Catégories
Investir dans l'or et l'argent Investir dans les sociétés minières Investir en temps de crise Investir intelligemment, penser autrement !

Saurez-vous profiter du nouveau cycle minier?

Un aspect incontournable à la réussite d’un bon investisseur minier est de savoir reconnaitre le début d’un cycle minier haussier et la fin d’un cycle minier baissier.

Et dans le cas qui nous occupe, on cherche l’arrivée du nouveau cycle minier haussier!

 

Mes 3 signaux d’un cycle minier haussier

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de trois signaux qui confirment généralement le début d’un nouveau cycle minier haussier.

Vous pourrez éventuellement juger par vous-même si ces trois signaux sont en accord avec votre propre perception, mais pour moi c’est clair qu’un nouveau cycle minier est en cours. Plusieurs prédisent même que ce sera le meilleur cycle minier haussier du siècle!

On connait l’importance d’investir au début d’un nouveau cycle minier, pour profiter au maximum du cycle minier et gagner énormément d’argent avec les minières.

Cependant, ce qu’il faut vraiment savoir, c’est de comment reconnaître le début d’un cycle minier haussier?

À mes yeux, un nouveau cycle minier haussier a débuté au tout début de 2016.

 

GDXJ cycle minier haussier

Ce tableau monte un très long cycle minier baissier. Si j’arrondis, on retrouve, entre 2011 et 2016, un haut de 180 et un bas de 20, soit une impressionnante dégringolade du ETF des moyennes et petites capitalisations boursières du secteur minier, de l’ordre de 90%!

En 2016, on a remonté à 50, soit une hausse rapide de 150%!

En avril 2019, on est encore autour de 32…

Nous sommes au tout début de ce qu’on anticipe être un super cycle minier

Et voici trois des signaux les plus importants que j’utilise pour détecter le début d’un nouveau cycle minier haussier.

 

1 La phase de capitulation

Il y a toujours une phase de capitulation avant une reprise boursière des sociétés minières.

Rick Rule

Depuis plusieurs années, je suis conférencier au Mining & Investment Latin America Summit à Lima. Aussi, j’ai saisi cette occasion en 2015, pour interviewer un des meilleurs experts au monde en investissement minier. Il s’agit de Rick Rule de la firme d’investissement Sprott, spécialisée dans le secteur des ressources.

Nous avons discuté de l’état réel de l’économie mondiale et de la crise financière actuelle, qui perdure depuis 2008.  En fait, Rick Rule et moi partageons passablement le même point de vue sur le taux d’inflation réel en comparaison du taux d’inflation officiel. Tout comme nous soupçonnons que les données officielles sur le taux de chômage soient trop positives, que la fragilité du secteur bancaire soit sous-estimée et que la valeur de notre monnaie soit en péril!

Bref, nous avons tous les deux de bonnes raisons de croire que la crise financière soit loin d’être terminée. Enfin, il existe le danger de plus en plus sérieux de bulles financières, comme celles de l’immobilier et celles des marchés boursiers.

Ebook investir dans les mines et métaux en début de cycle minierÉvidemment, nous pensons qu’investir intelligemment dans les métaux précieux et dans certaines matières premières sélectionnées est une des meilleures stratégies disponibles.

Écrivez moi pour recevoir gratuitement le Guide investir dans les mines et métaux.

Maintenant, la question est; quand est-ce que le nouveau cycle minier haussier reprendra pour de bon?

Mais tout d’abord pour compléter l’explication sur mes 3 signaux, voici ce que nous dit la longue expérience de Rick Rule. Selon lui, la fin d’un cycle minier baissier coïncide toujours avec une phase de capitulation des sociétés minières cotées en bourse.

 

Qu’est-ce qu’une phase de capitulation?

Une phase de capitulation à l’intérieur d’un cycle minier se définit par une période au cours de laquelle les leaders de l’industrie minière décident qu’ils en ont assez d’attendre le prochain marché boursier haussier.

Ces dirigeants, l’élite des sociétés minières, considèrent alors qu’ils ont suffisamment attendu que le cours boursier de leurs sociétés actions n’augmente. Ils choisissent alors de financer leurs meilleurs projets miniers maintenant. Et au prix actuel du marché! Même si ce prix est vraiment faible.

Rick Rule: ils acceptent donc de lever du capital aux conditions actuelles du marché même s’ils considèrent que le prix de leurs actions est très bas.

Ils en ont assez d’attendre, ils veulent que leurs projets avancent!

nouveau cycle minier haussier - Rick RuleRick Rule me confiait aussi qu’il se souvenait d’une période de capitulation en particulier, celle de juillet de l’an 2000.

Après 30 mois de marché minier baissier, des entrepreneurs miniers chevronnés comme la famille Lundin, Robert Friedland, Bob Quartermain et Ross Beaty en ont eu assez d’attendre! Et ils décidèrent d’accepter les termes du marché afin de mettre en valeur leurs projets miniers.

Se référant à cette période, il ajouta:

Ces compagnies commencèrent rapidement à générer de bonnes nouvelles…

Et le prix de leurs actions a doublé en moins d’un an. Et il a doublé de nouveau l’année suivante!

Entre 2000 et 2002, la performance de ces sociétés minières a évidemment attiré l’attention de quelques investisseurs!

Et éventuellement, de plus en plus d’investisseurs… ont investi!

Ce qui a eu pour effet de propulser le marché vers le haut, pour quelques années! C’est ainsi que se créé: a new mining bull market (un nouveau cycle minier haussier).

 

À propos de la capitulation du secteur minier en 2015…

la peur d'investir dans le secteur minierJ’avais évidemment ce souvenir à l’esprit lorsque je rencontrai à nouveau Rick Rule  lors d’une convention minière à Vancouver en 2017. Et j’ai alors vérifié son point de vue sur la capitulation du secteur minier.

J’étais curieux de connaître son opinion car à mes yeux, il n’y avait pas eu de vraie capitulation du secteur minier en 2015 et pourtant, on a clairement assisté au tout début de 2016 à un nouveau cycle minier haussier!

Alors que s’était-il passé?

Marc : Je n’ai pas noté de capitulation en 2015. Et pourtant, un nouveau cycle minier haussier est né en 2016. Que s’est-il passé?

Rick : Tu as raison Marc. Il n’y a pas eu de capitulation complète cette fois-ci…

Marc : Mais comment expliquer cela?

Rick : Je soupçonne que cette fois-ci, l’arrivée des taux d’intérêt négatifs instaurée par les banques centrales (qui pénalise l’épargnant en lui enlevant tout rendement sur son capital) a été le déclencheur du nouveau cycle minier haussier.

Clairement, mon signal #1 n’a pas fonctionné cette fois! Voyons pour mon second signal…

 

2 Le découragement de l’investisseur minier

nouveau cycle minier haussierUne des meilleures façons d’investir et c’est d’ailleurs là un secret des investisseurs dans la valeur; c’est d’investir une portion de son capital dans des secteurs ou dans des entreprises négligés, sous-évalués et même détestés.

Avouons qu’actuellement, les sociétés minières se qualifient facilement comme un des secteurs les plus négligés et mal aimés par les investisseurs. Et c’est comme ça depuis quelques années déjà! 

Si vous voulez vérifier, faites le test avec vos amis investisseurs.

Demandez-leur innocemment ce qu’ils pensent d’investir dans le secteur financier, actuellement.

Ensuite, parlez-leur de l’immobilier.

Et enfin, regardez bien leur réaction lorsque vous déclarez que vous croyez que les sociétés minières sont nettement sous-évaluées...!

Vous saurez alors s’il est encore temps d’investir dans le nouveau cycle minier haussier!

 

3 Quand les coûts de production sont supérieurs au prix de l’or!

nouveau cycle minier haussierMalgré ce que l’on raconte, le marché n’est pas toujours efficient! C’est d’ailleurs là-dessus que Warren Buffett a bâti son succès.

Et il arrive à l’occasion, et quelques fois durant plusieurs années, que les coûts de production d’une once d’or, d’une once d’argent, d’une livre de cuivre ou d’une livre d’uranium dépassent largement le prix de vente de ces métaux.

Et c’est ce qui se produit actuellement!

Bien que l’on puisse facilement comprendre qu’une situation comme celle-là est insoutenable à moyen et à long terme, cela pourrait bien perdurer encore quelques mois ou années…

J’en sais quelque chose, ayant survécu à plusieurs crises du secteur minier, alors que j’étais CEO de sociétés minières!

Quand les producteurs produisent à perte, c’est un signal très clair à l’effet qu’un revirement est en cours. Car cette situation n’est pas viable à long terme!

D’une part, on sait que les prix vont remonter à court ou à moyen terme.

D’autre part, on ne sait vraiment pas quand! Et personne ne le sait…

En somme, la bonne nouvelle de ce signal c’est que c’est seulement une question de temps avant que le prix des métaux remonte. Et que marché des sociétés minières ne se redresse…

La question est: êtes-vous assez patient?

Lorsque le secteur minier produit une once d’or ou d’argent à un coût plus élevé que le prix de vente, je sais que je ne peux pas me tromper!

Personnellement, c’est un de mes signaux d’investissement préférés dans le secteur minier!

Ce signal est un signe très solide à l’effet qu’un revirement de marché est en gestation.

Par contre, j’ai déjà vécu des périodes (pourtant totalement insoutenables pour les producteurs de métaux) qui se sont prolongées beaucoup plus longtemps que la patience de l’investisseur moyen! Et aussi, j’oserais dire, de la mienne!

 

L’once d’or se produit à un coût supérieur au prix international

L’or se produit encore en 2018 à un coût supérieur à son prix sur le marché international.

Et cette situation persiste depuis déjà quelques années.

Pourquoi est-ce que je parle de prix inférieur au coût de production alors que la majorité des sociétés minières affichent des profits?

Eh bien, c’est parce que le calcul du coût complet d’une once d’or, le AISC (all-in-sustainable-cost), n’inclut pas toutes les composantes du coût de production futur d’une once d’or. C’est pourquoi le chiffre que j’avance diffère des AISC publiés.

Mon chiffre et ceux de plusieurs analystes que j’ai consultés convergent vers un coût total de 1400 $US l’once d’or.

On est donc bien loin de 1100US$!

Pourquoi?Livre L'art d'investir à sa façon

Un des éléments qui explique cet écart, ce sont les frais d’exploration et de développement qui sont souvent radiés des livres (impairment). Puisque ces coûts disparaissent des livres, ils ne seront jamais amortis lorsque la mine sera de nouveau en production. (Je traite plus en détail de cette situation dans mon livre L’art d’investir à sa façon.)

Avec un cout de production futur de 1400 $US de l’once, on comprend mieux pourquoi il y aura peu de nouvelles mines en opération au cours des prochaines années!

Et c’est d’ailleurs ce qui explique que le nombre de nouveaux projets miniers et de nouvelles mines est en sérieuse baisse.

Le manque d’investissement en exploration et développement dans de nouveaux projets miniers affectera bientôt à la baisse le niveau mondial de la production aurifère.

Et c’est ce qui fera monter le prix des métaux!

Enfin, un nouveau cycle minier haussier!

Le secteur minier est toujours une extraordinaire opportunité d’investissement en début de cycle.

Un investisseur minier aguerri peut espérer multiplier son investissement par dix et même plus lors d’un cycle minier haussier.

Mais, comme vous l’avez constaté, la difficulté est d’établir le bon moment pour entrer.

Et aussi, pour en sortir!

Car il y aura aussi un risque de tout perdre vos profits accumulés en fin de cycle minier, si vous ne sortez pas assez rapidement.

Il faut donc être prudent si vous n’avez jamais expérimenté l’investissement dans les minières. Aussi, la prudence de base consiste à ne pas trop investir dans un seul secteur et dans une seule société. Surtout, si on ne s’y connait pas encore suffisamment!

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec quelqu’un qui aimerait apprendre à mieux investir dans les sociétés minières et se protéger de la prochaine crise financière.

Marc

Catégories
Investir dans l'or et l'argent

Les 3 façons d’investir dans les pièces d’or

Avez-vous déjà pensé investir dans les pièces d’or?

Il existe plusieurs façons d’acheter de l’or physique.

Acheter des lingots et les stocker à votre banque est sans doute la solution la plus facile, car cela semble être le moyen le plus approprié de mettre ses biens à l’abri.

Mais, est-ce la meilleure façon de détenir de l’or physique ?

Avez-vous pensé à investir dans les pièces d’or?

 

3 façons d’investir dans les pièces d’or et argent

Il existe trois grandes catégories de pièces de monnaie sur le marché.

Et vous pourriez tout comme moi, vous sentir perdu face à cette diversité…

 

1 Les pièces d’or neuves

investir dans les pièces d’or neuvesLes pièces de monnaie neuves sont celles dont vous entendez le plus parler ces temps-ci.

Elles sont émises par les grandes puissances économiques telles que les États-Unis, la France, le Canada, la Suisse, l’Australie, etc.

Aussi, vous voyez régulièrement passer de la publicité vantant la beauté de pièces d’or telles que le Golden Eagle américain, le Krugerrand sud-africain, la Maple Leaf canadienne, la Britannia anglaise, etc.

Toutes ces pièces d’or sont neuves et n’ont donc jamais servi.

Leur prix varie tous les jours en fonction de deux facteurs :

  1. Leur valeur intrinsèque (leur poids en or ou en argent fin) en or et en argent.
  2. La prime ou la commission versus le contenu métal (or et argent).

Ces pièces, vous pouvez les acquérir directement du département de la monnaie de votre pays ou vous adresser à un détaillant comme Godot & Fils en France.

En général, la prime que vous allez payer pour acheter des pièces neuves en or ou en argent dépasse celle d’un lingot d’or ou d’argent.

Le plaisir vient du fait de posséder une belle pièce !

Il faut savoir qu’actuellement le spread est inversé en ce qui concerne les pièces neuves. En effet, les investisseurs préfèrent acheter des pièces neuves plutôt que les pièces usagées (pièces d’investissement et pièces numismatiques).

Alexis Monceaux

 

Quand j’ai entendu cela, j’ai senti quelque chose qui s’apparente au réflexe d’un investisseur à contre-courant !

Et j’ai cherché plus loin…

 

2 Les pièces d’or d’investissement

Les pièces d’investissement (aussi connues comme des pièces semi-numismatiques) sont des pièces qui sont caractérisées par une certaine rareté et qui ont été émises il y a plusieurs décennies.

Ce qui est super intéressant concernant ces pièces d’or et d’argent, c’est qu’elles possèdent une rareté relative, sans pour autant exiger une grande prime de rareté lors de l’achat. Du moins, pour le moment !

Ce sont mes pièces d’or et d’argent préférées, car vous pouvez payer aujourd’hui aussi peu que 5% à 10% de prime sur le contenu métal d’une pièce d’or, qui a plus de cent ans d’histoire !

Bref, vous payez un peu plus que pour acheter un lingot d’or ou d’argent, mais vous profiterez éventuellement d’une double appréciation de valeur, soit ;

  1. La plus-value qu’on attend tous sur les cours de l’or et l’argent
  2. La prime de rareté de la pièce

investir dans les pièces d’or d'investissementDans cette catégorie, M. Alexis Monceaux de Godot & Fils m’a récemment recommandé le Napoléon 20 francs qui a le mérite de se détailler à un prix qui comprend une prime de seulement 5% sur son contenu or. Pas mal pour une pièce de plus de 100 ans !

La pièce d’or 20 francs Napoléon est une pièce d’or française de 20 francs créée le 28 mars 1803 par le premier consul Napoléon Bonaparte.

Son effigie donne à voir le profil de l’Empereur, et a la même valeur que le Louis, qui arbore celui de Louis XIV.

La pièce Napoléon 20 francs or est restée en usage jusqu’à la Première Guerre mondiale.

D’une pureté de 90%, son poids est 6,45g. Le 20 francs Napoléon a été frappé de 1803 à 1898.

 

Une pièce de monnaie qui se transige sous sa valeur en or, est-ce possible ?

Croyez-le ou non, les pièces de 20 Francs Napoléon se transigent occasionnellement en dessous ou tout près de leur valeur métal !

Ce qui est tout à fait incroyable, si l’on considère la rareté relative de ces pièces émises il y a un ou deux siècles.

Les souverains britanniques sont aussi un bon choix quoiqu’un peu plus cher que les 20 Francs Napoléon présentement.

 

3 Les pièces numismatiques

Les pièces d’or numismatiques sont pratiquement des œuvres d’art !

Elles sont beaucoup plus rares que les pièces d’investissement et bénéficient généralement d’une prime en contenu or beaucoup plus élevée. De l’ordre de 100% et parfois plusieurs fois plus !

Par contre, tout est cyclique dans la vie, la bourse, l’or et même les minières ! Et un des cycles les plus méconnus touche les pièces numismatiques, sur le très long terme.

Il existe peu de sources d’information sur ce cycle particulier, mais j’ai quand même réussi à dénicher ces graphiques interactifs qui montrent la volatilité de la prime en contenu or versus la valeur de certaines pièces numismatiques.

Si vous y choisissez une pièce numismatique, vous verrez que selon l’état de la pièce qui se mesure de MS-62 à MS-65 sur ce graphique, la prime a diminué considérablement depuis la fin des années 1990. Dans certains cas, la prime est passée de 1000% il y a 20 ans à 100% aujourd’hui!

Je ne sais pas si on a atteint le creux en termes de prime, mais je suis amené à penser que quand la prime entre le contenu en or et une pièce d’or plus que centenaire, certifiée authentique et encore en bon état est aussi faible que 5% ou 10%, c’est le temps d’acheter !

Certaines pièces d’or américain Liberty et Saint-Gaudens se transigent actuellement à 5% ou 10% de prime sur la valeur métal. Cela constitue présentement un excellent choix pour l’investisseur en or et le numismatique !

Alexis Monceaux, Godot & Fils

 

investir dans les pièces d’or numismatiquesIl faut noter que les pièces d’or Liberty et Saint-Gaudens sont beaucoup plus rares que les 20 francs Napoléon.

 

Investir dans les pièces d’or intelligemment … sans se tromper !

Les pièces de 20 francs Napoléon sont des pièces d’or idéales pour l’investissement.

En raison de leur relative rareté et de son faible prix unitaire (environ 200 euros), elles représentent à la fois un excellent levier sur le prix de l’or et sur la valeur de collection.

Et il y a aussi les pièces d’or de 20$ Liberty et Saint-Gaudens qui se sont historiquement transigées à un prix comportant une prime de rareté très élevée allant de 5 à 10 fois la valeur métal. Ces pièces pourraient éventuellement se transiger à ce même niveau d’ici cinq à dix ans.

Pour moi, tout ce qui a déjà baissé de 5 à 10 fois peut aussi remonter d’autant.

Alors, si le prix de l’or multipliait par 3 au cours des cinq prochaines années et que sa prime de rareté, elle, augmentait par 5 fois et bien votre investissement augmenterait par 15 fois !

1500% de rendement sur 5 ans, c’est 300% annualisé…

 

Le risque de falsification

Une pièce d’or peut être falsifiée. Même les lingots d’or peuvent être falsifiés. On se souviendra de cette gigantesque fraude des lingots d’or fabriqués de tungstène…

investir dans les pièces d’or - fraude des lingots d'or de tungstèneD’où l’importance de transiger avec une entreprise de grande réputation  et ayant pignon sur rue. Et idéalement qui utilise un système de protection.

Dans un bon système de protection, chaque pièce vendue est vérifiée et scellée individuellement avant la vente. Ce qui facilitera la revente éventuelle.

 

La livraison

La livraison sécuritaire et confidentielle de vos pièces d’or est un autre facteur à considérer dans le choix de votre fournisseur.

Vous devrez vous assurer non seulement du montant des frais de livraison, mais de la disponibilité d’un service d’envoi sécuritaire. Vous n’aimeriez pas qu’il soit indiqué en gros « PIÈCES D’OR » sur votre colis !

Aussi, vous devrez vous assurer de connaître les frais de douane à l’entrée dans votre pays, le cas échéant, et ce avant de commander.

 

La sécurité de conserver des pièces d‘or

Il peut être hasardeux de conserver de grandes quantités d’or chez soi. Mais il peut être aussi pratique d’en conserver en cas de grande crise financière. Votre or vous serait d’un très grand secours pour manger, et possiblement pour fuir votre pays !

J’ai encore à l’esprit des témoignages d’Européens ayant fui leur pays in extrémis avec leur famille lors de la dernière guerre, grâce à un ou deux lingots d’or…

Et de mon grand-père paternel, je me souviens qu’il avait complètement perdu confiance dans le système bancaire canadien suite à la crise financière de 1929. Aussi, 40 ans après la crise, il conservait toujours sur lui l’équivalent de 10% de son patrimoine. « Je me souviens être allé à ma banque pour un retrait… » m’avait-il raconté … et me faire dire : « désolé, nous n’avons plus d’argent ! »

Le plus important à savoir si vous décidez d’utiliser les services de stockage externes pour vos pièces de monnaie, c’est de vous assurer que vos pièces soient détenues en votre nom. Et non pas au nom d’un dépositaire ou d’une institution financière.

Marc Blais, CPA, CGA et coach financier

Notes finales :

  1. Cet article a été finalisé en novembre 2017.
  2. Alexis Monceaux m’a mentionné que si vous le contacter de ma part par téléphone ou via courriel, il se fera un plaisir de vous offrir un meilleur prix que celui affiché sur son site web.
Catégories
Investir dans l'or et l'argent Investir dans les sociétés minières Investir en temps de crise Investir intelligemment, penser autrement !

La crise financière de 2008 n’est pas finie!

C’est difficile à croire pour certains, mais la crise financière de 2008 n’est pas terminée.

Il y a plusieurs aspects à la crise comme les taux d’inflation et de chômage réels. Mais ici, je traiterai en particulier de l’importance de protéger votre patrimoine en temps de crise.

Et surtout, je regarderai avec vous de ce que cela veut dire pour vos investissements.

Mon but est de vous aider à y voir plus clair… Et à orienter vos investissements vers des classes d’actif moins risquées que le marché boursier et les obligations d’états. Ces deux catégories d’actif sont devenues beaucoup trop chères en général.

Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’argent à gagner pour un investisseur intelligent axé sur la valeur!

Mais parlons d’abord de cette crise financière!

 

La crise financière de 2008 ne serait pas encore terminée? 

Je me demande bien pourquoi il est si difficile d’accepter que la crise financière de 2008 et 2009 ne soit pas encore terminée…

Je comprends que l’être humain a à la fois une capacité et une volonté d’extrapoler son présent pour se sentir en sécurité. C’est inné; on fait tous cela dans la réalité de tous les jours pour nous aider à mieux dormir, surtout après avoir écouté le bulletin de nouvelles!

Mais quand il est question de nos investissements, ne devrions-nous pas cesser de faire l’autruche et voir les conséquences de cette foutu crise financière en face?

Nous aimons vivre comme si ce que nous vivions présentement représentait la normalité. Et de là, nous nous projetons dans l’avenir comme si rien ne changera. Nous espérons que notre stabilité apparente d’aujourd’hui se poursuivre…

Pourtant, les chiffres me montrent clairement que l’on s’en va droit vers une autre crise, pire que celle de 2008!

 

Il y a beaucoup trop de dettes

Dans son livre En bourse, investissez dans la valeur, Jean-Marie Eveillard précise que:

Une majorité d’investisseurs semble aujourd’hui penser que la crise financière est derrière nous, que l’économie US est de retour à la « normale », et à vrai dire que la « vitesse d’évasion » de l’économie triomphera un jour ou l’autre. Autrement dit un taux de croissance de 3% est juste au coin de la rue. Là encore, c’est possible bien qu’à mon avis ce soit improbable. Il y a trop de dettes partout, dont il aurait fallu qu’une partie ait été amortie ou effacée mais cela n’a pas été le cas. Si trop de dettes a été la raison majeure de la crise financière, et cela ne fait pas de doute, comment plus de dettes encore pourrait représenter la solution?

Et la dette de l’état s’est accumulée, la dette des ménages est pratiquement inchangée. Et les entreprises conservent leur cash, mais essentiellement à l’étranger (pour éviter les impôts) et ont récemment émis des tonnes de dettes afin de financer leurs rachats d’actions…

 

La valeur de nos monnaies?

crise financière - valeur monnaie

L’an dernier, j’étais invité comme conférencier au Mining & Investment Latin America Summit pour donner un séminaire sur l’investissement dans les mines et métaux.

Parmi les conférenciers, il y a avait Egon von Greyerz, un conseiller en investissement basé à Zurich en Suisse qui prône l’investissement en or physique comme moyen de se prémunir de la crise et de la dévaluation des monnaies

C’est toujours intéressant de côtoyer des gens qui en savent plus que nous sur au moins un aspect de son métier.

J’ai saisi cette occasion pour discuter de différents sujets reliés à la crise financière et à l’économie mondiale. Et nous avons discuté du risque actuel des principales monnaies utilisées sur la planète; soit le dollar américain, le yen japonais, le yuan chinois et l’euro.

M.Greyerz est un des plus grands spécialistes de l’or et il est aussi très critique de l’action des banques centrales.

Aussi, sa conclusion rejoint la mienne: il n’existe plus une seule monnaie avec une vraie valeur intrinsèque en 2017! C’est-à-dire qu’aujourd’hui en 2017, aucune des grandes monnaies mondiales n’est supportée financièrement par un actif solide. Comme l’or physique.

 

Le papier-monnaie, une question de confiance?

Nos monnaies officielles sont très partiellement supportées par rien d’autres que des monnaies tout aussi faibles que la nôtre!

Et, occasionnellement, par un tout petit peu d’or (un maximum de 10% à 15%). Car il faut bien le dire, c’est le principe des monnaies fiduciaires qui régit les monnaies de nos jours. ce qui suppose la… confiance!

Ceux qui ont connu ce qui se produit lorsque la confiance envers une monnaie disparaît savent très bien ce qui arrivera le jour où un imprévu (black swan) viendra rompre cette confiance!

Et ce qui pourrait bien se (re)produire, c’est une crise de panique financière mondiale qui rompra drastiquement avec nos certitudes actuelles envers le système financier et bancaire!

Que feront les investisseurs lors de la prochaine crise de confiance?

Vous et moi chercherons rapidement à s’abriter derrière quelque chose de sûr. N’est-ce pas?

Ce sera évidemment la course vers des actifs tangibles. Comme les terrains, l’or et l’argent physique, les oeuvres d’art de qualité et l’immobilier.

Et la bourse?

Et les obligations d’état?

Il vaudrait mieux ne pas y penser… à moins d’avoir les liquidités pour profiter d’une correction importante et acheter de très bonnes valeurs dépréciées, comme le fait si bien Warren Buffet!

 

Et l’hyperinflation?

L’hyperinflation est une forme particulière d’inflation qui se manifeste par une hausse extrêmement rapide des prix qui tend à éroder la valeur réelle de la monnaie d’un pays.

Les investisseurs ont alors tendance à fuir leur monnaie. C’est-à-dire que le contrat de confiance est rompu! Entraînant alors une forte volonté de tout vendre pour se réfugier, une accélération des transactions financières vers des devises ou des valeurs fortes et stables.

Et la spéculation s’accentue alors qu’il y a augmentation exponentielle du niveau général des prix et du coût de la vie conduisant en général à d’importantes réformes structurelles.

Et, dans ce scénario, l’or prendra beaucoup de valeur…

 

Mais nous n’avons que très peu d’inflation!

L’inflation détruit déjà votre patrimoine de façon hypocrite à moins que la majorité de vos actifs ne vous protègent déjà.

Vous me direz:

– « Mais Marc, de quoi parles-tu? Il n’y a pas vraiment d’inflation… Les taux d’inflation officiels au Canada, en Europe et aux Etats-Unis sont d’environ 1%! De quoi as-tu peur au juste? »

J’ai récemment discuté des taux d’inflation réels et officiels de nos économies avec plusieurs économistes et conseillers financiers. Certains sont conseillers en placement, économistes, MBA, comptables, etc.

Et vous savez quoi? Ils m’ont tous avoué ne pas croire une minute les taux d’inflation officiels publiés par nos gouvernements!

Le paradoxe, c’est que la plupart des analystes financiers continuent d’utiliser le taux d’inflation officiel pour expliquer l’avenir de notre économie!!

Je me demande bien comment les économistes font pour ne pas se tromper sur des prévisions de croissance économique s’ils se trompent sur les données économiques actuelles!

Ce tableau qui vient d’un article de Egon von Greyerz résume très bien à la fois la dévaluation des principales monnaies mondiales et le taux d’inflation réel.


crise financiere- Or versus les autres devises 1900+

Grâce à ce tableau, vous comprendrez que l’inflation existe déjà!

L’inflation est réelle! Elle se manifeste et est créée par la dévaluation des monnaies-papier.

Il faut savoir que toutes les monnaies-papier du monde ont graduellement été déconnectées de l’étalon-or au cours des dernières décennies!

L’inflation vous appauvrit chaque jour un peu plus et elle continuera de vous appauvrir si vous ne détenez pas des actifs solides qui vous protègent de l’inflation!

 

Protégez-vous de la prochaine crise financière!

crise financière - patrimoineDans les articles de ce blogue, j’insiste sur l’importance de choisir d’investir un certain pourcentage (5-10%) de son patrimoine total en or physique.  

Le but est simplement de protéger notre portefeuille lors d’évènements extrêmes qui aboutissent — dans la plupart des circonstances — à la chute des marchés boursiers mondiaux, comme l’explique une des vedettes de l’investissement en francophonie, Jean-marie Eveillard.

Vous aimez les minières et vous êtes plus tolérants que la moyenne des investisseurs à la volatilité? Vous pouvez booster votre rendement en ajoutant un pourcentage additionnel (de 10% à 30%) dans des sociétés minières de qualité! C’est le temps d’en profiter car nous sommes au début d’un nouveau cycle minier haussier!

Ces pourcentages varient évidemment d’une personne à l’autre. C’est pourquoi il est important de bien vous connaître afin de bien diversifier vos actifs en temps de crise. Car le plus important c’est de bien sécuriser votre patrimoine en vue de la prochaine manifestation de la crise.

Est-ce que vous protégez votre maison en cas d’incendie et de vol en couvrant ce risque grâce à une police d’assurance? Alors pourquoi ne feriez-vous pas de même pour vous protéger du risque de crise financière?

Franchement, serait-il logique de ne pas sécuriser vos avoirs, si durement gagnés?

Nouveau: vous pouvez me consulter pour un coaching entièrement privé.

Le prix de l’or en $CAN n’a baissé que de 5% entre 2011 et 2015

Saviez-vous que – malgré le cycle minier baissier –  le prix de l’or libellé en $CAN n’a que très peu baissé entre 2011 et 2015? Pourtant le prix de l’or en $US a baissé de 31% au cours de la même période!

Cela prouve simplement que de mesurer la valeur de l’or en $US est une méthode erronée qui fausse de beaucoup la réalité du prix de l’or.

crise financière-l'or en $ canadien 2016

 

Pensez maintenant à ce que cela veut dire quand à la vraie valeur de l’or comme monnaie.

Si vous comparez l’or aux autres formes de papier-monnaie dans le monde, vous verrez que: 

Au fil des années, toutes les monnaies officielles du monde entier se sont dépréciées face à l’or!

Investir dans l’or et les sociétés minières 

Le marché des minières est intrinsèquement lié au prix des métaux sous-jacents et particulièrement au prix de l’or. Le prix de l’or agit souvent comme driver pour les autres métaux du secteur minier.

Le marché des minières a repris sa course vers le haut après un long recul de cinq ans, entre 2011 et 2015. On se situe encore au début d’un cycle haussier et j’aimerais vous aider à en profiter.

Ce sera une mine d’opportunité pour ceux qui – comme moi – veulent acquérir des titres miniers de grande qualité à rabais!

 

Dix ans après la crise financière de 2008, qu’est-ce que l’avenir nous réserve?

À moyen et à long terme, ceux qui croient que les bases de l’économie devront bientôt être repensées ne sont pas loin de la vérité.

C’est clair que de nouvelles structures économiques et financières devront être mises en place pour remplacer les anciennes. Mais le système financier est encore très fragile presque dix ans après la crise financière de 2008.

Et les réformes qui viendront devront inclure le renforcement de la valeur de nos monnaies grâce de l’or physique. Car il n’y a pas vraiment d’autres solutions pratiques et efficaces qui aient fait leurs preuves!

De plus, quelle sera la conséquence de tous ces importants changements?

Des fortunes seront perdues. Tandis que d’autres seront construites. Et on assistera probablement à un important transfert de richesse entre les individus et les différents pays et continents.

livre Le guide de l'investisseur intelligentCes changements sont en préparation car plusieurs décideurs sont déjà conscients du problème.

L’important pour nous, les investisseurs intelligents, c’est d’être prêt à tous ces changements. Et d’éviter le désastre!

Soyez prêts!

Marc

Cet article a été mis à jour en Août 2017.

Crédit photo: 123rf

Catégories
Investir dans les sociétés minières Investir intelligemment, penser autrement !

Les 4 qualités en or d’un bon investisseur minier

Avez-vous les qualités d’un bon investisseur minier?

Un nouveau cycle haussier aurifère a finalement pris forme au début de 2016, après cinq ans de vache maigre! Et ce nouveau cycle est très prometteur de rendements élevés pour l’investisseur minier qualifié!

Comme à l’habitude, plusieurs gagneront beaucoup d’argent et certains feront même fortune!

Et aussi, malheureusement, il y aura plusieurs investisseurs qui y perdront leurs chemises.

Vous vous demandez sans doute comment faire pour faire partie des grands gagnants du prochain grand cycle minier.

Mais d’abord, la question est de savoir si vous êtes vraiment fait pour investir dans les mines et les minières.

Car investir dans les mines et métaux, ce n’est vraiment pas pour tout le monde!

 

Les cycles miniers baissiers et haussiers

Le ETF GDXJ composé de sociétés minières de petites capitalisations montre très bien ce qui s’est produit dans le secteur minier depuis 2011.

Et depuis le début du cycle minier haussier en 2016, le secteur a été très volatile, tout en reprenant 50% de sa valeur du 31 décembre 2015.

Je crois que le cycle minier haussier est bel et bien entamé malgré que la hausse se manifeste de façon plutôt sporadique.

Et le plus important c’est que le potentiel de hausse du prochain cycle minier est de 500% à 1000%!

Le ETF GDXJ de 2011 à 2017
Le ETF GDXJ de 2011 à 2017

 

Investir dans les minières est-il vraiment pour vous?

Avant de vous lancer et investir votre premier $ ou € dans les mines, vous devez savoir si c’est pour vous.

Nous, les investisseurs, nous sommes tous très excités à l’idée de réaliser d’excellents profits et de meilleurs rendements avec notre argent.

Mais quand ça tourne mal et que les rendements tant espérés tardent à se manifester ou que les résultats sont nettement négatifs plutôt que super positifs, comme on l’espérait, on peut devenir très mécontents et même malheureux!

Aussi, il faut savoir éviter ces deux situations à tout prix. La vie est bien trop courte!

Autrement, vous pourriez réagir radicalement, comme un ami qui a tout vendu ce qu’il lui restait de son portefeuille minier au tout début de 2016. C’était le tout début de la reprise du secteur minier aurifère. Et lui, trop malheureux pour attendre davantage, il a tout liquidé après avoir enduré cinq ans de marché minier baissier!! 

Cela se produit souvent quand un investisseur a trop investi dans un secteur aussi volatil que le secteur minier. Il peut paniquer ou perdre patience au pire moment comme lors d’un repli du marché ou d’une baisse temporaire de certains de ses titres. Et alors, il deviendra trop émotif et il prendra de très mauvaises décisions qui impacteront sérieusement tout son patrimoine et son avenir.

Comme celle de tout vendre au pire moment!

Et il réalisera alors une très grosse perte dont il se souviendra longtemps!

Vous devez donc vous assurer que ce type d’investissement est vraiment pour vous. Et que vous avez les qualités d’un bon investisseur minier…

C’est une importante décision que vous avez à prendre!

Voici un test pour vous aider.

 

Les 4 qualités d’un bon investisseur minier

Avant d’investir dans le secteur très volatile et risqué des compagnies minières, posez-vous les questions suivantes:

  1. Acceptez-vous d’être à contrecourant des marchés pendant un certain temps, pour éventuellement réaliser des rendements très supérieurs à la moyenne?
  2. Avez-vous une très grande résistance à la volatilité des marchés?
  3. Acceptez-vous la possibilité de perdre de votre argent, en tout ou en partie?
  4. Est-ce que le secteur minier vous intéresse suffisamment pour apprendre davantage comment optimiser votre rendement dans ce domaine?

 

 Le secteur minier est à la fois très volatil et risqué. Aucun investisseur ne devrait y investir un montant d’argent qu’il ne peut se permettre de perdre!

 

Le risque et la volatilité des minières

Comme le répète Warren Buffet, il y a une distinction très importante entre risque et volatilité.

Le risque se définit comme la probabilité de perdre son argent.

Tandis que la volatilité, c’est tout simplement la variation de valeur dans le temps.

Maintenant que vous avez décidé que l’investissement minier est pour vous et qu’il vous aidera à augmenter le rendement de vos investissements, lisez mes autres articles pour apprendre comment investir dans les minières.

Et pour connaître mes meilleures stratégies d’investissement en début de cycle minier, téléchargez mon ebook gratuit Le Guide investir dans les mines et métaux: comment investir en début de cycle minier.

Vous avez aimé cet article? N’hésitez pas à le partager avec un ami!

Marc Blais

Catégories
Investir dans l'or et l'argent

La bourse est plus rentable que l’or?

La bourse est plus rentable que l’or!

Je suis impliqué dans le marché de l’or et des minières depuis 25 ans. Et j’ai constaté que les arguments pour ou contre l’or étaient souvent beaucoup plus de l’ordre des préjugés que des faits.

D’où certains perceptions erronées concernant la rentabilité de l’or en comparaison avec le marché boursier. Dans cet article, je tente de rétablir les faits.

 

Dénigrer l’or et investir à la bourse

Ceux qui dénigrent l’or comme investissement mentionnent souvent ces trois raisons pour ne pas investir dans l’or:

  • L’or ne rapporte ni dividende ni intérêts
  • L’or comporte des couts pour le sécuriser
  • L’or physique que l’on conserve est totalement inutile

Ces personnes terminent souvent leur monologue en lançant: l’or n’est qu’un vieille relique barbare!

Ce qui laisse entendre que l’or a déjà été, mais n’est plus!  L’or aurait donc été utile à quelque part dans l’histoire mais plus maintenant. Qu’est-ce qui a changé?

Avant, il n’y avait pas de monnaie papier, pas de transactions électroniques, pas de cartes de crédit. Mais aujourd’hui, nous avons beaucoup mieux… Et nous vivons dans une telle modernité que les fondements mêmes de la monnaie ne s’appliqueraient plus de nos jours!

Toujours selon ceux qui considèrent que l’or est une relique, nous aurions dépassé ce temps où il fallait sécuriser une monnaie pour permettre la confiance, ce sentiment si nécessaire à un climat de sécurité des citoyens.

Souvent, ceux qui n’aiment pas vraiment l’or sont aussi ceux qui vénèrent la bourse. Ils croient dur comme fer que le marché boursier est la catégorie d’actif la plus rentable de tous à long terme. Ce n’est pourtant pas le cas!

Ces détracteurs de l’or considèrent que les titres boursiers rapporteront des dividendes et s’apprécieront grâce à l’inflation et à la croissance interne des sociétés. Ils n’ont aucune conviction à l’effet que l’or puisse être utile pour protéger et équilibrer un patrimoine.

Votre défi comme investisseur

La bourse est plus rentable que l'or - , marché boursier, cours de l’or, investir dans l’or, bourse, aurifère, acheter de l’or, défi de l'investisseurUne des difficultés d’un investisseur, c’est l’incapacité de l’humain à regarder clairement le point de vue de l’autre sans chercher à avoir raison.

On est fait ainsi; on achète une version des faits et ensuite on continue de collecter des arguments en sa faveur pour se conforter encore plus dans notre position.

Je lis une foule d’articles économiques et financiers toutes les semaines et je rate rarement un article qui me contrarie dans ma vision de l’économie et du prix des métaux. Lire ces articles me permet de rester humble (on verra!) et de comprendre les risques associés à ma vision de l’avenir. En plus, lire des articles qui me contrarient me confortent car j’aime investir à contre-courant!

La bourse est plus rentable que l’or?

J’ai cherché à comparer les rendements en $US avec le marché boursier américain, question d’utiliser la même devise et aussi afin de comparer la croissance du prix de l’or avec le marché boursier le plus profitable au monde.

Depuis 2000, l’or a clairement supplanté le S&P500 avec 340% de rendement contre 43%!

Le TLT en rouge représente le rendement des bonds du trésor américains d’un durée de 20ans+.

Bourse est plus rentable que l'or -rendement de Or et les bourses 2000-2016

Alors, merci de partager cet article avec ceux qui doutent encore de l’importance et de la rentabilité de l’or dans un portefeuille équilibré!

Marc

Crédit photo: 123RF

Catégories
Investir dans l'or et l'argent Investir en temps de crise Investir intelligemment, penser autrement !

La vraie valeur de notre monnaie, c’est…

Quelle est la vraie valeur de notre monnaie, selon vous?

La notion de monnaie, telle que vous la connaissez aujourd’hui, n’a pas vraiment changé.

La monnaie, c’est tout simplement un moyen d’échange, qui existe depuis plus de 3000 ans. Et bien que les principes d’une monnaie forte demeurent les mêmes, vous aurez deviné que la forme a considérablement évolué au fil des ans.

Pourquoi les gouvernements font-ils baisser la valeur de notre monnaie?

En fait, l’or physique a été la toute première monnaie. Et au cours des siècles, plusieurs autres formes de monnaie avec soit une composante en or métal ou une protection sous la forme de réserve en or physique ont suivi.

Et l’or physique a éventuellement été remplacé par des pièces frappées (estampillées) d’or et d’autres métaux, principalement de l’argent.

Mais au cours des dernières décennies, le contenu en or et en métaux des pièces de monnaie a graduellement baissé. Et nous nous retrouvons aujourd’hui avec à la fois du papier monnaie et des pièces de monnaie, pratiquement sans valeur intrinsèque!

Pourquoi?

D’une part, cycliquement dans l’histoire des monnaies, on a vu les états faire baisser volontairement la valeur de leur monnaie pour faciliter les exportations. C’est le cas encore aujourd’hui. Et depuis quelques années, on assiste paisiblement à ce qu’on appelle une guerre des monnaies ou chacun compétitionne pour que sa monnaie ait la plus faible valeur possible.

D’autre part, tout aussi cycliquement, d’autres raisons ont poussé les gouvernements à affaiblir la valeur de notre monnaie, de façon involontairement.

Car la baisse de valeur de notre monnaie peut aussi être une conséquence d’une décision financière de l’état. Par exemple, un gouvernement (ou sa banque centrale) peut décider de vendre une partie de ses réserves d’or ou d’imprimer beaucoup de billets de banque dans le but de financer ses promesses électorales ou pour faire face à ses engagements.

 

La valeur de notre monnaie d’hier à aujourd’hui

Notre monnaie actuelle, celle que vous utilisez tous les jours, a-t-elle encore de la valeur?

Nous avons officiellement deux formes physiques de monnaie: le papier monnaie et les pièces de monnaie.

 

La monnaie d’hier…

La monnaie a pris au cours de l’histoire les formes les plus diverses : bœuf, sel, nacre, ambre, métal, papier, etc.

Après une très longue période où l’or et l’argent (et divers métaux) en ont été les supports privilégiés, la monnaie est aujourd’hui principalement dématérialisée : les espèces ne constituent plus qu’une petite partie de la masse monétaire.

On parle de plus en plus de monnaie électronique. Mais quelle est la valeur intrinsèque de cette monnaie?

 

Mais qu’est-ce que la monnaie?

Chaque monnaie est définie, sous le nom de devise, pour une zone monétaire. Elle y prend la forme principalement de crédits qui font les dépôts, et accessoirement de billets de banque et de pièces de monnaie, dites aussi monnaie fiduciaire. Les devises s’échangent entre elles dans le cadre du système monétaire international. (Wikipédia)

 

Les pièces de monnaie

 

valeur monnaie

Retournons en arrière et voyons comment étaient frappées les premières pièces de l’histoire.

Selon ce que l’on sait, il s’agissait de pièces en or pur d’un poids préétabli.

Autrefois les monnaies étaient frappées par le marteau, tantôt à froid, tantôt à chaud, et il en a été ainsi jusqu’à la seconde moitié du xvie siècle. Après avoir fait subir aux matières d’or et d’argent l’alliage légal, on les fondait et on les coulait en lames, qui étaient ensuite recuites pour être étendues sur l’enclume. Quand les lames avaient à peu près l’épaisseur des espèces à fabriquer, on les coupait en morceaux à peu près de la grandeur des espèces, ce qu’on appelait couper « quarreaux ». (Wikipédia)

Donc, le poids en or signifiait et donnait la valeur de la pièce.

 

La valeur métal des pièces de monnaie a disparu!

Un phénomène a été observé au Canada et aux États-Unis depuis les années 1970. La valeur en métal physique des pièces a pratiquement complètement disparu!

Je me souviens lorsque le contenu de nos pièces de 5 cents a été modifié. Le contenu en métal argent avait été considérablement diminué (pratiquement éliminé) en faveur du métal nickel beaucoup moins dispendieux.

Et je me souviens aussi que ni la population ni les experts financiers n’avaient réagi!

La plupart des gens s’étaient dit que c’était une bonne idée que les choses avaient changé et que cela ferait même épargner de l’argent à l’état!

Sauf exception, personne ne s’était alors interrogé sur la baisse de la valeur intrinsèque (et tangible) de notre monnaie. Et lorsque la question était posée, on répondait simplement que dans le fond, on pourrait dire la même chose du papier monnaie! Alors qu’en réalité, les réserves d’or sont là pour supporter le papier monnaie.

Des historiens ont noté que quelques dizaines d’années avant la chute finale de l’Empire romain. Le contenu en or et en argent des pièces de monnaie de l’empire avait graduellement diminué pour ne finir avec presque aucun contenu en valeur métal.

 

La valeur de notre monnaie papier est nulle

Pour que votre papier-monnaie ait de la valeur, il faudrait que votre banque centrale détienne des actifs tangibles de qualité pour soutenir 100% de sa valeur.

Ce serait bien logique que ce soit le cas me direz-vous! (Et c’est d’ailleurs ainsi que tout a commencé.) Mais ce n’est plus le cas aujourd’hui!

En 2017, aucune monnaie n’est supportée à 100% par des valeurs sures comme l’or physique.

Si on remonte dans l’histoire, on constate que les pièces d’or ont été remplacées par le papier-monnaie suite à la garantie de la banque centrale (ou son équivalent à l’époque) de remettre à son détenteur des pièces d’or de même valeur. Et ce, sur demande du détenteur.

Le papier monnaie était donc convertible en or à 100%. Ce principe de convertibilité est appelé étalon or.

Au cours des derniers 3000 (à 4000 ans), l’or a servi de devise fiable et a survécu à toutes les crises financières. On ne peut pas en dire autant de la valeur des autres monnaies!

 

L’histoire récente de la monnaie aux États-Unis

Voyons un peu l’histoire récente aux États-Unis pour mieux comprendre la valeur de notre monnaie.

En 1933, l’or cotait 20$US, avant que le gouvernement américain force ses citoyens à vendre son or à la Réserve fédérale américaine (FED).

Aujourd’hui, en 2018, l’or cote plus de 1300$US.

Ce qui signifie qu’un dollar américain achète aujourd’hui 65 fois moins d’or qu’il y a 84 ans!

Le dollar américain a donc perdu plus de 98% de sa valeur!

Il est intéressant de noter que la majeure partie de la perte de valeur du dollar américain s’est produite suite à la décision du président américain Richard Nixon de ne plus supporter le $US par des réserves d’or.

Dans mon exemple, j’ai voulu comparer deux monnaies très connues: l’or et le dollar américain.

Voici en comparaison, les pertes de valeur constatées pour le franc suisse, le yen japonais et l’euro:

 

valeur de notre monnaie en comparaison avec l'or

https://www.goldbroker.fr/

Qu’est-ce que l’étalon-or?

L’étalon-or (en anglais : Gold Standard) est un système monétaire dans lequel l’unité de compte ou étalon monétaire correspond à un poids fixe d’or.

Dans ce système, toute émission de monnaie se fait avec une contrepartie et une garantie d’échange en or. Les parités de deux monnaies différentes sont donc fixées par rapport à l’or et les taux de change sont stables entre pays participants. L’or constitue une monnaie internationale, qui sert au règlement des échanges et comme instrument de réserve pour les banques centrales des pays qui l’ont adopté. (Wikipédia)

 

De l’étalon-or à la monnaie de singe!

Que reste-t-il aujourd’hui de ces beaux principes de convertibilité sur demande par le bon citoyen?

Presque rien!

En Europe, et plus particulièrement en France et en Allemagne, l’or physique garantit encore plus ou moins 15% de la valeur de la monnaie en circulation. Ce taux est encore plus faible dans les autres pays européens.

 

Quel pays détient une monnaie forte?

En langage financier, une monnaie forte est une monnaie garantie à 100% par des réserves d’or.

Il y a quelques années, la Suisse correspondait à cette définition. Mais ce n’est malheureusement plus le cas maintenant!

Au Canada, selon les dernières informations, notre monnaie ne serait couverte par aucune garantie tangible comme l’or et l’argent par la banque du Canada (l’équivalent de la BCE).

Les crises monétaires, c’est-à-dire les crises de confiance envers la monnaie, se produisent cycliquement. Et ce sont tout de même de très longs cycles ! Mais, s’il y avait une crise de confiance au Canada, on estime aujourd’hui que la garantie se situe à seulement 1%.

1%, c’est la valeur qu’un citoyen canadien recouvrerait pour son papier-monnaie suite à une crise monétaire au Canada.

L’or symbolisait depuis des siècles la richesse d’un État. Mais le Canada se départit depuis des décennies de ses réserves de métal jaune. Depuis quelques années, en fait, Ottawa s’est tourné notamment vers le dollar américain et la livre sterling. (La presse) (N.D.A. Ce sont deux monnaies papier pratiquement sans valeur intrinsèque)

Aux États-Unis et en Chine, il n’y a pas moyen de vraiment savoir combien d’or physique il y a dans les coffres de la Federal Reserve. Car les Américains s’obstinent et refusent un audit de leurs coffres! C’est un mauvais signe!

Et en Chine, l’information est publiée avec un an ou deux de retard, sans savoir non plus si cette information est exacte!

valeur monnaie - L'or composante des principales devises

 

Dans le tableau qui précède, vous aurez une estimation qui se rapproche le plus de la vérité.

 

L’histoire et la valeur de notre monnaie…

L’histoire répond bien à nos questions en ce qui concerne l’avenir de nos monnaies et de l’économie mondiale. En fait, l’histoire des monnaies nous enseigne et surtout nous renseigne de ce qui pourrait bien se produire!

Depuis plusieurs années déjà, les gouvernements et les particuliers s’endettent à un rythme effarant. Au point où les dettes étatiques ne pourront JAMAIS être payées!

Les états impriment électroniquement de la monnaie pour payer ses dépenses, pour éponger ses déficits annuels répétés et pour aider les banques constamment en difficulté, et ce, depuis déjà une dizaine d’années.

Et si on en croit l’histoire, le déclin de l’Empire romain fut une longue crise de confiance. Une crise qui s’est terminée par le démantèlement de l’empire. L’histoire se répètera-t-elle?

Aujourd’hui, l’Europe, l’Amérique, la Chine et le Japon sont plus ou moins dans la même situation risquée et dangereuse. Car ces importants pays possèdent tous aujourd’hui une monnaie pratiquement sans valeur!

valeur monnaieUn beau matin, plusieurs se réveilleront (en même temps ou presque!) en se posant la question qui tue:

Mais quelle est la vraie valeur de notre monnaie? 

Heureusement que vous connaissez déjà la réponse!

Car pour tous les autres, il sera trop tard!

Connaissez quelqu’un qui désire vraiment protéger son patrimoine? N’hésitez pas à lui partager cet article.

Ça lui rendra service!

Marc Blais