Catégories
Économiser facilement Votre relation à l'argent Voyager plus !

Vivre ses vacances à soi et moins dépenser en vacances!

Savez-vous combien vous allez dépenser en vacances?

Vous méritez de belles vacances, j’en suis sûr!

Mais comment faire pour décrocher durant une ou plusieurs semaines sans se tordre de douleur financière au retour?

 

Dépenser en vacances, mais à quel prix ?

Quoi de plus agréable que de finalement tomber en vacances ! De belles vacances si attendues… Et surtout, si bien méritées!

Lorsque j’ai lancé mon blogue il y a quelques années, je me suis juré de vous parler le moins possible de « budget » – un mot que je n’aime pas plus que vous, sans aucun doute!

Aussi parce qu’un budget est pour moi une limite… Et je n’aime pas les limites! Sauf quand il est question de les dépasser! Ce que j’ai d’ailleurs souvent fait avec mon argent (et ma carte de crédit!) pendant trop longtemps.

Que de retours de vacances douloureux…

Quelle peur! Et quelle honte de constater les dégâts en recevant mon état de compte bancaire!

Je me disais, pour me convaincre, que tout irait bien:

Les vacances, c’est fait pour s’éclater! Pas pour penser et se contrôler. Sinon, ce ne seraient pas des vacances!

Mais au retour, c’était toujours la cata!

Heureusement que j’ai changé. Que j’ai appris à me contrôler sans perdre le plaisir de vivre ni le plaisir de dépenser en vacances…

Ah! Vivre ses vacances à soi…

 

Pourquoi mieux dépenser en vacances?

Je vais tout de même vous parler de comment je fais pour mieux dépenser en vacances. Ça pourrait vous éviter la catastrophe au retour!

mieux gérer mon argent Marc BlaisIl y a quelques années, grâce à ma méthode pour mieux dépenser, j’avais enfin réussi à reprendre le contrôle de ma vie financière et j’arrivais à très bien me contenir et à dépenser raisonnablement.

Mais en vacances…

Je ne savais pas comment faire pour décrocher durant une ou deux semaines de vacances sans me tordre de douleur (financière) au retour!

Je savais bien qu’il y aurait un retour de vacances et qu’il y aurait aussi – bien sûr! – de nouvelles vacances dans quelques mois ou l’an prochain.

Mais j’en profitais tellement de ces vacances que je ne pensais surtout pas à mon douloureux retour!

Je me disais pourtant que ce serait vraiment mieux de bien contrôler mes dépenses de voyage et éviter ainsi deux à trois mois de stress financier qui me pousserait à une réduction extrême de mes dépenses prioritaires.

Ce qui me faisait vraiment souffrir et détester ma vie!

Me détester, aussi.

 

Trouver la motivation pour moins dépenser en vacances

J’ai finalement trouvé la motivation pour moins dépenser en vacances, cesser de me détester et être heureux!

Maintenant, je quitte pour mon voyage avec l’idée de repartir le plus vite possible!

Aussi, je cherche constamment des façons pour partir plus souvent…

Puisque voyager est une de mes passions, mon but est de voyager moins cher pour voyager plus.

Et j’y arrive assez bien!

J’ai réussi à me convaincre de ne pas dépenser de grosses sommes d’argent. J’ai cessé de me faire croire que plus je dépense et plus je serai heureux.

Désormais, je sais faire la différence entre une dépense qui me ressemble et une folie qui semble rendre heureux les autres. Car les autres, ce n’est pas moi!

Je ne suis toutefois pas encore totalement hermétique au marketing subliminal, mais je saisis désormais assez bien les pièges du marketing et de la consommation.

Aussi, quand je quitte en vacances, je me pose la question: comment faire pour ne pas être déçu au retour?

 

Pour ne pas être déçu au retour !

Voici quelques trucs simples que j’applique moi-même.

Il y a bien sûr la formule «tout compris» qui offre l’avantage de connaître son budget de vacances à l’avance, pour ceux qui aiment.

Mais il y a aussi un truc qui me revient à la mémoire là, maintenant…

J’ai ce souvenir d’il y a longtemps. J’avais 10 ans et Oncle Marcel et Tante Aline (deux très belles personnes qui ont quitté) m’ont invité à partager quelques jours de leurs vacances.

Je les vois encore s’arrêter pour noter chacune de leur dépense de voyage de Thetford à Montréal. Ce fut un voyage de pur plaisir pour moi!

Le voyage a pris au moins cinq heures avec le repas, le poste à essence et surtout le Dairy Queen (une chaîne américaine spécialisée en glaces, pour mes lecteurs européens).

Le plus drôle de l’histoire, c’est que pendant des années, j’ai cru que leurs dépenses leur étaient remboursées par l’employeur car à cette époque c’était le début des « vacances payées »!

Lorsque j’appris, quelques années plus tard, que seul le salaire était versé à l’employé durant ses deux semaines de vacances annuelles, je me suis senti un peu coupable d’avoir choisi le plus gros cornet du Dairy Queen!

Mais l’important ici, c’est que la méthode du carnet leur permettait de ne pas dépasser les limites du budget qu’ils s’étaient fixé!

Et ce truc est encore très utile aujourd’hui.

Quoique votre appareil intelligent vous aidera certainement car vous n’aurez rien à additionner!

 

Pas de budget pour les vacances mais…

Personnellement, je n’utilise pas le budget systématiquement pour mes vacances mais… c’est tout comme.

Généralement, je quitte avec une somme d’argent en liquide qui correspond à mon budget. Car pour moi, dépenser de l’argent papier me rend conscient de ma réalité financière.

Mais aussi pourquoi pas un carnet de notes ou une application pour appareil intelligent?

C’est vrai qu’il s’est écoulé 45 ans depuis mon voyage… Et que maintenant vous pouvez faire beaucoup mieux que le carnet et le crayon! Et aussi, beaucoup plus rapidement!

L’application que j’utilise pour iPhone est Budget .

Il y a aussi Money Wise pour Android qui fonctionne bien, me dit-on.

 

Être soi et dépenser en vacances

Personnellement, ce qui m’a le plus convaincu de ne pas abuser de ma carte bancaire et de ma carte de crédit en vacances (je n’utilise plus la carte de crédit pour mes dépenses personnelles depuis belle lurette!) – c’est simplement la perspective de mon prochain voyage!

C’est le plaisir anticipé de voyager encore et encore me stimule à être prudent et à mieux dépenser en vacances.

Ma motivation vient de mon plaisir de voyager. Et cette pensée est tellement forte que j’ai du plaisir à épargner en voyageant!

Je vous souhaite de bonnes vacances de moins en moins chères et de plus en plus agréables. Surtout, je vous souhaite plusieurs futures vacances qui vous ressemblent!

D’ailleurs, pour le plaisir de vous retrouver, je vous invite à vous joindre au groupe FB Le défi d’être soi.

Au plaisir,

Marc Blais

Catégories
Avoir plus d'argent Votre relation à l'argent

Pour retrouver la liberté financière, brisez vos chaines!

Vous aimeriez retrouver la liberté financière?

Mais vous vous sentez peut-être comme cet éléphant…

 

Vous sentez-vous enchainé financièrement ?

Savez-vous comment on dompte un éléphant pour qu’il vive tranquille et en captivité le reste de sa vie? Et pour qu’il en oublie même la très grande liberté qu’il avait, jadis?

L’éléphant est – comme vous le savez – un des animaux le plus forts au monde. Et pour le dompter, il faut éviter d’employer la force. Car avec lui, ce ne serait pas facile!

Donc, au lieu d’employer la force – ce qui nécessiterait de monopoliser les efforts de plusieurs hommes et des équipements de toutes sortes – son dompteur lui fait croire qu’il est un être faible. On lui fait voir qu’il a des limites… En fait, on lui enseigne qu’il est tout petit face à son destin…

Ouch!

– Mais comment fait-on?

– De la même façon qu’avec les gens qui perdent leur liberté financière!

 

Comment perd-on sa liberté?

Voici comment on fait avec un éléphant.

On lui enseigne petit à petit tout ce qu’il ne peut pas faire en lui inculquant la fausse croyance qu’il ne peut pas s’échapper.

On lui fait voir que son espace vital, son terrain, est tout petit.

Bref, on l’enferme dans de faux murs.

On lui fait croire qu’il a des limites, de fausses limites en fait!

***

En fait, l’énorme mammifère subit un processus raffiné en 4 étapes.

1) D’abord, lorsque l’éléphant est capturé il est maintenu en cage durant un certain temps.

2) Ensuite, il est attaché très solidement à plusieurs chaînes très solides.

3) Et quelques semaines plus tard, son dompteur lui enlève graduellement une chaîne à la fois, pour finalement ne conserver qu’une seule chaîne solide.

4) Et enfin, plusieurs mois plus tard, le puissant éléphant n’est attaché qu’à une simple corde!

Une simple corde qu’il pourrait briser d’un coup sec!

S’il le voulait…

Si seulement il se souvenait… qu’il en est capable!

 

Êtes-vous enchaîné par une fausse pensée?

Il y a tant de gens qui ne sont pas heureux et qui, pourtant, ne prendront pas l’initiative de changer leur situation parce qu’ils sont conditionnés à vivre dans la sécurité, le conformisme, toutes choses qui semblent apporter la paix de l’esprit, mais rien n’est plus nuisible à l’esprit aventureux d’un hommequ’un avenir assuré.

– Jon Krakauer ; Into the wild –

Vous sentez-vous enchaîné, coincé dans votre vie financière?

Comment est-ce arrivé, vous en souvenez-vous?

D’abord, vous devez savoir que cette fausse pensée, cette fausse croyance n’existe absolument pas!

Car ce n’est qu’une fausse croyance, une fausse chaîne devenue, avec le temps, une simple corde… dont vous pourriez vous libérer et retrouver la liberté financière que vous méritez.

Donc, cette corde, elle serait très facile à briser…

D’ailleurs, êtes-vous prêt à la briser cette croyance qui vous retient à votre passé? Cette fausse certitude qui affecte votre présent et limite tellement votre avenir!

Car vous pourriez enfin retrouver la liberté financière et commencer à réaliser vos rêves et concrétiser vos plus profondes aspirations!

Selon Dawson Church, auteur de Le génie dans vos gènes, nous avons le pouvoir de concevoir notre bonheur.

Loin de voir notre identité et notre essence déterminées une fois pour toutes par nos gènes, nous réécrivons en fait l’expression de nos gènes à chaque seconde par le simple fait de choisir ce que nous faisons, disons et pensons.

L’expression génétique dépendante de l’activité nous apprend que nous pouvons « en avoir l’expérience et le créer », puisque nous encodons délibérément de nouvelles voies dans notre cerveau.

Pensez à tous les projets que vous avez mis de côté au fil des années!

Brisez vos chaînes MAINTENANT!

Un plan d’attaque pour retrouver la liberté financière:

Passez à l’action en trois étapes:

  1. D’abord, il vous faut une motivation! Donc, faites la liste de vos rêves sur une feuille de papier, posez-en une copie près de votre lit. Et apportez une autre copie avec vous en tout temps. Ainsi, vous serez constamment en étroit contact avec un bien plus bel avenir: le vôtre!
  2. Éliminez graduellement vos croyances négatives. Aussi cet avenir deviendra aussi, graduellement, votre présent.
  3. Relisez la liste de vos rêves trois fois par jour durant un mois.

Faites-moi part des changements que cela aura dans votre vie!

Dans un mois, vous aurez changé!

Vous vous serez approché de qui vous êtes

Et ça, ce n’est pas rien!

Marc Blais

Catégories
Avoir plus d'argent Devenir minimaliste Économiser facilement Être soi dans la vie Le défi d'être soi Votre relation à l'argent

J’ai déjoué les pièges de la consommation, je suis libre!

Les pièges de la consommation?

Ce matin, en discutant avec une amie, je me demandais si plusieurs personnes sont ou ont été – comme moi – prisonniers de la consommation.

Maintenant que je me suis libéré, j’ai le goût de libérer les autres… J’ai le goût de les aider à sortir de la prison de l’argent et de la consommation. Oui, oui, c’est une prison!!

Pour me libérer des pièges de la consommation, j’ai dû apprendre à déjouer le marketing subliminal et surtout, j’ai dû apprendre à vivre heureux sans dépenser. À vivre dans la simplicité et en contaminant moins la planète de mes achats inutiles…

Je raconte toute mon histoire dans mon livre Reprenez rapidement le contrôle de votre vie financière.

Mais ne soyez pas trop impulsif, lisez plutôt ce qui suit. Car je vais bientôt vous partager le coeur du problème, que l’on vit tous…

 

Vivre sa vie en fonction des autres est la meilleure façon de la rater!

Je ne parle pas de faire des études ou un travail qui plaît à nos parents. Je parle de faire des choix en fonction de ce que les gens diront de nous.

Et je ne parle pas seulement des amis…

Je parle du respect que les gens – en général – nous donnent quand:

  • Ils nous voient portant certains vêtements
  • Ou conduisant une certaine voiture.
  • Ou quand ils nous voient partir pour un voyage exotique…
  • Et quand on se fait remarquer dans un resto branché.

Vous me voyez venir?

Même quand on croit être libre, on ne l’est pas vraiment!

Il y a toujours un soupçon de j’aimerais tellement que l’on me reconnaisse, grâce à mes choix de consommation.

Le pire, c’est que ces mauvaises décisions d’achat (si compulsives) sont trop souvent celles qui détruisent plusieurs semaines de comportement d’acheteur responsable!

C’est d’ailleurs ce qui a bien failli m’arriver deux fois en deux ans.

Aussi, je vous parle dans cet article de ce que j’ai vécu il y a quelques mois chez Rudsak.)

Mais en attendant…

 

Se libérer de l’image…

L’an dernier, j’étais à la boutique Jeans Levi’s à Paris sur les Champs-Élysées. Je n’avais rien à faire là! Car ce magasin vise surtout les plus jeunes que moi… Mais comme j’étais en congé et avec ma fille, j’y suis entré.

Dans cette boutique, tout était fait pour que je succombe. Et que j’achète quelque chose dont je n’avais pas vraiment besoin.

Du comportement des vendeurs jusqu’à la musique, en passant par l’étalage idéal des produits… Tout avait été réfléchi pour me forcer à chercher quelque chose à acheter!

Je me mis donc à chercher.

Jusqu’à ce que je me pose sérieusement la question: mais qu’est-ce qui m’arrive?!

Et là j’ai compris!

Je me suis alors retourné une dernière fois pour apprécier toute cette fantastique mise en scène autour de moi.

Tout était parfait!

Parfait pour faire succomber un acheteur fragile émotivement… (Ce que nous sommes tous à différents niveaux et selon le moment et les émotions que nous vivons.)

Bref, tout était pensé pour convaincre un consommateur de combler son vide affectif… par un produit!

Le concept? Nous faire remplacer, mieux encore, substituer une de nos blessures par la consommation.

J’étais sur la scène de mon propre théâtre. J’y jouais mon propre personnage. Je sentais que j’allais combler là d’un coup toutes mes insécurités – moi qui pensais ne plus en avoir!

Mais j’ai résisté, car j’ai compris il y a quelques années… que ressembler à quelqu’un d’autre ne me rendra jamais heureux.

J’ai grandi et j’ai découvert le prix à payer à notre humanité qui veut se pavaner de marques et d’objets achetés à crédit.

Je dépense donc je suis, par Roxane Malik

Sortez vite de cette prison de la consommation, de cette vie artificielle!

Vous vous demandez bien comment arriver à être soi ? Je vous suggère mes récents articles qui traitent des moyens à prendre pour vous libérer des pièges d’une vie qui n’est pas la vôtre.

Ce que vous savez maintenant sur les pièges de la consommation est un symptôme visible qu’il vous reste un bout de chemin à parcourir pour vous réaliser. Servez-vous-en pour avancer dans votre vie!

Écrivez-moi ici.

Je répondrai à vos questions en privé.

Marc Blais

Catégories
Avoir plus d'argent Votre relation à l'argent

Faites comme moi, n’essayez plus jamais de faire votre budget!

C’est là toute une affirmation pour un coach financier!

C’est qu’au cours des 30 dernières années dans le domaine financier;

J’ai remarqué que faire son budget est inutile pour 80% des gens!

Faire son budget, ce n’est pas pour tout le monde!

La question que je me suis posée il y a quelques années est: pourquoi une personne intelligente qui réussit bien sa vie n’arriverait pas à appliquer ces simples règles de gestion à sa propre vie financière?

Voici le fruit de ma réflexion. Partagez-moi votre point de vue dans les commentaires.

Faire votre budget: vous n’aimez pas du tout, un peu ou passionnément?

Dans quel groupe vous reconnaissez-vous le plus?

1 Les intuitifs sans budget!

Les intuitifs – comme moi!- vivent sans budget. Ils ne veulent pas être contrôlé ni ne veulent se contrôler eux-même !

Les intuitifs veulent pouvoir se payer ce qu’ils aiment quand ils le veulent par contre…

Ils savent bien qu’ils ont des limites financières mais ils veulent en entendre parler le moins souvent possible!

Pour eux, faire et suivre un budget n’est pas concevable. Bien qu’ils soient conscients que ce serait parfois très utile…

Les intuitifs se disent que la vie les amènera où il se doit quoi qu’il arrive.

Ils ne font que rarement leurs comptes et ils espèrent qu’il leur restera assez d’argent pour réaliser leurs rêves, à la fin de l’année.

2 Les semi-conformistes, ou semi-intuitifs

Les semi-conformistes doutent de leur capacité à relever le défi de leur sécurité financière.

Ils savent ce qu’ils devraient faire mais échouent fréquemment car ils manquent de résilience.

Ils sont comme tous ceux qui font des régimes alimentaires à répétition. Et ils échouent constamment pour la même raison: le manque de continuité dans leur nouvelle façon de faire.

Ils tentent périodiquement de re-suivre les conseils des conseillers et planificateurs financiers mais ils échouent encore et encore…

Alors, la culpabilité s’empare d’eux et ils se sentent de plus en plus vulnérable. Souvent, leur situation financière s’est empiré au fil des années.

3 Les fans du budget

Ceux-là sont des naturels du budget!

Ils appliquent les meilleures règles de gestion financière connues. Celles-la même qui sont enseignées dans les écoles de gestion pour les entreprises.

Eh oui, ce sont les mêmes principes!

Ma mission est d’aider 80% des gens à reprendre le contrôle de leur vie financière

Mon article vise particulièrement les intuitifs et les demi-conformistes. Les fans du budget, ne quittez pas! Vous apprendrez plein de nouveaux trucs à me lire. Et en plus, vous comprendrez mieux votre conjoint et vos amis qui sont aux prise avec une situation financière chancelante. Vous les comprendrez mieux en lisant cet article car sachez-le: vous êtes une minorité, vous représentez seulement 20% de la population active (selon mon évaluation non scientifique, mais qui est tout de même supportée par 30 ans d’observation).

Alors quoi faire si vous n’aimez pas faire votre budget?

Vous faites parti des 80% qui sont insatisfait de leur vie financière mais qui n’arrivent pas à gérer leur argent avec les méthodes traditionnelles?

Vous avez le choix entre:

1 vous résoudre à rentrer dans le rang! Ou

2 trouver des façons de faire adaptées à votre personne

Pourquoi je ne parle pas de faire un budget sur ce blogue?

J’ai conseillé des clients pendant des années jusqu’à ce que je me décourage du peu de résultats que j’obtenais…

Je ne pouvais pas me résoudre à planifier la vie d’une personne pour ensuite la laisser sans outil concret pour atteindre ses objectifs!

Au cours des dernières années, j’ai décidé et réussi à relever le défi de reprendre le contrôle de ma vie financière. Mon parcours vers une vie financière de plus en plus saine financièrement et autrement s’est fait plutôt bien.

Vous savez maintenant trois choses. Vous savez pourquoi vous n’aimez pas faire un budget, vous savez que vous faites parti d’une majorité à ne pas aimer faire un budget et surtout vous savez que vous pouvez reprendre le contrôle de votre vie financière sans faire un budget!

Je vous offre de continuer à lire mon blogue et mon livre.

Un programme d’accompagnement personnalisé et confidentiel sera bientôt disponible. Cliquez ici pour en être informé!

N’hésitez pas à partager cet article avec une personne – comme vous – qui fait partie de la majorité invisible (80% de la population!)

Ne soyez plus timide: visez le Bonheur Financier!

Marc

Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement Voyager plus !

Réduire ses frais variables et vivre le bonheur

Il n’est pas facile de réduire ses frais variables!

À une certaine époque de ma vie, je n’avais pas le contrôle de ma vie financière.

En fait, je dirais qu’à ce moment-là, c’était plutôt l’inverse.

C’était mes finances qui contrôlaient ma vie! Malheureusement.

Mais un jour, tout a changé!

livre-de-marc-blais-reprenez-le-controle-de-votre-vie-financiereCar j’ai décidé de reprendre le contrôle de ma vie financière, à ma manière. (Je raconte comment dans mon livre.)

Et ce fut une grande surprise pour moi de constater tous les résultats positifs sur ma vie!

En quelques semaines seulement, j’avais réussi à réduire mes frais variables de 50%…

Moi-même (je suis comptable), quand j’ai refait le calcul; j’ai été surpris!!

En fait, je ne croyais pas mon propre calcul!

Laissez-moi vous raconter…

 

Laissez-moi vous raconter comment on peut réduire ses frais variables

Il y a quelques années, j’étais ébloui par la nécessité de toutes mes dépenses.

Je croyais à tort que tous mes désirs étaient de réels besoins.

D’ailleurs, j’explique dans cet article comment gérer la différence entre désirs et besoins.

Bref, j’étais un acheteur impulsif et je suis devenu minimaliste (sans le savoir)!

Et voici quelques-uns de mes secrets (durement appris!) pour mieux réduire ses frais variables.

Quelques-uns de mes secrets pour réduire ses frais variables

D’abord, pour vous mettre dans le contexte, je ne parle pas de travailler davantage pour gagner plus d’argent!

Mais plutôt d’effectuer l’une des tâches suivantes chaque semaine.

Et je n’aime pas l’idée de me forcer à faire des choses, surtout quand elles sont monotones et répétitives!

C’est pourquoi je me suis appliqué à décortiquer et simplifier la façon traditionnelle de faire son budget et de contrôler son budget afin de rendre le tout plus agréable.

Et surtout, afin que vous trouviez cette tâche beaucoup plus simple!

Car, pour ceux qui ne me connaissent pas encore, je suis un comptable qui ne fait pas son budget!

Mon secret #1: Contrôlez vos dépenses de la semaine.

Sans cette action, je ne vois vraiment pas comment j’aurais pu y arriver!

Il s’agit d’additionner bêtement toutes vos dépenses variables de la semaine. Sans en oublier.

Et sans exclure ce que vous considérez des petits montants.

Une application sur votre téléphone intelligent ou un calepin avec des colonnes seraient des outils idéals.

Quelles dépenses variables devez-vous considérer?

Je vous suggère d’additionner chaque jour et au fur et à mesure que vous les dépensez, les frais variables qui suivent:

  • Épicerie
  • Essence et réparation d’auto, frais de transport
  • Restos et bar
  • Soins de santé et de beauté
  • Pharmacie
  • Vêtements

 

Mon secret #2: Révisez vos frais variables de la semaine

À partir d’ici, vous commencerez déjà à profiter des résultats de votre assiduité à noter vos dépenses variables. En effet, une à deux semaines devraient suffire pour que vous ayez un premier portrait de vos dépenses variables réelles.

Vos dépenses secondaires

Vous trouverez peut-être que certaines de vos dépenses sont discutables…

En fait, les dépenses qui ne vous apportent pas tant de satisfaction en regard au montant dépensé sont plutôt des dépenses secondaires. Elles sont tout simplement des dépenses non prioritaires pour vous.

Et c’est important que vous le sachiez. Que vous les haïssiez un peu, car ces dépenses sont secondaires, c’est-à-dire qu’elles ne vous apportent que peu de plaisir en comparaison à vos dépenses prioritaires.

 

Vos dépenses prioritaires

Identifiez vos dépenses dont vous êtes fiers! C’est-à-dire celles qui vous apportent un réel bienêtre…

Celles que vous trouvez essentielles dans votre vie pour être heureux!

Ce sont vos dépenses prioritaires.

Dans mon cas, c’est l’épicerie, un bon expresso et le bon vin!

Et vous?

Ah! j’oubliais; voyager plus souvent est important pour moi!

 

Vos dépenses irrationnelles

Et il y a aussi les dépenses dont le prix vous surprend encore et encore. Et qui vous font souffrir, car elles ne vous ressemblent pas.

Vous savez le genre de dépenses que l’on fait pour faire comme les autres, pour paraitre…?

Celles-là vous devriez y réfléchir.

Et prendre une décision. Comme je l’ai déjà fait!

Cela vous semble difficile?

Et ne vous trompez pas: ça l’est! Mais ce n’est pas impossible.

Je l’ai fait. Et vous pouvez le faire!!

 

Mon secret #3: Lisez et informez-vous constamment

Je vous suggère de lire, chaque semaine, au moins un article de mon blogue Bonheur Financier (ou d’un journal que vous aimez et comprenez bien).

Idéalement, vous devriez lire des articles qui traitent de finances personnelles, sans chercher à vous vendre un produit. D’abord, parce que les produits financiers sont souvent complexes. Ensuite, parce que vous ne cherchez pas à acheter un produit financier ou autre, vous cherchez à économiser facilement!

Mais faites bien attention de ne pas confondre ce que vous cherchez avec un article qui traite d’économie et d’investissement, comme mon blogue L’investisseur intelligent. Car à moins que le sujet de l’investissement ne vous intéresse, les nouvelles sur l’économie ne vous apporteront rien de bon pour vous aider à mieux gérer vos dépenses.

 

Et il y a aussi les frais fixes qui peuvent étouffer votre vie!

Si vous sentez qu’il y a quelque chose qui cloche entre vos revenus et vos dépenses, c’est peut-être que vous avez des dépenses fixes trop importantes à votre goût.

Les dépenses fixes sont des dépenses que l’on regrette rapidement!

Car nos frais fixes contrairement à nos frais variables sont là pour rester un certain temps. bref, vous ne pouvez pas vous en débarrasser d’un coup. Étant donné que vous avez des engagements (loyer, emprunt, location de voiture, etc.) que vous ne pourrez modifier qu’avec le temps.

Mais vous devriez penser tout de suite à un plan pour vous réduire vos dépenses fixes et rétablir l’équilibre dans votre vie!

Vous y gagnerez en liberté. Vous savez, ce qu’on la liberté financière… Et bien, c’est ça!

 

Que feriez-vous avec des centaines de dollars de plus par mois?

Pensez à vos objectifs des 12 prochains mois; comme vos vacances, votre nouvelle décoration intérieure, vos rénovations, votre voyage de rêve, etc.

Et estimez-en le budget correspondant et aussi, discutez-en en couple. C’est très important!

Aussi, pour vous motiver, pensez donc à vos objectifs à long terme :

  • L’achat d’une résidence
  • Les études des enfants
  • Votre retraite
  • Vos rénovations majeures
  • La naissance d’un enfant
  • Une réorientation professionnelle
  • Une année sabbatique

 

Bref, on n’a rien à perdre à réduire ses dépenses variables!

Ne trouvez-vous pas?

Faites comme moi. Et libérez des centaines de dollars par mois pour ce que vous aimez le plus!

Marc Blais, coach financier

Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement Votre relation à l'argent Voyager plus !

Et hop! Gérez vos finances en 1 heure par semaine!

Croyez-vous que gérer vos finances en 1 heure par semaine est vraiment possible?

Selon moi, en simplifiant sa vie, même les millionnaires peuvent gérer leurs finances personnelles en une heure par semaine!

Dans cet article, je vais vous montrer comment à la fois gérer et contrôler vos finances en 1 heure par semaine. Ou 7 minutes par jour, si vous préférez!

 

Combien de temps faut-il pour bien gérer ses finances?

Je ne sais pas combien de temps vous prenez actuellement pour vos finances personnelles, mais si vous suivez les trucs et astuces simples de mon blogue et la méthode dont je parle dans mon livre Reprenez rapidement le contrôle de votre vie financière, vous trouverez rapidement votre façon bien à vous de réduire ce temps à moins de 10 minutes par jour.

livre-de-marc-blais-reprenez-le-controle-de-votre-vie-financiere

Et ce, tout en améliorant votre Bonheur Financier!

Bref, que vous ayez peu ou beaucoup d’argent, vous n’avez pas d’excuses!

 

Trouver le temps pour bien gérer ses finances…

Si vous pensez que:

  • C’est bien beau, 1 heure par semaine, mais je n’ai pas de temps à perdre avec mes chiffres…
  • En plus, je n’aime pas assez les chiffres pour ça…
  • Je m’y perds trop facilement…

Je vous répondrai que:

  • Il existe des méthodes très simples qui vous éviteront des calculs fastidieux.
  • Vous perdez déjà bien plus qu’une heure par semaine à vous préoccuper de votre argent.
  • Le stress financier que vous vivez actuellement peut facilement être compensé par une heure d’effort hebdomadaire.

En somme, le stress financier causé par une mauvaise gestion de votre argent vous cause déjà des pertes de temps et des pertes de sommeil.

Plusieurs études prouvent l’ampleur des pertes de sommeil causées par le stress financier.

 

Un truc pour débiter et se trouver du temps pour ses finances:

Une lectrice se donne un rendez-vous personnel d’une heure (tout comme les gens qui font de l’exercice).

Par exemple, pour elle c’est le samedi matin de 10h à 11h.

Elle se prépare un bon café, choisit un bon poste de radio et ferme son iPhone!

 

Vais-je économiser en investissant 1 heure par semaine pour mes finances?

Une chose est certaine; plus on s’intéresse à quelque chose, meilleurs sont nos résultats!

Autrement dit, votre bonheur financier dépend de vous!

Personnellement, mes frais variables mensuels ont diminué de 50% après seulement quelques semaines de travail sur mes finances!

Et bien que j’avais des responsabilités familiales importantes, j’ai tout de même réussi à réduire (de façon permanente) mes dépenses variables ! Et je maintiens toujours le contrôle, plusieurs années plus tard.

Dépenser moins, voyagez plus!

Vous est-il déjà arrivé d’espérer toute l’année pour partir en voyage et finalement devoir malheureusement le reporter à l’an prochain, faute d’argent?

Ce fut difficile n’est-ce pas?

Mais aujourd’hui, ces vacances dont vous vous êtes privé trop souvent sont à votre portée. Et beaucoup plus que vous ne le pensez…

Vous savez: vous êtes libre de votre vie, vous êtes libre de vos finances. Et vous êtes libre de faire des choix personnels, des choix qui vous ressemblent.

Tout comme vous êtes libre de voyager plus et de voyager moins cher, comme je le fais!

 

La solution au manque d’argent: gérez vos finances en 1 heure par semaine!

Combien d’argent pensez-vous pouvoir sauver et investir sur ce qui vous tient beaucoup plus à coeur en réservant aussi peu que quelques minutes par jour à mieux gérer votre vie et vos dépenses personnelles?

En fait, je vous parle ici d’apprendre à autogérer votre vie. Et donc, votre argent.

Une fois que vous l’aurez appris, c’est un service gratuit que vous vous offrirez tous les jours.

Et vous découvrir que  l’autogestion de vos finances sera efficace dans toutes les autres sphères de votre vie ; pour votre famille, votre travail, votre santé…

Aidez-vous.

C’est le temps d’agir… pour vous!

 

Quelle serait votre situation financière idéale?

 Avez-vous déjà pensé à votre vie idéale?

Vous pouvez télécharger le chapitre 1 de mon livre gratuitement. Vous y trouverez matière à réflexion…

Peut-être que ce serait de pouvoir ne plus penser à vos comptes!

De voyager plus?

Ou de finalement vivre sans dette!

Ou tout simplement d’avoir un fonds de sécurité pour faire face aux imprévus de la vie?

Votre situation financière idéale, vous l’atteindrez en changeant quelque chose dans votre vie.

Libérez-vous de vos finances! Si vous le désirez, c’est que vous le pouvez!

Changer de vie, c’est aussi changer votre vie financière!

Vos finances en 1 heure par semaine, pensez-y!

Marc Blais

Auteur, formateur et coach financier

Catégories
Avoir plus d'argent Trouve ton pourquoi et deviens un entrepreneur à succès! Votre relation à l'argent

3 trucs pour dépasser vos limites et avoir plus d’argent!

Croyez-vous possible de dépasser vos limites?

Combien de fois vous êtes-vous trompé à propos de vous-mêmes et de vos limites? Moi, souvent!

Et combien de fois avez-vous été convaincus de ne pas être capables de faire quelque chose ou d’atteindre un but, pour finir par réussir ce que vous croyiez impossible? Moi, souvent!

Et combien de fois vous êtes-vous dit que vous n’auriez jamais ceci ou cela? Moi, souvent!

Nous pouvons dépasser nos limites!

Je ne peux m’empêcher de penser à un professeur d’anglais qui m’avait su me convaincre que je n’étais pas doué pour les langues. J’y ai vraiment cru pendant une quinzaine d’années… jusqu’au jour où j’ai remis en question cette certitude.

Et aujourd’hui, je suis trilingue!

J’y repense souvent à cette erreur. Car si j’ai pu croire en une limite, je dois bien croire en plusieurs, sans le savoir!

Mais j’ai en quelque sorte pris ma vengeance… sur moi-même. Et aujourd’hui j’en suis fier!

Car j’ai dépassé cette limite qui était réellement une fausse croyance que j’avais achetée d’un professeur de bonne foi qui ne voulait que mon bien en me conseillant de ne plus jamais suivre de cours d’anglais, afin de m’éviter d’autres échecs.

Et vous, quelle fausse croyance avez-vous achetée au cours de votre vie, pour vous protéger ou pour toute autre raison?

Quelles limites financières aimeriez-vous dépasser?

Réfléchissez. Et soyez audacieux, vous en avez le droit!

Pourquoi croit-on en nos limites?

Malheureusement, nous ne croyons en nous que partiellement! Et nous croyons en nos limites?

Vous êtes-vous déjà entendu dire:

« Je ne serai jamais… riche »

« Je n’aurais jamais… d’argent »

« Moi, je ne suis pas bon pour…épargner de l’argent »

Peut-être qu’il vous vient d’autres exemples?

Vous savez qu’Il existe plusieurs bonnes explications psychologiques pour ne pas dépasser nos limites et une de celles-là est que l’on y croit vraiment.

Pour simplifier, disons que c’est un choix – plus ou moins conscient – que l’on fait!

Réfléchissez bien à ce qui suit:

Qui a décidé que votre vie actuelle serait votre limite? 

Voici quelques possibilités, peut-être que certaines s’appliqueront à vous:

  • Peut-être que quelqu’un qui a eu peur pour vous et qui voulait vous protéger – au cas où vous échoueriez – vous a dit ou laissé voir que vous ne seriez jamais capable de faire quelque chose?
  • Y aurait-il quelqu’un qui ne veut pas que vous réussissiez là où il a échoué, par jalousie, ou pour vous protéger d’un échec?
  • Ou est-ce tout simplement que je me protègerais moi-même, simplement pour m’éviter l’échec?

Notre vie financière est un bon exemple des limitations que nous nous imposons dans nos vies.

Et nous en vivons souvent et malheureusement difficilement les conséquences!

Et à la longue, à force de se répéter des phrases comme :

« Je n’ai pas d’argent »

« Je suis foutu »

« Encore une facture! »

On n’arrive plus à croire en nous, suffisamment fort, pour dépasser nos limites…

3 façons efficaces pour dépasser vos limites

Je vous suggère ces 3 trucs super efficaces que j’utilise en coaching privé et qui vous aideront à rapidement dépasser vos limites, à condition que vous passiez à l’action.

1) Faites une liste de tout ce qui va bien dans votre vie!

Oui, oui, une liste!

Par exemple;

« Je suis en bonne santé! »

« J’ai de beaux enfants! »

« Mes parents et mon conjoint m’aiment! »

« Je suis utile aux autres et ils me le rendent bien! »

Je suis certain que vous pouvez continuer ainsi longtemps… Alors, allez-y, épuisez-vous à écrire! Et n’arrêtez que lorsque plus rien ne viendra.

Et continuez les jours suivants!

Vous croyez peut-être que votre liste sera courte, mais vous verrez qu’elle s’agrandira de jour en jour, avec votre bonheur de vivre.

2) Décidez les aspects vous voulez vraiment améliorer dans votre vie

Prenez le temps de noter tous les objectifs qui vous viennent en tête et choisissez-en seulement deux ou trois pour commencer.

mieux gérer mon argent Marc BlaisSi vous possédez déjà mon livre, consultez le premier chapitre pour vous aider, sinon téléchargez le 1er chapitre, c’est gratuit!

Vos objectifs de vie peuvent être variés, par exemple, vous aimeriez:

  • Trouver un bon emploi qui vous plaît et qui vous ressemble
  • Retrouver votre calme face à vos finances
  • Vous sentir en contrôle dans votre vie

Ça vous parle?

Allez-y, continuez…

3) Changez votre dialogue intérieur

Si vous avez l’habitude de penser intérieurement et de vous répéter :

« Je n’aurai jamais d’argent »

Changez votre réalité en vous répétant 3 fois contre une :

« J’aurai bientôt plus d’argent! »

« Encore un compte! »

À chaque fois, répétez-vous 3 fois

« Ah, comme prévu, le compte que j’attendais! »

« Je n’ai pas d’argent »

Répétez-vous 3 fois intérieurement

« Pour le moment, je n’ai pas d’argent! »

Donnez-vous un peu de temps pour dépasser vos limites!

Atteindre un objectif prend du temps et des efforts, c’est normal.

Car si par exemple, vous n’avez jamais été économe, vous n’allez pas le devenir en une semaine!

Quoique vous pourriez sans doute réussir en relevant ce défi pour reprendre le contrôle de vos finances en 21 jours!

Et aussi, si vous aimez observer les autres, vous pourriez apprendre beaucoup de ceux qui réussissent bien ce vous avez le plus à apprendre.

Êtes-vous prêt à dépasser vos limites?

Marc Blais, Coach en Bonheur Financier

Crédit photo: 123rf