Catégories
Avoir plus d'argent Devenir un leader inspirant Être soi dans la vie Le défi d'être soi Le leader inspirant au travail Trouve ton pourquoi et deviens un entrepreneur à succès! Votre relation à l'argent

Les cordonniers mal chaussés de la finance!

Ah ces gestionnaires stressés par leur budget personnel, ces cordonniers mal chaussés de la finance…

Ils…  Je veux dire; nous sommes bien plus nombreux qu’on pense!

Depuis que je m’expose et que je parle de mon ancienne réalité à des confrères, j’en découvre de plus en plus! Ces gens sont des personnes que vous n’auriez pas soupçonnées…

Des gens comme ce conseiller en placements qui gère un portefeuille de plus de 20 millions de dollars dans une des plus grandes firmes de placements au canada, une gestionnaire d’entreprise qui dirige une société de plus de 10 millions de dollars d’actif, un président d’une société cotée en bourse qui développe sa société avec brio…

 

Des exemples de cordonniers mal chaussés!

Je ne manque pas d’exemples incongrus!

On voit bien des médecins qui ne se préoccupent pas suffisamment (ou pas du tout!) de leur santé et qui font pourtant de l’excellent travail. Alors pourquoi des gestionnaires chevronnés ne pourraient pas mal gérer leur budget personnel!

Comment expliquer qu’autant d’experts en gestion, de consultants, de conseillers financiers, de managers, de dirigeants et de hauts dirigeants de sociétés importantes ;

  • N’arrivent pas à payer leur carte de crédit à temps !
  • Dépensent tous les mois beaucoup plus que ce qu’ils ne gagnent !
  • Préparent un beau budget en début d’année, mais cessent de le contrôler dès le premier mois de l’année !
  • Perdent le contrôle de leur budget un jour et ne reprennent que rarement le contrôle de leur vie financière. Et ce, malgré l’augmentation constante de leurs revenus au fil des années !

Ces managers qui ne se préoccupent pas suffisamment de leur argent sont pourtant reconnus et bien rémunérés pour leur expertise financière et de gestion !

Ils représentent tout de même les cordonniers mal chaussés de la finance!

C’est tout de même un peu honteux pour un gestionnaire reconnu dans son domaine de devoir s’avouer ses difficultés à gérer ses propres finances…

Aussi, ça mérite bien de creuser un peu et de trouver une solution!

 

Les gestionnaires, les entrepreneurs et leur budget personnel !

Comment expliquer ce phénomène de cordonniers mal chaussés en finances personnelles où des experts agissent souvent pire que certains qui n’ont jamais eu accès à l’éducation financière?

C’est la question à Barbara Demers de l’Académie des finances personnelles.

« Il y a souvent une surestimation des revenus réellement gagnés. Est-ce que c’est en réaction avec le « standing »?

Par exemple, j’ai tel poste ou je suis entrepreneur, je peux me permettre de…

En tant que gestionnaire ou entrepreneur, on veut avoir l’air de réussir. À quel prix?

Quand ces gestionnaires ou entrepreneurs regardent leur réalité budgétaire en face, ils tombent souvent de haut et ça fait mal. Ils doivent faire des choix déchirants. »

Dans un autre ordre d’idée, me dit Barbara;

« Les personnes vivant de l’aide de dernier recours ont souvent une meilleure capacité de mieux gérer leur budget même si ce n’est pas facile. Ça n’empêche aucunement l’inquiétude d’être capable de tout payer mais elles n’ont pas de marge de manœuvre et c’est en ce sens qu’elles réussissent mieux. »

 

Il est où est le problème de ces cordonniers mal chaussés?

Je me suis posé cette question il y a une trentaine d’années quand ils venaient me consulter dans mon cabinet.

La réponse se situe dans cette question : quel est votre niveau d’intérêt pour votre vie financière, comme outil de réussite de votre vie ?

En d’autres mots (ou en quelques chiffres !), de 0 @ 10, quel est votre intérêt pour votre situation financière en général?

Votre réponse? ________

 

Peut-on changer notre intérêt pour nos finances personnelles ?

J’ai posé cette question à Geneviève Desautels, MBA. Geneviève est coach certifiée, formatrice et conférencière.

Elle est aussi fondatrice d’Univers Un monde en soi et auteure de Oser le monde en soi, un merveilleux livre que j’ai lu avec plaisir!

Geneviève propose que l’on se pose sérieusement les deux questions qui suivent :

  • Qu’est-ce qui fait qu’à cette étape-ci de votre vie, vous devez prendre en charge vos finances personnelles ?
  • Quels seront les impacts à court, moyen et long terme si vous ne passez pas à l’action maintenant en regard de vos finances personnelles ?

Hum…

Je vous laisse un instant pour y penser…

 

Aimez-vous l’argent ?

Quelle question difficile !

Personne n’osera répondre oui à cette question. De peur d’être jugé!

D’un côté, si vous aimez trop l’argent, vous en serez l’esclave et votre bonheur passera après !

En revanche, si vous sous-estimez l’argent, vous aurez des ennuis! Car c’est seulement une question de temps et vous constaterez que vous en avez vraiment besoin…

 

L’argent ce miroir de ma vie…

Quels que soient nos problèmes avec l’argent, j’ai remarqué que nos difficultés nous retournent souvent en image, en douleur et quelques fois même en tristesse; notre vérité, notre réalité.

Mon explication, c’est que toutes les facettes de notre vie se copient comme un “copier/coller” dans les 7 sphères de notre vie.

 

Si vous êtes un gestionnaire d’expérience, vous savez bien que vous avez en vous plus que toutes les compétences nécessaires pour réussir à utiliser votre argent pour votre succès et pour vous réaliser.

Le manque d’éducation financière n’est pas l’explication recherchée dans votre cas!

Aussi, un travail sur soi est souvent nécessaire pour parvenir à un meilleur équilibre de vie.

 

L’éducation financière ne suffit pas!

En écrivant Reprenez le contrôle de votre vie financière, j’ai constaté qu’il existe de nombreux blocages personnels et que ces blocages dirigent nos pensées et nos actions et nous empêchent de diriger notre vie comme on l’aimerait!

Quelques fois la motivation sera suffisante pour s’en sortir, mais ce ne sera pas toujours possible.

Le monde de la finance n’est pas conscient de ce problème que vivent intensément plusieurs bons gestionnaires dans l’anonymat et la détresse.

Plus d’éducation financière ne suffirait clairement pas à amener les gens à mieux gérer leurs finances.

Ce qu’il faut, c’est corriger le problème à sa source.

Il faut changer la perception de l’argent grâce à des techniques efficaces et rapides tout en évitant de longues thérapies coûteuses et douloureuses.

Par exemple, je n’avais pas pensé que l’EFT (Emotional freedom Technique) pouvait être utile dans ce cas. Mais en participant à une seule séance, j’ai réussi à faire des liens que je ne soupçonnais pas entre mon argent et mes émotions.

 

Travailler sur soi

Pour Zarah, souvent, on n’est même pas conscient de ce qui fait que nos finances ne vont pas bien!

Encore une fois, travailler sa relation à l’argent est crucial. J’ajouterais même que travailler sa relation à l’argent avant de mettre les efforts pour se sortir d’une mauvaise situation financière est nécessaire. Sinon, vous allez vous boycotter !

Parmi les possibilités de croyances limitantes, il y a :

  • L’argent ça ne pousse pas dans les arbres,
  • Il faut travailler fort pour y arriver
  • Les riches sont des voleurs.
  • Et ma préférée, l’argent ne fait pas le bonheur…oui mais il y contribue !

Avec des croyances comme celles-là comment voulez-vous que l’argent vienne à vous ?

Alors, il ne reste qu’à changer nos croyances limitantes sur l’argent!

Pour Zarah Issany, coach et formatrice, la vie professionnelle est une photocopie de la vie scolaire. Si vous avez travaillé dur pour avoir des notes, vous travaillerez certainement fort pour avoir de la reconnaissance et de l’argent.

Qu’en pensez-vous ?

Marc Blais

Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement

Le truc pour bien vivre sans faire un budget personnel

Faire un budget personnel est un défi de taille pour la majorité des gens!

C’est ce que j’ai découvert au fil des ans…

La vérité, c’est que la majorité de mes clients, amis et relations, éduqués ou non financièrement, ceux qui ont la compétence de le faire, tout comme ceux qui savent qu’ils doivent faire un budget personnel n’ont ne le font pas!

Je n’ai pas le goût!

J’ai pas le temps!

Ce n’est pas une priorité!

80% des gens, selon moi, n’appliquent pas les règles de base en planification financière, ne font pas ce qu’ils devraient faire, pour bien gérer leur argent et ne pas manquer d’argent pour s’épanouir dans leur vie.

Même pas moi!

Peut-on vivre sans faire un budget personnel?

Plusieurs statistiques démontrent que 50% des gens préparent un budget. Mais ces mêmes statistiques ne disent pas combien s’en servent réellement pour gérer leurs finances…!

C’est-à-dire?

La vérité, c’est que faire un budget personnel est tout de même une tâche pas si agréable, même pour un comptable! Une tâche qui demande du travail, de l’analyse et un quand même un peu de recherche.

Car faire un budget personnel, c’est un peu comme se donner de nouvelles résolutions de début d’année… Vous connaissez?

Aussi, le vrai problème, ce n’est pas de le préparer ce budget, mais de le suivre!

C’est pourquoi je crois que pas plus de 20% des gens suivent vraiment un budget!  Et qu’ils s’en servent comme un outil de contrôle budgétaire, de la même façon que nous le faisons dans les entreprises.

Car ce sont les mêmes règles , en fait!

Faire un budget personnel… Beurk!

Personnellement, je n’aime pas faire un budget personnel.

Et j’aime encore moins avoir à faire le suivi de mon budget!

Alors, si vous êtes comme moi, réjouissez vous…

Car j’ai trouvé d’autres solutions!

Savoir combien je dépense

Comment donc savoir combien et comment je dépense sans faire un budget personnel et sans avoir à le suivre?

Car la base pour savoir si on est sur la bonne route, c’est-à-dire, si on réalise son plan de vie, c’est de mesurer ses progrès vers son objectif. Est-ce que je m’approche du but que je me suis fixé ou est-ce que je m’en éloigne?

L’argent est un des outils pour vous réaliser. Il faut l’utiliser au maximum!

En faisant un suivi de vos dépenses variables (les dépenses sur lesquelles vous avez un certain contrôle), vous découvrirez très rapidement combien vous dépensez et comment vous dépensez votre argent.

Je me fais souvent dire que le fait de savoir combien je dépense ne me donnera pas plus d’argent…

C’est vrai mathématiquement. Mais totalement faux, en pratique…

Car c’est justement le fait de savoir combien et surtout comment tu dépenses actuellement ton argent qui t’aidera à comprendre quoi changer de ton comportement pour réduire cette dépense.

Certaines personnes aiment trop l’argent. Tandis que d’autres le détestent.

Je pense qu’il faut juste considérer l’argent pour ce qu’il est. L’argent n’est pas une fin. Il est un moyen. Un des moyens pour atteindre ses buts…

Le budget par enveloppes

Une des stratégies les plus simples est la méthode de l’enveloppe.

Cette méthode toute simple consiste à identifier un montant hebdomadaire par type de dépense – par exemple l’épicerie. Et je déposerai donc 200$ dans l’enveloppe « Épicerie ». Je prends délibérément le poste de l’alimentation car je crois que 9 personnes sur 10 ne connaissent pas le coût de leur alimentation. 

Je vous offre avec plaisir un extrait du chapitre 3 de mon livre LE bonheur financier en 7 minutes par jour.

Pour ceux qui n’ont vraiment pas le goût de lister chacune des dépenses qu’ils font, il y a une alternative que j’appelle le budget par enveloppes.

Certains utilisent aussi les pots « Mason ». Personnellement, je trouve le format enveloppe plus pratique pour le sac à main!

Mais les deux fonctionnent très bien. Et c’est à vous de choisir.

N’en déplaise aux puristes, le budget par enveloppes est un truc tout simplement génial :

  • Il est facile
  • Rapide
  • Gratuit
  • Efficace
  • Et il est précis!

Son seul défaut, mais c’est aussi sa qualité première, c’est que cela vous oblige à manipuler de l’argent comptant.

Qu’est-ce que c’est que le budget par enveloppes?

C’est tellement simple… que je n’ose le décrire.

Vous inscrivez sur les différentes enveloppes les types de dépenses prévues durant le mois; café, resto, épicerie, vêtements, essence ou transport collectifs, etc.

Et vous déposez à chaque période paie et dans chaque enveloppe, le budget que vous avez décidé d’y allouer.

Voilà.

Quand il n’y a plus d’argent dans l’enveloppe, vous arrêtez de dépenser.

C’est tout!

Comment je gère mes comptes

Je gère mes comptes sans faire un budget depuis quelques années.

C’est lorsque je jette un coup d’œil rapide sur mes dépenses – une à deux fois par mois – que je constate clairement mes excès et mes bons coups.

Je peux alors réagir immédiatement en modifiant mon comportement pour ce qui reste du mois. Ainsi, je me rajuste, je diminue mes dépenses afin de retrouver le droit chemin. Et réaliser mon plan financier.

Ça m’évite de me retrouver déçu soit en constatant mon solde bancaire ou lors de la révision l’accomplissement de mes objectifs de fin d’année. Heureusement, je n’ai plus de carte de crédit!

Car aujourd’hui, je sais que je suis le seul responsable de mes finances.

Je vis maintenant pratiquement sans stress financier. Et j’utilise de plus en plus l’argent pour mon bonheur, à ma façon.

C’est cela pour moi, le bonheur financier!

Marc Blais

Catégories
Avoir plus d'argent Devenir minimaliste Être soi dans la vie Votre relation à l'argent

Ai-je le droit d’être malheureux à cause de l’argent?

Tout le monde a le droit d’être malheureux! Pourquoi cette question?

C’est que la vie de tous les jours nous semble parfois difficile… Et que les défis se présentent constamment à nous et parfois, nous brusquent.

Mais ne vaut-il pas mieux croire que la vie nous donne tout ce dont nous avons besoin?

Ce serait bien mieux!

Mais…

Mais tout n’est pas toujours parfait. Et nous devons quelques fois gratter un peu pour arriver à voir l’aspect de bien dans le mal que nous vivons.

Trouver le bon côté d’un échec n’est pas toujours évident, surtout à court terme!

Accepter le bien et le mal, admettre que tous deux sont utiles, qu’on ne peut passer d’un bonheur à un autre bonheur sans subir quelques contrariétés, voilà qui est laborieux.

Une bonne nouvelle, c’est un médicament formidable, une mauvaise nouvelle, un coup de couteau, une blessure, peut-être aussi la fin, la mort.

Claude Lelouch, Le dictionnaire de ma vie

Comme dirait François LemayIt’s a process !

Dans son livre Tout est toujours parfait, il nous convainc que tout ce que nous vivons — le bon comme le mauvais — arrive car chaque évènement a quelque chose à nous apprendre.

Mais en attendant d’assimiler la subtilité de son concept et de comprendre pourquoi il faut quelques fois souffrir pour apprendre, j’aimerais pouvoir vous convaincre que notre vie matérielle n’a jamais été aussi facile!

Vraiment?

 

Notre vie de tous les jours n’a jamais été aussi facile!

Quand on regarde un peu en arrière, on comprend bien que l’effort physique qui devait être déployé par nos ancêtres, pour survivre, n’existe à peu près plus sur les continents américains et européens.

En effet, les travaux manuels hyper épuisants ont pratiquement disparu. Et on se retrouve aujourd’hui avec la possibilité de gagner sa vie sans la perdre. Physiquement du moins!

De plus, le nombre d’accidents au travail a diminué drastiquement depuis les dernières décennies.

Bref, notre vie de tous les jours n’a jamais été aussi facile!

Vous avez certainement tous regardé de vieux films qui montrent le mode de vie difficile de nos ancêtres…

Tous les appareils électroménagers qui se sont ajoutés au cours des derniers cinquante ans ont grandement facilité notre vie de tous les jours.

 

La vérité, c’est que nous dépensons trop!

Nos revenus ont aussi beaucoup augmenté depuis cinquante ans.

Et on peut malheureusement en dire autant de nos dépenses!

C’est là le cœur du problème : nos revenus ont augmenté et nos dépenses ont suivi!

Dans la tête de plusieurs, c’est comme s’il fallait tout dépenser notre argent pour être heureux!

Heureusement, il y a ceux qui (comme moi!) ont graduellement compris que dépenser ne rend pas si heureux. Certains ont donc adopté le minimaliste.  En effet, la vie peut-être si simple et agréable sans que l’on ait à tout acheter ce que l’on nous offre!

Mais pour plusieurs d’entre nous, l’argent c’est aussitôt reçu, aussitôt dépensé! Et même que certains mois, nous dépensons plus que nous recevons…

Quel paradoxe de voir que ce qui nous rend malheureux et tristes, c’est le stress financier et le malêtre que l’on vit, souvent en permanence.

C’est d’ailleurs ce qui nous fait croire que la vie est vraiment difficile! Puisque plusieurs études démontrent que le stress est causé en grande partie par le stress financier.

 

C’est la faute à l’argent!

Se révolter contre l’argent ne donnera rien!

Se répéter plusieurs fois par jour:  maudit argent ne changera rien à votre vie, à votre détresse.

Pas plus que de tenter de se convaincre que de se foutre de l’argent vous aidera à améliorer votre réalité et votre plaisir de vivre.

Alors, que faire sinon comprendre la chance que l’on a…

 

Mieux comprendre la chance que l’on a

Ce qu’il faut, c’est mieux comprendre la chance que l’on a!

Quelle chance?

Je vous explique ça en quelques chiffres seulement!

Statistiquement, les pays riches d’Europe, le Canada, les États-Unis, l’Australie et le Japon représentent moins d’un milliard de personnes. Arrondissons et disons que cela représente 10 % de la population mondiale.

Et vous faites partie de ce 10%!

Et maintenant, si je vous disais que puisque vous faites partie de la grande classe moyenne:

vous faites partie des 5 % des gens les plus riches du monde!

Oui, vous êtes bien plus riche que vous ne le pensez! Puisque vous avez plus de ressources financières que 95 % des habitants de notre planète!

Ce n’est pas rien ça!

Oui, oui, je sais. L’envie de vous comparer avec plus riche que vous ne manque pas…

C’est humain! On ne manque jamais de se comparer avec un plus riche, un plus beau, un plus instruit, un plus chanceux que nous!!

Mais on n’a pas le droit d’être malheureux pour ça!

Tu n’as pas le droit d’être malheureux, car tu as déjà plus. Tu as déjà plus que la majorité des gens qui t’entourent mais tu en veux encore plus!

Des études en psychologie décrites dans le livre de Sonja Lyubomirsky ont d’ailleurs montré nos faiblesses comportementales en ce qui concerne l’argent. Imaginez-vous que si on nous donne le choix entre gagner plus d’argent que la moyenne nationale ou de gagner plus que notre entourage immédiat, on préfèrera gagner plus que nos semblables!

C’est ridicule! Mais, c’est humain…

 

Je n’ai pas le droit d’être malheureux!

Vous comprenez maintenant que se plaindre tous les jours lorsqu’on fait partie du premier 5 % de la population, c’est se plaindre le ventre plein!

En choisissant le titre mon article: Et si on n’avait pas le droit d’être malheureux, je n’ai pas voulu vous choquer, bien au contraire!

Toutefois, mon but était de vous faire prendre conscience de l’importance d’apprécier ce que l’on a plutôt que de focaliser sur ce qui nous manque dans notre vie. C’est d’ailleurs tout simplement ce qui vous rendra vraiment heureux!

Alors… si vous croyez (comme moi, et Einstein!), que quand quelque chose ne va pas, il faut changer quelque chose dans notre vie, alors changez-le!

Êtes-vous prêt à relever ce défi?

Au plaisir,

Marc Blais

Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement Être soi dans la vie Le défi d'être soi Votre relation à l'argent

Maitrisez l’argent, soyez le maître de votre vie!

Maitrisez l’argent et il cessera de contrôler votre vie et de tout décider pour vous.

Maîtrisez votre argent et faites-en sorte que l’argent ne vous contrôle plus jamais! J’ai vécu ce que c’est quand l’argent domine nos pensées et une bonne partie de notre vie. Et maintenant, je pense et j’agis différemment…

Les 7 sphères de la réussite personnelle

vos finances - les 6 sphères du bonheur financier

Avez-vous remarqué que l’argent est placé au centre de l’image ci-haut? J’ai placé l’argent à cet endroit, non pas pour souligner son importance, mais plutôt pour montrer que notre relation à l’argent est liée au succès des six autres sphères de notre vie.

Il est possible que vous maîtrisiez déjà très bien les six autres sphères importantes de votre vie, mais si l’argent est un problème pour vous, tous les autres aspects de votre vie vont évidemment en souffrir!

Ah, qu’elle serait belle la vie si on n’avait pas besoin d’argent!

 

Le problème de l’argent

Souvent, maîtriser l’argent est tellement un grand défi qu’on ressent un serrement à l’estomac dès qu’on y pense ou qu’on en parle!

Je connais tellement de gens qui ont des problèmes avec l’argent. Ils en manquent, ils en abusent, ils s’en servent pour acheter des gens, pour corrompre, ils s’endettent, etc. Et c’est pourquoi, souvent on s’est fabriqué une mauvaise image de l’argent.

Car il faut tout de même admettre que si l’argent n’existait pas, les gens auraient tout des vices…

L’argent n’est donc qu’un moyen d’échange, un outil pour acheter ce qui nous plait contre des heures travaillées.

 

Pourquoi haïr l’argent?

Mais pourquoi haïr l’argent? Réponse courte : parce que l’argent nous fait penser à toutes ces mauvaises personnes que nous connaissons qui s’en servent négativement.

On les connaît ces mauvais riches qui font tout ce qu’il leur plait de leur vie après avoir abusé financièrement de plein de pauvres gens!

Mais il ne faudrait pas oublier tous ceux qui travaillent inlassablement et de façon consciencieuse pour gagner leur vie et qui s’offrent occasionnellement un dîner au resto en famille ou des vacances bien méritées?

Inconsciemment, plusieurs ne veulent pas épargner et accumuler de l’argent pour un projet futur pour ne pas ressembler à tous les mauvais riches qu’ils connaissent.

 

Qui a des problèmes d’argent?

En général, les gens qui ont des difficultés financières sont des personnes intelligentes qui aimeraient solutionner ce problème pour enfin passer à autre chose.

Mais comme ils ne veulent peuvent pas aborder le sujet sans un haut-le-cœur, ils laissent tomber. Et ils laissent les factures s’accumuler, ne vérifient pas leurs transactions bancaires, ne surveillent pas leurs dépenses, etc.

Mais le pire c’est qu’ils n’atteignent pas leurs objectifs financiers et… ils ne sont pas heureux!

Cela vous semble curieux et paradoxal?

mieux gérer mon argent Marc BlaisParlant de paradoxe, j’ai aussi constaté que l’éducation financière n’est pas la seule et unique solution aux problèmes financiers.

Ceux qui ont lu mon livre Reprenez rapidement le contrôle de votre vie financière connaissent mon expérience personnelle à ce sujet.

J’ai fait ce cheminement et j’aurais bien aimé que quelqu’un m’indique où était le problème… Cela m’aurait évité bien des intérêts et… beaucoup de stress financier!

Et maintenant, ma mission est d’aider des gens comme vous et moi. Des gens qui n’aiment pas faire leurs comptes, qui ne savent veulent pas faire de budget. Et qui cherchent à reprendre le contrôle de leur finance personnelle sans avoir à y passer tous leurs weekends!

J’ai remarqué que la plupart du temps, ceux qui ont des problèmes d’argent sont des gens plutôt intelligents et qui ont réussi dans plusieurs des six autres sphères de la réussite personnelle.

 

Moi, je ne fais pas mon budget!

Même si je suis comptable, je n’aurai pas de mal à vous convaincre qu’il y a bien des choses plus intéressantes dans la vie que de gérer ses finances personnelles et de faire son budget!

Et parlant de budget, je vais vous faire une confidence :

Je ne fais pas mon budget!

En toute transparence, ça m’est arrivé que deux fois dans ma vie quand j’ai voulu savoir combien je dépensais suite à une baisse importante de mes revenus. Et je n’ai plus jamais fait de budget!

Imaginez ; j’ai fait deux fois mon budget en… 35 ans.

Le pire, c’est que je n’ai jamais fait le suivi de mon budget de toute ma vie!

Et tous les experts de la finance vous diront que faire un budget sans le suivre, ça ne vaut rien. Et ils ont parfaitement raison!

 

Maitrisez l’argent et réussissez votre vie!

Maitrisez l’argent, soyez le maître de votre vie!Il existe quelques principes de base qui mènent au bonheur et au bonheur financier. Ma mission est de vous les partager à travers mon blogue, mon livre et mon programme d’accompagnement ; le défi de 21 jours pour reprendre le contrôle de votre vie financière.

Pour commencer, je vais vous donner ce premier projet. Celui de penser à ce que vous voulez vraiment faire de votre vie. Quels sont vos objectifs à court et à moyen terme? Et vos rêves, quels sont-ils? (Faites-en une liste sur votre appareil intelligent.)

Et pendant que vous réfléchissez, regardez autour de vous et notez qui sont ceux qui peuvent vous aider à réussir votre vie.

Soyez honnête et considérez aussi tout le négatif qui vous entoure ; la pression sociale, la publicité subliminale et agressive, la technologie, certaines personnes, etc.

Toute votre vie peut changer très rapidement… Si vous le voulez!

Votre défi est de trouver la force de changer ce qui doit être changé en vous pour enfin attirer le bonheur dans votre vie.

Êtes-vous prêt à agir?

Si vous en avez le désir, je vais vous aider à réussir cette facette de votre vie qui lie tout le reste.

Joignez-vous sans risque au défi de 21 jours pour reprendre le contrôle de votre vie financière et ensemble nous y arriverons!

Ne perdez plus votre temps : devenez maître de vos finances!

Apprenez vite à contrôler votre argent afin que votre argent ne vous contrôle plus !

 

Marc Blais, coach financier, auteur international et CPA, CGA.

Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement Votre relation à l'argent

3 symptômes de souffrance financière, faites le test!

La souffrance financière est de plus en plus répandue en Amérique du Nord et en Europe. Et elle se répand rapidement en Amérique latine, au Pérou, au Mexique et en Colombie, là où l’économie se développe rapidement.

Malgré que nous soyons en apparence parmi les plus fortunés de la planète, notre niveau de vie ne cesse de diminuer. Et la classe moyenne n’a effectivement pas encore récupéré de la crise de 2008 .

Depuis trois décennies, j’observe les gens qui connaissent des problèmes financiers sur une période continue de leur vie.

Et j’ai remarqué que pour la souffrance financière comme pour la grippe et le rhume, il existe des symptômes qui ne trompent généralement pas!

 

Trois symptômes de souffrance financière

Je vous présente donc trois symptômes communs que vivent les gens pour qui la souffrance financière persiste durant une grande partie de leur vie, et quelques fois durant toute leur vie.

Et si, par hasard, vous connaissez quelqu’un qui répond aux conditions qui suivent, c’est que cette personne vit une certaine souffrance financière.

Mais n’ayez crainte, la souffrance financière, ça se guérit!

 

La souffrance financière, faites le test!

Avez-vous l’un ou l’autre de ces trois symptômes?

 

1 Vos documents financiers sont éparpillés

Vous en avez partout! Dans la cuisine, dans le salon, dans votre chambre à coucher…

Et ça vous énerve beaucoup, car vous les voyez tout le temps!

Et à la longue vous avez la fausse impression que vous n’y arriverez jamais…

Le paradoxe c’est que ces gens-là n’aiment pas jouer dans leurs papiers. Et pourtant, ils en mettent partout!

Dans leur tête, tout se mélange, les comptes payés et impayés. Les papiers importants comme ceux à détruire. Le classement ne se fait pas…tout de suite. Et il en est de même des courriels se rapportant aux finances personnelles.

 

2 Vous maintenez un solde de carte de crédit impayé

Que vous ayez l’argent ou non sur votre compte, il y a plein de gens qui négligent de payer leur solde de carte de crédit en temps.

Et c’est ce qui  nuit le plus à la liberté financière des gens à revenu moyen.

Dans plusieurs cas, l’intérêt payé annuellement représente justement un rêve qui n’aboutit pas. Ou une gâterie que vous aimeriez bien vous payer!

Pourquoi vous empêcher d’atteindre l’indépendance financière?

 

3 Vous avez beaucoup de stress financier

Votre vie est remplie de stress. Vous pensez à ‘argent que vous n’avez pas, aux dépenses

Il y en a plein votre vie.

Ce qui peut causer des tensions familiales et même, affecter la sérénité de votre vie de couple.

La vie est vraiment moins agréable!

Livre de Marc Blais Reprenez rapidement le contrôle de votre vie financièreEt le plus important, peut-être, c’est que vos enfants vous regardent faire… Et ils chercheront à vous imiter plus tard, vous savez…

 

Si vous avez été affirmatif dans vos réponses, c’est qu’il est temps de reprendre le contrôle de votre vie — financière!

Ces trois symptômes de souffrance financière sont plutôt des signes d’une certaine négligence face à votre argent. Et non un manque de talent pour gérer vos finances!

La souffrance financière, ça se guérit!

Oui, cette maladie se guérit!

En fait, vous avez deux choix : ou vous tentez de traiter les symptômes visibles ci-haut ou vous en travaillez la cause.

La 1re façon est la plus facile et c’est aussi une excellente façon de vous remettre sur pied rapidement.

Et de commencer votre guérison.

Cependant, tôt ou tard, vous aurez à regarder en profondeur pourquoi vous faites cela. Et pour cela vous aurez à comprendre qui vous être vraiment.

Rien de douloureux, ne vous en faites pas!

Il vous suffira simplement de commencer à faire des choses qui vous ressemblent vraiment.

Aussi, le manque d’intérêt face à ses finances est assez fréquent dans notre société.

On le retrouve même chez certains professionnels de la finance et de la gestion, comme moi il y a quelques années.

Pourtant, ceux-ci réussissent très bien quand il est question de l’argent des autres. Difficile à expliquer n’est-ce pas?

La seule réponse, c’est qu’on est tous humains et que notre vision de l’argent nous affecte beaucoup plus qu’on le pense…

Une des pistes de solution que je vous propose est de repenser votre relation à l’argent.

Merci de m’avoir lu!

Et la question qui vous vient maintenant est comment cesser de souffrir financièrement?

Il me fait plaisir de vous proposer ici quelques remèdes additionnels pour guérir de la souffrance financière.

 

Marc Blais

Votre coach en bonheur financier

Crédit photo; 123rf

Catégories
Investir intelligemment, penser autrement !

Maitrisez le jargon financier et devenez un meilleur investisseur!

Que ce soit pour nos investissements ou pour notre santé, il peut être très tentant d’abandonner nos responsabilités en raison du jargon propre aux secteurs financier et médical. Mais est-ce une raison suffisante pour se déresponsabiliser de notre avenir financier et de notre santé?

Je ne crois pas!

Le meilleur des médecins ne pourra rien pour nous si on ne se comporte pas au mieux entre deux visites!

Pas plus que notre comptable, planificateur financier et conseiller en placement ne pourront atteindre nos objectifs d’indépendance financière pour nous!

Après tout, qu’avons-nous de si important à faire pour ne pas nous occuper de ce que nous avons de plus précieux?

Les quelques heures par mois que j’investis à mes finances personnelles sont les plus rentables de ma vie! Et c’est sans compter le temps précieux que je mets à la planification de mes voyages pour épargner plus de 100$ de l’heure. En plus de faire un plus beau voyage!

Le jargon financier: pour l’investisseur débutant et plus

Le jargon financier – tout comme le vocabulaire spécifique à un nouveau secteur d’activité – semble toujours intimidant à prime abord. C’est comme apprendre une nouvelle langue, les premiers cent mots de vocabulaire sont difficiles à pénétrer, ensuite on peut commencer à comprendre et à communiquer. Aussi, je vous conseille vraiment de vous familiariser avec un minimum de termes financiers avant d’investir.

Certains diront que la complexité des termes financiers utilisés est voulu par le secteur financier et qu’ainsi ils gardent le pouvoir sur leurs clients… Je ne crois pas ça du tout!

Je dirais plutôt que la tendance du monde du travail est à la spécialisation (et même à la sur-spécialisation, ce serait là l’objet d’un long débat qui n’est pas le nôtre!). Et le secteur financier n’échappe pas à ce phénomène…

En plus, la multitude des fournisseurs de produits financiers rend de plus en plus considérable la liste des produits d’investissement.

Ce qui est triste, c’est que le langage spécialisé du monde de la finance, son jargon financier, est une contrainte importante qui limite l’intérêt des gens à s’intéresser à leur santé financière.

Alors qu’en vérité, il suffirait seulement de bien comprendre la signification de quelques mots pour amorcer son apprentissage…

Voici donc mon lexique simplifié!

Enfin, un lexique financier simplifié!

J’ai donc décidé de vous préparer un lexique simplifié qui vous aidera à éliminer le tabou que l’argent et la finance, c’est compliqué!

Je crois que la connaissance d’une trentaine de termes financiers fera une forte différence sur votre capacité à comprendre le monde de la finance.

Je vous offre ci-dessous les 10 premiers termes financiers que vous devez connaître pour vaincre votre défi du jargon financier.

Et je mets aussi à votre disposition deux sites qui traitent de jargon financier: celui de l’AMF au Québec et de l’AMF en France.

Votre lexique financier 

J’ai décidé de commencer par dix des expressions courantes les plus importantes à saisir pour comprendre vos finances et notre économie :

  1. L’inflation: l’augmentation des prix de ce que vous consommez. Où plus concrètement, la perte de votre pouvoir d’achat!
  2. Votre patrimoine: la valeur de tous vos biens moins le montant de toutes vos dettes.
  3. Le marché boursier: lieu physique ou virtuel où s’échangent des actions à un prix où un acheteur rencontre un vendeur.
  4. Titres à revenu fixe: les titres qui rapportent un revenu d’intérêt à un taux fixé d’avance comme les obligations des gouvernements et les titres émis par les banques.
  5. L’immobilier: l’ensemble des biens immeubles que vous détenez comme un terrain ou un bâtiment qu’ils soient résidentiels ou commercials.
  6. Vos frais variables: vos dépenses personnelles sur lesquelles vous avez un vrai pouvoir de décision à tous les jours!
  7. Vos frais fixes; les dépenses pour lesquelles vous vous êtes déjà engagé. Et que vous pourrez réévaluer plus tard.
  8. La répartition de vos actifs: l’art de bien répartir vos investissements pour améliorer leur rendement et en réduire le risque. NB: Chaque répartition est personnelle!
  9. Un marché baissier (bear market): lorsque la bourse semble orientée durablement à la baisse.
  10. Un marché haussier (bull market): Lorsque la bourse semble orientée durablement à la hausse.

Voilà, vous avez maintenu compris dix des termes financiers les plus importants.

Cela ne veut pas dire que vous comprendrez parfaitement toutes les nouvelles financières et économiques dès ce soir, mais disons que c’est un bon début!

Votre maîtrise du jargon financier

Vous apprendrez rapidement les notions d’économie de base nécessaires pour mieux comprendre les nouvelles économiques et tout ce qu’il est important de savoir pour vous sentir mieux avec vos finances.

Apprendre un nouveau domaine de connaissance comme l’économie et l’investissement, c’est comme apprendre une nouvelle langue! Il est nécessaire de maitriser un minimum de nouveaux mots pour se sentir à l’aise.

Ce que la maîtrise d’un minimum de termes mots financiers vous apportera, c’est l’ouverture au monde financier et économique. Vous comprendrez mieux les enjeux majeurs de notre économie en crise depuis 2008-2009.

Et vous saisirez l’impact sur toute votre vie. Car votre succès financier est intimement lié à votre succès personnel.

Avez-vous des suggestions de termes financiers que vous aimeriez voir ajouter à cette liste dans un prochain article? Si oui, écrivez-moi ici.

Merci de me lire et de partager cet article!

Marc