Catégories
Devenir un leader inspirant Être soi dans la vie Le défi d'être soi Le leader inspirant au travail Trouve ton pourquoi et deviens un entrepreneur à succès! Trouver sa mission de vie Votre relation à l'argent

Comment ne plus jamais travailler pour de l’argent ?

Et si tu n’avais plus à travailler pour de l’argent, que ferais-tu?

C’est une bonne question, une question que l’on ne se pose pas ou pas assez souvent.

Peut-être que l’on a un peu peur des réponses que l’on obtiendrait?

Ne plus jamais travailler pour de l’argent

Peu importe ton âge et même si tu es aux études, pose-toi la question: s’il n’en tenait qu’à moi et de mes goûts personnels, quel travail ferais-je?

T’es-tu déjà posé la question? Es-tu prêt à y répondre, maintenant?

L’erreur serait de te dire Bof, je verrai ça plus tard!  

Car plus tard arrivera de toute façon… et tu te diras peut-être encore:  plus tard.

Jusqu’à quand continueras-tu ainsi?

L’argent qui motive

L’argent motive… un certain temps.

Je dirais que la quarantaine est souvent le moment de vérité chez ceux et celles qui ont choisi de travailler pour de l’argent plutôt que de vivre leurs passions.

Souvent, dans la vingtaine et la trentaine ils s’achèteront tout ce qu’ils veulent et ils espèreront combler ce grand vide d’une passion contournée qu’ils croiront réaliser plus tard. Bien sûr!

Et dans la cinquantaine, ils se diront qu’il est un peu trop tard pour changer… de voie.

Et c’est alors qu’ils constateront que même en dépensant plus d’argent pour compenser ce vide, ils n’y arrivent plus…!

En fait, ils n’arrivent plus à être heureux.

Ils n’arrivent même plus à faire semblant.

Et ils se disent alors qu’il est peut-être temps de trouver un sens à leur vie!

Es-tu tanné de travailler pour de l’argent?

Ça m’est arrivé!

Je m’étais pourtant juré…

Et pourtant, un jour je me suis réveillé en me disant que ce travail dont j’avais tellement rêvé, je l’avais enfin!

Je faisais ce dont je rêvais depuis des années. Quel accomplissement! Quelle satisfaction d’y être arrivé! J’avais un poste important, je me sentais apprécié, j’étais bien payé. En plus, on m’enviait!

Et pourtant…

Et pourtant, je me suis surpris à me dire: « j’aimerais tellement changer de tr… «

– Heu, comment?!!

– Tu aimerais changer de travail?, me dis-je.

– Tu as tout et maintenant tu veux quitter tout ça?

– Heu nouuuui…

Bref, après plusieurs péripéties et quelques années intenses de questionnement j’y suis arrivé. J’ai pris ma décision. J’ai changé de travail.

Ça n’a pas été facile de trouver ma mission, de me créer une 3e carrière…

Mais je suis content . J’ai eu la clairvoyance de quitter ma 1ère et aussi ma 2e carrière alors que ma passion diminuait tout doucement … Plutôt que t’attendre de ne plus en avoir du tout!

Tout compte fait, j’aurais fait plus d’argent si j’étais resté dans ma toute première passion. Mais dans quel état serais-je aujourd’hui?

Et surtout, qui serais-je devenu?

*

Comme le décrit Gail Sheehy dans son livre les passages de la vie, nous changeons passablement d’une décennie à l’autre.

Ton choix de carrière, ton métier idéal que tu as choisi dans la vingtaine ne te convient peut-être plus dans la quarantaine ou la cinquantaine!

Mais tu n’auras pas nécessairement à passer de médecin à plombier (ou l’inverse).

Toutefois, ton travail doit suivre ton évolution. Tu es ici pour expérimenter. Et quand tu as compris ou réalisé ce que tu avais à vivre, tu es prêt à passer à autre chose…

La vérité, c’est que ta vie est en changement. Ton travail, aussi!

Travailler pour de l’argent, le paradoxe

Je côtoie des gens qui génèrent d’excellents revenus. Et qui les méritent grandement, car leurs semaines de travail ont souvent plus de 80 heures!

Mais lorsque je leur demande ce qu’ils feront après, leur visage change, les tensions s’effacent sur leur visage et ils me disent des choses comme: j’aimerais bricoler, je m’achèterai une petite maison à la campagne et je ferai de l’agriculture bio…

Toutefois, ils n’arrivent pas à décider quand ils feront tout ce dont ils rêvent.

Et meurent souvent avant d’avoir accompli ce pour quoi ils sont ici.

Et là – pour les faire réfléchir à MAINTENANT -, je leur demande: c’est combien … ton rêve?

Neuf fois sur dix, la réponse est: pas très cher… (Sous-entendu: je pourrais me le payer facilement dès aujourd’hui…)

Et je fais Ahhhh… (Sous-entendu: tu attends quoi?)

Et alors que j’ajoute : moi je l’ai fait!

Et toi, quels regrets aimerais-tu ne pas avoir en fin de vie?

Catégories
Avoir plus d'argent Devenir minimaliste Être soi dans la vie Votre relation à l'argent

Ai-je le droit d’être malheureux à cause de l’argent?

Tout le monde a le droit d’être malheureux! Pourquoi cette question?

C’est que la vie de tous les jours nous semble parfois difficile… Et que les défis se présentent constamment à nous et parfois, nous brusquent.

Mais ne vaut-il pas mieux croire que la vie nous donne tout ce dont nous avons besoin?

Ce serait bien mieux!

Mais…

Mais tout n’est pas toujours parfait. Et nous devons quelques fois gratter un peu pour arriver à voir l’aspect de bien dans le mal que nous vivons.

Trouver le bon côté d’un échec n’est pas toujours évident, surtout à court terme!

Accepter le bien et le mal, admettre que tous deux sont utiles, qu’on ne peut passer d’un bonheur à un autre bonheur sans subir quelques contrariétés, voilà qui est laborieux.

Une bonne nouvelle, c’est un médicament formidable, une mauvaise nouvelle, un coup de couteau, une blessure, peut-être aussi la fin, la mort.

Claude Lelouch, Le dictionnaire de ma vie

Comme dirait François LemayIt’s a process !

Dans son livre Tout est toujours parfait, il nous convainc que tout ce que nous vivons — le bon comme le mauvais — arrive car chaque évènement a quelque chose à nous apprendre.

Mais en attendant d’assimiler la subtilité de son concept et de comprendre pourquoi il faut quelques fois souffrir pour apprendre, j’aimerais pouvoir vous convaincre que notre vie matérielle n’a jamais été aussi facile!

Vraiment?

 

Notre vie de tous les jours n’a jamais été aussi facile!

Quand on regarde un peu en arrière, on comprend bien que l’effort physique qui devait être déployé par nos ancêtres, pour survivre, n’existe à peu près plus sur les continents américains et européens.

En effet, les travaux manuels hyper épuisants ont pratiquement disparu. Et on se retrouve aujourd’hui avec la possibilité de gagner sa vie sans la perdre. Physiquement du moins!

De plus, le nombre d’accidents au travail a diminué drastiquement depuis les dernières décennies.

Bref, notre vie de tous les jours n’a jamais été aussi facile!

Vous avez certainement tous regardé de vieux films qui montrent le mode de vie difficile de nos ancêtres…

Tous les appareils électroménagers qui se sont ajoutés au cours des derniers cinquante ans ont grandement facilité notre vie de tous les jours.

 

La vérité, c’est que nous dépensons trop!

Nos revenus ont aussi beaucoup augmenté depuis cinquante ans.

Et on peut malheureusement en dire autant de nos dépenses!

C’est là le cœur du problème : nos revenus ont augmenté et nos dépenses ont suivi!

Dans la tête de plusieurs, c’est comme s’il fallait tout dépenser notre argent pour être heureux!

Heureusement, il y a ceux qui (comme moi!) ont graduellement compris que dépenser ne rend pas si heureux. Certains ont donc adopté le minimaliste.  En effet, la vie peut-être si simple et agréable sans que l’on ait à tout acheter ce que l’on nous offre!

Mais pour plusieurs d’entre nous, l’argent c’est aussitôt reçu, aussitôt dépensé! Et même que certains mois, nous dépensons plus que nous recevons…

Quel paradoxe de voir que ce qui nous rend malheureux et tristes, c’est le stress financier et le malêtre que l’on vit, souvent en permanence.

C’est d’ailleurs ce qui nous fait croire que la vie est vraiment difficile! Puisque plusieurs études démontrent que le stress est causé en grande partie par le stress financier.

 

C’est la faute à l’argent!

Se révolter contre l’argent ne donnera rien!

Se répéter plusieurs fois par jour:  maudit argent ne changera rien à votre vie, à votre détresse.

Pas plus que de tenter de se convaincre que de se foutre de l’argent vous aidera à améliorer votre réalité et votre plaisir de vivre.

Alors, que faire sinon comprendre la chance que l’on a…

 

Mieux comprendre la chance que l’on a

Ce qu’il faut, c’est mieux comprendre la chance que l’on a!

Quelle chance?

Je vous explique ça en quelques chiffres seulement!

Statistiquement, les pays riches d’Europe, le Canada, les États-Unis, l’Australie et le Japon représentent moins d’un milliard de personnes. Arrondissons et disons que cela représente 10 % de la population mondiale.

Et vous faites partie de ce 10%!

Et maintenant, si je vous disais que puisque vous faites partie de la grande classe moyenne:

vous faites partie des 5 % des gens les plus riches du monde!

Oui, vous êtes bien plus riche que vous ne le pensez! Puisque vous avez plus de ressources financières que 95 % des habitants de notre planète!

Ce n’est pas rien ça!

Oui, oui, je sais. L’envie de vous comparer avec plus riche que vous ne manque pas…

C’est humain! On ne manque jamais de se comparer avec un plus riche, un plus beau, un plus instruit, un plus chanceux que nous!!

Mais on n’a pas le droit d’être malheureux pour ça!

Tu n’as pas le droit d’être malheureux, car tu as déjà plus. Tu as déjà plus que la majorité des gens qui t’entourent mais tu en veux encore plus!

Des études en psychologie décrites dans le livre de Sonja Lyubomirsky ont d’ailleurs montré nos faiblesses comportementales en ce qui concerne l’argent. Imaginez-vous que si on nous donne le choix entre gagner plus d’argent que la moyenne nationale ou de gagner plus que notre entourage immédiat, on préfèrera gagner plus que nos semblables!

C’est ridicule! Mais, c’est humain…

 

Je n’ai pas le droit d’être malheureux!

Vous comprenez maintenant que se plaindre tous les jours lorsqu’on fait partie du premier 5 % de la population, c’est se plaindre le ventre plein!

En choisissant le titre mon article: Et si on n’avait pas le droit d’être malheureux, je n’ai pas voulu vous choquer, bien au contraire!

Toutefois, mon but était de vous faire prendre conscience de l’importance d’apprécier ce que l’on a plutôt que de focaliser sur ce qui nous manque dans notre vie. C’est d’ailleurs tout simplement ce qui vous rendra vraiment heureux!

Alors… si vous croyez (comme moi, et Einstein!), que quand quelque chose ne va pas, il faut changer quelque chose dans notre vie, alors changez-le!

Êtes-vous prêt à relever ce défi?

Au plaisir,

Marc Blais

Catégories
Avoir plus d'argent Votre relation à l'argent

Pour réussir financièrement et autrement…

On sait tous que réussir financièrement est tout un défi!

Mais il n’y a pas que l’argent dans la vie! C’est pourquoi je parle aussi de réussir autrement…. 

Et réussir sa vie autrement, cela veut dire être tout simplement heureux!

C’est pourquoi aujourd’hui, j’ai envie de vous parler du succès dans toutes ses formes, mais aussi avec une approche différente, celle qui consiste à apprécier le succès des autres! 

Comment?

Oui, mais en fait, il ne s’agit pas du succès des autres, mais du vôtre!

Voici comment.

 

« J’aime mon voisin, c’est un Américain… »

Rick*, mon voisin américain, a complètement rénové sa maison. Il a tout refait le jardin, il a installé une piscine, refait l’entrée principale, changé le toit, planté des arbres…

Je connais peu Rick. Mais on se salut à l’occasion et je l’aime bien. 

Pour moi, ce qui est important, c’est qu’il réussit bien sa vie personnelle et financière. Et en plus, il a une belle famille… 

Et bien que je connaisse peu mon voisin, je l’aime bien ce voisin!

Car j’apprécie sa réussite en général. Rick m’inspire!

« J’aime mon voisin, c’est un Américain… » (Comme la chanson « j’aime mon voisin, c’est un Jamaïcain » du groupe Les Frères À Ch’val)

 

Être heureux pour l’autre

Qu’est-ce que mon voisin peut m’apporter?

Rien! Rien de tangible en tout cas. Je n’attends rien de lui; pas de cadeaux, d’argent, de conseils. Rien.

Mais chose certaine, Rick m’inspire de façon incroyable.

Autrement.

Comment?

Avez-vous déjà remarqué comment vous vous sentez lorsque vous êtes en présence de quelqu’un qui réussit bien sa vie et qui est heureux? 

Si vous êtes comme moi, vous vous sentez plus positif et plus motivé à réussir vos projets, n‘est-ce pas?

Maintenant, à l’inverse, pensez à comment vous vous sentez lorsque vous côtoyez quelqu’un qui est malheureux et qui a des difficultés (temporaires) à réussir sa vie…

C’est différent, non?

Mon but n’est pas de juger les personnes temporairement malheureuses, mais bien de vous faire prendre conscience que pour vous améliorer, vous devez prendre exemple sur les personnes qui réussissent.

Et l’impact de côtoyer des gagnants sera super bénéfique! 

C’est pourquoi mon voisin Rick me motive tant à devenir meilleur, par son exemple, par sa façon à lui de réussir sa vie!

Car lorsque je le vois ou quand je regarde sa maison (qui a le double de valeur de la mienne), je ressens son énergie, l’énergie du succès!

 

Un secret pour réussir financièrement: apprenez des meilleurs!

Regardez autour de vous.

Et identifiez des personnes qui réussissent super bien là où vous avez temporairement des difficultés, là où vous voudriez vraiment vous améliorer.

Et appréciez-les!

Appréciez-les comme personne, ne les jalousez pas!

Les personnes les plus heureuses du monde sont celles qui savent reconnaître les mérites des autres et s’en réjouir comme si c’étaient les leurs.

Goethe

Même si vous ne leur parliez jamais de votre vie, même si vous vous contentiez de les regarder, même si vous vous ne faites qu’écouter leurs entrevues ou lire leurs biographies; vous apprendrez d’eux. Vous apprendrez des meilleurs!

 

« Nous devenons la moyenne des 5 personnes que nous côtoyons le plus. »

Vous le saviez?

Qui enviez-vous le plus? ______________________

Rapprochez-vous de cette personne.

Respectez-la.

Et tentez de comprendre les raisons de sa réussite.

Peu importe que vous cherchiez à améliorer votre vie personnelle, votre vie financière, votre vie de couple ou votre vie familiale, vous coller aux meilleurs sera un gage de succès!

Je suis fier de mon voisin!

Et vous?

Maintenant, vous savez quoi faire pour mieux réussir financièrement et autrement!

Marc Blais, coach en bonheur financier

* nom fictif

Catégories
Devenir minimaliste Votre relation à l'argent

L’argent ne fait pas le bonheur, en manquer non plus!

[et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »3.0.47″][et_pb_row _builder_version= »3.0.47″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » _i= »0″ _address= »0.0″][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »3.0.47″ parallax= »off » parallax_method= »on »][et_pb_text _builder_version= »3.0.76″]

C’est vrai que l’argent ne fait pas le bonheur, mais avouons qu’il faut tout de même un minimum d’argent pour combler nos besoins fondamentaux. Et idéalement, un peu plus pour combler nos désirs et nos rêves.

Et de là, on devrait avoir suffisamment d’argent pour vivre heureux.

C’est dire que le bonheur – et le bonheur financier –  viendraient avec un certain niveau de richesse ou de revenu annuel.

Le problème, c’est que même pour ceux qui en ont assez pour être heureux, le bonheur ne dure pas!

Car oui, le bonheur lié uniquement au fait de posséder de l’argent – et des biens – est éphémère.

Je l’ai vérifié!

 

J’avais de l’argent et… du stress

Il y plusieurs années, lorsque je vivais sous un stress constant, je croyais à tort que quand mon hypothèque serait payée, je serais heureux et je vivrais sans aucun stress!

Mais quand j’ai finalement réussi à rembourser la totalité de mon hypothèque et commencé à mettre un peu d’argent de côté, le stress a continué… pour d’autres raisons!

J’ai finalement compris que ce qui ne me rendait pas heureux n’était pas mon stress financier mais mon attitude face à certains aspects de ma vie.

Je ne nie pas que le manque d’argent soit une source importante d’insatisfaction et de stress et que payer ses dettes soit une excellente idée.

Ce que je dis c’est que:

Avoir de l’argent n’est pas la seule condition au bonheur.

 

Avoir de l’argent n’est pas la seule condition au bonheur

Prenons les riches.

Le dicton à l’effet que l’argent ne rend pas heureux est en fait une demi-vérité.

Les riches et les gens qu’on appelle les stars de notre société ont les mêmes problèmes personnels et émotionnels que nous tous.

C’est là un secret bien gardé des riches. Ils sont tellement convoités, admirés et quelques fois aussi détestés pour leur réussite professionnelle et financière qu’ils n’oseront jamais avouer ouvertement que l’argent, seul, ne fait pas le bonheur!

Parcourez les médias et vous verrez qu’être riche et célèbre ne rend pas nécessairement plus heureux.

Que votre objectif soit de rembourser votre hypothèque, d’épargner un certain montant en banque, ou de devenir millionnaire, une fois votre but atteint, que se passera-t-il?

vos finances - les 6 sphères du bonheur financier
L’argent est une des facettes importantes de la vie

La vie continuera. Et quand un des autres aspects importants de votre vie comme votre travail, votre vie de couple ou votre famille iront moins bien que votre vie financière, que se passera t’il?

Vous aurez quand même des soucis…

C’est ce qui arrive à tous, les riches, les célébrités et les pauvres.

N’est-ce pas ce qui vous arrive déjà quand soit votre vie de couple, votre vie au travail ou vos amis vous causent des tracas

Votre vie en sera affectée même si vous avez assez d’argent et que vous êtes en bonne santé.

L’argent est une des six sphères importantes de votre vie. Et avoir de l’argent n’est pas une fin en soit.

Quand vous avez de l’argent et qu’une des autres sphères de votre vie tourne mal, vous devenez moins heureux.

 

Manquer d’argent ne fait pas le bonheur non plus!

Livre de Marc Blais Reprenez rapidement le contrôle de votre vie financièreJ’aime partir de l’hypothèse que nous avons tous assez d’argent pour bien vivre.

La solution la plus simple, c’est d’apprendre à vivre avec l’argent que nous avons. Car peu importe le niveau de revenu que nous gagnerons, si on n’apprend pas à être heureux en vivant avec moins et en faisant des choix de dépenses qui nous ressemblent, on est foutu!

Sinon, vous manquerez toujours d’argent!

Et vous ne pourrez certainement pas être heureux.

L’argent ne fait pas le bonheur, mais en manquer non plus!!

 

Vivre un stress financier ne vous aidera pas non plus à être heureux!

Pour réussir quelque chose, il faut changer une habitude, une action ou simplement une façon de voir.

Et il est quelques fois préférable de voir votre argent d’une façon différente. Et de réussir votre vie financière.

Je sais que c’est là tout un défi que je vous lance.

Mais ça en vaut vraiment la peine car vous cesserez de vous sentir diminué quand il sera question d’argent. Vous qui êtes à la hauteur dans plusieurs autres sphères de votre vie!

Enfin, j’espère que vous serez d’accord avec moi que l’argent a bel et bien des liens importants avec tous les autres aspects du bonheur. Et que si un seul de ses aspects ne fonctionne pas pour vous, la grande roue de la vie ne tournera pas rond!

Je vous remercie de m’avoir lu jusqu’au bout et je vous invite à télécharger gratuitement un extrait de mon livre pour voir si ce que je propose peut vous aider.

 

Marc
Votre coach financier et auteur

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Catégories
Avoir plus d'argent Trouve ton pourquoi et deviens un entrepreneur à succès! Votre relation à l'argent

3 trucs pour dépasser vos limites et avoir plus d’argent!

Croyez-vous possible de dépasser vos limites?

Combien de fois vous êtes-vous trompé à propos de vous-mêmes et de vos limites? Moi, souvent!

Et combien de fois avez-vous été convaincus de ne pas être capables de faire quelque chose ou d’atteindre un but, pour finir par réussir ce que vous croyiez impossible? Moi, souvent!

Et combien de fois vous êtes-vous dit que vous n’auriez jamais ceci ou cela? Moi, souvent!

Nous pouvons dépasser nos limites!

Je ne peux m’empêcher de penser à un professeur d’anglais qui m’avait su me convaincre que je n’étais pas doué pour les langues. J’y ai vraiment cru pendant une quinzaine d’années… jusqu’au jour où j’ai remis en question cette certitude.

Et aujourd’hui, je suis trilingue!

J’y repense souvent à cette erreur. Car si j’ai pu croire en une limite, je dois bien croire en plusieurs, sans le savoir!

Mais j’ai en quelque sorte pris ma vengeance… sur moi-même. Et aujourd’hui j’en suis fier!

Car j’ai dépassé cette limite qui était réellement une fausse croyance que j’avais achetée d’un professeur de bonne foi qui ne voulait que mon bien en me conseillant de ne plus jamais suivre de cours d’anglais, afin de m’éviter d’autres échecs.

Et vous, quelle fausse croyance avez-vous achetée au cours de votre vie, pour vous protéger ou pour toute autre raison?

Quelles limites financières aimeriez-vous dépasser?

Réfléchissez. Et soyez audacieux, vous en avez le droit!

Pourquoi croit-on en nos limites?

Malheureusement, nous ne croyons en nous que partiellement! Et nous croyons en nos limites?

Vous êtes-vous déjà entendu dire:

« Je ne serai jamais… riche »

« Je n’aurais jamais… d’argent »

« Moi, je ne suis pas bon pour…épargner de l’argent »

Peut-être qu’il vous vient d’autres exemples?

Vous savez qu’Il existe plusieurs bonnes explications psychologiques pour ne pas dépasser nos limites et une de celles-là est que l’on y croit vraiment.

Pour simplifier, disons que c’est un choix – plus ou moins conscient – que l’on fait!

Réfléchissez bien à ce qui suit:

Qui a décidé que votre vie actuelle serait votre limite? 

Voici quelques possibilités, peut-être que certaines s’appliqueront à vous:

  • Peut-être que quelqu’un qui a eu peur pour vous et qui voulait vous protéger – au cas où vous échoueriez – vous a dit ou laissé voir que vous ne seriez jamais capable de faire quelque chose?
  • Y aurait-il quelqu’un qui ne veut pas que vous réussissiez là où il a échoué, par jalousie, ou pour vous protéger d’un échec?
  • Ou est-ce tout simplement que je me protègerais moi-même, simplement pour m’éviter l’échec?

Notre vie financière est un bon exemple des limitations que nous nous imposons dans nos vies.

Et nous en vivons souvent et malheureusement difficilement les conséquences!

Et à la longue, à force de se répéter des phrases comme :

« Je n’ai pas d’argent »

« Je suis foutu »

« Encore une facture! »

On n’arrive plus à croire en nous, suffisamment fort, pour dépasser nos limites…

3 façons efficaces pour dépasser vos limites

Je vous suggère ces 3 trucs super efficaces que j’utilise en coaching privé et qui vous aideront à rapidement dépasser vos limites, à condition que vous passiez à l’action.

1) Faites une liste de tout ce qui va bien dans votre vie!

Oui, oui, une liste!

Par exemple;

« Je suis en bonne santé! »

« J’ai de beaux enfants! »

« Mes parents et mon conjoint m’aiment! »

« Je suis utile aux autres et ils me le rendent bien! »

Je suis certain que vous pouvez continuer ainsi longtemps… Alors, allez-y, épuisez-vous à écrire! Et n’arrêtez que lorsque plus rien ne viendra.

Et continuez les jours suivants!

Vous croyez peut-être que votre liste sera courte, mais vous verrez qu’elle s’agrandira de jour en jour, avec votre bonheur de vivre.

2) Décidez les aspects vous voulez vraiment améliorer dans votre vie

Prenez le temps de noter tous les objectifs qui vous viennent en tête et choisissez-en seulement deux ou trois pour commencer.

mieux gérer mon argent Marc BlaisSi vous possédez déjà mon livre, consultez le premier chapitre pour vous aider, sinon téléchargez le 1er chapitre, c’est gratuit!

Vos objectifs de vie peuvent être variés, par exemple, vous aimeriez:

  • Trouver un bon emploi qui vous plaît et qui vous ressemble
  • Retrouver votre calme face à vos finances
  • Vous sentir en contrôle dans votre vie

Ça vous parle?

Allez-y, continuez…

3) Changez votre dialogue intérieur

Si vous avez l’habitude de penser intérieurement et de vous répéter :

« Je n’aurai jamais d’argent »

Changez votre réalité en vous répétant 3 fois contre une :

« J’aurai bientôt plus d’argent! »

« Encore un compte! »

À chaque fois, répétez-vous 3 fois

« Ah, comme prévu, le compte que j’attendais! »

« Je n’ai pas d’argent »

Répétez-vous 3 fois intérieurement

« Pour le moment, je n’ai pas d’argent! »

Donnez-vous un peu de temps pour dépasser vos limites!

Atteindre un objectif prend du temps et des efforts, c’est normal.

Car si par exemple, vous n’avez jamais été économe, vous n’allez pas le devenir en une semaine!

Quoique vous pourriez sans doute réussir en relevant ce défi pour reprendre le contrôle de vos finances en 21 jours!

Et aussi, si vous aimez observer les autres, vous pourriez apprendre beaucoup de ceux qui réussissent bien ce vous avez le plus à apprendre.

Êtes-vous prêt à dépasser vos limites?

Marc Blais, Coach en Bonheur Financier

Crédit photo: 123rf

Catégories
Investir intelligemment, penser autrement !

Que faire pour devenir millionnaire? 5 trucs…

Pour devenir millionnaire, vous devez savoir dès le départ que vous devrez faire des choses que les autres ne font pas et/ou les faire différemment.

 

C’est sans doute pourquoi devenir millionnaire est considéré un rêve inaccessible et un objectif pratiquement  impossible par la majorité de la population.

Selon mes observations, il me semble que pour devenir millionnaire et le rester; cela demande une attitude particulière à long terme face à l’argent.

Car sinon; comment expliquer que dans presque toutes les économies libres du monde, le taux de millionnaire per capita ne dépasse rarement les 2% de la population?

J’ai côtoyé des centaines de millionnaires dans ma vie personnelle et professionnelle et de toute évidence.

Les millionnaires partagent presque tous la même philosophie. La même attitude éclairée face à l’argent. Et, face à la vie.

Pour moi, un millionnaire c’est autant celui qui l’est devenu par lui-même au cours de sa vie que celui qui a hérité et qui est parvenu à continuer à faire fructifier son héritage.

Car il y a un fait surprenant que vous devez savoir si vous voulez devenir millionnaire, c’est que rester millionnaire est plus difficile que de le devenir!

 

Vous aimeriez vraiment devenir un millionnaire?

Alors, décidez-le!

Ça peut sembler simpliste, mais c’est la base de toutes les grandes réalisations.

Et ça marche!

En assumant que votre réponse est oui. À partir de maintenant, pour devenir millionnaire, tous vos choix devront être orientés vers votre objectif!

Vos goûts, vos valeurs, votre occupation principale et toutes vos autres occupations et passe-temps devront aller dans le même sens.

Pour devenir millionnaire, tout ce que vous faites devra être connecté d’une façon ou d’une autre avec votre objectif ultime.

Tout! Y compris le choix de votre conjoint…

De vos temps libres jusqu’à la sélection de vos relations amicales.

Bref, chacune de vos décisions, chacun de vos choix personnels, incluant votre emploi du temps à tout moment de la journée, vos vacances, vos loisirs et même vos activités, tout ça devra changer!

Vous me suivez?

Aussi, vous devrez développer une nouvelle philosophie de vie et un comportement différent. Dans toute votre vie.

À partir de maintenant, TOUT ce que vous faites et toutes vos pensées se doivent d’être orienté vers les moyens pour devenir millionnaire!

Votre plan d’action pour devenir millionnaire

Un vrai plan d’action pour devenir millionnaire – comme je fais en coaching privé – doit-être adapté à votre réalité et à vos besoins.

En conclusion, je vous présente rapidement quelques éléments d’un plan d’action pour devenir millionnaire :

1. Engagez-vous envers vous-même à augmenter vos revenus à chaque année (disons de 10 % par année).

2. Investissez 100 % de ce surplus de façon sécuritaire. Pour y arriver, utilisez des comptes bancaires séparés. Et investissez ces sommes selon vos connaissances et votre tolérance à la volatilité.

3. Procédez annuellement à une diversification de votre capital et réévaluez votre répartition d’actif.

4. Diversifiez possiblement vos investissements dans un domaine que vous connaissez à fond. Pour moi, ce serait le secteur minier car je connais à fond ce secteur et investir dans les métaux précieux est une bonne façon de protéger son capital. Pour vous, ce peut être l’immobilier ou la technologie, ça dépend uniquement de vous.

5. Choisissez un domaine dans lequel vous aurez du plaisir! C’est là un des secrets des millionnaires, ils sont passionnés de leur travail. Puisque pour gagner plus d’argent que les autres dans un domaine, vous aurez à vous former plus que les autres et à y investir plusieurs heures pour apprendre.

On ne devient excellent que dans ce que l’on aime.

En effet, faire tous les jours ce que l’on aime nous donne le goût de travailler plus fort et de devenir encore meilleur!

 

livre Le guide de l'investisseur intelligent

Imaginez-vous millionnaire!

Et maintenant, imaginez ce que sera votre vie: vous ferez ce que vous aimez le plus faire dans votre vie et vous deviendrez riche! (Les deux sont des objectifs importants).

Le reste, c’est uniquement une question de temps pour devenir millionnaire!

Et quand vous aurez réussi, il ne vous restera qu’à faire le bonheur des autres avec votre argent!

Vous avez aimé cet article? Alors partagez-le avec un ami qui veut, lui aussi, devenir millionnaire!

Marc Blais

Crédit photo: 123rf