Catégories
Avoir plus d'argent Devenir un leader inspirant Économiser facilement Être soi dans la vie Le défi d'être soi Le leader inspirant au travail Top 10 Votre relation à l'argent

Quel est ton plan de vie?

Pourquoi faire un plan de vie ?

Es-tu une personne qui se cherche?

Aimerais-tu découvrir une façon d’atteindre tes objectifs de vie?

Connais-tu réellement tes buts?

Bref, ce qui te rendrait heureux?

As-tu l’impression d’être ou de faire des choses qui ne sont pas tout à fait ce que tu devrais faire?

Si oui, faire un plan de vie est ta solution!

Qu’est-ce qu’un bon plan de vie?

C’est utile un plan de vie?

Bien sûr que oui!

Car si je te demandais : où voudrais-tu être dans un an ou dans 5 ans, qu’est-ce que tu me répondrais?

Peut-être quelque chose comme:

  • J’aurai réalisé mon voyage de rêve à…
  • Je serai reconnu pour mon expertise. Et j’aurai un travail qui me fera grandir.
  • J’aurai ma maison ou mon condo à moi.
  • Je serai chef d’entreprise ou je dirigerai mon équipe.
  • J’aurai remboursé plusieurs de mes dettes…
  • Mon conjoint et moi aurons réalisé quelques-uns de nos voyages de rêve.
  • Etc.

Donc, tu as déjà quelques idées de ce que tu aimerais réaliser dans un horizon de un an à 5 ans.

Et par conséquent, tu as une certaine vision de ton avenir, de ta vie de couple ou familiale, de ta vie professionnelle et sociale. Et aussi de ta vie financière.

Le plan de vie et l’argent

Pourquoi l’argent?

L’argent est un outil qui t’aide à réaliser ton plan de vie!

Je suis de ceux qui ont de la difficulté à épargner. Pour moi, épargner sans avoir un but ne fonctionne pas.

Par contre, si je sais qu’un de mes rêves est de partir en voyage l’an prochain, je saurai prendre les moyens pour réduire certaines dépenses non prioritaires et atteindre mon objectif.

C’est cette approche qui fera toute la différence pour toi. Car entre dépenser n’importe comment sans te soucier du lendemain et réussir ta vie, il n’y a que ta décision! Et le goût de vivre ta vie à ton goût!

Certains voient le fait d’avoir de l’argent comme un statut social et financier. Mais être plus riche que l’an dernier sans avoir de buts précis ne veut rien dire pour moi. Il faut savoir ce que l’on fera de cet argent!

En effet, si tu espères que tu seras plus prospère l’an prochain que tu ne l’es aujourd’hui, mais que tu ne t’es pas donné un but précis, les chances sont que tu n’atteindras aucun but!

Tu dois décider où tu veux aller, quelle cible tu veux atteindre!

Dans la liste de tes objectifs, espérer être plus à l’aise financièrement est un objectif bien trop vague. C’est pourquoi il est rarement atteint!

En fait, plusieurs énoncent leurs objectifs de la mauvaise façon et ne les réalisent que rarement. C’était mon cas, mais j’ai compris que je devais être plus précis et audacieux dans l’élaboration de mes objectifs.

Aussi, ce changement a été quelque chose de fondamental pour réussir ma vie.

A goal is a dream with a deadline.

 (Un objectif est un rêve avec une date limite.)

Napoleon Hill

Un plan de vie est primordial pour réussir ta vie!

Il y a quelques années, la prestigieuse Université Harvard s’est intéressée à savoir pourquoi une petite minorité de ses étudiants réussissait beaucoup mieux que les autres.

Alors qu’ils soupçonnaient des facteurs de réussite tels que les moyens financiers, le lieu de résidence, le sexe et la race, etc., ils ont été surpris des conclusions de leur enquête.

Une étude d’un groupe de chercheurs de Harvard a démontré que les tops 3 % de leurs finissants sont ceux qui ont mis leurs objectifs de vie par écrit.

Alors, c’est clair que plus vite tu décideras des objectifs que tu veux atteindre, le plus vite tu écriras tes objectifs de vie, le plus rapidement tu les atteindras!

Et un plan de vie financier?

Est-ce qu’un plan de vie financier est nécessaire?

D’abord, un plan de vie financier t’aidera dans la mesure où tu as déjà réfléchi à ton plan de vie.

Car un plan de vie financier est tout simplement un outil de réflexion très utile pour réussir ta vie et ta vie financière.

Le terme plan financier est souvent utilisé par les planificateurs financiers et les conseillers en placement pour estimer combien vous aurez besoin pour votre retraite, dans 30 ans.

Décide de ton plan de vie (financier) !

Mais un plan de vie financier a un objectif beaucoup plus global et personnel.

Et préparer ton plan de vie pourra t’éviter de vivre plusieurs des erreurs financières les plus communes, comme :

Bref, un plan financier personnel c’est bien plus qu’un truc plein de chiffres pour t’emmerder!

Pour moi, c’est une occasion de bien réfléchir à tes désirs, à tes rêves.

Pour réussir ta vie!

C’est quoi un plan de vie financier?

Un plan de vie financer:

  • C’est ni plus ni moins réfléchir à ton avenir…
  • C’est penser sérieusement à ce que tu veux accomplir financièrement. Et autrement dans ta vie.
  • Et c’est aussi te donner une vision de l’avenir!

De plus, c’est beaucoup plus simple que tu ne le penses!  Puisque le plus difficile pour toi sera de faire des choix en fonction de tes limites de temps et d’argent.

Aussi, je te suggère de commencer tout de suite avec ce petit travail.

livre-de-marc-blais-reprenez-le-controle-de-votre-vie-financiereSur une feuille, écris tout ce que tu veux faire d’ici, un an, d’ici cinq ans et d’ici dix ans. C’est la première étape d’un plan financier tel que je traite dans le premier chapitre de mon livre.

D’ici un an, je…

D’ici cinq ans, je…

Et d’ici dix ans, je…

Tu dois aussi tenir compte qu’au cours des prochains mois et années, tu auras à faire des choix financiers importants qui affecteront ta vie et ton patrimoine.

D’ici ta retraite, plusieurs évènements peuvent se produire :

  • Une naissance.
  • Une union de fait ou un mariage.
  • Un congédiement.
  • Un congé maladie.
  • Une réorientation professionnelle.
  • Une séparation.
  • Une année sabbatique.

Réussis ta vie!

Quand il est question de réussir sa vie, l’argent est un des cinq aspects indissociables avec la famille, la santé, l’amour, la communauté, le travail et la spiritualité.

Et lorsqu’un de ces cinq éléments est manquant, ton équilibre de vie est affecté.

Et si c’est l’argent, alors ta vie devient plus difficile, plus fragile…

Alors qu’avec un bon plan financier, tu seras plus heureux!!

Puis le fait de préparer ton plan financier te donnera des ailes. Tout comme les tops finissants de Harvard, tu réussiras ta vie bien mieux que les autres!

Il n’est jamais trop tard pour décider de ton plan de vie !

Marc

Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement Être soi dans la vie Le défi d'être soi Le leader inspirant au travail Trouver sa mission de vie Votre relation à l'argent

Être soi et être libre financièrement !

Des fois, on veut tellement devenir quelqu’un que l’on confond ce besoin avec celui d’être libre financièrement!

On préfère dépenser et avoir des biens qui nous font bien paraitre plutôt que d’être soi.

 

Être libre financièrement sans effort!

La majorité des gens a trop d’engagements financiers à long terme.

Le pire, c’est que maintenant, ils doivent faire face au stress financier que représentent leurs frais fixes! Et que cela durera encore plusieurs semaines, mois et années à venir!

C’est que la pression sociale exerce sur nous un besoin de se valoriser qui se traduit en à la longue, en pression financière…

J’ai fait ça moi aussi.

On tombe (presque) tous dans le piège. En fait, on tombe dans notre propre piège…

Rappelez-vous comment vous vous sentiez heureux le jour de la signature de votre nouveau bail, de votre nouvelle maison ou de votre nouvelle voiture!

Mais maintenant… ouf!

On doit apprendre à vivre avec tous les paiements fixes qui ne nous lâchent plus!

On dit souvent que des frais fixes trop élevés tuent les entreprises. Et c’est pareil pour nous!

 

Et si tu simplifiais ta vie!

Si ta situation personnelle était simplifiée au maximum, comment serait ta vie?

C’est la question que je me suis posée il y a quelques années…

C’est très simple.

Comme tu sais, certaines de tes dépenses sont fixes et obligatoires, comme ton loyer.

Et d’autres sont variables et à ta discrétion; comme tes vêtements, tes loisirs et tes restaurants.

Mais tu dois évidemment t’assurer qu’il en reste assez pour faire face aux imprévus.

Car il y a toujours des imprévus!

Tu t’es peut-être créé un problème. Car si une trop grande partie de tes revenus est automatiquement affectée à tes paiements fixes; comme l’hypothèque ou le loyer, l’automobile, les emprunts personnels et tes cartes de crédit, tu ne peux pas être libre financièrement.

Dans ce cas, une baisse imprévue, même minime, de tes revenus aura des répercussions graves sur ton bonheur financier!

Si tu veux être libre financièrement, tu dois revoir certaines de tes actions.

Tu dois te demander si ce que tu fais de ton argent est vraiment en harmonie avec tes valeurs personnelles.

 

Peux-tu être libre financièrement si tu as trop de frais fixes?

La réponse est clairement: non!

Si tu veux être libre financièrement et retrouver une vie financière qui te donne le plaisir de vivre et de dépenser à ton goût, revois tes dépenses fixes.

Et demande-toi si ces dépenses sont encore en harmonie avec la personne que tu es devenu.

J’ai personnellement vécu trop années dans cette situation de stress où je dépensais pour des biens qui ne me convenaient plus!

À la fin, mon auto et ma maison n’étaient plus à mon service, c’est moi qui étais à leur service!

Un jour, j’ai pris conscience que le stress que je vivais dépendait de l’ampleur de mes frais fixes.

J’ai pris environ deux ans à m’en sortir…

***

Je sais que ce n’est pas facile de se questionner sur nos actions passées, de s’intérioriser pour découvrir qui on est et ce qu’on veut vraiment faire dans la vie et avec notre argent.

Mais cet un exercice est tellement positif que je le refais régulièrement pour m’assurer que je suis en adéquation avec mon vrai moi. Et non, avec une image de moi que l’on veut me faire croire!

Alors, si tu veux être libre financièrement, te libérer de tes frais fixes est ta solution pour retrouver ta liberté perdue.

 

Est-ce que cela correspond à mes valeurs?

Être forcé de remettre en question son mode vie n’est pas chose facile. Mais certaines personnes le font.

Et ceux qui l’ont fait se sont donné une marge de manoeuvre à la fois pour faire face aux imprévus de la vie. Et aussi pour combler les besoins qui correspondent à leurs vraies valeurs dans la vie. Y compris le grand besoin de tous les humains de contribuer au bonheur de l’autre; donner!

Remettre en question ses frais fixes est un processus qui peut prendre de 2 à 5 ans. Cela consiste à réviser une à une chacune de tes obligations à long terme, avant l’échéance de chaque obligation que tu as. Et à te poser la question pour chaque dépense : est-ce que cela correspond à mes valeurs?

Tes obligations à long terme sont la conséquence des décisions que tu as prises antérieurement. Par exemple:

  • Un contrat de location ou d’emprunt automobile.
  • Un bail pour ton logement ou une hypothèque sur ta résidence.
  • Les assurances et les taxes foncières et scolaires de ton immeuble.
  • Les assurances et les immatriculations de ta voiture.
  • Les réparations de ton immeuble et de ta voiture.

Si tu avais le choix de repartir ta vie à zéro, est-ce que tu referais les mêmes choix aujourd’hui? (J’en parle au chapitre 7 de mon livre Le bonheur financier en 7 minutes par jour.)

Remettre en question tes frais fixes, c’est en quelque sorte remettre en question ton mode de vie pour réaliser tes objectifs.

Quel choix feras-tu?

Être libre financièrement  = vivre avec peu ou pas de dépenses fixes!

Libère-toi de tes frais fixes, il n’est jamais trop tard pour bien faire et réaliser ton plan de vie!

Marc 

Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement Votre relation à l'argent

Pourquoi l’éducation financière ne suffit pas !

Pourquoi l’éducation financière ne suffit pas?

On dit souvent que le manque d’éducation financière est la cause de bien des attitudes financières néfastes, du surendettement et des problèmes d’argent en général.

Je ne nie pas que l’éducation financière soit nécessaire. En revanche, je me questionne à savoir si le manque d’éducation financière est vraiment la cause principale des problèmes d’argent de plus en plus d’individus.

Pour moi, l’éducation financière n’est pas la seule solution à l’endettement personnel.

 

Pourquoi l’éducation financière ne suffit pas?

Y aurait-il un lien entre nos actions et notre passé ?

Qu’est-ce que je veux dire par là?

Dans mon livre Le bonheur financier en 7 minutes par jour, je parle de nos valeurs et de nos croyances comme suit:

Pourquoi avons-nous la perception de la vie que nous avons?

Depuis notre naissance, nous avons accepté la plupart des valeurs de notre famille, de nos amis et de la société. Nous les avons acceptés comme étant vrais, sans même les vérifier.

De plus, nous avons créé notre propre système de pensées, de valeurs personnelles et de croyances. Celles-là ont été créées à partir des expériences personnelles que nous avons vécues tout au long de notre vie.

Nous avons donc acheté ces valeurs et nous vivons avec. Jusqu’au jour où elles ne feront plus notre affaire… Jusqu’au jour où elles ne nous conviendront plus pour avancer convenablement dans notre vie.

Et alors, quand une situation ne me convient plus, je dois changer!

 

Changer ce qui doit être changé!

Notre passé, nos croyances et nos pensées pourraient expliquer pourquoi l’éducation financière ne suffit pas toujours à retrouver le bonheur financier.

Pour Zarah Issany, coach et formatrice:

« Les croyances, les attentes, les besoins non satisfaits sont des freins à notre bonheur.

Pour éviter de perpétuer et de faire arriver ce que l’on ne veut pas, on doit apprendre à connaître nos automatismes, notre fonctionnement par rapport à l’argent.

Saviez-vous que nous avons cinq blessures qui nous empêchent d’être nous-mêmes : le rejet, l’injustice, l’abandon, la trahison et l’humiliation.

Chacune de ces blessures a son mécanisme de défense. Lorsqu’elle est activée, la personne n’est plus elle-même.

Voici un exemple ; une femme entrepreneure veut avoir un poste de cadre, mais elle se dénigre et se rejette car elle pense qu’elle ne le mérite pas. Elle n’applique donc jamais sur le poste de cadre. Qui a dit qu’elle n’a pas le droit à ce poste ? Personne, c’est elle qui s’autosabote. Ce n’est pas un cas isolé, sois-en certain, je les vois tous les jours dans mon travail de coaching. 

Les mêmes genres de mécanismes inconscients se produisent aussi avec l’argent.

Et plusieurs techniques utiles et sans douleur se répandent et sont maintenant disponibles comme le coaching financier, l’EFT l’hypnose, la PNL, etc. »

 

Les blessures émotionnelles

Une autre raison qui peut explique pourquoi l’éducation financière ne suffit pas, ce sont nos blessures émotionnelles!

Quand une action est en lien avec des blessures émotionnelles, c’est l’inconscient qui l’emportera. Ce qui veut dire que nous n’avons pas le contrôle !

Et parmi les exemples de croyances limitantes, on retrouve le manque d’argent dans la famille.

Cette situation peut, par exemple, faire en sorte que le manager ne veuille pas devenir plus riche que ses parents.

Aussi, un dirigeant d’entreprise peut se permettre d’avoir de beaux vêtements et un style de vie élevé, mais il ne se permettra pas d’accumuler un patrimoine personnel important !

Il y a aussi des enfants qui décident qu’ils ne ressembleront pas à leurs parents. Or, si ceux-ci sont riches, l’enfant tentera de ne pas l’être, pour ne pas leur ressembler.

 

Le paradoxe de l’argent

Mais aussi, il y a un paradoxe avec les croyances sur l’argent, que me relate Zarah :

Souvent si l’enfant a jugé ses parents dans leur relation à l’argent, le problème, le paradoxe est que plus l’enfant fait tout pour ne pas les ressembler, plus il devient comme eux !

Aussi, l’important c’est comprendre que les croyances achetées des parents nous accompagnent toute notre vie à moins de les déconstruire.

J’ai souvent vu un gestionnaire ou un entrepreneur qui travaille tellement fort pour l’entreprise que lorsqu’il arrive à la maison, il lâche la prise de décision.

Et c’est là que le bas blesse si la personne qui prend les décisions n’a pas des connaissances financières ou s’il a des croyances qui l’empêchent de prendre les meilleures décisions.

 

Pourquoi l’éducation financière ne fonctionne pas pour tout le monde?

En fait, l’éducation financière enseignée dans nos écoles est vraiment un plus pour nos jeunes. Et il est clair que plus de formation en ce sens ne pourrait qu’aider à soulager le stress financier.

Toutefois, certains chercheurs ont démontré que l’apprentissage théorique a peu d’effet pour changer des comportements de consommation et autres habitudes financières.

« Our meta-analysis revealed that financial education interventions studied explained only about 0.1 percent of the variance in the financial behaviors studied, » the authors concluded.

Selon cette étude, les cours théoriques d’éducation financière auraient un impact très limité sur le changement de comportement financier.

Mais pourquoi l’éducation financière ne fonctionne pas dans tous les cas?

Il y a lieu de se poser la question!

Puisque certaines études américaines ont démontré qu’il n’existe aucune corrélation entre l’éducation financière et le niveau de littératie financière chez les étudiants de high school.

D’ailleurs, comment expliquer tous ces cordonniers mal chaussés de la finance?

Et pourquoi l’éducation financière ne suffit pas à enrayer l’absence de raisonnement financier approprié?

 

Pourquoi est-il devenu si difficile de faire des choix financiers justes et éclairés?

Je vois trois raisons pourquoi l’éducation financière théorique ne suffit pas à enrayer les problèmes financiers.

1 Nous ne sommes pas des êtres rationnels!

Je crois que la psychologie (nos blocages face à l’argent, nos croyances et expériences de vie) affecte sérieusement la logique de nos choix financiers.

Le prix Nobel d’économie 2017 Richard Thaler a été parmi les premiers à parler d’économie comportementale.

Selon Thaler, dont parle le CPA Magazine: la plupart des consommateurs, loin d’agir comme le voudraient les théories économiques basées sur la logique, adoptent souvent des comportements contraires à leur intérêt.

 

2 Le langage financier est devenu trop complexe…

L’autre raison, pour moi, est la complexité du système financier.

Et là, je fais référence autant aux termes utilisés dans le marketing des institutions financières, à la politique de frais qu’à la description trop technique de tous les produits financiers.

Dans les faits, pratiquement plus personne n’arrive à s’y comprendre!

Même les spécialistes s’y perdent…

 

3 On apprend de la vie, pas des mots!

L’apprentissage théorique a ses limites.

Comme étudiant, il faut se rappeler combien de fois nous avons appris seulement dans le but de réussir un examen. Et non pas pour améliorer notre vie!

Qu’avons-nous retenu de nos cours de mathématique, par exemple? Qu’avons-nous intégré pour nous en servir, plus tard, le moment voulu dans notre vie?

C’est là toute la différence entre les leçons de mots et les leçons de vie.

Qu’est-ce qu’une leçon de mots?

Une leçon de mots influence principalement votre intellect et, d’habitude, elle s’arrête là.

Une leçon de mots peut faire que vous sachiez quels sont les bons choix tout en continuant compulsivement à faire les mauvais choix.

Au pire, une leçon de mots conduit à la honte et au dégout de soi. Plutôt qu’à l’amélioration de soi.

Harry Palmer

Une leçon de vie…

Une leçon de vie vous touche physiquement avec un effort et du mouvement, suscite des réactions émotionnelles, et à mesure que vous la traversez, ou que vous y repensez plus tard, elle vous touche intellectuellement.

Vous vous en souvenez parce qu’elle a du sens dans le cadre de votre vie.

Elle change votre attitude et votre comportement.

Harry Palmer

 

Les 7 sphères de la réussite

Depuis une quinzaine d’années, j’applique le principe des 7 sphères de la réussite. (Il y en a peut-être plus de sept, à vous de voir !)

Pour moi, les sept piliers de la réussite sont :

La santé physique, la santé émotionnelle (être heureux, aimer, se sentir aimé), la réalisation de soi par le travail, le bénévolat, le développement de sa spiritualité et la réussite financière sont tous des aspects importants de notre vie!

S’il vous manque un de ces aspects dans votre vie, vous êtes en déséquilibre! Et vous devriez travailler pour le retrouver.

Car autrement ce serait comme s’il vous manquait un muscle important dans une jambe ou un bras.

Ce serait tout de même possible d’avancer, mais ce serait bien plus difficile!

Tout est question d’équilibre !

Et le terme réussite financière est personnel à chacun de nous.

Réussir financièrement ne veut pas nécessairement dire devenir multi millionnaire. Mais plutôt de savoir comment utiliser l’argent que l’on gagne et qu’on accumule pour atteindre ses buts à court terme et à long terme pour réaliser son plan de vie.

Marc Blais

Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement Votre relation à l'argent

Vivre en paix avec ses finances personnelles, 4 cas vécus !

Vivre en paix avec ses finances personnelles est tout un défi!

Pour t’aider à réussir financièrement, voici 4 histoires vécues par une amie ex-conseillère en placement, avec ses clients.

Tu te reconnaitras sans doute à travers ces 4 cas relatés par une femme de beaucoup d’expérience dans le domaine des finances personnelles. Je l’ai invitée à partager son expérience et sa passion du budget!

Car j’aime échanger avec des gens qui ont une opinion différente de la mienne.

Et tu verras que Barbara – contrairement à moi! – est une vraie fan du budget!

Là où on se rejoint, c’est que l’objectif poursuivi est de vivre une vie qui nous ressemble!

Alors, voici la question que je lui ai posée:

Est-ce vraiment possible d’avoir la paix de l’esprit avec ses finances personnelles ?

Les finances personnelles préoccupent bien plus qu’on ne le pense. Elles nous font vivre toute sorte d’émotions comme la gêne, l’incertitude, la peur et le stress.

Faites-vous partie de ceux-là? Vous n’êtes pas seul!

Laissez-moi vous raconter quatre histoires que j’ai réellement vécues!

1 J’ai pilé sur mon orgueil!

Laissez-moi vous raconter l’histoire de Mélanie.

Elle m’appelle un jour et me dit : « Ça a pris tout mon p’tit change pour t’appeler, j’ai pilé sur mon orgueil mais j’ai besoin d’aide avec mon budget ». Nous prenons rendez-vous.

Elle est endettée et aimerait s’en sortir une fois pour toutes. Un an auparavant, elle avait glissé un mot de son endettement à son conjoint et celui-ci, pour l’aider, a payé ses dettes. Ensuite, elle s’est réendettée…

Mais son conjoint ne le sait pas. Et elle ne veut pas lui dire pour ne pas créer de malaise dans son couple.

Et maintenant, elle est dévorée par sa situation et son but ultime : avoir la tête haute. Ce qu’elle a réussi!

Comment?

Nous avons bâti ensemble son budget. Nous avons établi ses revenus et ses dépenses.

Et aussi, nous avons regardé comment répartir ses dépenses par rapport à ses revenus.

Mais le plus important a été une astuce que je lui ai donnée et qu’elle a appliquée.

Quel truc as-tu donné à Mélanie pour reprendre le contrôle de ses finances personnelles?

Je lui ai proposé de ramasser ses factures durant une période de 3 mois, ce qu’elle a fait. C’est ainsi qu’elle a pu réaliser où était son problème.

Elle a vu qu’elle surconsommait pour des choses inutiles. Et que c’est ce qui l’a poussée à s’endetter.

En observant son comportement, ç’a été facile pour elle d’arrêter d’acheter ce dont elle n’avait pas besoin.

 

2 Je veux me rassurer!

Et Vicky, malgré les bons revenus de chacun des deux conjoints, connaissait des incertitudes financières. Elle ne savait pas où allait l’argent. Pourtant, elle en parlait à son conjoint. Mais sans réponse satisfaisante.

Car pour lui, c’était moins important…

Aussi, elle a décidé de faire ma formation. Et ce malgré la réticence de son conjoint.

Qu’est-ce qui a convaincu Vicky de se préoccuper de ses finances personnelles?

Peut-être que c’était son petit côté perfectionniste? En tout cas, je sentais qu’elle avait besoin de savoir.

Nous avons commencé à compléter son budget ensemble. Et je lui ai donné mon astuce infaillible; celle de ramasser ses factures durant 3 mois. Ce qu’elle a fait religieusement!

Elle était à la maison à cette époque, en congé de maternité. Elle se disait : « Avec le bébé, je sors beaucoup moins, donc je ne dépense pas ». Quelle surprise pour elle de constater qu’elle sortait plus qu’elle pensait! En effet, elle faisait des dépenses qui n’étaient pas inutiles… Puisque c’était pour les besoins du bébé!

Elle a ajusté son budget en fonction de ses vraies dépenses. Elle était un peu déçue parce que ça lui coûtait plus cher qu’elle aurait aimé. Mais ensuite, elle se posait beaucoup moins de questions.

Et aussi, je lui ai fait voir… son potentiel. Qu’elle pourrait réussir ses finances personnelles!

Faire un budget a été une bénédiction pour elle!

Maintenant, elle sait exactement où son argent va. Et encore mieux, elle a vu qu’il était possible d’épargner en prévision de l’achat d’une voiture, dans 3 ans!

Elle a finalement pu parler avec son conjoint de ce qui la tracassait. Et le plus beau, c’est que lui a pu voir qu’elle ne demandait rien d’autre que d’être rassurée financièrement.

 

3 J’ai peur!

Et que dire d’Annie!

Elle savait depuis longtemps qu’elle devait mettre de l’ordre dans ses finances personnelles…

Mais elle avait peur de les affronter.

Aussi, quand tout fut mis noir sur blanc, le choc n’était pas aussi pire qu’elle l’avait imaginé.

Ça arrive souvent…

Car quand on fait l’autruche, on empire la réalité. Et souvent, on n’en dort plus…

C’est pourquoi nous avons travaillé ensemble sur ses finances personnelles.

Et en particulier, sur la répartition de ses dépenses… comme je l’enseigne au module 1 de ma formation en ligne.

Comment est-ce que ce changement dans ses finances personnelles s’est-il reflété dans sa vie?

À la fin, la réalité avait remplacé la peur. Ainsi, elle a vu le potentiel qu’elle avait, financièrement.

Si vous saviez toutes les idées qui en sont découlées!

Elle aime encore beaucoup magasiner les vêtements et elle en achète en grand nombre. Mais maintenant, parce qu’elle est fière d’avoir fait un vrai budget, elle s’est soudainement surprise à vérifier les prix, les spéciaux, les endroits où elle peut acheter la même qualité, mais à moindre coût.

Elle s’est rendu compte, en faisant un budget, qu’elle pouvait avoir le plein contrôle de son argent.

 

4 Je veux retrouver le contrôle de mes finances personnelles!

Sylvain et Caroline avaient commencé à s’endetter, sans vraiment s’en rendre compte.

Comment ont-ils fait ça?

En utilisant les cartes de crédit!

Ils utilisaient les cartes de crédit pour accumuler des points, tout en étant convaincus qu’ils paieraient le solde de leurs cartes à la fin de mois. Ce qui n’arrivait pas malheureusement.

En somme, ils ne se sentaient plus maître de leur situation financière.

Que leur as-tu dit pour modifier leur façon de penser?

Nous avons monté leur budget ensemble. Et ils ont pu constater qu’ils avaient assez d’argent pour payer toutes leurs dépenses.

C’était simplement leur façon de faire qui n’était pas adéquate.

Aussi, je leur ai suggéré de mettre de l’argent de côté à toutes les paies pour payer leurs dépenses occasionnelles. Et d’arrêter de payer avec la carte de crédit.

Ils avaient des doutes quant à la possibilité de le faire…  En fait, ils ne croyaient pas que ça pouvait améliorer leur situation!  Mais ont décidé de suivre mes conseils quand même.

Et oh surprise! Ils ont découvert que ça fonctionne.

Ce fut pour eux un soulagement d’arrêter de s’endetter avec la carte de crédit et de toujours avoir assez d’argent pour leurs dépenses occasionnelles. À la dernière rencontre que j’ai eue avec eux, je pouvais voir que le poids de l’inquiétude avait disparu!

Ils avaient maintenant les épaules relevées et ils affichaient tous les deux un grand sourire!

Ces 4 femmes et cet homme avaient un point en commun

Toutes ces personnes avaient un point en commun: elles voulaient avoir la paix de l’esprit. Et ne plus se faire de soucis avec ses finances personnelles. Et elles ont réussi!

Elles ont toutes compris que la situation financière parfaite est dans notre imaginaire.

Aussi, elles ont décidé de planifier leur budget au lieu de vivre avec les émotions du moment.

Le budget a été pour elles, comme une lampe de poche qui éclaire dans le noir…

 

Oui mais…

Je vous entends déjà : « Faire un budget, non merci, pas pour moi ». Je vous comprends.

Entre faire une recette de gâteau et un budget, moi-même, je choisirais la recette de gâteau!

Mais le gâteau ne me nourrira pas longtemps, mon budget, oui!

Est-ce que je regarde mon budget toutes les semaines? Non !

Mais quand les lignes directrices sont établies, on n’a qu’à suivre…

C’est aussi simple que ça!

 

Comment être sûr de réussir financièrement?

Vous devez vous fixer un but, un but clair, comme économiser 50$, 200$ ou 1,000$ d’ici trois mois.

Votre but doit être atteignable.

Ne vous fixez pas un but pour épater les autres. C’est pour vous!

Vous savez, votre argent, c’est le vôtre, prenez-en soin.

N’attendez pas que quelqu’un d’autre le fasse à votre place.

Certains veulent que ça arrive, d’autres aimeraient que ça arrive, et d’autres font que ça arrive.

Michael Jordan

Barbara Demers

Réussir avec ses finances personnelles est à la portée de tous.

Barbara a acquis une solide expérience en tant que conseillère en placement durant 23 ans. Aujourd’hui, elle existe pour aider des gens comme vous qui veulent en comprendre davantage sur leurs finances personnelles, leurs placements et leurs investissements.

Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement Votre relation à l'argent

Pour être soi et avoir moins de soucis financiers!

Aimerais-tu avoir moins de soucis financiers, toi aussi?

Combien de fois ai-je entendu « Oh non! J’ai un paiement qui passe demain! »?

Nous avons tous des obligations financières: le loyer, le paiement de l’auto, les taxes, les frais de condo, les assurances, les plaques de la voiture et aussi l’alimentation!

On sait que l’on a ces paiements, ces engagements à payer. Mais on ne s’y habitue pas!

Et chaque fois, c’est comme une surprise, un coup dur à surmonter…

Le temps de les oublier jusqu’à ce qu’ils reviennent nous hanter de nouveau!

 

Vivre avec moins de soucis financiers, c’est possible!

Crois-tu être seul à être dépassé par tes engagements financiers?

D’abord, je vais te déculpabiliser en te disant que des recherches en comportement du consommateur ont démontré que l’humain réagit de façon illogique aux paiements futurs. En effet, ces études ont démontré que lorsque l’on s’engage avec des paiements futurs, le cerveau ne peut figurer le coût total de l’engagement que l’on signe!

Les pros du marketing ont vite compris cette faiblesse!  Et ils font tout pour nous engager sur le long terme en nous présentant plein d’incitatifs pour tromper notre cerveau.

C’est ainsi que tu verras des promotions telles que le premier paiement est gratuit ou les six premiers moins à prix réduit.

Comme tu sais, une fois que tu as signé, tu es pris. Tu es engagé!

Et pendant plusieurs mois, tu devras honorer ta signature. Et espérer la fin de ton contrat.

Tu devras donc vivre ton stress financier jusqu’à la prochaine opportunité de t’en débarrasser.  Ou tu devras envisager d’autres solutions plus drastiques si tes dépenses fixes sont trop importantes pour toi.

Mais ici, je prends pour acquis que tu peux et que tu veux t’en sortir…

Je vais donc t’aider à te préparer intelligemment à vivre ta vie avec moins de soucis financiers.

Par expérience, ce type de mauvaises surprises est ce qui cause la majorité du stress dans nos vies. Et cela cause évidemment bien des dégâts dans nos finances personnelles.

Je vais donc te montrer comment éviter ce problème à répétition la majorité des gens qui t’entourent afin que tu puisses éventuellement vivre moins de soucis financiers.

 

Le but de la vie est d’être heureux!

Nous devons apprendre gérer notre argent d’une façon qui nous ressemble et avec le moins de soucis financiers possible.

Tu verras, ce truc est formidable. Et surtout, il est ultra simple.

Toutefois, je te préviens qu’il te faudra fournir un certain effort. Car moi, je fais ma part en écrivant cet article. Mais toi, si ce truc te plait vraiment, il te restera à le mettre en pratique!

 

Le truc pour avoir moins de soucis financiers!

Pour éviter le stress financier engendré par tes mensualités, tes paiements annuels et tous ces imprévus, il existe un truc!

D’abord, il faut comprendre que le problème vient du fait que tes obligations sont prévues, mais non suffisamment planifiées.

Donc, la solution est de les planifier!

Mais tu me connais, je suis un anti budget!

C’est pourquoi je vais te dire comment faire pour oublier tes engagements. C’est ce que tu cherches, non?

Avec ce truc, tu oublieras tes paiements, tout en les respectant!

Le truc dont je vais te parler, c’est celui d’avoir un second compte bancaire exclusivement pour tes frais fixes.

 

Le truc merveilleux pour moins de soucis financiers

Ce truc merveilleux existe depuis longtemps. Mais il est de moins en moins connu et utilisé.

Pourtant, il est plus facile de l’utiliser aujourd’hui qu’auparavant…

Selon moi, il n’y a que 50 % des gens qui utilisent un compte bancaire séparé pour ses frais fixes.

Pourtant, ce serait très peu couteux. Surtout si tu considères le stress financier et les frais financiers qu’il peut t’épargner!

En fait, tout le monde pourrait et devrait s’en servir pour une vie avec moins de soucis financiers!

Bref, pour tout mettre ça en pratique, je t’ai simplifié la vie en te proposant deux étapes simples pour intégrer un « compte bancaire frais fixes » dans ta vie.

 

1re étape : Fais une liste de tous tes frais fixes

Je vais donc te faire voir une autre façon de gérer tes frais fixes.

Certains les appellent aussi dépenses fixesdépenses nécessaires ou dépenses obligatoires.

En fait, ce sont les dépenses que l’on a peu ou pas le choix de payer toutes les semaines, tous les mois, aux trois mois ou annuellement.

 

Tes frais fixes

Ce qui est ennuyeux avec les frais fixes, c’est que ce sont généralement des engagements financiers à long terme que tu as pris dans le passé.

Et le pire, c’est que tu ne peux généralement pas les annuler ou en changer les termes, avant l’échéance.

Prenons l’exemple classique d’un emprunt hypothécaire. Pour changer les engagements de ton emprunt, tu dois soit vendre ta maison (et possiblement payer une pénalité) ou attendre l’échéance pour enfin pouvoir renégocier les conditions de remboursement (versement, taux d’intérêt, durée).

Il en sera de même si tu signes un bail pour ton logement, pour ton contrat de location auto, ou pour un emprunt personnel.

Les taxes foncières et scolaires, l’électricité, le chauffage, les assurances sont aussi des dépenses obligatoires fixes importantes à considérer et à planifier dans tes finances personnelles. Et dans ta vie!

J’en connais qui incluent même l’épicerie et l’essence dans l’estimation de leurs frais fixes annuels afin d’éviter les mauvaises surprises.

Mieux tu planifieras tes dépenses fixes, mieux tu te sentiras à l’avenir!

 

Pour tout connaitre de tes dépenses fixes

Maintenant que tu comprends vous mieux le principe des frais fixes, tu devras faire en sorte de ne rien oublier.

Voici comment faire.

Regardes tes transactions bancaires des douze derniers mois en portant une attention particulière aux dépenses annuelles, comme ta prime d’assurance et note tout ce qui est récurrent.

Tu constateras que ton cerveau est super efficace pour oublier certaines charges financières!

Le marketing est très puissant pour te faire oublier tes paiements récurrents.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la publicité des entreprises te pousse tant à t’engager dans des paiements répétitifs. Puisque l’humain déteste tant les tracasseries administratives, il est assumé que nous ferons peu d’efforts pour nous en sortir…

Sauf toi!

Et moi!

 

2e étape : Ouvrir un compte bancaire pour gérer tes frais fixes

Je te suggère donc très fortement d’ouvrir un compte bancaire additionnel et de l’utiliser exclusivement pour payer tes frais fixes.

Ce compte ne doit pas servir à autre chose que tes frais fixes.

Cet argent est réservé pour tes engagements financiers.

En conséquence, ce compte ne doit servir ni pour les urgences ni pour tes gâteries!

 

Calcule tes obligations actuelles

Lorsque tu auras complété tes calculs selon la méthode dont je parle ci-haut, tu connaitras le montant annuel de tes frais fixes.

Ensuite, il te suffira de prévoir assez d’argent à l’avance pour tous tes paiements.

Comment faire?

Dès que tu auras ouvert ton compte bancaire additionnel, tu vas y déposer (ou y transférer électroniquement) un montant à chaque période de paie (ou mensuellement si tu es un travailleur autonome).

Ce montant correspond au total de tes frais fixes annuels divisé par le nombre de paies que tu reçois sur un an.

Par exemple, si le total de tes frais fixes est de 12,000$ par an et que tu es payé mensuellement, tu n’auras qu’à virer 1,000$ par mois à ton compte bancaire « frais fixes ».

Si tu reçois un salaire sur une base hebdomadaire, tu n’auras à transférer (12,000$/52 semaines = 231$) à ton compte bancaire « frais fixes ».

Si tu veux en savoir plus, je te suggère les 8 trucs que je te donne ici.

 

Être soi…

Faire la liste de tes frais fixes est donc une occasion de te questionner sur ton mode de vie actuel et de débuter ta réflexion sur tes objectifs à long terme.

Tu as certainement déjà une idée de ce que tu aimerais être, faire et avoir dans ta vie. Aussi, si tu te donnes les moyens de l’accomplir en gérant mieux cet outil qu’est l’argent, tu seras plus heureux!

Si cela te parle profitez-en pour voir comment tu peux arriver à être toi avec ton argent en téléchargeant l’extrait de mon livre où je te parle de tes objectifs.

Je te souhaite donc la meilleure des chances dans ta transition vers une vie avec moins de soucis financiers et plus de liberté!

Être soi, c’est la vie!

À bientôt,

Marc

Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement Votre relation à l'argent

3 étapes pour réduire vos dettes dans la zénitude!

Que vous soyez seul ou en couple, si vous avez pris la décision de réduire vos dettes, vous aurez besoin de voir des résultats rapidement pour garder la motivation.

Dans la vie, on peut douter de soi, douter de son avenir… Mais s’il y a une chose sure, c’est que réduire ses dettes est une décision que vous ne regretterez jamais!

Bravo de poser ce geste et je souhaite que cet article soit la 1ère étape de votre défi!

 

L’émotion avant les chiffres!

J’ai toujours vu les chiffres comme un outil et non comme une fin en soi.

C’est-à-dire que le but de réduire vos dettes devrait être d’atteindre une sensation de bienêtre, plutôt que de viser un chiffre dans votre compte de banque!

Ainsi, les calculs que vous ferez dans les prochaines minutes auront un sens pour vous. Et à chaque fois que vous sentirez, le stress ou la panique vous envahir, vous saurez qu’il y a un but qui en vaut la peine à la fin.

Car quand on a plusieurs emprunts différents et des cartes de crédit, l’émotion première qui règne en nous, c’est la confusion la plus profonde…

Aussi, vous vous demandez sans doute aujourd’hui : mais par où commencer?!

Ce que je m’apprête à vous partager, est le fruit de mes expériences personnelles et professionnelles des 30 dernières années.

Des millions de gens vivent – comme vous – avec trop de dettes en Amérique et en Europe. Et il est temps de changer cela!

C’est pourquoi je souhaite que vous mettiez rapidement en pratique ma méthode pour réduire vos dettes. Car cela changera votre vie (pas uniquement votre vie financière) pour toujours!

Vous verrez que le processus est simple.

Voici donc comment faire et par où commencer pour réduire vos dettes.

 

1re étape: Cessez de faire l’autruche et attaquez vous à réduire vos dettes!

Faire face à la réalité et réduire vos dettes nécessite du courage sur le moment.

Mais vous ne le regretterez pas dans (aussi peu que) quelques semaines. Je vous l’assure!

D’abord, je vous propose ces deux actions:

  1. Sortez tous vos documents relatifs à vos dettes tels que vos contrats, factures et états de compte.
  2. Faites une liste de toutes vos dettes, soit tout simplement à la main, soit sur Excel si vous êtes habile avec ce logiciel. Ou sinon, téléchargez tout simplement une application Apple ou Android telle que :

Debt Down pour iPhone  ou Money Wise pour Android

 

Dans laquelle de ces 3 situations êtes-vous?

Quand vous aurez terminé la liste de vos dettes, vous constaterez que vous faites partie d’une des trois situations financières suivantes:

Si vous aimiez qu’on regarde votre situation ensemble, je vous offre 15 minutes gratuitement sur Skype. Écrivez-moi pour que l’on prenne rendez-vous.

 

Situation financière #1: C’est pas si mal!

Il est possible que votre situation soit beaucoup moins désespérée que vous ne le pensiez!

Vous aviez peur d’affronter la réalité et c’est normal car quand on n’a pas le contrôle de sa vie financière, on doute vraiment de tout.

Y compris de sa capacité à comprendre où on en est financièrement…

C’est comme ça, on est humain et nos émotions nous coupent quelques fois de notre réalité.

Mais maintenant que vous savez où vous en êtes, vous constatez que le montant de vos dettes est très gérable.

Bien que peu de changements soient nécessaires dans votre cas, vous devez améliorer la compréhension de votre situation financière afin de ne pas retomber dans le doute, le stress et la méfiance.

Ici encore, il est question d’une émotion que vous voulez quitter!

Aussi, vous avez intérêt à agir dès maintenant pour vous sentir mieux à l’avenir.

(Je vous suggère de passer directement à la 2e étape, quelques paragraphes plus bas, pour sauver du temps.)

 

Situation financière #2: J’ai beaucoup de dettes, mais je peux y arriver!

Vous constatez que le montant de vos dettes est considérable…

Mais vous pouvez encore y faire face!

Bien que vous constatez maintenant que votre situation ne soit pas désespérée, vous avez grandement intérêt à faire un virage important. Et immédiatement.

(Pour sauver du temps, vous pouvez passer directement à la 2e étape.)

 

Situation financière #3: Ma situation est critique!

Votre situation est sérieuse!

Mais au moins, vous savez maintenant quelle est votre réalité.

Et quand on sait, on sait aussi sur quoi agir!

Aussi, la bonne nouvelle dans tout cela, c’est qu’on est plus en l’an 1900 et que les gens qui ne peuvent pas payer leurs dettes ne vont plus en prison!

Au contraire, il existe aujourd’hui des solutions efficaces et rapides pour vous!

Il vous faut savoir qu’attendre quelques semaines de plus avant de faire face à vos problèmes financiers ne vous apporterait rien. Le mal est fait. Et il ne vous reste qu’à apprendre de cette situation.

Ce qui vous a conduit là où vous êtes aujourd’hui est peut-être une malchance comme une perte d’emploi. Ou cela peut être en raison de votre comportement d’acheteur un peu trop compulsif…

Dans les deux cas, vous avez intérêt à réfléchir en lisant des articles de mon blogue afin de relancer votre vie. Et de changer ce qui doit être changé dans vos habitudes financières.

Mon but en vous disant cela est de vous éviter de revivre le même traumatisme une autre fois!

En somme, vous êtes dans une situation critique.

Mais il existe heureusement des solutions à l’insolvabilité.

L’idéal pour vous serait de consulter un conseiller en insolvabilité (ou son équivalent dans votre pays) dans les plus brefs délais.

 

2e étape : Réfléchissez et passez à l’action!

Vous avez bien préparé la liste détaillée de vos dettes lors de la 1re étape?

Alors, vous êtes prêt pour la suite!

D’abord, je vous suggère de comparer le montant total de vos dettes avec votre capacité à les rembourser (plus rapidement).

Voici comment faire:

Si vous êtes dans la situation financière #1 ou #2, je vous conseille de vite prendre conscience de vos dépenses fixes et variables mensuelles.

Pour cela, vous devez savoir où va votre argent!

Votre but sera de décider de la meilleure façon d’ajuster vos dépenses à la baisse, sans trop en souffrir (vous verrez, j’ai des trucs!).

Puisque c’est le montant que vous économiserez qui vous permettra de réduire vos dettes avec le temps (semaines ou mois).

Et éventuellement, de les éliminer complètement.

Je sais très bien que c’est tout un défi que je vous présente là!

Mais pensez un instant à comment vous vous sentirez lorsque vous vivrez avec moins de moins en moins de dettes… jusqu’à ne plus avoir de dette du tout !

Si vous le voulez, inscrivez-vous à la promotion de mon défi de 21 jours pour reprendre le contrôle de votre vie financière. Je serai là pour vous soutenir et vous aider à atteindre votre but!

(Si vous êtes dans la situation #3, je vous suggère de consulter et de quand même réfléchir à cette pénible question : est-ce que la faillite ou un accord avec vos créanciers serait une solution?)

 

3e étape : Analysez et réduisez vos dépenses

Il existe plusieurs méthodes pour analyser, comprendre et réduire vos dépenses actuelles.

Toutefois, celle que je préfère est l’utilisation d’une application (iPhone ou Android) qui me permet d’avoir toujours à la portée de la main mon outil et ma calculatrice pour lister mes dépenses courantes.

Aussi, je vous conseille les applications suivantes (que vous soyez sur iPhone ou Android) :

Pour votre iPhone au Canada:

Budget pour iPhone (Canada seulement)

Pour votre iPhone en Europe:

Budget pour iPhone

Pour votre Android au Canada et en Europe:

Money Wise pour Android

Personnellement je note tous mes achats presque immédiatement (ou au plus tard le jour même) après avoir payé quoi que ce soit.

J’aime beaucoup utiliser cette application.

C’est mon outil de contrôle budgétaire et ça remplace les fichiers complexes!

Je veux et je peux savoir en tout temps combien d’argent j’ai dépensé depuis le début du mois et combien il me reste de disponible.

Finies les mauvaises surprises!

Si par exemple, je me fixe un budget de 2000 $ pour le mois et que le 15 de ce mois, j’ai déjà dépensé 1500 $, je sais que je dois immédiatement m’ajuster! Je vais donc réduire rapidement mes prochaines dépenses afin d’atteindre mon objectif de dépenses de 2000 $ pour le mois.

(Notez que dans mon exemple de budget, 2000$ représente uniquement mes dépenses variables mensuelles.)

Quant à mes dépenses fixes (paiement hypothécaire, loyer, location ou paiement auto, taxes, assurances, électricité), je n’ai pas de contrôle immédiat sur celles-ci. Mais ce n’est pas une raison pour les ignorer complètement. Aussi, je vous suggère de lire mon article pour vous libérer de vos frais fixes

Car les frais fixes peuvent aussi être compressés, mais que cela demande une plus grande réflexion et un peu plus de temps!).

Comme l’impact de vos actions se fera sentir plus rapidement, je suggère de vous focaliser d’abord sur la réduction de vos frais variables.

 

Relevez le défi de réduire vos dettes !

Je vous encourage à réfléchir à ce que vous voulez vraiment dans votre vie.

Et à faire l’effort de vous réaliser peu à peu en mettant de l’ordre dans votre vie financière.

La 1re étape ci-haut est certainement la plus difficile, émotivement. Mais vous la surmonterez rapidement en passant à l’action!

livre-de-marc-blais-reprenez-le-controle-de-votre-vie-financiereEt en poursuivant les autres étapes, vous vivrez des changements importants dès les premières semaines, ça c’est garanti!

Il était vraiment temps de prendre une décision importante dans votre vie.

Réduire vos dettes, et en particulier, éliminer les mauvaises dettes sera peut-être un des tournants importants de votre vie.

Vous verrez que vous serez de plus en plus fiers de vous!

Car vous vous sentirez, de plus en plus vous-même et… en contrôle de votre vie!

Merci de prendre soin de devenir la personne unique que vous êtes!

Marc Blais

Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement

Le truc pour bien vivre sans faire un budget personnel

Faire un budget personnel est un défi de taille pour la majorité des gens!

C’est ce que j’ai découvert au fil des ans…

La vérité, c’est que la majorité de mes clients, amis et relations, éduqués ou non financièrement, ceux qui ont la compétence de le faire, tout comme ceux qui savent qu’ils doivent faire un budget personnel n’ont ne le font pas!

Je n’ai pas le goût!

J’ai pas le temps!

Ce n’est pas une priorité!

80% des gens, selon moi, n’appliquent pas les règles de base en planification financière, ne font pas ce qu’ils devraient faire, pour bien gérer leur argent et ne pas manquer d’argent pour s’épanouir dans leur vie.

Même pas moi!

Peut-on vivre sans faire un budget personnel?

Plusieurs statistiques démontrent que 50% des gens préparent un budget. Mais ces mêmes statistiques ne disent pas combien s’en servent réellement pour gérer leurs finances…!

C’est-à-dire?

La vérité, c’est que faire un budget personnel est tout de même une tâche pas si agréable, même pour un comptable! Une tâche qui demande du travail, de l’analyse et un quand même un peu de recherche.

Car faire un budget personnel, c’est un peu comme se donner de nouvelles résolutions de début d’année… Vous connaissez?

Aussi, le vrai problème, ce n’est pas de le préparer ce budget, mais de le suivre!

C’est pourquoi je crois que pas plus de 20% des gens suivent vraiment un budget!  Et qu’ils s’en servent comme un outil de contrôle budgétaire, de la même façon que nous le faisons dans les entreprises.

Car ce sont les mêmes règles , en fait!

Faire un budget personnel… Beurk!

Personnellement, je n’aime pas faire un budget personnel.

Et j’aime encore moins avoir à faire le suivi de mon budget!

Alors, si vous êtes comme moi, réjouissez vous…

Car j’ai trouvé d’autres solutions!

Savoir combien je dépense

Comment donc savoir combien et comment je dépense sans faire un budget personnel et sans avoir à le suivre?

Car la base pour savoir si on est sur la bonne route, c’est-à-dire, si on réalise son plan de vie, c’est de mesurer ses progrès vers son objectif. Est-ce que je m’approche du but que je me suis fixé ou est-ce que je m’en éloigne?

L’argent est un des outils pour vous réaliser. Il faut l’utiliser au maximum!

En faisant un suivi de vos dépenses variables (les dépenses sur lesquelles vous avez un certain contrôle), vous découvrirez très rapidement combien vous dépensez et comment vous dépensez votre argent.

Je me fais souvent dire que le fait de savoir combien je dépense ne me donnera pas plus d’argent…

C’est vrai mathématiquement. Mais totalement faux, en pratique…

Car c’est justement le fait de savoir combien et surtout comment tu dépenses actuellement ton argent qui t’aidera à comprendre quoi changer de ton comportement pour réduire cette dépense.

Certaines personnes aiment trop l’argent. Tandis que d’autres le détestent.

Je pense qu’il faut juste considérer l’argent pour ce qu’il est. L’argent n’est pas une fin. Il est un moyen. Un des moyens pour atteindre ses buts…

Le budget par enveloppes

Une des stratégies les plus simples est la méthode de l’enveloppe.

Cette méthode toute simple consiste à identifier un montant hebdomadaire par type de dépense – par exemple l’épicerie. Et je déposerai donc 200$ dans l’enveloppe « Épicerie ». Je prends délibérément le poste de l’alimentation car je crois que 9 personnes sur 10 ne connaissent pas le coût de leur alimentation. 

Je vous offre avec plaisir un extrait du chapitre 3 de mon livre LE bonheur financier en 7 minutes par jour.

Pour ceux qui n’ont vraiment pas le goût de lister chacune des dépenses qu’ils font, il y a une alternative que j’appelle le budget par enveloppes.

Certains utilisent aussi les pots « Mason ». Personnellement, je trouve le format enveloppe plus pratique pour le sac à main!

Mais les deux fonctionnent très bien. Et c’est à vous de choisir.

N’en déplaise aux puristes, le budget par enveloppes est un truc tout simplement génial :

  • Il est facile
  • Rapide
  • Gratuit
  • Efficace
  • Et il est précis!

Son seul défaut, mais c’est aussi sa qualité première, c’est que cela vous oblige à manipuler de l’argent comptant.

Qu’est-ce que c’est que le budget par enveloppes?

C’est tellement simple… que je n’ose le décrire.

Vous inscrivez sur les différentes enveloppes les types de dépenses prévues durant le mois; café, resto, épicerie, vêtements, essence ou transport collectifs, etc.

Et vous déposez à chaque période paie et dans chaque enveloppe, le budget que vous avez décidé d’y allouer.

Voilà.

Quand il n’y a plus d’argent dans l’enveloppe, vous arrêtez de dépenser.

C’est tout!

Comment je gère mes comptes

Je gère mes comptes sans faire un budget depuis quelques années.

C’est lorsque je jette un coup d’œil rapide sur mes dépenses – une à deux fois par mois – que je constate clairement mes excès et mes bons coups.

Je peux alors réagir immédiatement en modifiant mon comportement pour ce qui reste du mois. Ainsi, je me rajuste, je diminue mes dépenses afin de retrouver le droit chemin. Et réaliser mon plan financier.

Ça m’évite de me retrouver déçu soit en constatant mon solde bancaire ou lors de la révision l’accomplissement de mes objectifs de fin d’année. Heureusement, je n’ai plus de carte de crédit!

Car aujourd’hui, je sais que je suis le seul responsable de mes finances.

Je vis maintenant pratiquement sans stress financier. Et j’utilise de plus en plus l’argent pour mon bonheur, à ma façon.

C’est cela pour moi, le bonheur financier!

Marc Blais

Catégories
Avoir plus d'argent Économiser facilement Votre relation à l'argent

Deux trucs pour réduire votre endettement dans le plaisir

Réduire votre endettement est la façon la plus sûre et la plus efficace pour améliorer votre situation financière.

Mais ce n’est pas le seul avantage que vous en soutirerez.

Il y a votre qualité de vie!

Non seulement vous vous enrichirez immédiatement financièrement, mais vous vous sentirez plus libre de votre vie. Et ça, ça n’a pas de prix!

Imaginez vous un peu de lousse financier …

 

Comment réduire votre endettement?

Réduire ses dettes, c’est facile à dire, mais pas aussi facile à faire !

C’est vrai!

Il y a deux trucs pour réduire votre endettement. Pas plus!

Le 1er truc: augmenter vos revenus!

Mais comment?

  • Vous pouvez trouver un second emploi.
  • Vous pouvez lancer votre propre entreprise.
  • Et vous pouvez changer d’emploi pour un autre mieux rémunéré.

Le 2e truc: réduire vos dépenses

Ça ne me tente pas vraiment… me direz-vous.

Vous sentez peut-être déjà la nécessité de couper dans des dépenses qui vous tiennent à cœur…

Effectivement, cela peut paraître désagréable à première vue.

Mais il y a une foule de façons d’y arriver, sans trop souffrir. Et même en étant plus heureux qu’avant.

Réduire ses dépenses est un véritable défi, c’est bien vrai.

Pour moi aussi, ça l’a été ! Vous apprendrez ici comment j’ai fait pour réduire mes frais variables!

Réduire mes dépenses a été un réel défi pour moi:

  • Jusqu’à ce que je trouve une façon de me contrôler dans mes achats impulsifs…
  • Et que je trouve une façon d’avoir du plaisir à consommer moins.
  • Et surtout que j’apprenne à consommer mieux.

J’y suis arrivé en priorisant certaines dépenses non négociables pour moi…

Et en réduisant graduellement d’autres dépenses que je considère (maintenant) comme secondaires.

Tout cela demande un peu d’analyse et beaucoup de réflexion.

Mais en très peu de temps, j’ai obtenu de beaux changements dans ma vie!

Pourquoi réduire votre endettement?

Voici un exemple de l’impact de réduire votre endettement sur votre situation financière.

Votre valeur nette qu’on appelle aussi votre patrimoine se compose du total de vos biens, déduction faite de toutes vos dettes.

En réduisant graduellement vos dettes, votre valeur nette augmentera donc du même montant.

Voici un exemple : disons que le 1er janvier de cette année, votre état du patrimoine était comme suit :

Actif :

Compte de banque                                           2,000 $

Résidence                                                     200,000 $

Total des actifs                                             202,000 $

Passif :

Cartes de crédit                                                 2000 $

Hypothèque                                                  100,000 $

Total des passifs                                           102,000 $

Valeur nette                                            100,000 $

Au cours de l’année, disons que vous avez décidé d’adopter certaines des stratégies de ce blogue pour vivre le bonheur financier en une heure par semaine.

Vous aurez, avec le temps, pris conscience de l’ampleur de certaines dépenses non prioritaires pour vous. Et vous aurez fait le choix de les réduire et même de les éliminer.

Bref, vous dépensez maintenant beaucoup plus consciemment. Vous faites aussi de meilleurs choix de vie et en plus, vous ne payez plus d’intérêt sur votre carte de crédit!!

Et le résultat concret, c’est qu’un an plus tard, vous avez totalement payé vos cartes de crédit et vous avez réduit de 8,000 $ le solde de votre hypothèque.

C’est que dans mon exemple, le 1er janvier de l’année suivante, votre état du patrimoine serait comme suit :

Actif :

Compte de banque                                           2,000 $

Résidence                                                     200,000 $

Total des actifs                                             202,000 $

Passif :

Cartes de crédit                                                         0 $

Hypothèque                                                    92,000 $

Total des passifs                                             92,000 $

Valeur nette                                             110,000 $ 

En conséquence, votre valeur nette a augmenté de 10,000$ et vous n’avez pris aucun risque financier!

L’impact de réduire votre endettement sur votre qualité de vie

Votre plus grand bénéfice ne sera pas financier!

C’est que vous sentirez votre stress financier graduellement vous quitter est que vous gagnerez énormément en qualité de vie

Aussi, vous gagnerez à plusieurs niveaux: vous aurez une meilleure qualité de sommeil et vous serez globalement plus heureux.

Car vous sentirez que vous faites les bons choix de dépenses. Des choix de dépenses qui vous conviennent, qui sont pour vous des dépenses prioritaires dont je parle dans mon livre Le Bonheur Financier en 7 minutes par jour.

Mieux gérer votre vie financière, ce n’est pas seulement une question d’argent!

Car vivre moins stressé améliore aussi nos rapports avec les membres de notre famille et nos amis. C’est un avantage non quantifiable, mais tellement important!

En plus, vous serez tellement fier de vous!

Vous êtes prêt à réduire votre endettement ?

Je vous conseille de lister toutes les données relatives à vos dettes actuelles en indiquant les détails tels que le taux d’intérêt, le montant de la dette originale, le montant du paiement (mensuel, hebdomadaire).

Également, si c’est plus simple pour vous, vous pouvez aussi télécharger une des applications suivantes :

Debt Manager (Apple)

Money Wise (Android)

Plutôt que de vous sentir empêtrés à jamais dans une confusion de détails, vous avez maintenant une image claire de votre situation.

Et en moins de 30 jours d’aujourd’hui, vous serez motivé à éliminer graduellement vos dettes, à mettre en lumière des solutions qui vous ressemblent pour que votre vie soit plus facile…

Si cela vous parle, voyez mon défi Bonheur Financier de 21 jours!

Il n’y a pas de meilleure façon de vivre que de vivre sans dette!

À vous de jouer!

Marc Blais

Catégories
Avoir plus d'argent Devenir minimaliste Économiser facilement Être soi dans la vie Le défi d'être soi Les livres du Bonheur Financier Votre relation à l'argent

Trouver le chemin vers soi et vivre selon ses valeurs

Découvrir le chemin vers soi est tout un défi!

J’étais loin de me douter de ce qui suit quand j’ai demandé à Joanie de nous partager ce qu’elle avait compris des cinq livres sur les finances personnelles qu’elle venait de lire…

Marc

 

Ma situation

J’ai toujours été travaillante et économe, jeune j’amassais mon argent pour m’acheter ce dont je rêvais, quelle fierté d’acheter mon 1er système de son 300$ dans le temps avec mes payes de gardiennage (voir 2$/h à l’époque!).

Avec l’arrivée de l’âge adulte sont arrivés les premières vraies payes, les responsabilités et aussi les aléas de la vie !

C’est là que j’ai appris qu’un coussin de sécurité ça fond 10 fois plus vite que ça se constitue!

Tout cela a commencé par une blessure professionnelle qui a réduit de beaucoup mon salaire, ensuite la perte d’emploi.

Je n’arrivais plus à payer tous mes comptes alors je les payais avec mes cartes de crédit qui se sont vite remplies! Jamais je n’ai mis quelque chose de non essentiel sur mon crédit, je me privais, j’essayais de gagner plus mais malgré tout je n’avais pas le choix : mon coussin ayant fondu complètement j’ai dû recourir au crédit pour payer mes charges pendant un bout de temps.

Le problème avec le crédit c’est qu’il faut rembourser, et en double! Le montant minimum était maintenant de 700$ / mois alors je payais ma carte avec ma paye et ensuite il ne me restait rien pour payer les comptes courants que je repayais avec le crédit.

On s’en sortait pas!

 

Mon déclic… vers le chemin vers soi

C’est là que j’ai découvert les émissions Princesse et Nul en finance de Gail Vax Oxlade.

Là, j’ai appris que j’étais loin d’être la seule dans cette situation et qu’il y avait bien des solutions!

Ç’a été une véritable révélation pour moi!

Je me suis donc mise à noter chaque dépense aussi minime soit-elle.

J’ai fait un emprunt auprès de ma famille ce qui a beaucoup diminué mes versements mensuels et je me suis sortie tranquillement de l’endettement.

Depuis quelques années, je me suis découvert une passion pour les finances ce qui est étonnant dans mon cas!

On va se le dire; à l’école les mathématiques n’étaient pas mon fort!

Pas besoin d’être comptable pour voir à ses finances. Lorsqu’on rend cela simple, il y a moyen de trouver cela amusant!

J’ai commencé à suivre toutes les émissions qui parlaient de finances : Princesse, Nul en finances, l’indice Mcsween et je suis tombé en amour avec l’animateur de cette dernière. Un comptable qui présente les finances de façon ludique et non moralisatrice, ça, ça me parlait!

Je me suis ensuite mise à lire tous les livres que je trouvais qui parlait de finances aux gens simples. Pas de termes comptables compliqués seulement des anecdotes et des trucs facilement applicables!

 

Ma motivation à lire tous ses livres ?

Je lis déjà des tonnes de livres. Alors pourquoi pas faire aussi des lectures utiles?

J’adore apprendre et je suis une femme très organisée dans la vie. J’aime que tout soit simple, pratique, accessible.

Parfois, je connais plusieurs trucs dans ces lectures mais je ne les applique pas ou peu. Aussi, lire et relire me rappelle que même si ça va mieux, on doit rester vigilant pour ne pas replonger dans l’endettement!

Parfois, j’apprends un nouveau truc. Et je le note dans un cahier que je garde spécifiquement pour ce genre de chose. Chaque fois que je lis quelque chose d’intéressant, je le prends en note. Et j’essaie de l’appliquer pour trouver les trucs qui me conviennent le plus dans ma vie actuelle.

J’aime lorsque je me reconnais dans les auteurs, les situations décrites et je fuis le théorique! La théorie, c’est bien beau mais si c’est compliqué à appliquer. Et ça ne durera pas !

 

Ce que j’ai appris de mes lectures ?

Qu’un budget ça ne marche pas pour moi!

Ayant un horaire variable donc des payes inégales, ça ne me donne rien de prévoir combien je vais dépenser d’avance pour chaque poste, ça n’arrive jamais à la fin du mois!

J’ai aussi appris qu’il n’y a pas de mauvais trucs, de mauvaises méthodes, il n’y a que la nôtre!

Ces auteurs proposent parfois les mêmes choses, parfois des façons totalement différentes de voir, de faire les choses et elles se valent toutes. Il faut prendre ce qui nous plaît et l’appliquer à long terme !

En appliquant de nouvelles façons de faire, j’ai appris que finalement, j’étais bonne en calcul, que je pouvais me permettre d’avoir des rêves.

J’ai appris que j’avais autant de valeur qu’un autre. Et que même si on est au salaire minimum, il est possible de vivre et non seulement survivre chaque mois.

En changeant ma façon de voir l’argent, ce n’est plus un fardeau, un stress, un supplice mais plutôt une façon d’obtenir ce dont on a besoin ou ce dont on rêve.

J’ai aussi changé ma façon de vivre.

 

Ce que j’ai changé ?

Je me suis placée en premier dans mes priorités budgétaires!

Lorsque je reçois mon salaire, même si j’ai des comptes ou des dettes à rembourser, je mets 10% de mon salaire de côté dans un compte épargne.

Ensuite, je paie ce qui doit être payé et s’il en reste, je peux me gâter.

Au début, je le faisais en me disant que j’allais me gâter avec ce montant mis de côté… Ou qu’au pire, en cas d’aléas, je pourrais survivre un bout sans toucher au crédit ( mon but étant de mettre l’équivalent de 6 mois de salaire de côté).

En le regardant grossir, j’ai changé d’avis. J’adore voir le montant grossir! C’est devenu un plaisir !

J’ai découvert que finalement, je n’ai pas tant d’envies que ça, que je deviens de plus en plus minimaliste et que j’adore ça!

En fait, j’ai plus de plaisir à économiser qu’à me procurer un bien matériel. La satisfaction est plus durable!

 

La satisfaction durable, le début du chemin vers soi

Je jardine et cuisine davantage et j’adore ça! C’est un plaisir de trouver des façons ingénieuses d’apprêter le contenu du frigo pour faire de bons petits plats antigaspillage…

Et puis nos goûts ont changé… On n’apprécie plus trop manger au restaurant maintenant car on s’y régale moins qu’à la maison!

Je tiens un inventaire de mes placards et de mes congélos. Ce qui me permet de savoir ce que j’ai. Et donc, de ne pas acheter en double.

Chaque semaine, sans faire de menus stricts, je vois ce que je peux cuisiner avec ce que j’ai. Et je note à mesure ce dont j’aurai besoin prochainement.

Si l’article n’est pas en solde le jour de l’épicerie, bien souvent je m’en passe et je le substitut par autre chose.

J’ai découvert les magasins d’occasions autant pour les livres (ma passion) que pour les vêtements. On y retrouve parfois de vraies merveilles pour si peu! Par exemple, j’achète en solde des vêtements neutres qui vont avec tout. J’ai passé 2 hivers avec les mêmes 6 chandails et personne n’a passé de commentaires!

 

Je maximise chaque dollar…

Je me suis payé une styliste! C’était les 300$ les mieux investis de ma vie selon moi. Car depuis, j’achète peu mais uniquement des vêtements qui me vont bien, qui vont avec tout et sont facile à porter.

Chaque jour je prends un moment pour regarder combien j’ai dans chaque compte, noté ce que j’ai dépensé et voir si je peux faire un petit changement pour améliorer les choses ou garder le bilan positif.

J’utilise aussi la wish list. C’est-à-dire que dès que j’ai envie de quelque chose, je l’inscris sur une liste que j’apporte avec moi les rares fois où je magasine. Rendu là, bien souvent, soit je ne souhaite plus me procurer ce bien ou encore je l’achète mais au plus petit prix possible. Ou encore cette liste me sert pour les suggestions de cadeaux aux fêtes.

On se gâte encore mais on fait des sorties plus spéciales qui nous apportent davantage de souvenirs. On préfère partir une fin de semaine par année, plutôt qu’aller au restaurant toutes les semaines.

Maintenant je regarde à la qualité mais aussi à la quantité. J’essaie de maximiser au maximum chaque dollar dépensé !

J’épure ma vie autant au niveau matériel que social! Je priorise ce qui me rend heureuse à long terme, je pense à moi.

J’ai appris à distinguer besoins et envies et des envies. Et j’en ai de moins en moins!

Apprécier ce qu’on a au lieu de toujours vouloir plus!

 

Ce que cela m’apporte de vivre selon mes valeurs?

Une certaine liberté!

Je n’ai pas beaucoup d’amis. Mais ceux que je côtoie encore sont des gens qui partagent davantage mes valeurs actuelles, on se voit peu mais c’est plus agréable.

Je ne ressens plus autant de pression de faire comme les autres, avoir les mêmes objets, être à la mode, etc.

En pensant à moi, je découvre peu à peu mes propres goûts, intérêts, valeurs. Et je me sens plus en contrôle de ma vie.

Chaque petit geste fait diminue progressivement les dettes, augmente l’épargne et cela me procure une sécurité très appréciable.

Je peux depuis peu de temps choisir de moins travailler mais faire quelque chose que j’aime.

Je sais que si jamais ça ne me convient plus, je pourrai partir ailleurs. Et quand même être en mesure de payer les comptes pendant la transition.

J’ai plus confiance en moi, je découvre ma valeur autant morale que financière.

Je me choisis de plus en plus. Les autres abusent beaucoup moins de moi maintenant car je dégage de la confiance.

Il est certain que je vais continuer de m’instruire toute ma vie, selon mes passions, mes intérêts. J’apprends à l’école de la vie.

Que ce soit par les blogues, les émissions télé, les vidéos You tube, les livres, etc. trouvez ce qui vous apporte de la joie, de la sécurité, de la confiance.

Si vous cherchez le bonheur regardez au fond de vous-même!

Ce qui vous cause du stress doit être éliminé ou du moins diminué. Et pour ça, avec un peu de recherches, d’efforts et de volonté; tout est possible!

Joanie Simoneau

 

Conclusion

Curieusement, on peut trouver le chemin vers soi en étudiant notre rapport à l’argent. En s’étudiant soi, on apprend sur soi. Et on découvre qui on est, ce qui est important pour être et vivre heureux longtemps.

On s’étudie, on se comprend…

On se découvre des valeurs qui nous appartiennent. Alors, on se sent libre. Libre d’être soi. Dans la vie, au travail et avec son argent. 

Le chemin vers soi, c’est un processus unique que tu vis à ta façon.

Comme moi, comme Joanie, comme toi!

Je te souhaite cette découverte. Et je t’invite à te joindre à notre groupe Facebook Le défi d’être soi!

Marc Blais

 

Joanie Simoneau

reduire votre endettement - Joanie SimoneauÉducatrice spécialisée, Joanie a travaillé auprès de plusieurs clientèles. Mais sa passion c’est vraiment les enfants! Elle a eu la chance de travailler avec eux depuis plusieurs années.
Joanie est amoureuse de l’humain en général. Les gens se confient facilement à elle, même si elle ne les connait pas!
Je suis quelqu’un de simple, je n’ai pas des goûts très luxueux et je priorise le temps de qualité avec mes proches.
Joanie Simoneau
Catégories
Avoir plus d'argent Devenir minimaliste Économiser facilement Votre relation à l'argent

Pour éviter les mauvaises dettes et ne plus recommencer!

Les mauvaises dettes, c’est quoi ça?

Les mauvaises dettes sont les dettes qui ont été engagées pour une dépense courante comme un repas au restaurant, les vêtements ou un voyage.

Une mauvaise dette peut aussi avoir servi à financer l’achat d’un bien qui perdra de la valeur, comme une automobile ou une table de cuisine.

On retrouve les mauvaises dettes sous la forme de cartes de crédit ou de prêts personnels. En général, leur taux d’intérêt est assez élevé.

Quand on décide de reprendre sa vie financière en main, les mauvaises dettes sont les dettes qu’il faut rembourser en priorité!

Il y a un bon côté aux mauvaises dettes

Peut-être que le simple fait de penser à vos mauvaises dettes vous fait déjà frémir. Soit que vous n’êtes pas fier…

Soit que vous n’aviez pas le choix. Et qu’à ce moment, c’était une façon de survivre…

Ça m’est arrivé, moi aussi. Donc, loin de moi l’idée de vous rappeler de si mauvais souvenirs et de ressasser inutilement des erreurs du passé.

En revanche, les mauvaises expériences sont quelques fois utiles!

Aussi, servez-vous de cette émotion pour avancer, pour changer quelque chose de votre vie! Je dirais même que, si vous le pouvez, rappelez-vous en toute votre vie!

Ainsi la mauvaise expérience de vos mauvaises dettes vous servira et vous aidera… à ne pas recommencer!

Comment tourner une erreur financière en apprentissage de vie?

Si vous êtes actuellement dans cette situation malheureuse, c’est peut-être que vous avez, tout comme moi avant, une certaine difficulté à bien dépenser votre argent.

Vous devrez donc apprendre à mieux consommer afin de rembourser vos mauvaises dettes. Et en apprenant, vous allez éviter de vous embourber à nouveau!

Aussi, lors de chaque paiement de cette mauvaise dette, posez-vous la question : qu’est-ce que j’aurais pu faire de plus agréable avec cet argent?

Et — tout comme moi — vous aurez un petit pincement au cœur et vous vous direz que cette foutue dette vous empêche de vous payer les petits plaisirs de la vie auxquels vous avez droit.

Dans mon cas, mes mauvaises dettes n’ont jamais atteint un niveau extrême si je les comparais à mes revenus. Aussi, tout ce que j’avais à faire en général, c’était de réduire mes dépenses pendant un ou deux mois. Le temps de reprendre le dessus.

Et je réussissais à rembourser tranquillement et surement ma carte de crédit.

Jusqu’au jour…

 

Comment j’ai éliminé mes mauvaises dettes

Jusqu’au jour où le montant de mes mauvaises dettes a atteint un niveau vraiment élevé suite à un mauvais concours de circonstances.

Ce n’était pas de ma faute!

J’avais eu des dépenses imprévues, un changement de carrière, des vacances plus chères qu’à l’habitude (elles avaient été planifiées, donc je ne les avais pas annulées!), des bris d’auto, les rénovations de ma maison qu’il fallait bien faire un jour…

Bref, on dirait que tout était arrivé en même temps!

Et là, ça explosait!

Je n’ai compris que bien plus tard que mon impulsivité était la cause de ce fardeau financier. 

Ce n’était vraiment pas le fruit du hasard!

Les 14 longs mois qui m’ont été nécessaires pour reprendre le contrôle de ma vie financière m’ont permis de travailler sur moi-même.

Et de finalement retrouver le Bonheur Financier!

Cela n’a pas été facile… Mais je suis bien plus heureux maintenant qu’à l’époque où je dépensais sans compter. 

Je sais que vous y arriverez à votre façon en changeant ce qui doit être changé dans votre façon de dépenser votre argent.

Et en vous adaptant à dépenser moins pour un certain temps, afin de finir par rembourser ces foutues mauvaises dettes. D’Ailleurs, je vous propose un plan pour aller de l’avant!

Aujourd’hui, je vis bien avec mon argent. Je dépense en fonction de qui je suis. Je ne dépense plus pour plaire ou pour bien paraître!

Bref, maintenant, je vis et j’enseigne le Bonheur Financier! 

Marc Blais CPA, CGA

En passant, j’offre le coaching Bonheur Financier en privé. Écrivez-moi!