Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement Être soi dans la vie Votre relation à l'argent

Le plaisir de mieux consommer… Et d’être heureux!

Vous saviez que mieux consommer et économiser à chaque occasion possible est un jeu pour les millionnaires?

En effet, les gens riches prennent beaucoup de plaisir à payer le moins cher possible tout ce qu’ils achètent.

C’est peut-être pour ça qu’on dit d’eux qu’ils sont gratteux ou Picsou.

Mais en réalité, c’est une qualité qui leur permet de rester à l’aise financièrement. Car après quelques décennies dans le domaine financier, je peux vous dire que personne ne peut se permettre de dépenser sans compter!

Le plaisir de mieux consommer

À première vue, il n’y a que des contraintes à bien gérer ses dépenses et à chercher à économiser dans toutes nos décisions de consommation.

Il y a quelques années de cela, je croyais que d’avoir à se préoccuper constamment de chercher les bons prix était se rendre la vie vraiment misérable.

Mais j’ai enfin réussi à me convaincre du contraire et à vivre plus heureux tout en gérant mieux mon argent. Comme le font la plupart des millionnaires, qui recherchent constamment à satisfaire leurs vrais besoins au meilleur prix!

Disons que vous êtes un acheteur un peu impulsif ou compulsif et que vous voulez acheter un produit X. Vous pourriez considérer la poursuite vers cet achat important, plus ou moins comme une conquête…

Et l’émotion aidant, avec détermination, vous avez décidé que vous l’auriez cet objet et vous l’aurez!

Bien que vous ne sachiez pas encore comment vous allez faire pour le payer, vous le voulez vraiment ce produit!  De plus, il est dispendieux. En fait, il est bien trop dispendieux pour vos moyens actuels! Et c’est pour ça que vous le voulez tant, vous savez que vous n’aurez pas plus les moyens plus tard, car vous dépensez sans compter… Et que cet objet, il ne fait pas partie de vos dépenses prioritaires.

Alors que si vous vous calmiez et que vous continuiez vos recherches patiemment, vous pourriez rencontrer l’occasion qui vous attend.

Vous vous demandez d’abord comment et où le trouver cet objet pour moins cher.

En plus, vous ne cessez de vous imaginer avec ce magnifique veston, ce bijou de marque, ce sac à main de renommée, cette voiture…

Vous attendez donc une occasion, votre occasion. Vous attendez, par exemple, que vienne la basse saison si c’est un produit saisonnier. Ou le Boxing Day. Ou bien les offres de produits usagés.

Et là, « Boum! », ça y est. Vous l’avez!

Et en plus, vous l’avez obtenu à votre prix!

N’est-ce pas réconfortant de savoir que votre longue attente a été si bien récompensée?

Un achat compulsif est toujours le plus coûteux

Attendre et évaluer les autres possibilités plutôt que d’acheter compulsivement est presque toujours la meilleure chose à faire.

Cela vous donne le temps de mieux raisonner votre achat.

Et en y réfléchissant bien, vous vous dites quelques fois que ce produit est très bien, mais que va-t-il m’apporter que je n’aie pas déjà? Puis si j’ai vraiment besoin de ce type de produit, y aurait-il un substitut moins dispendieux qui me conviendrait? Et il y en a toujours!

Il y a toujours une solution à un faux besoin ou à un besoin secondaire.

Sans compter qu’à force d’y regarder de plus près, souvent on se rend compte par nous-mêmes que notre désir n’était pas si important. Et que le besoin n’y était pas vraiment, non plus.

Alors, si vous laissez tomber, la magie s’opère!

Ce qui m’arrive souvent, c’est que je me rends compte de tout ce que je pourrais faire avec cette même somme d’argent.

Et je réalise soudainement que j’étais en train de me laisser emporter par un faux désir et non par un besoin réel.

  Le pire, c’est quand ce désir ne vient pas de moi...

Mais plutôt d’une image que je veux donner… de moi!

Pour vivre plus heureux

D’où l’importance de se poser des questions comme :

  • Pourquoi est-ce que je veux ce produit?
  • Est-ce vraiment utile?
  • Ce produit est pour moi ou pour impressionner les autres?
  • Est-ce que je possède déjà un produit similaire?
  • Et si j’y pensais une journée de plus?

La vraie déception, c’est lorsque j’achète un produit qui est en fait un désir et que je me rends compte trop tard que mes besoins prioritaires ne sont pas encore tous comblés.

C’est un apprentissage.

Cela ne m’arrive presque plus maintenant. C’est pourquoi je continue à jouer à économiser, car mieux consommer m’apprend tous les jours sur moi-même. Et je continue de m’améliorer.

Et vous, ça vous dit de jouer à mieux consommer?

Marc Blais

Votre coach financier