Catégories
Avoir plus d'argent Devenir minimaliste Être soi dans la vie Le défi d'être soi Votre relation à l'argent

Pourquoi vouloir être millionnaire quand je peux vivre l’abondance!

Êtes-vous de ceux qui croient qu’être millionnaire et vivre l’abondance, c’est la même chose?

Et que feriez-vous si vous aviez à faire un choix entre les deux?

Vous n’êtes pas seul à confondre les deux… J’ai dû réfléchir et faire quelques recherches pour répondre à cette question et clarifier ces deux concepts que l’on associe souvent.

C’est que j’ai constaté au fil des années, que plusieurs croient qu’un millionnaire peut se permettre de tout dépenser sans compter, tout le temps! Et que ce serait ça la définition de l’abondance. Avoir assez d’argent pour tout s’acheter et vivre la vie que l’on aime à chaque instant. Sans contrainte. Et surtout sans aucune contrainte financière!

Pourtant, je sais (comme comptable) que c’est complètement impossible.

Personne ne peut se permettre de tout dépenser sans compter. Personne!

En fait, tous ceux qui ont essayé ont tout perdu… Même Johnny Depp!

Je veux être millionnaire

On me dit souvent: Moi ce qui m’intéresse c’est d’avoir assez d’argent pour…

Et aussi, il y a cette phrase qui revient souvent: en autant que j’ai assez d’argent pour… aller en vacances, sortir, payer mes dettes, je suis très heureuse!

La réalité pour la très grande majorité d’entre nous est que devenir millionnaire n’est d’aucun intérêt!

Ce qu’on veut c’est d’atteindre un but, un état.

En termes de priorité, bien d’autres intérêts personnels arrivent bien avant la volonté de devenir millionnaire!

Pour la plupart, nous avons un objectif général de vie très simple comme celui de demeurer en santé, vivre à la campagne, s’adonner à la lecture et à la musique. Nous voulons une vie et éventuellement, une retraite tranquille, simple. Et donc ce que nous recherchons est une vie peu couteuse…

La simplicité de la vie est le signe de la vraie prospérité.

Swâmi Râmdâs

Mais devenir millionnaire, c’est pour qui?

Quand on considère le revenu moyen et le niveau des impôts en Europe et en Amérique, on constate qu’un objectif d’accumulation de 1M$ dans une vie est chose possible, mais rarissime. Comme le prouve cette étude sur le nombre de millionnaires dans le monde.

Aussi, on se demande bien comment atteindrons-nous cet objectif, ce rêve presque inatteignable que réalise seulement 2% de la population.

Également, comment y arriver avec des responsabilités financières déjà importantes et des revenus qui n’augmentent que très peu? On voit bien qu’à moins d’y canaliser ses énergies, le rêve de devenir millionnaire va continuer de demeurer une exception dans nos sociétés.

Alors, pourquoi rêve-t-on de devenir millionnaire si ce n’est pour le sentiment d’être heureux?

Et pourquoi ne pas chercher à y arriver à moindre coût?

Il est bien plus facile d’économiser pour une cause précise qui nous stimule vraiment (comme une nouvelle voiture, l’éducation de nos enfants, un nouvel ameublement, notre décoration intérieure…) que pour amasser du pognon!

Personnellement, contempler mon compte en banque ne me sourit pas autant que de réaliser ce pourquoi j’existe.

Pourquoi vivre l’abondance?

Être millionnaire ou non n’est pas si important en fait car en réalisant nos rêves un à un au cours de notre vie, nous vivons l’abondance.

Donc, je décrirais l’abondance plutôt comme une sensation que comme un chiffre. L’abondance ce serait cette sensation d’avoir tous les jours suffisamment de tout. De tout ce qui nous convient.

Et de toute façon (c’est aussi vrai pour le millionnaire que le milliardaire), personne ne peut tout acheter ce qu’il désire. C’est impossible, même pour un milliardaire!

Il y a des limites à l’argent. Il y a des limites à ce que l’argent peut acheter.

Aussi, j’aime penser que mon plaisir à apprécier la nature et les gens qui m’ entourent n’est pas fonction de l’argent que je possède. Ou l’argent que je dépense!

Je ne nie pas qu’avoir de l’argent aide pour beaucoup de projets. Mais la quête de l’argent pour l’argent contribue peu à la quête du vrai bonheur.

Donc, il vaut mieux vivre en fonction de réaliser nos rêves.

Et chercher à devenir qui nous sommes vraiment!

C’est combien vivre l’abondance?

Ultimement, vivre l’abondance c’est ce sentiment, cette certitude en la vie que j’ai aujourd’hui et que j’aurai  encore demain, tout l’argent qu’il me faut pour vivre ce que j’ai à vivre.

Ce qui veut dire que la meilleure façon de réussir sa vie c’est de se fixer des objectifs élevés qui nous touchent vraiment. Et surtout, personnellement.

En fait, nos objectifs financiers doivent toujours être reliés à notre raison de vivre. Autrement, nous perdrions notre motivation!

Si je tente, par exemple, de perdre du poids pour faire plaisir à quelqu’un (c’est-à-dire pour être aimé), ce sera bien plus difficile d’y arriver que si je le faisais pour mon bienêtre personnel. Car lorsque j’ai une vraie raison, une raison forte, j’atteins la cible!

En fait, perdre du poids et épargner, c’est un peu la même chose…

Si je me dis que j’aimerais prévoir une somme d’argent suffisante pour un voyage d’un an en Asie pour mes 50 ans, mon rêve prend forme. Car je sais que j’ai 5 ans devant moi. Que c’est un rêve d’enfance que de faire un tout d’éléphant… Aller en Asie est un objectif concret!

Et là, j’ai la sensation de vire l’abondance! Je me prépare, je le vis tous les jours davantage ce voyage…

Surtout, c’est beaucoup plus stimulant que de passer une vie à surveiller un chiffre dans un compte de banque!

Puisque c’est un objectif clair basé sur un rêve de vie.

Chacun de nous a des rêves à réaliser et une raison d’être qu’il nous importe de réaliser.

Cessez donc de rêver et passez à l’action!

Autrement, vous serez au même point lorsque vous relirez cet article dans deux ou trois ans!

Est-ce ce vraiment ce que vous voulez?

Comment vivre l’abondance

Vivre l’abondance, c’est donc vivre sa propre abondance. Et non celle de son voisin!

Il y a autant de raisons d’être qu’il y a d’individus sur la planète. Vous avez la vôtre!

L’abondance, ce plaisir de vivre, d’apprécier ce cumul de petites choses qui font que la vie est belle, c’est un mode de vie à conquérir tous les jours explique Lilou Macé.

L’erreur que nous commettons tous à un moment où à un autre, c’est de chercher les réponses à l’extérieur de nous.

La peur de ce qu’on va trouver, de ce qu’on va devoir faire si on trouve notre raison d’être nous ralentit dans cette quête d’être soi. C’est pas à pas, jour après jour, que je découvre ce qui est bon pour moi!

Pour dépasser la peur, le truc c’est la gratitude!

Lilou Macé

Il n’y aura jamais 100% de satisfaction. Du moins, cela ne durera pas longtemps. Le temps que la vie nous enseigne autre chose, à sa façon. Sinon, pourquoi vivre?

Vivre l’abondance, ça n’existe pas à long terme.

Vivre l’abondance, c’est à l’instant, comme en ce moment. Je m’arrête et je regarde la montagne au loin… Puis je dis MERCI.

Marc Blais

Catégories
Investir intelligemment, penser autrement !

Diversifiez vos investissements tel un milliardaire

Vous entendez sûrement dire que si vous diversifiez vos investissements, vous réduirez le risque de pertes importantes?

Mais le problème c’est qu’il est plus difficile de réduire le risque de perte importante si on n’a pas des millions investis!

En revanche, on ne veut pas qu’un mauvais investissement vienne nuire à la réalisation de nos objectifs futurs et affecter la qualité de notre sommeil!

Alors comment faire en attendant d’avoir suffisamment d’argent pour bien diversifier nos placements?

 

Diversifiez vos investissements

Les deux grands enjeux d’un portefeuille équilibré et stable, c’est de bien répartir l’ensemble de votre patrimoine dans plusieurs catégories d’actif, principalement dans les trois grandes catégories– soit les liquidités, les actions (marché boursier) et les titres à revenu fixe (obligations).

En plus, si vous diversifiez vos investissements dans suffisamment de titres du marché boursier et obligataire, vous allez non seulement respecter les principes de base de l’investissement, mais vous allez vous éviter bien des pépins!

Je vais vous montrer sommairement comment faire pour diversifier et simplifier la gestion de vos placements comme un milliardaire.

Si vous me suivez bien, cette tâche ne vous demandera que quelques minutes, annuellement.

***

D’abord, clarifiez vos objectifs d’investissement!

Ce que vous avez à faire, c’est d’analyser votre situation personnelle pour établir clairement vos besoins financiers:

  • De la prochaine année (à court terme),
  • À moyen terme (moins de 5 ans) et
  • à long terme (plus de 5 ans).

Pour y arriver, le plus facile est de prévoir combien vous aurez besoin, quand vous en aurez besoin et pour quelle fin?

 

Un exemple d’investissement à court terme

Disons que vous prévoyez un voyage pour l’an prochain et que vous estimez que celui-ci vous coutera 1000 $.

Vous ne devriez prendre aucun risque avec cet argent. Car si le marché boursier perd durant cette courte période, la réalisation de votre objectif sera compromise!

En conséquence, si vous économisez systématiquement sur une base hebdomadaire le montant dont vous aurez besoin dans un an, vous atteindrez votre objectif avec succès et en ne prenant aucun risque.

Le portefeuille approprié pour votre objectif sera donc composé uniquement de liquidité.

Ainsi, il n’y aura ni volatilité ni risque.

Et vous partirez en voyage!

 

Un exemple d’investissement à moyen terme

Maintenant, disons que vous voulez agrandir votre résidence, déménager ou acquérir une résidence secondaire. Et que vous estimez avoir besoin de mettre de côté un montant de 30,000 $ dans trois ans.

Vous devrez être assez prudent.

Car les marchés boursiers et obligataires peuvent varier subitement. Et il est important de protéger votre épargne afin d’avoir en main le plein montant de 30,000 $ lorsque viendra le moment de réaliser votre investissement.

Autrement, vous devrez soit emprunter, soit renoncer à votre projet. Mais je suis certain que ce n’est pas votre premier choix!

En conséquence, le portefeuille qui vous conviendra sera composé en grande partie de liquidité et d’obligations afin d’éviter la volatilité. Bien que vous pourrez vous permettre une tranche de 10% à 30% en actions, si vous êtes disposé à en prendre le risque.

 

Un exemple d’investissement à long terme

Pour le bien de mon hypothèse, vos enfants sont encore jeunes, disons qu’ils ont moins de cinq ans.

Et vous aimeriez leur permettre d’accéder éventuellement à des études universitaires.

Vous visez donc de mettre de côté 60,000 $, dans 12 à 15 ans.

Vous pouvez donc vous permettre de prendre un peu de risque et d’assumer une certaine volatilité. (Risque et volatilité sont deux concepts différents que plusieurs confondent, malheureusement.)

Aussi, vous pouvez accepter que la valeur de votre fonds d’étude varie dans le temps (volatilité), mais vous devez tout de même vous assurer d’avoir réuni les 60,000 $ pour vos enfants dans environ 12 ans.

Cet objectif est trop important pour vous… et pour vos enfants! Vous ne pouvez faillir…

Le portefeuille approprié dans cette situation pourra théoriquement être composé en majorité d’actions. Mais vous devriez être prudent car la crise de 2008 n’est pas terminée et la volatilité pourrait être forte au cours des prochaines années!

 

Diversifier vos investissements comme un milliardaire!

Si vous étiez milliardaire, vos conseillers vous aideraient à cerner:

  • les risques futurs de fluctuation des marchés d’actions et d’obligations,
  • les conditions politiques et socioéconomiques de plusieurs pays en les comparant entre eux et
  • beaucoup d’autres facteurs comme l’évaluation des secteurs les plus profitables pour la prochaine décennie.

Tout ça demande évidemment une grande expertise, que vous n’avez pas. Et c’est bien normal car pour y arriver, il vous faudrait une équipe de plusieurs spécialistes et cela coûte beaucoup d’argent…

En fait, pour vous payer ce service, vous devriez être milliardaire et non seulement millionnaire!

Mais heureusement, il existe une solution simple; diversifiez vos investissements dans les meilleurs fonds équilibrés (et fonds diversifiés)!

Car quand vous investissez dans un fonds équilibré, le pourcentage de liquidité, d’actions et d’obligation varie au cours de l’année en fonction de l’évolution des conditions du marché. C’est l’expert (le gestionnaire du portefeuille) qui décide.

Évidemment, ce n’est pas une tâche facile. Mais lui, il ne fait que ça dans la vie (avec son équipe d’experts).

Pendant que vous travaillez, dormez et que vous pensez à vos enfants et à leur avenir!

 

Comment fonctionne un fonds diversifié?

Voici un exemple pratique qui montre comment peut fonctionner un fonds diversifié.

En début d’année, par exemple, un fonds équilibré (ou diversifié) pourrait avoir investi comme suit :

 

[table id=4 /]

Au cours de l’année, le gestionnaire et son équipe modifieront la répartition de l’actif entre les différentes catégories d’actif. Il tiendra compte des changements de l’économie afin d’atteindre un rendement optimal tout en tentant d’éviter les variations brusques de valeur comme les corrections boursières.

Le gestionnaire de portefeuille pourrait terminer l’année avec la répartition suivante :

 

[table id=5 /]


Les fonds équilibrés permettent de répartir et de diversifier vos investissements efficacement. Car ils investissent dans diverses catégories d’actif. Mais ils investissent aussi dans un grand nombre de compagnies sur le marché boursier et, chez un grand nombre d’emprunteurs obligataires, avec des échéances diversifiées.

Les pourcentages de chaque catégorie d’actif sont aussi soumis à des maximums et à des minimums.

Par exemple, le minimum investi en action pourrait être de 20 % et le maximum de 70 %.

Ces balises sont importantes pour vous lorsque vous aurez à choisir votre zone de confort en fonction de votre tolérance à la volatilité.

Marc Blais