Catégories
Investir intelligemment, penser autrement !

Vous voulez investir ? Prenez donc 5 minutes avant de vous lancer!

Vous voulez investir?

Au fil des ans, vous avez réussi à mettre une certaine somme de côté. Vous êtes maintenant prêt et vous voulez investir! Mais vous vous demandez par où commencer?

Prenez 5 minutes avant de vous lancer!

L’investissement est un domaine très vaste où tout le monde semble s’y connaître! Mais en réalité, très peu de gens y ont vraiment du succès. La preuve c’est que selon l’année, environ 50% des gestionnaires de fonds à qui vous payez des frais de gestion de plus ou moins 2% – peu importe le rendement qu’ils vous rapportent – obtiennent des rendements inférieurs à l’indice boursier.

Les fonds négociés en bourse (FNB)

Il faut savoir que vous pourriez tout aussi bien acheter un fonds d’actions qu’on appelle des fonds négociés en bourse (FNB) et obtenir un rendement très proche de l’indice boursier sans avoir à payer 2%. En fait, vous paieriez plutôt presque 0%, soit 0,14%; vous pourriez donc économiser environ 1,86% par an!

Selon Wikipédia: « Un FNB (ou en anglais Exchange Traded Fund, ETF) est un fonds d’actions dont les parts peuvent être transigées en bourse, comme des actions.

La plupart des fonds négociés en bourse sont des fonds indiciels, véhicules de placement qui reproduisent le comportement d’un indice boursier et caractérisés par des frais d’administration minimes; on parle alors de fonds indiciels cotés (trackers en anglais). »

C’est bon à savoir!

Le risque

Pour moi, le succès en investissement se mesure au rendement bien sûr. Mais aussi et surtout nous devons tenir compte du niveau de risque que nous prenons pour atteindre ce rendement.

Par exemple, nous sommes tous d’accord pour tenter de gagner un rendement de 15 % en bourse sur nos investissements plutôt que 5 % en revenus d’intérêt. Mais sommes-nous prêts à en considérer le risque?

Pourquoi nous sommes dans l’erreur

Avez-vous remarqué à quel point nous sommes expéditifs à mettre notre argent entre les mains d’un conseiller et de l’oublier?

Évidemment les conseillers en placement sont régis par des règles strictes et leur employeur met tout en oeuvre pour assurer la qualité des conseils que vous recevrez. Mais c’est votre argent!

Votre médecin n’est pas en charge de votre santé, il vous conseille!

« Combien de temps par année investissez vous à bien comprendre et à décider de vos investissements? »

Je vous parierais que vous y pensez moins souvent que vos vacances annuelles! Je me trompe?

Est-ce si facile pour vous de gagner cet argent que vous ne vous en préoccupez pas?

Prendre un risque, mais lequel?

Le risque se définit comme la probabilité de perdre son argent. Et estimer le risque réel d’un investissement fait appel à beaucoup trop de variables présentes et futures pour qu’il soit possible de bien l’évaluer soi-même et surtout, de le quantifier précisément.

Évaluer le risque fait appel au jugement d’un professionnel de l’investissement et à des connaissances approfondies dans le domaine.

Comme par hasard, on entend bien plus souvent parler de volatilité, laquelle se calcule précisément, car la volatilité fait appel aux données du passé! Vous lirez par exemple, que le secteur des matières premières est deux ou trois fois plus volatile que celui du secteur financier. C’est une donnée mathématique exacte qui se vérifie facilement, car elle est passée.

Un petit rappel sur ce qu’est la volatilité. La volatilité, c’est tout simplement la variation de valeur dans le temps. Et comme il s’agit de données passées, elles n’indiquent pas nécessairement comment sera l’avenir!

Vos objectifs de placement

Quand vient le moment d’investir, nous avons tout un chacun d’entre nous, notre propre vision des choses. Laquelle dépend entre autre de nos objectifs de placement.

Quel est votre objectif financier?

  • Vos vacances annuelles?
  • La retraite?
  • Les études de vos enfants?
  • Un voyage important?

Autant de questions dont il vous faut tenir compte avant d’investir soit en bourse, soit dans des obligations  (des titres à revenu fixe) ou soit autrement. Car cette simple réponse détermine la durée de votre investissement.

La durée de votre investissement

Votre réponse sera différente selon que vous désirez épargner pour :

  1. Un voyage dans 6 mois
  2. Un acompte pour l’achat de votre voiture dans 18 mois
  3. Les réparations majeures de votre maison dans 3 ou 4 ans
  4. Les études de vos enfants dans 6 à 12 ans
  5. Votre retraite partielle ou complète dans 15 à 20 ans
  6. Un fonds d’urgence (équivalent à 6 mois de salaires)

Bref, plus vous aurez de temps avant d’avoir besoin de votre argent, plus vous pourrez vous permettre une grande volatilité (je n’ai pas dit « risque »!). Et plus vous pourrez vous permettre d’investir en bourse, par exemple.

Dans quels secteurs de l’économie investir?

Dans quel secteur investir? Une autre question difficile qui demande beaucoup d’expertise et de « timing ».

Personnellement, je préfère faire confiance à une brochette des meilleurs gestionnaires d’investissements au monde. Parmi mes critères; ils doivent avoir obtenu des rendements très supérieurs aux autres gestionnaires sur une très longue période, c’est-à-dire au moins 10 ans. Ce sont des gens d’exception!

Je vous parlerai bientôt du style de gestion de certain excellents gestionnaires et aussi de répartition d’actif, un sujet encore beaucoup trop méconnu, mais qui fait souvent la différence à long terme entre les moins bons rendements et les meilleurs!

À bientôt!

Marc

Leave a Reply