80% des gens n’en ont aucune idée!

Et plus de 50% des gens ne peuvent estimer cette dépense à plus de 30% de précision. (Je le sais, je faisais partie des 30%!)

L’alimentation et le loyer représentent deux des dépenses les plus importantes d’un ménage. Et pourtant…

Donc, contrôler ces coûts est incontournable pour qui veut savoir s’il s’en va dans la bonne direction avec son argent!

Malheureusement, pour connaitre ses dépenses d’alimentation et ses autres dépenses variables, il faut les calculer!

Et ce processus est souvent pénible, même pour un comptable!

C’est pourquoi la plupart des gens ne le font pas!

 

3 techniques pour connaitre vos dépenses d’alimentation

Une des façons les plus simples consiste à utiliser une application sur son appareil intelligent. Certaines applis sont complexes et  se lient votre compte bancaire pour accéder à toutes vos transactions. Personnellement, je préfère une application non intrusive qui implique un travail manuel de ma part. Cela me rend plus conscient de mes dépenses…

D’autres, et de plus en plus de gens, préfèrent tout noter dans un calepin. Il me semble que c’est un retour en arrière compte des avantages de la technologie mais la meilleure façon sera celle que vous aimez. Et que vous appliquerez avec constance. C’est là le secret.

Il y a d’autres moyens très efficaces. il y a, par exemple, la méthode de l’enveloppe, qui vous évitera de faire un budget, si vous êtes comme moi!

L’épicerie ou le resto ?

Il y a des restos qui sont chers et d’autres moins. Mais il n’en demeure pas moins que choisir le restaurant au lieu de cuisiner le même repas chez soi coûte environ 150% plus cher!

Dites-vous que le repas que vous payez 25€ (35$) au resto vous aurait couté 10€ (14$) à la maison.

C’est ainsi que généralement les restaurateurs établissent leur prix de vente afin de couvrir les coûts de la nourriture, la préparation, le service, le loyer, etc., et libérer une certaine marge de profit.

C’est dire qu’en cuisinant ce même plat, vous fournirez votre temps et un peu d’électricité mais vous économiserez plus ou moins15€!

Vous trouvez que 15 €, c’est bien peu?

Si vous répétez l’expérience plusieurs fois par mois, cela représente rapidement 100€. Et au bout d’un an; vous y aurez laissé 1200€ (1700$)!

Que pourriez-vous faire de cette économie?

Je suis certain que vous avez déjà une idée…

L’impact du gaspillage sur vos dépenses d’alimentation

J’ai l’habitude de dire (et de répéter!) à mes enfants:

Ce qui coûte cher, ce n’est pas ce que l’on mange, c’est ce que l’on perd!

dépenses d'alimentationLe chiffre des pertes en gaspillage varie d’un ménage à l’autre. Aussi, il est très difficile de l’estimer. De plus, je ne connais personne qui aime vraiment voir cette réalité en face et penser à ce qu »il aurait pu faire de plus intelligent avec tout cet argent perdu pour toujours.

En outre, il serait très difficile de tenir une comptabilité précise de nos pertes alimentaires.

Mais selon une étude de l’Organisation des Nations Unies (ONU), on estime que les pertes moyennes au niveau de la consommation seraient de l’ordre de 10% à 15% en Europe et de 15% à 20% en Amérique. Et en ce qui concerne la viande et le poisson ce chiffre serait encore plus élevé!

Plusieurs seront outrés de lire ces chiffres en pensant à tous ceux que l’on pourrait nourrir gratuitement…

Par ailleurs, il y a aussi tout ce que vous pourriez faire avec cet argent!

Je vous donne un exemple: disons que votre perte annuelle en gaspillage alimentaire est de 300€ (420$) par personne et que vous êtes trois personnes à la maison, c’est que vous perdez annuellement 900€ (1260$)!

 

Comment faire l’épicerie et dépenser moins

Certains ont même réussi à réduire leurs dépenses d’alimentation de 50% avec les astuces suivantes:

  1. Prévoyez quelques repas d’avance.
  2. Faites vos courses une seule fois par semaine. Même s’il vous manque quelque chose!
  3. Partez avec une liste d’épicerie.
  4. Ne pas stocker des aliments en promotion.

Ces 4 astuces me sont inspirées de L’accro du Budget, de Marina Réaucreux.

Pour ma part, je stocke uniquement quand les prix en valent la peine. Et pour y arriver, il faut à la fois bien connaître les prix et aussi s’assurer que ce que l’on achètera en quantité servira rapidement. Car autrement, on pourrait oublier ces items dans le placard et le perdre, ce qui ne serait pas très rentable, avouons-le!

En ce sens, maitriser les prix des aliments que l’on achète le plus souvent est un must car souvent les articles qui donnent l’impression d’être en promotion ne le sont pas (ou trop peu)!

 

Combien dépensez-vous?

Je me fais souvent dire: « savoir combien je dépense ne me donnera pas plus d’argent dans mon compte bancaire! »

C’est totalement faux! Car en faisant un suivi de vos dépenses d’alimentation, vous découvrirez très rapidement deux choses:

D’abord, c’est justement le fait de savoir combien et surtout comment vous dépensez présentement votre argent qui vous aidera à comprendre quoi changer dans votre comportement de consommateur pour réduire cette dépense.

Et pour moi, c’est devenu un jeu! Celui de mieux et de moins dépenser tout en gardant un équilibre de vie.

Ç’a été un long processus de questionnement et d’autoanalyse, mais aujourd’hui je me contente de jeter un coup d’œil sur mes dépenses une à deux fois par mois.

Je constate alors mes excès et mes bons coups. Je peux alors réagir. Et m’ajuster en modifiant de façon humaine (et non-comptable!) mon comportement de consommateur.

Aussi, la semaine prochaine, je vous parlerai d’une astuce simple pour faire un budget sans budget!

D’ici là, soyez attentifs à vos dépenses d’alimentation et profitez beaucoup mieux de votre argent!

Marc Blais