Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement Votre relation à l'argent

Pour être soi et avoir moins de soucis financiers!

Aimerais-tu avoir moins de soucis financiers, toi aussi?

Combien de fois ai-je entendu « Oh non! J’ai un paiement qui passe demain! »?

Nous avons tous des obligations financières: le loyer, le paiement de l’auto, les taxes, les frais de condo, les assurances, les plaques de la voiture et aussi l’alimentation!

On sait que l’on a ces paiements, ces engagements à payer. Mais on ne s’y habitue pas!

Et chaque fois, c’est comme une surprise, un coup dur à surmonter…

Le temps de les oublier jusqu’à ce qu’ils reviennent nous hanter de nouveau!

 

Vivre avec moins de soucis financiers, c’est possible!

Crois-tu être seul à être dépassé par tes engagements financiers?

D’abord, je vais te déculpabiliser en te disant que des recherches en comportement du consommateur ont démontré que l’humain réagit de façon illogique aux paiements futurs. En effet, ces études ont démontré que lorsque l’on s’engage avec des paiements futurs, le cerveau ne peut figurer le coût total de l’engagement que l’on signe!

Les pros du marketing ont vite compris cette faiblesse!  Et ils font tout pour nous engager sur le long terme en nous présentant plein d’incitatifs pour tromper notre cerveau.

C’est ainsi que tu verras des promotions telles que le premier paiement est gratuit ou les six premiers moins à prix réduit.

Comme tu sais, une fois que tu as signé, tu es pris. Tu es engagé!

Et pendant plusieurs mois, tu devras honorer ta signature. Et espérer la fin de ton contrat.

Tu devras donc vivre ton stress financier jusqu’à la prochaine opportunité de t’en débarrasser.  Ou tu devras envisager d’autres solutions plus drastiques si tes dépenses fixes sont trop importantes pour toi.

Mais ici, je prends pour acquis que tu peux et que tu veux t’en sortir…

Je vais donc t’aider à te préparer intelligemment à vivre ta vie avec moins de soucis financiers.

Par expérience, ce type de mauvaises surprises est ce qui cause la majorité du stress dans nos vies. Et cela cause évidemment bien des dégâts dans nos finances personnelles.

Je vais donc te montrer comment éviter ce problème à répétition la majorité des gens qui t’entourent afin que tu puisses éventuellement vivre moins de soucis financiers.

 

Le but de la vie est d’être heureux!

Nous devons apprendre gérer notre argent d’une façon qui nous ressemble et avec le moins de soucis financiers possible.

Tu verras, ce truc est formidable. Et surtout, il est ultra simple.

Toutefois, je te préviens qu’il te faudra fournir un certain effort. Car moi, je fais ma part en écrivant cet article. Mais toi, si ce truc te plait vraiment, il te restera à le mettre en pratique!

 

Le truc pour avoir moins de soucis financiers!

Pour éviter le stress financier engendré par tes mensualités, tes paiements annuels et tous ces imprévus, il existe un truc!

D’abord, il faut comprendre que le problème vient du fait que tes obligations sont prévues, mais non suffisamment planifiées.

Donc, la solution est de les planifier!

Mais tu me connais, je suis un anti budget!

C’est pourquoi je vais te dire comment faire pour oublier tes engagements. C’est ce que tu cherches, non?

Avec ce truc, tu oublieras tes paiements, tout en les respectant!

Le truc dont je vais te parler, c’est celui d’avoir un second compte bancaire exclusivement pour tes frais fixes.

 

Le truc merveilleux pour moins de soucis financiers

Ce truc merveilleux existe depuis longtemps. Mais il est de moins en moins connu et utilisé.

Pourtant, il est plus facile de l’utiliser aujourd’hui qu’auparavant…

Selon moi, il n’y a que 50 % des gens qui utilisent un compte bancaire séparé pour ses frais fixes.

Pourtant, ce serait très peu couteux. Surtout si tu considères le stress financier et les frais financiers qu’il peut t’épargner!

En fait, tout le monde pourrait et devrait s’en servir pour une vie avec moins de soucis financiers!

Bref, pour tout mettre ça en pratique, je t’ai simplifié la vie en te proposant deux étapes simples pour intégrer un « compte bancaire frais fixes » dans ta vie.

 

1re étape : Fais une liste de tous tes frais fixes

Je vais donc te faire voir une autre façon de gérer tes frais fixes.

Certains les appellent aussi dépenses fixesdépenses nécessaires ou dépenses obligatoires.

En fait, ce sont les dépenses que l’on a peu ou pas le choix de payer toutes les semaines, tous les mois, aux trois mois ou annuellement.

 

Tes frais fixes

Ce qui est ennuyeux avec les frais fixes, c’est que ce sont généralement des engagements financiers à long terme que tu as pris dans le passé.

Et le pire, c’est que tu ne peux généralement pas les annuler ou en changer les termes, avant l’échéance.

Prenons l’exemple classique d’un emprunt hypothécaire. Pour changer les engagements de ton emprunt, tu dois soit vendre ta maison (et possiblement payer une pénalité) ou attendre l’échéance pour enfin pouvoir renégocier les conditions de remboursement (versement, taux d’intérêt, durée).

Il en sera de même si tu signes un bail pour ton logement, pour ton contrat de location auto, ou pour un emprunt personnel.

Les taxes foncières et scolaires, l’électricité, le chauffage, les assurances sont aussi des dépenses obligatoires fixes importantes à considérer et à planifier dans tes finances personnelles. Et dans ta vie!

J’en connais qui incluent même l’épicerie et l’essence dans l’estimation de leurs frais fixes annuels afin d’éviter les mauvaises surprises.

Mieux tu planifieras tes dépenses fixes, mieux tu te sentiras à l’avenir!

 

Pour tout connaitre de tes dépenses fixes

Maintenant que tu comprends vous mieux le principe des frais fixes, tu devras faire en sorte de ne rien oublier.

Voici comment faire.

Regardes tes transactions bancaires des douze derniers mois en portant une attention particulière aux dépenses annuelles, comme ta prime d’assurance et note tout ce qui est récurrent.

Tu constateras que ton cerveau est super efficace pour oublier certaines charges financières!

Le marketing est très puissant pour te faire oublier tes paiements récurrents.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la publicité des entreprises te pousse tant à t’engager dans des paiements répétitifs. Puisque l’humain déteste tant les tracasseries administratives, il est assumé que nous ferons peu d’efforts pour nous en sortir…

Sauf toi!

Et moi!

 

2e étape : Ouvrir un compte bancaire pour gérer tes frais fixes

Je te suggère donc très fortement d’ouvrir un compte bancaire additionnel et de l’utiliser exclusivement pour payer tes frais fixes.

Ce compte ne doit pas servir à autre chose que tes frais fixes.

Cet argent est réservé pour tes engagements financiers.

En conséquence, ce compte ne doit servir ni pour les urgences ni pour tes gâteries!

 

Calcule tes obligations actuelles

Lorsque tu auras complété tes calculs selon la méthode dont je parle ci-haut, tu connaitras le montant annuel de tes frais fixes.

Ensuite, il te suffira de prévoir assez d’argent à l’avance pour tous tes paiements.

Comment faire?

Dès que tu auras ouvert ton compte bancaire additionnel, tu vas y déposer (ou y transférer électroniquement) un montant à chaque période de paie (ou mensuellement si tu es un travailleur autonome).

Ce montant correspond au total de tes frais fixes annuels divisé par le nombre de paies que tu reçois sur un an.

Par exemple, si le total de tes frais fixes est de 12,000$ par an et que tu es payé mensuellement, tu n’auras qu’à virer 1,000$ par mois à ton compte bancaire « frais fixes ».

Si tu reçois un salaire sur une base hebdomadaire, tu n’auras à transférer (12,000$/52 semaines = 231$) à ton compte bancaire « frais fixes ».

Si tu veux en savoir plus, je te suggère les 8 trucs que je te donne ici.

 

Être soi…

Faire la liste de tes frais fixes est donc une occasion de te questionner sur ton mode de vie actuel et de débuter ta réflexion sur tes objectifs à long terme.

Tu as certainement déjà une idée de ce que tu aimerais être, faire et avoir dans ta vie. Aussi, si tu te donnes les moyens de l’accomplir en gérant mieux cet outil qu’est l’argent, tu seras plus heureux!

Si cela te parle profitez-en pour voir comment tu peux arriver à être toi avec ton argent en téléchargeant l’extrait de mon livre où je te parle de tes objectifs.

Je te souhaite donc la meilleure des chances dans ta transition vers une vie avec moins de soucis financiers et plus de liberté!

Être soi, c’est la vie!

À bientôt,

Marc

Catégories
Avoir plus d'argent Devenir minimaliste Économiser facilement Votre relation à l'argent

Pour éviter les mauvaises dettes et ne plus recommencer!

Les mauvaises dettes, c’est quoi ça?

Les mauvaises dettes sont les dettes qui ont été engagées pour une dépense courante comme un repas au restaurant, les vêtements ou un voyage.

Une mauvaise dette peut aussi avoir servi à financer l’achat d’un bien qui perdra de la valeur, comme une automobile ou une table de cuisine.

On retrouve les mauvaises dettes sous la forme de cartes de crédit ou de prêts personnels. En général, leur taux d’intérêt est assez élevé.

Quand on décide de reprendre sa vie financière en main, les mauvaises dettes sont les dettes qu’il faut rembourser en priorité!

Il y a un bon côté aux mauvaises dettes

Peut-être que le simple fait de penser à vos mauvaises dettes vous fait déjà frémir. Soit que vous n’êtes pas fier…

Soit que vous n’aviez pas le choix. Et qu’à ce moment, c’était une façon de survivre…

Ça m’est arrivé, moi aussi. Donc, loin de moi l’idée de vous rappeler de si mauvais souvenirs et de ressasser inutilement des erreurs du passé.

En revanche, les mauvaises expériences sont quelques fois utiles!

Aussi, servez-vous de cette émotion pour avancer, pour changer quelque chose de votre vie! Je dirais même que, si vous le pouvez, rappelez-vous en toute votre vie!

Ainsi la mauvaise expérience de vos mauvaises dettes vous servira et vous aidera… à ne pas recommencer!

Comment tourner une erreur financière en apprentissage de vie?

Si vous êtes actuellement dans cette situation malheureuse, c’est peut-être que vous avez, tout comme moi avant, une certaine difficulté à bien dépenser votre argent.

Vous devrez donc apprendre à mieux consommer afin de rembourser vos mauvaises dettes. Et en apprenant, vous allez éviter de vous embourber à nouveau!

Aussi, lors de chaque paiement de cette mauvaise dette, posez-vous la question : qu’est-ce que j’aurais pu faire de plus agréable avec cet argent?

Et — tout comme moi — vous aurez un petit pincement au cœur et vous vous direz que cette foutue dette vous empêche de vous payer les petits plaisirs de la vie auxquels vous avez droit.

Dans mon cas, mes mauvaises dettes n’ont jamais atteint un niveau extrême si je les comparais à mes revenus. Aussi, tout ce que j’avais à faire en général, c’était de réduire mes dépenses pendant un ou deux mois. Le temps de reprendre le dessus.

Et je réussissais à rembourser tranquillement et surement ma carte de crédit.

Jusqu’au jour…

 

Comment j’ai éliminé mes mauvaises dettes

Jusqu’au jour où le montant de mes mauvaises dettes a atteint un niveau vraiment élevé suite à un mauvais concours de circonstances.

Ce n’était pas de ma faute!

J’avais eu des dépenses imprévues, un changement de carrière, des vacances plus chères qu’à l’habitude (elles avaient été planifiées, donc je ne les avais pas annulées!), des bris d’auto, les rénovations de ma maison qu’il fallait bien faire un jour…

Bref, on dirait que tout était arrivé en même temps!

Et là, ça explosait!

Je n’ai compris que bien plus tard que mon impulsivité était la cause de ce fardeau financier. 

Ce n’était vraiment pas le fruit du hasard!

Les 14 longs mois qui m’ont été nécessaires pour reprendre le contrôle de ma vie financière m’ont permis de travailler sur moi-même.

Et de finalement retrouver le Bonheur Financier!

Cela n’a pas été facile… Mais je suis bien plus heureux maintenant qu’à l’époque où je dépensais sans compter. 

Je sais que vous y arriverez à votre façon en changeant ce qui doit être changé dans votre façon de dépenser votre argent.

Et en vous adaptant à dépenser moins pour un certain temps, afin de finir par rembourser ces foutues mauvaises dettes. D’Ailleurs, je vous propose un plan pour aller de l’avant!

Aujourd’hui, je vis bien avec mon argent. Je dépense en fonction de qui je suis. Je ne dépense plus pour plaire ou pour bien paraître!

Bref, maintenant, je vis et j’enseigne le Bonheur Financier! 

Marc Blais CPA, CGA

En passant, j’offre le coaching Bonheur Financier en privé. Écrivez-moi!

Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement Être soi dans la vie Le défi d'être soi Votre relation à l'argent Voyager plus !

Orgueil et argent, la compétition en nous!

Orgueil et argent sont deux sentiments souvent en compétition!

La fierté donne souvent une raison de vivre. C’est une de ses forces!

Elle nous motive à développer nos talents. Et souvent à décupler nos efforts pour relever nos défis. En plus, la fierté nous aide à générer des résultats insoupçonnés.

Mais l’orgueil lui, n’est jamais très loin…

 

La fierté et l’orgueil

Imaginons un instant que la fierté soit en discussion avec l’orgueil.

Cela pourrait se passer comme l’autre jour, alors que j’étais dans un grand magasin et que j’entendis cette conversation:

– Je te vois très bien avec ce sac à main, commença tranquillement l’Orgueil.

– Je sais, j’y pensais justement, répondit la Fierté.

– Tu te vois AVEC, n’est-ce pas? continua L’Orgueil.

– Je ne sais pas, je n’ose pas trop y penser…

– Hum… Imagine ce que les gens penseraient de toi!

– C’est un beau sac à main, mais…

– Regarde-toi vite dans ce miroir juste ici et tu verras qu’il est fait pour toi! insista L’Égo (l’Égo aime se faire appeler l’Orgueil).

– Oui! C’est vrai qu’il est beau, mais 400$, ce n’est pas rien et… tenta d’expliquer la Fierté.

– Tu seras la seule de tes amis à en posséder un, tu sais! poursuivit l’Égo

– Tu as raison, je serais super fier de moi. Je travaille tellement fort ces temps-ci et en plus je me sens plutôt moche depuis quelques jours…

– Bon, tu vois! Tu as toutes les raisons de l’acheter ce magnifique sac.

– C’est tout de même 400$ et je n’ai pas autant d’argent disponible pour l’instant, répondit la Fierté.

– Ça ne fait rien, tu sais bien que tu as un crédit disponible sur ta carte. Vas-y, tu le mérites ma belle!

– Bien… C’est tentant en effet…

 

Orgueil et argent

Mireille était vraiment divisée.

Aussi, ne sachant plus quoi faire, elle se rendit dans un café tout près.

Là, elle se fit servir un expresso. Et, se retrouvant seule avec elle-même, elle se mit à réfléchir.

Mireille avait pris cette nouvelle habitude il y a quelques années quelques années.

Heureusement.

Elle, qui avait déjà été une acheteuse impulsive –  pour ne pas dire une acheteuse compulsive – comprenait maintenant beaucoup plus ce qui se passait en elle, dans ce genre de situation.

Elle savait maintenant que dans le doute, le temps est la meilleure des conseillères.

Aussi, Mireille continua son dialogue intérieur. Et assise confortablement à une cinquantaine de mètres de l’objet qu’elle était désireuse d’acheter, elle se sentait déjà plus calme et plus sereine.

 

Un réel désir?

Elle ressentait comme un réel désir d’acheter (son) ce sac à main.

Mais le besoin était devenu moins vif, moins présent. Elle avait rapidement pris ses distances avec cette émotion qui l’envahissait, il y a quelques minutes à peine. Elle pouvait maintenant commencer à réfléchir avec sa tête.

Tellement, qu’après quelques gorgées de son expresso, elle commença à relativiser l’importance de cette dépense. Elle se disait que 400$ serait un beau montant à investir sur un prochain voyage…

Soudainement, son imagination l’amena à Paris, à Alicante, au Pérou…

Elle se mit à rêver…

Et elle ne revint à elle qu’une vingtaine de minutes plus tard.

Mireille se rappela soudainement la raison de sa réflexion profonde et pensa de nouveau au sac à main.

Alors qu’elle portait attention à ce qui se passait elle, elle entendit l’Orgueil lui dire doucement à l’oreille:

– C’est que tu en as besoin, Mireille.

– J’ai besoin de bien d’autres choses avant ça, répondit pour elle, la Fierté.

– C’est une chance unique, tenta l’Égo qui sentait sa proie lui échapper…

 

La fierté, dit-on, connaît des limites. L’orgueil beaucoup moins.

André Bucher

 

Comment résister à une dépense quand on est un acheteur compulsif?

Mireille avait vécu ce genre de scénarios à maintes reprises. Et pas toujours avec succès.

Aujourd’hui, l’Orgueil lui a fait vivre un gros test.

Et il avait tenté de profiter d’elle!

L’Égo la savait indisposée. Car son amoureux et elle s’étaient querellés la fin de semaine dernière. La semaine avait été difficile.

Alors, elle s‘était rendue dans ce grand magasin, attirée dans sa détresse, pour épancher sa peine. Et ses doutes.

L’Orgueil y était. L’attendait. Il espérait tellement ce moment…

Car, depuis deux ans, comme un alcoolique anonyme qui souffle son gâteau de deux bougies, elle n’avait jamais succombé la Mireille. Elle s’était tenue bien droite devant la menace de la consommation artificielle.

Ce n’est pas nous qui possédons les choses.
Ce sont les choses qui nous possèdent.
Dominique Loreau

 

Être soi-même avec son argent

Dans une autre vie, des circonstances malheureuses et surtout son comportement de consommatrice impulsive lui avaient causé bien du tort…

Et elle s’est promis qu’elle ne reviendrait plus JAMAIS en arrière!

En se levant pour quitter le café, elle se souvint clairement des derniers 24 mois, de ces 104 semaines et des derniers 730 jours d’efforts constants à résister au marketing sournois déployé par tous ces grands magasins et partout sur internet.

Et de tout ce qu’il avait fallu faire comme effort, pour rembourser toutes ses mauvaises dettes!

Elle traversait le long couloir qui la menait vers la sortie. Et elle jeta rapidement un dernier coup d’oeil à ce magnifique sac à main. Puis, elle sourit légèrement. Elle était fière d’elle, en pensant au piège de la consommation quelle venait habilement de surmonter!

Et aussi, elle se surprit à ressentir quelque chose de nouveau.

Elle en était toute surprise d’ailleurs.

Elle pouvait maintenant apprécier que quelqu’un d’autre possède ce qu’elle ne pouvait voulait pas acheter.

Ce qu’elle savait, elle avait appris à la dure!

 

Bien se connaitre pour mieux consommer!

Elle savait maintenant faire des choix qui lui ressemblent.

Désormais, elle viserait l’équilibre. Car elle voulait vivre heureuse et être elle-même avec son argent!

Et puisqu’acheter des vêtements et des accessoires n’est pour elle que des dépenses secondaires, aussi bien les minimiser pour se concentrer ses dépenses prioritaires.

Ses dépenses prioritaires en dehors de ses dépenses obligataires comme son loyer, sont désormais composées d’expériences, principalement de voyages et d’activités entre amis!

 

Être heureux avec l’argent qu’on a!

Trois mois plus tard, Mireille, assise côté hublot, sur un vol en direction de Marseille, savourait le moment présent en regardant les nuages, à l’infini, au-dessous d’elle.

Elle avait réussi, en six mois seulement, à amasser la somme d’argent nécessaire au voyage qu’elle s’était promise lorsqu’elle aurait remboursé toutes ses mauvaises dettes.

Et comme elle avait bien planifié son voyage et réussit à réduire considérablement ses dépenses de voyage, elle réussit à partir trois mois plus tôt qu’elle avait prévu!

Elle pouvait être très fière!

Car à ce rythme, elle repartira bientôt!

Et tout à coup, elle repensa au sac à main qu’elle avait bien failli acheter et elle eut une pensée heureuse pour celle qui se l’était procurée!

***

Je vous laisse sur cette citation pour vous aider à être plus heureux avec l’argent qu’on a!

Nous n’avons pas le loisir de changer les gens qui nous entourent.

Nous n’avons même aucun moyen d’agir sur les problèmes qui nous font souffrir.

La seule option qui nous reste est de modifier notre regard sur le monde.

Paul Wilson

 

Comment mieux dépenser?

mieux gérer mon argent Marc BlaisCeux qui ont lu mon livre savent bien que le cheminement de Mireille, c’est un peu le mien…

Alors, c’est ce parcours heureux que je partage d’une façon humaine, plutôt qu’avec des chiffres(!) dans le défi de 21 jours pour reprendre le controle de votre vie financière.

C’est moi, le comptable qui ne faisait pas son budget!

Marc Blais

Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement Votre relation à l'argent

Moins dépenser… mais comment?

Cette nouvelle habitude de vie, bien que toute simple, vous aidera à moins dépenser!

Vous ne me croyez pas? Lisez bien ce qui suit.

Chercher à moins dépenser, c’est un peu comme se dire que l’on va essayer de perdre du poids… Les occasions ne manquent pas de nous attirer vers ce qu’il ne faut pas. On dirait même que c’est plus difficile de résister à la tentation quand on est au régime!

Tenter de moins dépenser pour reprendre le contrôle de sa vie financière, c’est un peu la même chose… Pour réussir, il faut changer quelque chose. Et changer sa vie ou sa vie financière, c’est pas si facile!

Car en général, on se donne un but et toute la pression qui vient avec!

On se dit que si on n’arrive pas à moins dépenser, on ne pourra jamais rembourser notre carte de crédit. Ni financer nos vacances de rêve en famille ni acheter notre maison! Et là on se met une pression énorrrrrrrme!

Si bien que chaque fois c’est la même chose. On se promet tellement de tenir notre promesse, de faire tous les efforts pour y arriver, de résister à dépenser.

Mais les occasions sont tellement nombreuses. Tellement faciles.

On dirait plus on ressent le manque et plus on en veut…

En plus, moi j’étais un acheteur impulsif.

Voici mon meilleur truc pour moins dépenser!

Au cours de ma quête pour arriver à moins dépenser et pour retrouver un certain équilibre de vie, j’ai constaté que le mode de paiement que j’utilisais affectait mon jugement de consommateur.

C’était fou comment un de mes modes de paiement me faisait dépenser beaucoup plus et un autre, beaucoup moins!

Vous devinez lequel?

Les trois principaux modes de paiement

La carte de crédit

La carte de crédit est une carte bancaire peu utilisée en Europe mais malheureusement, elle est beaucoup trop exploitée en Amérique.

Selon certaines études, le comportement de certains consommateurs est biaisé lorsqu’ils utilisent la carte de crédit. En effet, on a tendance à dépenser davantage lorsque l’on paye avec une carte de crédit, plutôt qu’avec de l’argent comptant. C’est que le fait d’utiliser une carte de crédit sépare la douleur (le paiement) du plaisir (l’achat).

En revanche, lorsque l’on paye comptant, la douleur de payer est concomitante au plaisir d’acheter, qui en est d’autant diminué.

En fait, l’acheteur n’a pas l’impression de dépenser son argent. Puisque, pour lui, c’est comme s’il dépensait du faux argent!

C’était et c’est encore mon cas.

La carte de crédit est un piège

Pour moi, la carte de crédit est un piège! Car non seulement c’est une facilité de paiement qui augmente le plaisir d’acheter en supprimant momentanément la douleur du paiement.

Si vous achetez un bien ou un service aujourd’hui, vous recevrez un état de compte plus de 20 jours plus tard. Vous avez donc le temps d’oublier (et d’espérer ne jamais être facturé)!

Ne soyez pas complexés de vos lacunes, car selon un sondage de la Credit Conselling Society en 2014, 64 % des Canadiens qui ne règlent pas régulièrement leur carte de crédit se disent informés sur le plan financier.

Autant il peut être intéressant de contracter une hypothèque à un taux faible pour acquérir un actif qui est un investissement, comme une résidence, autant il est extrêmement dommageable pour votre santé financière (et votre équilibre émotionnel) de continuer à emprunter pour des dépenses de consommation.

Je vous invite donc à faire face à la réalité.

C’est difficile sur le coup, je le sais très bien, je l’ai vécu. Mais cela vous aidera à graduellement reprendre le contrôle de votre vie sur tous les plans. 

La carte de débit

La carte de débit est une carte bancaire qui permet d’avoir directement accès à son compte bancaire.

Ce mode de paiement me convient assez bien je vis un effet direct et immédiat avec mon solde bancaire.

Le cash (argent comptant)

L’argent comptant est la façon la plus directe et la plus consciente de payer une dépense.

C’est lorsque j’ai cessé de tout payer avec ma carte de crédit pour privilégier le cash que j’ai réalisé l’ampleur de mes dépenses variables.

Et ç’a été le début d’une remise en question, celle de la façon de mieux gérer ma vie financière. Cela m’a conduit à plusieurs prises de conscience sur ma façon de vivre et de me comporter avec mon argent.

Mon truc pour moins dépenser

J’ai remarqué que lorsque je règle un achat en argent comptant, mon comportement change radicalement. Je deviens soudainement plus analytique et beaucoup moins émotif face à mon achat.

Aujourd’hui, avant de me payer quoi que ce soit, je retire de l’argent comptant de mon compte bancaire. Et si ce n’est pas possible, j’utilise ma carte de débit (CB en Europe).

Désormais, je consomme intelligemment. Et j’évite que mon cerveau soit distorsionné par des illusions comme acheter aujourd’hui et payez plus tard!

Êtes-vous comme moi?

Ou connaissez-vous quelqu’un qui aurait avantage à mettre en pratique ce truc? Si oui, rendez-lui service et partagez!

À bientôt!

Marc Blais

Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement Votre relation à l'argent

7 minutes par jour pour vivre plus heureux !

Seriez-vous prêt à investir quelques minutes par jour à vos finances, pour vivre plus heureux ? Je dis bien investir, car cela vous rapportera beaucoup!

Au fil des années, j’ai simplifié au maximum la gestion de mes finances afin d’éviter pour avoir plus de temps pour moi et vivre plus heureux. Je vais donc vous dire comment j’ai fait.

Vivre plus heureux dès demain matin, c’est possible!

Bien que je sois un gestionnaire de carrière, je n’ai jamais aimé prendre soin de mes finances.

Et j’ai toujours évité de faire un budget!

Pour moi, un budget était un carcan que je ne voulais pas m’imposer!

Encore aujourd’hui, je ne fais toujours pas mon budget!

Mais j’ai travaillé fort pour trouver des stratégies efficaces pour remplacer le fameux budget. Et pour trouver des outils qui ne seraient pas aussi contraignants…

livre-de-marc-blais-reprenez-le-controle-de-votre-vie-financiereDe plus, j’ai un parcours d’acheteur impulsif. Heureusement pour moi, je me suis converti en acheteur intelligent au fil des années. Je partage mon histoire dans mon livre Reprenez rapidement le contrôle de votre vie financière. Vous y apprendrez plein de trucs qui vous simplifieront la vie et qui vous aideront à vivre plus heureux tout en dépensant moins et mieux!

AVOIR plus de temps et d’argent

Êtes-vous prêt à accorder 7 minutes par jour à vos finances? (Ne partez pas tout de suite!)

Ce que vous voulez vraiment, ce que nous voulons tous, c’est plus de temps et plus d’argent n’est-ce pas?

Vous dépensez déjà beaucoup de temps pour vos courses, vos sorties au resto, pour lire, écouter de la musique et la TV… Bref, vous avez beaucoup de temps pour la vie des autres!

Mais vous en reste-t-il pour vous?

Je vous garantis que si vous prenez 7 minutes par jour pour vos finances, vous aurez de plus en plus d’argent pour ce que vous aimez.

Et en bonus, vous vous sentirez mieux, car vous n’aurez plus de stress financier. Vous aurez donc plus de temps de qualité!

Comment y arriver?

Il vous faut prendre un peu de temps pour VOS finances.

Et comme vous n’avez pas beaucoup de temps, vous devrez faire bien et être efficace.

En apprenant l’anglais et l’espagnol, j’ai compris qu’une activité régulière (journalière par exemple) est plus efficace qu’une activité hebdomadaire.

Laquelle sera plus efficace qu’une activité mensuelle… Aussi 60 minutes dépensées un samedi matin pour gérer votre argent seront moins efficaces et formatrices que 7 minutes par jour!

Quoi faire quoi de ces 7 minutes par jour ?

  • Pour réfléchir à votre vie financière.
  • Pour payer vos comptes.
  • Et surtout, pour prendre les bonnes décisions. C‘est-à-dire pour prendre des décisions qui vous ressemblent et qui vous aident à vivre VOTRE vie.

Tous les jours de votre vie, vous allez contrôler vos dépenses variables de la journée au fur et à mesure que vous dépensez.

Et aussi, vous ajouterez ces petites tâches tout au long de l’année:

  • Réviser votre couverture et vos primes d’assurances vie et résidence pour améliorer votre protection et baisser vos dépenses. Je suggère de le faire une fois aux deux ans.
  • Comparer à l’avance les prix des billets d’avion de votre prochain voyage même si vous ne partez que dans six mois. Ainsi, vous pourrez économiser et voyager plus souvent!
  • Réviser vos frais fixes annuels et vous interroger sur ce qui pourrait être fait afin de les réduire.
  • Comparer les taux avec différentes institutions financières avant de renouveler votre hypothèque. Réduire vos dépenses d’intérêts vous aidera à épargner pour vos projets et pour réaliser votre plan de vie.

En somme, cette petite heure par semaine vous fera gagner passablement d’argent.

Essayez mes conseils et dites-moi bientôt combien vous avez économisé, après seulement un mois!

Personnellement, j’économise beaucoup par heure travaillée pour mes finances.

Je gagne certainement un tarif horaire tellement élevé. En fait, je considère ces heures comme un investissement et non du temps perdu!

Mieux gérer vos finances = plus d’argent pour VOUS!

 

60 minutes par semaine, c’est bien le minimum que vous méritez de VOUS accorder. Vous méritez bien ça!

Le plaisir de bien gérer votre argent

Et si le plaisir de bien gérer votre argent s’installait solidement en vous?

Vous pourriez aussi lire des articles de mon blogue.

Être en santé financière, veut dire s’arrêter et y penser un minimum de temps. C’est aussi réfléchir et décider de ce qui est l’essentiel à nos yeux, c’est-à-dire à ce que vous voulez vraiment dans la vie, dans votre vie.

Car c’est bien cela qui importe le plus, non?

À très vite!

Marc Blais

Votre coach en Bonheur Financier