fbpx

Il n’est pas facile de réduire ses frais variables!

À une certaine époque de ma vie, je n’avais pas le contrôle de ma vie financière.

En fait, je dirais qu’à ce moment-là, c’était plutôt l’inverse.

C’était mes finances qui contrôlaient ma vie! Malheureusement.

Mais un jour, tout a changé!

livre-de-marc-blais-reprenez-le-controle-de-votre-vie-financiereCar j’ai décidé de reprendre le contrôle de ma vie financière, à ma manière. (Je raconte comment dans mon livre.)

Et ce fut une grande surprise pour moi de constater tous les résultats positifs sur ma vie!

En quelques semaines seulement, j’avais réussi à réduire mes frais variables de 50%…

Moi-même (je suis comptable), quand j’ai refait le calcul; j’ai été surpris!!

En fait, je ne croyais pas mon propre calcul!

Laissez-moi vous raconter…

 

Laissez-moi vous raconter comment on peut réduire ses frais variables

Il y a quelques années, j’étais ébloui par la nécessité de toutes mes dépenses.

Je croyais à tort que tous mes désirs étaient de réels besoins.

D’ailleurs, j’explique dans cet article comment gérer la différence entre désirs et besoins.

Bref, j’étais un acheteur impulsif et je suis devenu minimaliste (sans le savoir)!

Et voici quelques-uns de mes secrets (durement appris!) pour mieux réduire ses frais variables.

Quelques-uns de mes secrets pour réduire ses frais variables

D’abord, pour vous mettre dans le contexte, je ne parle pas de travailler davantage pour gagner plus d’argent!

Mais plutôt d’effectuer l’une des tâches suivantes chaque semaine.

Et je n’aime pas l’idée de me forcer à faire des choses, surtout quand elles sont monotones et répétitives!

C’est pourquoi je me suis appliqué à décortiquer et simplifier la façon traditionnelle de faire son budget et de contrôler son budget afin de rendre le tout plus agréable.

Et surtout, afin que vous trouviez cette tâche beaucoup plus simple!

Car, pour ceux qui ne me connaissent pas encore, je suis un comptable qui ne fait pas son budget!

Mon secret #1: Contrôlez vos dépenses de la semaine.

Sans cette action, je ne vois vraiment pas comment j’aurais pu y arriver!

Il s’agit d’additionner bêtement toutes vos dépenses variables de la semaine. Sans en oublier.

Et sans exclure ce que vous considérez des petits montants.

Une application sur votre téléphone intelligent ou un calepin avec des colonnes seraient des outils idéals.

Quelles dépenses variables devez-vous considérer?

Je vous suggère d’additionner chaque jour et au fur et à mesure que vous les dépensez, les frais variables qui suivent:

  • Épicerie
  • Essence et réparation d’auto, frais de transport
  • Restos et bar
  • Soins de santé et de beauté
  • Pharmacie
  • Vêtements

 

Mon secret #2: Révisez vos frais variables de la semaine

À partir d’ici, vous commencerez déjà à profiter des résultats de votre assiduité à noter vos dépenses variables. En effet, une à deux semaines devraient suffire pour que vous ayez un premier portrait de vos dépenses variables réelles.

Vos dépenses secondaires

Vous trouverez peut-être que certaines de vos dépenses sont discutables…

En fait, les dépenses qui ne vous apportent pas tant de satisfaction en regard au montant dépensé sont plutôt des dépenses secondaires. Elles sont tout simplement des dépenses non prioritaires pour vous.

Et c’est important que vous le sachiez. Que vous les haïssiez un peu, car ces dépenses sont secondaires, c’est-à-dire qu’elles ne vous apportent que peu de plaisir en comparaison à vos dépenses prioritaires.

 

Vos dépenses prioritaires

Identifiez vos dépenses dont vous êtes fiers! C’est-à-dire celles qui vous apportent un réel bienêtre…

Celles que vous trouvez essentielles dans votre vie pour être heureux!

Ce sont vos dépenses prioritaires.

Dans mon cas, c’est l’épicerie, un bon expresso et le bon vin!

Et vous?

Ah! j’oubliais; voyager plus souvent est important pour moi!

 

Vos dépenses irrationnelles

Et il y a aussi les dépenses dont le prix vous surprend encore et encore. Et qui vous font souffrir, car elles ne vous ressemblent pas.

Vous savez le genre de dépenses que l’on fait pour faire comme les autres, pour paraitre…?

Celles-là vous devriez y réfléchir.

Et prendre une décision. Comme je l’ai déjà fait!

Cela vous semble difficile?

Et ne vous trompez pas: ça l’est! Mais ce n’est pas impossible.

Je l’ai fait. Et vous pouvez le faire!!

 

Mon secret #3: Lisez et informez-vous constamment

Je vous suggère de lire, chaque semaine, au moins un article de mon blogue Bonheur Financier (ou d’un journal que vous aimez et comprenez bien).

Idéalement, vous devriez lire des articles qui traitent de finances personnelles, sans chercher à vous vendre un produit. D’abord, parce que les produits financiers sont souvent complexes. Ensuite, parce que vous ne cherchez pas à acheter un produit financier ou autre, vous cherchez à économiser facilement!

Mais faites bien attention de ne pas confondre ce que vous cherchez avec un article qui traite d’économie et d’investissement, comme mon blogue L’investisseur intelligent. Car à moins que le sujet de l’investissement ne vous intéresse, les nouvelles sur l’économie ne vous apporteront rien de bon pour vous aider à mieux gérer vos dépenses.

 

Et il y a aussi les frais fixes qui peuvent étouffer votre vie!

Si vous sentez qu’il y a quelque chose qui cloche entre vos revenus et vos dépenses, c’est peut-être que vous avez des dépenses fixes trop importantes à votre goût.

Les dépenses fixes sont des dépenses que l’on regrette rapidement!

Car nos frais fixes contrairement à nos frais variables sont là pour rester un certain temps. bref, vous ne pouvez pas vous en débarrasser d’un coup. Étant donné que vous avez des engagements (loyer, emprunt, location de voiture, etc.) que vous ne pourrez modifier qu’avec le temps.

Mais vous devriez penser tout de suite à un plan pour vous réduire vos dépenses fixes et rétablir l’équilibre dans votre vie!

Vous y gagnerez en liberté. Vous savez, ce qu’on la liberté financière… Et bien, c’est ça!

 

Que feriez-vous avec des centaines de dollars de plus par mois?

Pensez à vos objectifs des 12 prochains mois; comme vos vacances, votre nouvelle décoration intérieure, vos rénovations, votre voyage de rêve, etc.

Et estimez-en le budget correspondant et aussi, discutez-en en couple. C’est très important!

Aussi, pour vous motiver, pensez donc à vos objectifs à long terme :

  • L’achat d’une résidence
  • Les études des enfants
  • Votre retraite
  • Vos rénovations majeures
  • La naissance d’un enfant
  • Une réorientation professionnelle
  • Une année sabbatique

 

Bref, on n’a rien à perdre à réduire ses dépenses variables!

Ne trouvez-vous pas?

Faites comme moi. Et libérez des centaines de dollars par mois pour ce que vous aimez le plus!

Marc Blais, coach financier

%d blogueurs aiment cette page :