Catégories
Avoir plus d'argent Être soi dans la vie Votre relation à l'argent

L’argent n’est pas une fin. Mais…

L’argent n’est pas une fin en soi, mais…

On peut nier l’importance de l’argent, on peut même détester l’argent pour différentes raisons. Mais à la fin, on en a tous besoin pour vivre!

Et même pour s’épanouir…

L’argent est nécessaire. Ne serait-ce que comme moyen d’échange de notre travail pour se nourrir, se vêtir, se loger…

En revanche, l’argent n’est pas une fin en soi. Du moins, il ne devrait pas l’être…

 

Je n’ai jamais aimé l’argent!

Personnellement, je n’ai jamais aimé l’argent pour l’argent. Et l’idée d’en accumuler sans raison précise ne m’a jamais motivé!

Mais différentes circonstances de ma vie m’ont convaincu de deux choses.

D’abord, manquer d’argent n’est pas agréable du tout. Et avoir tout le temps peur d’en manquer non plus!

Ensuite, avoir trop d’argent est rarement un problème. D’ailleurs, je n’ai jamais entendu personne s’en plaindre!

Bref, ma philosophie sur l’argent se résume comme suit: l’argent ne fait pas le bonheur, mais en manquer non plus!

 

L’argent ne fait pas le bonheur, mais j’en veux!

J’ai remarqué ce paradoxe pratiquement à chaque fois qu’il est question d’argent (et de richesse) entre amis.

Pratiquement personne n’ose dire que l’argent est important pour lui, dans sa vie.

Et rares sont ceux qui osent manifester que s’enrichir fait partie de ses objectifs de vie.

Pourtant, secrètement, tout le monde aimerait être plus riche qu’ils ne le l’est!

Bref, en apparence, l’argent n’est pas considéré comme si important en société. Mais, la réalité, c’est que personne n’aime en manquer!

Il n’y a qu’une catégorie de gens qui pensent plus à l’argent que les riches, ce sont les pauvres.

Oscar Wilde

 

Pourquoi déteste-t-on l’argent et les riches?

On n’aime pas les riches! On n’aime surtout pas les plus riches que nous!

Y aurait-il un peu d’envie dans cette émotion de haïr les plus riches que nous?

Car en réalité, on n’a pas de raison d’être malheureux. Sauf si on se compare!

Le comportement humain est rempli de distorsions…

Par exemple, saviez-vous qu’en général, nous sommes plus heureux quand nous vivons plus pauvrement mais, entourés de gens qui ont des revenus inférieurs à nous?

Et que si nous gagnons plus d’argent, mais que nous sommes entourés de gens plus riches que nous, nous serons malheureux?

Je n’ai pas inventé ce qui précède! Cela vient d’une étude sur ce qui nous rend vraiment heureux!

 

Le piège de détester l’argent

Serait-ce la raison pour laquelle on aime détester l’argent et ceux qui en ont?

Il faut bien admettre que plusieurs d’entre nous avons une mauvaise conception de la richesse et de l’argent en général.

C’est vrai que certaines personnes abusent de leur pouvoir financier!

Mais est-ce une raison suffisante pour de programmer à manquer d’argent?

Si vous aviez plus d’argent entre les mains, seriez-vous forcé d’imiter les pires riches de la planète?

Ou au contraire, seriez-vous capable de devenir un exemple d’une personne à la fois prospère et équilibré, à votre façon?

Pourquoi pas!

La santé, comme l’argent, est un moyen, non une fin.

Jean Dutourd

 

Pourquoi une partie de moi déteste-t-elle l’argent?

L’argent n’est pas une fin en soi. Mais ce n’est pas une raison pour le détester!

C’est certain qu’il y a des gens pour qui l’argent accumulé est une façon d’exercer leur pouvoir.  Ils y trouvent leur valeur

(On a tous à l’esprit certaines de ces personnes lorsqu’on fait référence aux gens riches!)

Ce sont des gens – j’en connais! – qui souffrent. Car ils vivent de grosses blessures!

Ils exercent donc leur pouvoir (financier) de façon malsaine autour d’eux. Ils ont besoin d’importance, ils ont besoin de se prouver qu’ils sont quelqu’un

Bien que leurs attitudes peuvent vous freiner dans votre intention d’accumuler de l’argent pour un but précis dans le futur, il ne faut pas tomber dans ce vieux piège de la comparaison. Vous n’êtes pas forcé d’imiter quiconque!

Et aussi, pourquoi aurait-on besoin de pouvoir dans sa vie?

Parce qu’on a été blessé, peut-être…

On veut gagner de l’argent pour vivre heureux et tout l’effort et le meilleur d’une vie se concentrent pour le gain de cet argent.

Le bonheur est oublié, le moyen pris pour la fin.

Albert Camus

C’est un schème de pensée dont il faut nous défaire si on ne veut pas nuire à notre propre réussite. À notre bonheur.

Si vous regardez attentivement autour de vous, vous verrez qu’il y a beaucoup de gens à l’aise financièrement qui posent des gestes intelligents et altruistes avec leur argent.

Entre autres, il y a cet homme qui a décidé de faire le bonheur des autres avec son argent!

 

L’argent n’est pas une fin, seulement un outil!

L’argent, on s’en fout mais on ne veut pas en manquer…

Pour moi, l’argent est un outil important – au même titre que la santé! – dont vous avez absolument besoin pour réussir votre vie. 

Dans mes ateliers et conférences, j’aime comparer l’argent aux six autres sphères de réussite de la vie, comme la santé et l’amour.

Car pour réussir votre vie dans son entièreté, vous devez contrôler votre vie financière!

Si vous pouviez changer toutes vos perceptions négatives sur l’argent, vous pourriez éventuellement arriver à voir votre argent comme un outil de gestion (de réalisation) de votre vie.

Ce serait comme une relation additionnelle à entretenir dans votre vie. Comme si l’argent devenait un nouvel ami!!

C’est pourquoi réussir sa vie financière est si important.

Mon but n’est pas de vous convaincre que l’argent est tout dans la vie! Mais il n’est pas rien non plus…

Tout comme réussir sa vie au travail est un levier pour se réaliser, l’argent donne ce levier si nécessaire à  son épanouissement.

C’est toute la différence entre réussir dans la vie et réussir SA vie.

Réussir dans la vie est une course sans fin… Une course où le succès ultime est impossible…

Alors que réussir SA vie, c’est arriver à être soi dans la vie et avec son argent!

Marc Blais

Catégories
Avoir plus d'argent Être soi dans la vie Le défi d'être soi Votre relation à l'argent

Agir avec son argent comme avec son meilleur ami!

Comment bien agir avec son argent?

La réponse est certainement personnelle à chacun, mais la difficulté me semble suffisamment commune pour faire l’objet de cet article car bien agir avec son argent est un sérieux défi pour la majorité des gens que je connais.

Je vous invite donc à réfléchir à ce truc qui, je l’espère, vous aidera à dompter la bête!

 

Bien agir avec son argent?

Et si la difficulté de bien agir avec son argent ne venait pas d’où on pense!

On parle souvent de relation à l’argent, comme s’il y avait un conflit.

En fait, dans plusieurs cas, il y en a un.

Et c’est là le problème. Car quand il existe une relation conflictuelle, il est beaucoup plus difficile de comprendre, de se comprendre… Pensez à certaines de vos relations personnelles (ce que j’appelle des relations forcées)!

Or, l’argent est justement une de ces relations forcées. Puisque nous sommes obligées d’interagir plusieurs fois par jour avec la notion d’argent. Notre argent.

Aussi, j’ai noté que si l’argent représente un élément conflictuel, au même titre qu’un confrère de travail perturbateur (par exemple), il sera bien plus difficile de bien le gérer.

Mais si au contraire, l’harmonie règne dans notre relation à l’argent, tout ira normalement bien.

C’est d’ailleurs le concept que l’économie comportementale a récemment introduit dans nos vies.

Imaginez-vous que la science économique a récemment (depuis 2002, seulement) découvert ce que la psychologie exprime depuis des siècles.

Nous ne sommes pas toujours rationnels dans nos actions et dans nos choix!

Vous le saviez sans doute, mais les économistes et les comptables, eux, pas encore!

Quelle est votre relation à l’argent?

Cette approche de la relation à l’argent dont je parle dans mon livre vous paraîtra possiblement un peu bizarre, mais j’ai remarqué que ceux qui ont le plus de difficulté à gérer leur finance s’en sentent très distants.

Ils ne veulent pas entendre parler de leur finance, de leur compte en banque, de leurs comptes à payer, de leur retraite, etc.  De rien! Et surtout, ne leur parlez pas de leur carte de crédit…

Alors que ceux qui ont une relation amicale avec l’argent ont une vie plus harmonieuse. Ils semblent savoir anticiper les bons coups comme les mauvais. De plus, on dirait qu’ils ont toujours de l’argent au cas où! Pourtant ils ne sont pas toujours les plus fortunés des deux groupes!

Bref, j’ai remarqué que ceux qui repoussent l’argent agissent comme si leur argent ne faisait pas partie de leur vie. Alors que dans la réalité, l’argent est directement lié au travail, à la famille, aux loisirs, à la vie amoureuse, etc.

En somme, il y a clairement un lien entre l’argent et toutes les autres facettes de notre vie!

Une des choses que j’ai apprises, suite à quelques périodes financièrement difficiles, c’est que l’argent doit être traité avec grand respect, tout comme s’il s’agissait de son meilleur ami!

Car si on y pense bien, c’est une relation qui se ressemble. Puisque tout comme votre meilleur ami, l’argent et nous sommes intimement reliés.

En effet, nous sommes tous les deux constamment et étroitement en relation. Dans les bons comme dans les moins bons moments, nous tentons de faire pour le mieux pour nous entraider et nous respecter.

 

Respecter son argent

Votre ami vous respecte pourvu que vous le respectiez. Ce sera la même chose avec l’argent!

Si vous respectez la valeur et l’importance de votre amitié, il pourrait en être de même avec votre argent.

Et comme vous désirez maintenir cette amitié précieuse, vous la cultivez de votre mieux. C’est comme ça qu’il faudrait agir avec son argent!

Aussi, si vous demandez trop souvent à votre ami de vous venir en aide, vous lui deviendrez redevable, vous aurez une dette envers lui. Et vous devrez le rembourser!

Tout comme un bon ami, l’argent sera toujours là pour vous rendre la vie meilleure lorsque vous en aurez besoin.

Certains trouveront ma comparaison avec l’amitié horrible. Si c’est le cas, demandez-vous « pourquoi est-ce que je détesterais l’argent? ».

 

Apprivoiser l’argent

Pour paraphraser Le Petit Prince de Saint-Exupéry, je dirais « Bonjour l’argent, puis-je t’apprivoiser? »

L’argent, tout comme un ami, est quelque chose qui s’apprivoise!

Essayez pour voir…

Marc Blais

Catégories
Avoir plus d'argent Devenir minimaliste Économiser facilement Être soi dans la vie Votre relation à l'argent

Mieux gérer mon argent pour réussir ma vie…

Si seulement je pouvais mieux gérer mon argent et réaliser mes rêves!

Ce cri du coeur, combien de fois l’ai-je entendu!

Ce cri, cette douleur était en moi il y a à peine quelques années…

Et maintenant, c’est autour de moi que je la ressens cette douleur, ce sentiment de faiblesse créé par l’impression de tout le temps manquer d’argent.

Alors que la France, la Belgique et le Canada sont parmi les pays les plus riches au monde, nous portons presque tous cette même lourdeur en nous; la peur de manquer d’argent!

Même en Suisse, là où je donnais un atelier récemment, la difficulté #1 des participants était: le manque d’argent!

Manquer d’argent

Pourquoi avons-nous tous l’impression de manquer d’argent?

Tous, même les riches (sinon plus les riches que la classe moyenne), nous avons la certitude de ne pas avoir assez d’argent pour nous réaliser et être heureux!

D’une part, il y a la réalité économique dont je parle sur mon autre blogue: nous nous appauvrissons réellement et concrètement d’année en année en raison de l’inflation réelle, de la baisse réelle des salaires et de toutes les nouvelles taxes (directes et indirectes). Cependant, sur cet aspect nous ne pouvons pas faire grand-chose… D’ailleurs, nous avons tous remarqué que changer de gouvernement n’a pas beaucoup d’impact sur l’argent qui nous reste dans nos poches!

En somme, on ne peut agir que sur ce qu’on peut contrôler!

Et ce qu’on peut contrôler, c’est l’argent qui entre et qui sort de notre compte bancaire. (C’est ici que mon article pourrait devenir très ennuyant. Car je pourrais commencer à vous mettre plein de termes techniques, vous parler de tableaux et de budget… Mais je ne le ferai pas!)

Vous savez pourquoi.

Parce que je déteste ça autant plus que vous!

C’est qu’à la longue j’ai compris que le problème de ceux qui ne font pas leur budget, c’est que non seulement ils détestent les chiffres, mais qu’ils aiment trop la vie pour la perdre à mettre des chiffres dans des colonnes pendant leurs temps libres!

Car pour nous, la vie, c’est la liberté.

Et un chiffre, c’est comme une limite qu’on nous imposerait…

C’est pourquoi je suis un comptable qui ne fait pas son budget!

Mais j’ai tellement réfléchi à la question de comment vivre librement tout en vivant le bonheur financier que j’ai trouvé plein de trucs simples. Et je suis arrivé à mieux gérer mon argent. Et ma vie.

Mieux gérer ma vie, c’est mieux gérer mon argent.

Et mieux gérer mon argent, c’est mieux réussir ma vie!

 

Être en conflit avec son argent

Je n’ai donc pas le choix de mieux gérer mon argent.

D’abord, pour m’éviter un stress. Et ensuite pour atteindre mes buts.

Car mon objectif c’est que mon argent soit au service de ma vie. Et non l’inverse…Je ne dois jamais être au service de l’argent.

Ce serait trop triste!

Et pour que l’argent soit au service de ma vie, il faut que je le traite bien.

Pensez-y, si l’argent était votre meilleur ami, comment ce serait? Pouvez-vous envisager ce changement dans votre vie? Quelle différence cela ferait-il sur vos émotions en ce moment? Auriez-vous encore l’impression de lui manquer?

C’est pourquoi essayer de changer mon lien émotif avec mon argent est le début d’une belle aventure.

Aussi, être en conflit avec son argent, c’est indirectement être en conflit avec soi-même!

Car mon argent fait partie de moi. (Je sais que vous n’aimez pas lire ça, mais je vous explique…)

C’est moi qui gagne cet argent. Et je suis entièrement libre de le dépenser selon mes valeurs et selon qui je suis.

Et quand je sais qui je suis! Alors, je peux trouver comment être moi avec mon argent…

 

J’aimerais tellement ne pas avoir de problèmes d’argent!

Mon rêve, c’est de ne plus me préoccuper de mon argent. De ne plus penser à mon compte bancaire, à mes comptes à payer, à mes impôts, à mon budget personnel (même si je n’en fais pas!) et à ma retraite quant à y être!

Tout comme j’aimerais ne plus me préoccuper de mon alimentation et avoir une santé parfaite!

Que ce serait génial de manger des frites belges, de la poutine québécoise, du foie gras français et de la fondue suisse, sans contraintes, sans limites!

Pouvoir manger seulement ce qu’on aime. Tout ce qu’on aime! Sans jamais impacter notre corps et notre santé…

Malheureusement, on ne peut pas ne pas respecter notre corps, notre conjoint, nos amis, nos clients ou notre patron et espérer un retour positif de leur part. Puis, c’est la même chose avec notre argent. On donne et on reçoit.

Que voulez-vous recevoir en retour de votre argent?

En d’autres mots; que voulez-vous que l’argent vous apporte dans votre vie?

C’est à vous de jouer…

Je sais que c’est pénible. Moi aussi, je trouve ça triste d’avoir à mieux gérer mon argent. Mais c’est la seule façon que j’ai trouvée pour éviter que l’argent (ce monstre détestable!) contrôle ma vie!

Maintenant, voulez-vous que je vous dise la bonne nouvelle? En fait, il n’y en a qu’une seule: personne ne peut se permettre de ne pas gérer son argent?

Personne!

On a bien vu ce qui est arrivé à Johnny Depp!

Johnny avait oublié qu’il y a des limites à l’argent! Il s’est foutu de l’argent.

Il a dépensé sans compter et un jour, son énorme compte bancaire était… vide!

 

mieux gérer mon argent

On ne peut tellement pas se foutre de son argent!

Quel est le problème avec mon argent?

Lorsque j’ai écrit mon livre, je me suis penché sur mes propres expériences. Et aussi, sur des milliers d’observations chez mes clients, mes amis, mes confrères de travail, mes parents, etc.

Voici ce que j’ai constaté:

  • Les gens instruits et peu instruits ont les mêmes problèmes d’argent.
  • L’absence éducation financière n’est pas la principale cause de mauvaise gestion des finances personnelles.
  • De plus, les banques et les institutions financières ont leur part de responsabilité dans le fait que la majorité des gens gèrent mal leurs finances!

(En écrivant ce dernier point, je pense entre autres aux banques qui incitent leurs clients à la consommation de produits et de services financiers qui ne sont pas toujours nécessaires.)

Bien sûr, il n’y a pas que les banques qui poussent la consommation pour atteindre leurs objectifs financiers. Toutes les entreprises le font. Mais le problème dans le cas des banques, c’est qu’elles ont acquis notre confiance au fil des années. Et là, elles sont clairement en train de la perdre comme vous pouvez le constater ici et ici .

 

Mieux gérer mon argent, ce serait tellement loooooong!

C’est certain que gérer son argent prend du temps. Mais, beaucoup moins que vous ne le pensez!

En fait, faire nos comptes nous donne l’impression de nous voler beaucoup de temps libre. Car c’est si pénible et tellement ennuyant…

C’est même vrai pour moi qui suis un comptable. Alors, imaginez ce que c’est pour les autres!

J’avoue que de s’assoir des heures et des heures pour décortiquer des reçus de 2$ pour lister des dépenses et les entrer dans un fichier à colonnes, c’est horrible… même, un verre de vin à la main!

C’est pourquoi je ne le fais pas!

 

Comment je suis arrivé à mieux gérer mon argent?

livre-de-marc-blais-reprenez-le-controle-de-votre-vie-financiereJe me suis gratté le coco pendant de longues semaines avant d’écrire Reprenez rapidement le contrôle de votre vie… financière. Et j’ai dû m’y replonger encore plus pour vous proposer un programme d’accompagnement humain, personnalisé et de courte durée (seulement 21 jours). Cliquez ici pour en savoir plus!

En fait, je suis allé beaucoup plus loin que ce qui s’enseigne dans les écoles de finance et de gestion. Car j’ai cherché (et réussi!) à simplifier à l’extrême toutes les notions arides de la finance. Puisqu’à mon avis, c’est ce qui bloque une majorité d’entre nous face à notre argent.

J’ai aussi voulu humaniser la relation que l’on a avec l’argent. C’est une méthode unique!

 

En somme, dites-vous que tout n’est pas perdu si vous n’avez pas (encore) réussi à maîtriser l’argent dans votre vie. Vous êtes sur la bonne voie pour réussir.

Pour vous consoler, j’estime que 80% des gens ont encore beaucoup à apprendre avant de pouvoir se vanter de très bien gérer leur argent. Et là, je ne parle pas d’investissement, je parle simplement de mieux gérer mon argent, mes revenus et mes dépenses.

Si vous connaissez quelqu’un qui vous ressemble un peu, partagez-lui cet article. Il pourra même télécharger gratuitement un extrait de mon livre!

Au plaisir de lire vos commentaires,

Marc Blais, le comptable qui ne faisait pas son budget

 

Catégories
Devenir minimaliste Votre relation à l'argent

L’argent ne fait pas le bonheur, en manquer non plus!

[et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »3.0.47″][et_pb_row _builder_version= »3.0.47″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » _i= »0″ _address= »0.0″][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »3.0.47″ parallax= »off » parallax_method= »on »][et_pb_text _builder_version= »3.0.76″]

C’est vrai que l’argent ne fait pas le bonheur, mais avouons qu’il faut tout de même un minimum d’argent pour combler nos besoins fondamentaux. Et idéalement, un peu plus pour combler nos désirs et nos rêves.

Et de là, on devrait avoir suffisamment d’argent pour vivre heureux.

C’est dire que le bonheur – et le bonheur financier –  viendraient avec un certain niveau de richesse ou de revenu annuel.

Le problème, c’est que même pour ceux qui en ont assez pour être heureux, le bonheur ne dure pas!

Car oui, le bonheur lié uniquement au fait de posséder de l’argent – et des biens – est éphémère.

Je l’ai vérifié!

 

J’avais de l’argent et… du stress

Il y plusieurs années, lorsque je vivais sous un stress constant, je croyais à tort que quand mon hypothèque serait payée, je serais heureux et je vivrais sans aucun stress!

Mais quand j’ai finalement réussi à rembourser la totalité de mon hypothèque et commencé à mettre un peu d’argent de côté, le stress a continué… pour d’autres raisons!

J’ai finalement compris que ce qui ne me rendait pas heureux n’était pas mon stress financier mais mon attitude face à certains aspects de ma vie.

Je ne nie pas que le manque d’argent soit une source importante d’insatisfaction et de stress et que payer ses dettes soit une excellente idée.

Ce que je dis c’est que:

Avoir de l’argent n’est pas la seule condition au bonheur.

 

Avoir de l’argent n’est pas la seule condition au bonheur

Prenons les riches.

Le dicton à l’effet que l’argent ne rend pas heureux est en fait une demi-vérité.

Les riches et les gens qu’on appelle les stars de notre société ont les mêmes problèmes personnels et émotionnels que nous tous.

C’est là un secret bien gardé des riches. Ils sont tellement convoités, admirés et quelques fois aussi détestés pour leur réussite professionnelle et financière qu’ils n’oseront jamais avouer ouvertement que l’argent, seul, ne fait pas le bonheur!

Parcourez les médias et vous verrez qu’être riche et célèbre ne rend pas nécessairement plus heureux.

Que votre objectif soit de rembourser votre hypothèque, d’épargner un certain montant en banque, ou de devenir millionnaire, une fois votre but atteint, que se passera-t-il?

vos finances - les 6 sphères du bonheur financier
L’argent est une des facettes importantes de la vie

La vie continuera. Et quand un des autres aspects importants de votre vie comme votre travail, votre vie de couple ou votre famille iront moins bien que votre vie financière, que se passera t’il?

Vous aurez quand même des soucis…

C’est ce qui arrive à tous, les riches, les célébrités et les pauvres.

N’est-ce pas ce qui vous arrive déjà quand soit votre vie de couple, votre vie au travail ou vos amis vous causent des tracas

Votre vie en sera affectée même si vous avez assez d’argent et que vous êtes en bonne santé.

L’argent est une des six sphères importantes de votre vie. Et avoir de l’argent n’est pas une fin en soit.

Quand vous avez de l’argent et qu’une des autres sphères de votre vie tourne mal, vous devenez moins heureux.

 

Manquer d’argent ne fait pas le bonheur non plus!

Livre de Marc Blais Reprenez rapidement le contrôle de votre vie financièreJ’aime partir de l’hypothèse que nous avons tous assez d’argent pour bien vivre.

La solution la plus simple, c’est d’apprendre à vivre avec l’argent que nous avons. Car peu importe le niveau de revenu que nous gagnerons, si on n’apprend pas à être heureux en vivant avec moins et en faisant des choix de dépenses qui nous ressemblent, on est foutu!

Sinon, vous manquerez toujours d’argent!

Et vous ne pourrez certainement pas être heureux.

L’argent ne fait pas le bonheur, mais en manquer non plus!!

 

Vivre un stress financier ne vous aidera pas non plus à être heureux!

Pour réussir quelque chose, il faut changer une habitude, une action ou simplement une façon de voir.

Et il est quelques fois préférable de voir votre argent d’une façon différente. Et de réussir votre vie financière.

Je sais que c’est là tout un défi que je vous lance.

Mais ça en vaut vraiment la peine car vous cesserez de vous sentir diminué quand il sera question d’argent. Vous qui êtes à la hauteur dans plusieurs autres sphères de votre vie!

Enfin, j’espère que vous serez d’accord avec moi que l’argent a bel et bien des liens importants avec tous les autres aspects du bonheur. Et que si un seul de ses aspects ne fonctionne pas pour vous, la grande roue de la vie ne tournera pas rond!

Je vous remercie de m’avoir lu jusqu’au bout et je vous invite à télécharger gratuitement un extrait de mon livre pour voir si ce que je propose peut vous aider.

 

Marc
Votre coach financier et auteur

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement Être soi dans la vie Votre relation à l'argent

Le plaisir de mieux consommer… Et d’être heureux!

Vous saviez que mieux consommer et économiser à chaque occasion possible est un jeu pour les millionnaires?

En effet, les gens riches prennent beaucoup de plaisir à payer le moins cher possible tout ce qu’ils achètent.

C’est peut-être pour ça qu’on dit d’eux qu’ils sont gratteux ou Picsou.

Mais en réalité, c’est une qualité qui leur permet de rester à l’aise financièrement. Car après quelques décennies dans le domaine financier, je peux vous dire que personne ne peut se permettre de dépenser sans compter!

Le plaisir de mieux consommer

À première vue, il n’y a que des contraintes à bien gérer ses dépenses et à chercher à économiser dans toutes nos décisions de consommation.

Il y a quelques années de cela, je croyais que d’avoir à se préoccuper constamment de chercher les bons prix était se rendre la vie vraiment misérable.

Mais j’ai enfin réussi à me convaincre du contraire et à vivre plus heureux tout en gérant mieux mon argent. Comme le font la plupart des millionnaires, qui recherchent constamment à satisfaire leurs vrais besoins au meilleur prix!

Disons que vous êtes un acheteur un peu impulsif ou compulsif et que vous voulez acheter un produit X. Vous pourriez considérer la poursuite vers cet achat important, plus ou moins comme une conquête…

Et l’émotion aidant, avec détermination, vous avez décidé que vous l’auriez cet objet et vous l’aurez!

Bien que vous ne sachiez pas encore comment vous allez faire pour le payer, vous le voulez vraiment ce produit!  De plus, il est dispendieux. En fait, il est bien trop dispendieux pour vos moyens actuels! Et c’est pour ça que vous le voulez tant, vous savez que vous n’aurez pas plus les moyens plus tard, car vous dépensez sans compter… Et que cet objet, il ne fait pas partie de vos dépenses prioritaires.

Alors que si vous vous calmiez et que vous continuiez vos recherches patiemment, vous pourriez rencontrer l’occasion qui vous attend.

Vous vous demandez d’abord comment et où le trouver cet objet pour moins cher.

En plus, vous ne cessez de vous imaginer avec ce magnifique veston, ce bijou de marque, ce sac à main de renommée, cette voiture…

Vous attendez donc une occasion, votre occasion. Vous attendez, par exemple, que vienne la basse saison si c’est un produit saisonnier. Ou le Boxing Day. Ou bien les offres de produits usagés.

Et là, « Boum! », ça y est. Vous l’avez!

Et en plus, vous l’avez obtenu à votre prix!

N’est-ce pas réconfortant de savoir que votre longue attente a été si bien récompensée?

Un achat compulsif est toujours le plus coûteux

Attendre et évaluer les autres possibilités plutôt que d’acheter compulsivement est presque toujours la meilleure chose à faire.

Cela vous donne le temps de mieux raisonner votre achat.

Et en y réfléchissant bien, vous vous dites quelques fois que ce produit est très bien, mais que va-t-il m’apporter que je n’aie pas déjà? Puis si j’ai vraiment besoin de ce type de produit, y aurait-il un substitut moins dispendieux qui me conviendrait? Et il y en a toujours!

Il y a toujours une solution à un faux besoin ou à un besoin secondaire.

Sans compter qu’à force d’y regarder de plus près, souvent on se rend compte par nous-mêmes que notre désir n’était pas si important. Et que le besoin n’y était pas vraiment, non plus.

Alors, si vous laissez tomber, la magie s’opère!

Ce qui m’arrive souvent, c’est que je me rends compte de tout ce que je pourrais faire avec cette même somme d’argent.

Et je réalise soudainement que j’étais en train de me laisser emporter par un faux désir et non par un besoin réel.

  Le pire, c’est quand ce désir ne vient pas de moi...

Mais plutôt d’une image que je veux donner… de moi!

Pour vivre plus heureux

D’où l’importance de se poser des questions comme :

  • Pourquoi est-ce que je veux ce produit?
  • Est-ce vraiment utile?
  • Ce produit est pour moi ou pour impressionner les autres?
  • Est-ce que je possède déjà un produit similaire?
  • Et si j’y pensais une journée de plus?

La vraie déception, c’est lorsque j’achète un produit qui est en fait un désir et que je me rends compte trop tard que mes besoins prioritaires ne sont pas encore tous comblés.

C’est un apprentissage.

Cela ne m’arrive presque plus maintenant. C’est pourquoi je continue à jouer à économiser, car mieux consommer m’apprend tous les jours sur moi-même. Et je continue de m’améliorer.

Et vous, ça vous dit de jouer à mieux consommer?

Marc Blais

Votre coach financier

Catégories
Avoir plus d'argent Être soi dans la vie Votre relation à l'argent

Vous avez le droit de réussir votre vie financière !

Bien réussir votre vie financière est certainement un des aspects importants à maitriser pour réussir votre vie.

Pourtant, on entend souvent: il n’y a pas que l’argent dans la vie! 

Bien sûr ! Mais il y a aussi l’argent !

Car cet aspect de la vie est intimement et entièrement lié à tous les autres aspects de votre vie.

À moins que quelqu’un d’autre vous fasse vivre et gère, à votre place, tous vos soucis financiers; réussir votre vie financière est et restera un incontournable toute votre vie.

Alors, que faire?

Dans cet article, je vous propose trois courtes réflexions et à la fin, je vous partage mon plan d’action rapide pour réussir votre vie financière !

 

Deux courtes réflexions pour réussir votre vie financière

1ère réflexion: que signifie le mot argent pour vous?

Je lisais récemment un livre de psychologie (1) où l’on mentionne que chaque mot de notre vocabulaire a une signification particulière, c’est-à-dire que chaque mot a un sens différent, pour chacun de nous. (Du coup, ça m’a impressionné.)

Prenons le mot « voyage ». Si vous fermez les yeux en pensant au mot voyage, il vous viendra des images et des émotions bien à vous, ces images seront certainement très différentes des miennes, de celles de votre meilleur ami et même de celles de votre conjoint.

Pour vous, ce mot voudra peut-être dire « plages ensoleillées et cocktails sur le bord de la mer ». Tandis que pour une autre personne, ce sera peut-être, « tour du monde avec sac à dos ». Et pourtant on parle du même mot « voyage » pour lequel la définition dans le dictionnaire est la même pour tous!

Croyez-le ou non, il en est de même du mot « argent ».

Dans notre perception du mot argent, il y a certainement du positif et du négatif ainsi que de possibles peurs qui y sont associées. Ces peurs influencent non seulement notre définition personnelle du mot argent, mais aussi votre vision de l’argent.

 

Mais d’où nous vient cette perception personnelle de l’argent? Et comment l’avons-nous développé?

Elles nous viennent, bien sûr, des expériences personnelles de notre vie. Mais aussi d’expériences familiales qui remontent quelques fois à plusieurs générations. Toutes ces expériences passées ont laissé un message (potentiellement négatif) dans notre esprit. Un message qui a définit et bâtit graduellement nos croyances autour de l’argent!

Aussi, nos croyances face à l’argent peuvent sérieusement influencer nos actions et nos décisions financières. La peur peut nous pousser à ne pas aller de l’avant. À ne pas nous prendre en main financièrement. Vous pouvez donc ne pas totalement réussir votre vie financière alors que vous êtes très capable de réussir bien d’autres facettes de notre vie.

Quel paradoxe!

 

2e réflexion: Comment changer nos croyances face à l’argent?

D’abord, il faut essayer de comprendre d’où nous viennent ces valeurs dont il nous faudrait nous débarrasser. La peur est un sentiment dont il faut se méfier. Pourquoi aurait-on peur de réussir financièrement alors que ce qui s’est passé dans le passé est bel et bien passé?

L’humain est programmé pour avoir peur. C’est un mécanisme de survie qu’il a appris il y a bien longtemps afin de réagir au danger physique.

Le danger physique est une peur rationnelle. La peur rationnelle nous stimule physiquement et mentalement à agir. Si un train fonce sur vous, il est normal (et même souhaitable!) d’avoir peur. Notre cerveau se met alors en marche (vitesse grand V) pour trouver une solution… Certaines glandes de notre corps sécrètent alors ce qu’il faut pour trouver une solution rapide et efficace au problème.

La peur irrationnelle, elle, nous vient d’une croyance que nous avons achetée, qui fait maintenant partie de nos valeurs, de comment on pense. Un bon exemple d’une peur irrationnelle serait la peur des souris!

Vos mauvaises expériences sont derrière vous. Il suffit de regarder en avant, pas en arrière!

Vous n’êtes pas comme vos parents et vous ne ressemblez à personne d’autre qu’à vous même puisque vous êtes VOUS.

Et sachez qu’une souris, tout comme une fausse croyance, ne représente AUCUN danger!

Ne laissez pas la peur écrire le film de votre vie alors que vous en êtes le metteur en scène, le scénariste et aussi et surtout l’acteur principal de votre vie. En complément, cliquez ici pour lire Des problèmes d’argent à solutionner, l’EFT.

 

 Mon plan d’action rapide pour réussir votre vie financière

1 Faites une liste de ce que vous aimeriez réaliser dans votre vie.

Des exemples?

  • Payer mes comptes à temps
  • Ne plus utiliser ma carte de crédit (elle me fait trop souffrir)
  • Régler un emprunt qui me fatigue depuis longtemps
  • Mettre de l’argent de côté pour partir en voyage
  • Ne plus penser à mes soucis financiers

 

2 Faites une liste des obstacles auxquels  vous aurez à faire face.

Vous en avez peu je sais (!), mais juste au cas, je vous fournis quand même quelques exemples :

  • Je n’ai pas de talent avec l’argent. Réponse : ça s’apprend (comme tout le reste)!
  • Je n’ai pas le temps de me préoccuper de mes finances. Réponse : Vous trouverez le temps de vous préoccuper des conséquences?
  • Je n’ai pas le goût. Réponse : 60 minutes par semaine suffisent pour bien commencer votre conversion vers VOTRE réussite financière. Il s’agit essentiellement de prendre le temps de vous aider vous-même à réaliser ce que vous voulez accomplir dans votre vie.

 

Vous êtes prêt à continuer ? Reprenez le contrôle de vos finances, une semaine à la fois!

Marc

 

(1) La communication efficace par la PNL, René de Lassus, Marabout.